Rencontres sur Histoires de sexe : Elles sont en ligne...
Ils sont en ligne...
CONNECTION (pas encore inscrit)
 
mémoriser     [Mot de passe perdu ?]
 
 
 
 
 
Hermaphrodite
 
 

Hermaphrodite

Je ne suis pas comme tout le monde… En effet je suis né(e) hermaphrodite, c'est-à-dire que je possède les attributs sexuels à la fois d'une fille et à la fois d'un homme ! J'ai donc un pénis de bonne taille et tout à fait apte à bander ainsi qu'une petit chatte accueillante tout à fait d'accord pour mouiller ! Si cela n'a pas été toujours facile pour me construire une identité, j'ai réussi tout de même à être désormais bien dans ma peau. Ma particularité, je l'assume parfaitement et profite pleinement de mes atouts physiques. Bisexuel ou bisexuelle, comme vous préférez, j'ai de nombreuses conquêtes féminines et masculines. Croyez moi, il y a beaucoup de personnes qui sont attirées par moi : l'attrait de l'étrange ? De la nouveauté ? Peut être bien, mais j'ai la faiblesse de croire aussi que ma personnalité originale et mon physique avantageux n'y est pas pour rien.

En règle générale je me présente sous les traits d'une femme. Mes cheveux longs, mon visage fin, mes yeux en amande, ma grosse poitrine et mes courbes font que j'aurai du mal à me faire passer pour un homme ! Pourtant homme je le suis à cinquante pourcent ! D'ailleurs ma taille, un mètre quatre vingt et mon gros pénis toujours prêts à se tendre sont là pour en attester physiquement.

Longtemps j'ai eu peur de dévoiler mon identité. Par peur d'être rejeté ou bien moqué j'ai gardé pour moi ma particularité. Seule ma famille et ma meilleure amie étaient au courant. Ma meilleure amie, Anne fut aussi ma première partenaire sexuelle. Agées de dix sept ans à l'époque, nous étions toutes deux copines et complices. Bien sur comme tous les gens de notre age, nous discutions assez souvent des choses du sexe. Nous parlions de nos attirances respectives sur les différents garçons de la classe. Bien que sachant que je suis hermaphrodite, Anne ne semblait pas se rendre compte que j'étais aussi attirée par les filles… Je pense que vu que je me présentais sous l'identité d'une fille, elle pensait que c'était cette partie de moi qui prenait le pas sur mon côté masculin. Anne, blonde les yeux bleus, tout ce qu'il faut, là où il faut… Bien que mon amie, j'avais envers elle une attirance sexuelle poussée.

Cet été là, nous passions nos après midi seules chez moi à profiter de la piscine de mes parents. Alors que nous feuilletions un magasine féminin, elle me fit la réflexion sur la beauté d'un mec sur une pub. Je lui répondis, oui en effet, pas mal du tout, mais sa partenaire n'est pas mal non plus !... Etonnée, Anne me répondit qu'en effet c'était une jolie fille. La conversation dévia donc sur l'homosexualité. Anne me fit part qu'elle était hétéro mais que de temps en temps certaines filles ne la laissaient pas indifférentes. Elle posa ses jolis yeux bleus sur moi et me demanda ce qu'il en était pour moi. A sa grande surprise je lui répondis que j'aimais autant les filles que les garçons…

En maillot et vue le tournant que prenait la conversation, j'ai eu du mal à cacher une érection naissante… En temps normal j'évite de m'exposer en maillot devant des inconnus mais là, avec Anne s'était différent… Mais bien qu'au courant de ce qu'il se cache sous mon maillot, Anne était comme éberluée de me voir… Bander !

Ne sachant trop comment réagir, je cachais mon entrejambe avec une serviette… Anne me dit alors :

•  Non, ne te cache pas, j'aimerai au contraire le voir…

•  Heu… tu es sure ?

•  Pourquoi tu bandes ? C'est moi qui te mets dans cet état ?

•  Oui, cette conversation et de voir une jolie fille comme toi à moitié nue devant moi, cela provoque chez moi une érection incontrôlée… Excuse moi

•  Mais non ne t'excuse pas, bien au contraire, j'aime bien faire de l'effet aux ho… Heu enfin du comprend !

Cela me fit sourire ! Anne m'avait toujours considérée comme une fille et il suffisait que j'ai une érection devant elle pour qu'elle me considère comme un garçon !

•  Tu sais, ce n'est pas facile pour moi d'avoir un corps pareil, mes tensions sexuelles son nombreuses et il m'est difficile de les assouvir… D'ailleurs je n'ai jamais fait l'amour avec qui que ce soit, nana ou mec…

A mon âge j'avais un besoin de sexe qui se faisait sentir à tout les instant. Mais comment m'y prendre pour avoir un ou une partenaire ? Je me masturbais souvent … Et des deux mains en plus… L'avantage est que je peux obtenir deux orgasmes différents : un venant du clitoris et l'autre de la verge. Un autre avantage, c'est que je n'ai pas besoin pour m'exciter d'un livre ou film porno ! Il suffit que je me place devant une glace et que je me matte ! Soit en me regardant comme une fille quand je me mets dans la peau d'un homme, soit en me regardant comme un homme quand je me mets dans la peau d'un homme !

Anne s'approcha de moi et tout en me regardant tendrement, fit glisser ma culotte à mes pieds. Se dévoila à son regard mon pénis turgescent et mon minou trempé !

D'abord timidement, elle s'empara de mon pénis et le branla, puis approchant sa bouche, elle me lécha ma petite chatte. Les combinaisons peuvent être nombreuses quand on est comme moi et se jour là nous en avons explorées plusieurs d'entre elles. Pour la première fois de ma vie j'ai aussi pu faire l'amour à une fille avec ma verge… Anne n'était pas vierge et avait un peu l'expérience des hommes. Elle me rassura sur mes capacités masculines à faire jouir une femme… Je fus aussi rassurée sur mes capacités féminines à faire jouir une autre femme avec la bouche…

Grâce à Anne j'ai pu commencer mon apprentissage érotique. Pendant quelques années nous sommes restées partenaires de jeux et de drague… Pendant les soirées que nous fréquentions, nous repérions un mec qui nous plaisait et nous le ramenions dans nos filets… J'ai connu donc aussi la jouissance vaginale en présence d'Anne qui me dirigeait dans mon plaisir tandis que notre amant, un certain Christophe me pilonnais, d'abord doucement puis par la suite virilement, mon puit d'amour.

Anne c'est marié et nous avons arrêté là nos ébats. Follement amoureuse de son mari, elle a voulu commencer une relation sérieuse avec un homme vers l'age de vingt cinq ans. De mon côté j'ai continué à avoir de nombreuses conquêtes féminines et masculines. Désormais âgé de trente ans, mes partenaires sexuels favoris sont un couple de mon age, bisexuels tout les deux et qui ont trouvés en moi l'amant idéal à leurs ébats…



déguisement tenue soubrette