Rencontres sur Histoires de sexe : Elles sont en ligne...
Ils sont en ligne...
CONNECTION (pas encore inscrit)
 
mémoriser     [Mot de passe perdu ?]
 
 
 
 
 

LA SOUBRETTE : Femme de chambre coquine et frivole...
Représente souvent le fantasme fétichiste de la femme
soumise affriolante...

Synonymes : chambrière ; domestique ; servante ; suivante ; laquais ; bonne ; femme de chambre ; valet.
Citation : Je traite les soubrettes comme des duchesses et les duchesses comme des femmes de chambre. (George Bryan Brummel)

soubrettes
 

Nous avons sélectionné pour vous quatre histoires sur le thème de la soubrette : Le premier récit s'intitule simplement "soubrette" et relate l'histoire d'un vieux monsieur qui se souvient de Sophie, la femme de chambre au service de ses parents lorsqu'il logeait encore chez ceux ci. Le Monsieur alors jeune homme, va surprendre la jeune fille en posture pour le moins compromettante... La seconde histoire de sexe a pour titre "Alice", une fille dont la sexualité la porte vers la soumission. Elle va trouver son bonheur en rentrant au service de Monsieur et Madame.
« Femme de ménage » est notre troisième histoire qui raconte l'aventure d'un jeune comptable un peu gauche et d'une femme entreprenante. La dernière contribution, « Christopher », raconte les péripéties de jeunes d'un autre temps qui malgré leur différence de milieu social vont vivre une histoire d'amour torride.


Soubrette La soubrette :

Cette histoire s'est passée, il y a bien longtemps. Maintenant que j'ai une soixantaine d'années elle revient à ma mémoire quand je vois de jeunes et jolies filles.

Comme je l'ai déjà dit cette histoire remonte à pas mal d'années en arrière. Je devais avoir entre 18 et 20 ans et j'habitais encore chez mes parents. Mon père était un opulant bourgeois, héritier d'une ancienne famille parisienne qui avait gagné sa fortune sur le dos de ses ouvriers qu'il payait une misère. A la maison, nous avions des domestiques : une cuisinière, un major d'homme et une femme de chambre. J'avais passé mon enfance avec eux et était peut etre le seul membre de la famille à les considérer comme des proches. Jeanne la femme de chambre qui m'avait pour ainsi dire élevé pris sa retraite le jour de mes 18 ans et alla s'installer à quelques pas de chez nous ce qui me ravit car je puis lui rendre visite par la suite. Ce qui me ravit aussi c'est le physique et l'age de sa remplaçante ! A peu près mon age, brune et un corps aux formes avantageuses, une vraie poupée de magasines.

Très vite je m'entendis avec elle et ce malgré la différence de classe sociale.Mais il faut dire que nous étions les deux seules personnes de moins d'une cinquantaine d'années de la maison. Sophie, c'est son nom était toujours gaie, souriante et pleine d'entrain ! Elle avait dans l'oeil une petite lueur coquine qui rajoutait encore plus de piquant à son charme naturel. Sophie parlait beaucoup, de tout et n'importe quoi et peu à peu notre complicité nous amena à parler de choses un peu plus intimes. Très timide et issu d'un milieu strict en ce qui concerne les moeurs, je ne savais pas grand-chose des choses de l'amour, je n'avais jamais vu de fille dénudée et bien sur n'y avait jamais touché ! Même le flirt m'était inconnu...


Alice la soubrette soumise Alice soubrette soumise :

Je m'appelle Alice et depuis que j'ai découverte la sexualité, j'ai un penchant très prononcée pour la soumission. Si au début c'était encore que des désirs non avoués, c'est vite devenu un véritable vice de ma part, pour tout dire une obsession. A vingt ans, n'ayant obtenu qu'un bac littéraire je me trouve fort dépourvue quand le moment de travailler fut venus. Rien ne me plaisait vraiment et aucune entreprise je le compris n'était intéressé par mon CV vide et sans interet ! Cette période fut pour moi assez difficile à vivre quand j'eu l'idée à force de me creuser les méninges de mêler plaisir et boulot ! J'ai donc décidé de postuler pour un poste de soubrette chez un couple d'une cinquantaine d'année bourré de fric.

Embauchée pour une période d'essai, l'ambiance de la maison me plut tout de suite. Austères et stricts, de style début du siècle dernier, les lieux étaient à l'image des habitants de la maison. La sévérité des mes nouveaux maîtres me procurait des frissons à chaque fois que ceux-ci me criaient dessus pour un oui ou pour une non. Encouragés par mon attitude soumise, Madame et Monsieur ne se gênaient aucunement pour me faire comprendre quelle était ma place au sein de leur foyer, la simple bonniche à tout faire...


Femme de ménage Femme de ménage :

Farida est femme de ménage dans une grande entreprise de la région parisienne, le boulot n'est pas vraiment intéressant, assez dur parfois et tout le temps mal payé. Fort heureusement il y a des compensations Christophe.

Christophe est un jeune comptable de l'entreprise, timide et réservé, il a tout de suite plu à Farida qui est pourtant son aînée d'au moins 10 ans. Ses gestes un peu gauches et son rouge aux joues à chaque fois qu'une femme lui parle, ont vite révélé aux yeux de Farida que ce jeune homme de 24 ans n'avait sans doute jamais encore touché une fille. Pourtant il n'est pas disgracieux, loin de là, mais son allure « coincée »  a du rebuter les jeunes de son age. Il en faudrait bien plus pour Farida pour que celle-ci ne s'intéresse pas au garçon.

Chaque lundi et jeudi vers 16 heures, Farida passe nettoyer le bureau de Christophe, elle prend un malin plaisir se jours-là à ne pas mettre de culotte sous sa blouse… Elle prend des postures provocantes et comme à chaque fois le jeune homme fait comme s'il ne voyait pas son petit manège. Aujourd'hui c'est la veille des vacances d'été, nous sommes à la fin juillet et la chaleur a fait que le haut du tablier de Farida est largement ouvert laissant découvert le haut de ses seins. La ménagère a décidé de jouer le tout pour le tout...


Christopher et la soubrette Christopher : noblesse et décadence

Ceci est le récit d'un autre temps, un temps où les règles sociales étaient différentes de maintenant. En ces années de la fin du dix huitième siècle, Albert avait la chance d'avoir vingt ans et d'être né dans une famille huppée de Paris. Fort beau jeune homme d'après la gente féminine, le garçon avait eu pas mal d'expériences avec les filles dévergondées de la haute société Parisienne. Albert avait comme meilleur ami Christopher, un jeune anglais de son âge venu faire ses études en France. Christopher était très grand, environ deux mètres se qui pour l'époque était extrêmement rare. Son physique de géant avait jusque là plutôt effrayé les jeunes filles qu'il fréquentait et le britannique ne pouvait se targuer d'avoir le tableau de chasse de son ami Français car à vingt ans il était encore vierge et n'avait comme expérience sexuelle que quelques attouchements furtifs à son actif ! La timidité de Christopher n'arrangeait rien à son affaire et malgré les encouragements d'Albert, le garçon n'y arrivait décidément pas avec les filles.

Le Jeudi après midi, il était de coutume pour les deux étudiants de se retrouver chez Albert pour travailler sur les différents sujets d'étude. La bibliothèque familiale était l'endroit rêvé pour effectuer leurs dissertations et autres mémoires. L'endroit était habituellement calme mais se jour là, Audeline, une soubrette nouvellement engagée, faisait la poussière. La demoiselle se faisait discrète pour ne pas les gêner mais faut dire que la seule vue de sa personne suffisait à troubler les deux amis.


Tenue de soubrette