Palmarès des prénoms

- Par l'auteur HDS Brunob -

→ Connectes-toi : tchat, discussions et rencontres...

Auteur de récits érotiques
Note attribuée à cette histoire par HDS :
Palmarès des prénoms
( 10.0 /10 )

Récit érotique écrit par Brunob.
Auteur homme.

Cette histoire de sexe a été affichée 3208 fois depuis sa publication.
L'ensemble des récits de Brunob ont reçu un total de 69 060 visites.

sexe récit : Palmarès des prénoms Publié sur HDS le 07-01-2017
Catégorie :Entre-nous, les hommes
Histoire Réf : 25380-b2219

 
 

Palmarès des prénoms


Cette année qui vient de s'achever est l'occasion de dresser un palmarès : celui des prénoms. Car croyez-en mon expérience à chaque prénom correspond un profil sexuel que l'on retrouve bien souvent. Et si vos rencontres se font hasardeuses et que vous n'y accordiez pas d'attention particulière, prenez la peine de demander le prénom de votre partenaire éphémère et vous serez particulièrement surpris.

Dans la catégorie super bonne salope ouverte à tout, je pense sans aucune hésitation aux «Sébastien». je les connais bien les Seb pour en avoir pratiqués plusieurs. Elle se font salopes à peine grimpées dans la voiture. Je te tâte la teub, je te fais bander et je vais même jusqu'à te sucer en conduisant. Même s'il vaut mieux éviter. Bien souvent les Sebs se disent «hétéros», il est vrai qu'ils sont souvent virils et bien machos au premier abord. Ils te disent: «je suis pas pédé moi». Par contre se sont de super suceurs, ah ça se sont de beaux parleurs qui ont la langue bien pendante et active. Ils adorent se faire baiser sous la douche aussi, c'est leur caractéristique. Par contre il ne faut pas les brusquer, ils aiment prendre leur temps et s'amuser avec une bonne grosse queue qu'ils prennent plaisir à déguster et à se carrer dans l'oignon mais selon leur rythme. Pour parfaire le portrait, les seb que j'ai retournés, ils ont une belle queue, mais leur discours est:«moi je prends pas les mecs, je ne baise que des meufs».

Le second prénom dans mon palmarès est Patrick. Ah les Pat avec leur beau petit cul rebondi. Tu les fais grimper au rideau à coup sur. Ce qu'ils aiment par dessus tout c'est un doigtage en bonne et due forme. En douceur et en profondeur. Putain qu'ils aiment cela. Et bien entendu ils espèrent très vite bien plus que deux ou trois doigts. Et en plus ils couinent. J'ai dépucelé un Patrick il y a déjà quelques mois et malgré sa jeunesse il avait la rondelle bien dilatée à force de s'enfoncer une courgette puis un concombre dans son potager. De plus tu peux les prendre dans toutes les positions, toutes les situations leur conviennent à partir du moment ou tu bouches un trou. Quel kiff.

Dans la catégorie «chauds du cul» je mettrais les «Xavier». Ah oui, ils aiment ça la queue. Les deux que j'ai connus avaient un coté bien soumis. Le premier je l'ai baisé un soir dans un hôtel. Je suis arrivé dans sa chambre pour le retrouver sous la douche, un minot de 25 ans bien décidé à se prendre une bonne teub. Très doué pour la pipe, il s'est laissé limer en bonne salope soumise et offerte. Le second avait un programme très chargé. J'ai bien compris que le soir il se prend minimum deux bites dans le fion. L'une après l'autre puisqu'il enchaîne les rendez-vous. Pareil sa bouche est un palais de velours.

Ah oui bien sur les «Mathieu». J'ai baisé un Mathieu bi en couple dans la cour d'une ferme sur le capot de ma caisse. J'ai bien déliré. Un bon cul bien offert, pas de chichi. Je baisse mon froc et tu me prends. Guère plus de 20 ans, mais sur de ce qu'il voulait. Pendant que sa meuf dormait. Le second se disait novice et voulait expérimenter. En fait il a très vite pris le contrôle de la situation. Il était gradé de la gendarmerie et très autoritaire. Par contre il avait une superbe queue bien dure et active et j'avoue que c'est le premier mec qui m'a fait jouir du cul. Le second a avoir réussie cette prouesse est un «Vincent». Ça ce sont de super coups les Vincent. Généralement bien teubés, se sont de supers amants. La bouche bien formatée et prête aux gorges profondes, en plus de sucer comme des Dieux, ils ont un boule d'enfer en général. Bien serré tu t'y sens d'emblée à l'aise et c'est tellement bon de les limer. Le Vincent auquel je fais référence est marié et pratique une sexualité libertine. Il est actif et est devenu passif sous mes coups de buttoir, et il en redemande...

J'allais passer sous silence les «Christophe». Ah ça aussi c'est un bon spécimen bien à l'aise sur la baise. Ils sont très gourmands et aiment venir tâter de la teub. Ils ont vite fait de sortir ton matos pour se jeter avidement dessus. Et ils savent ce qu'ils veulent. Se faire prendre dans toutes les positions les plus délirantes. Prêts à se donner corps et âmes pour de bons coups dans la rondelle. Et ils te disent ouvertement qu'ils sont accros aux gros calibres. J'ai aimé faire l'amour avec un Christophe Portugais, très calin et attentionné. C'est d'ailleurs lui qui a pris le premier possession de ma rondelle et j'avoue que malgré son calibre avantageux, pour une première c'était pas l'extase mais cela s'est fait sans douleur. Les Portugais sont d'ailleurs très chauds car je n'oublie pas dans mon classement Antonio qui adore sentir coulisser un mandrin entre ses cuisses. Un super beau mec bien foutu et bien gaulé mais uniquement passif qui se fait baiser le midi. Dans la catégorie acrobates, je classerais les «Stéphane». La dans le genre pirouettes pour la bagatelle, on est servi. Les «Benjamin» sont par contre très câlins, ils adorent les pelles et les caresses. Et que tu leur travailles les tétons.

Les prénoms composés en Jean : Jean-Louis, Jean-Michel sont avides de la queue en général, et j'ai pu le vérifier. De bonnes salopes bien chaudasses qui veulent un bon pieux pour s'y arrimer. En plus ils sont souvent bien passifs malgré un bel engin entre leurs jambes. J'ai oublié pleins d'autres prénoms de mecs prêts à se faire déboîter : Arnaud, Ismail, Rachid, Franck, François, Grégory, David... et pour finir je ne peux clore mon classement sans le citer : Rémi une petite crevette assoiffée de sexe. Ma queue le rend dingue, mes poils l'électrisent, nous sommes en osmose. C'est un voyage irréel à chaque rencontre. Et pourtant on se voit pas très souvent. Entre nous c'est bestial, animal, une rage nous possède et nous envahie. Et ça couine et ça s'exprime. Bon j’arrête là mon passage en revue je crois que j'ai mieux à faire...

 
Réagissez à l'histoire après lecture:




Vous êtes :
Indiquez votre adresse mail si vous souhaitez la communiquer à l'auteur ? Sinon, laissez vide :

° Recopiez le code suivant :
 
>
*



sexe recit érotique Palmarès des prénoms Les avis des lecteurs :

 

Tu as manquer ta vocation , tu aurais du écrire des livres sur les pratiques entre mecs c'est tellement bien détaillé tes histoires que je crois les vivres avec toi Vite la suite des prénoms prédisposés


 

 

Mdrrr J'adore l'idée ! Si tu fais un calendrier, passe me le vendre, je saurais te récompenser....Ça fera un nouveau prénom à ton tableau de chasse.


 

 

Il manque tellement de beau prénom et de si belles queues, mon petit cul en redemande.