Marianne, la femme que je devais être.

- Par l'auteur HDS Spiroubi064 -

→ Connectes-toi : tchat, discussions et rencontres...

Auteur de récits érotiques
Note attribuée à cette histoire par HDS :
Marianne, la femme que je devais être.
( 8.0 /10 )

Récit érotique écrit par Spiroubi064.
Auteur homme. spiroubi064gmailcom

Cette histoire de sexe a été affichée 2201 fois depuis sa publication.
L'ensemble des récits de Spiroubi064 ont reçu un total de 5 509 visites.

sexe récit : Marianne, la femme que je devais être. Publié sur HDS le 12-09-2017
Catégorie :Entre-nous, les hommes
Histoire Réf : 27352-s1393

 
 

Marianne, la femme que je devais être.


Dans mon premier récit, je vous racontais comment j’ai retrouvé les joies du plaisir entre homme suite à une annonce que j’avais mise.
Plusieurs personnes ont répondu à cette annonce mais plusieurs n’ont pas donné suite lorsqu’il fallait se donner rendez vous.
Je vous parlerai de Laurent, 69 ans. Veuf, il voudrait briser sa solitude de temps en temps. Bisexuel, il a entretenu une relation avec un homme plus âgé lorsqu’il avait 20ans pour ensuite se marier.
Je réponds à son message et commençons à entretenir une correspondance sur nos goûts, nos envies, nos fantasmes. Il me dit que son plus grand fantasme serait de se retrouver au lit avec une femme avec un sexe d’homme. Je lui réponds que je serais très heureuse d’être cette femme, qu’il fasse de moi cette femme que je rêve d’être. C’est vrai que depuis toute jeune, je mets régulièrement des sous vêtements féminin, je suis toujours épilé, le corps entretenu et le visage et les traits fins.
Dans cette correspondance, nous convenons qu’il me prépare des sous-vêtements et vêtements à son goût et que lorsque nous nous rencontrerons je me transformerai petit à petit… Je m’appellerai Marianne me demande t’il.

Le jour de notre rencontre, je suis stressé, devenir une femme, sa femme, ce n’est pas rien. Je ne veux jamais faire les choses à moitié…
J’arrive chez lui, nous avions convenu que la porte serait ouverte et que je pouvais directement monter dans sa salle de bain pour me préparer, ce que je fais.
Arrivé à l’étage tout est prêt sur cintre. Un peu stressée, je découvre ce qu’il m’a préparé.
Des bas auto-portant noirs avec une jolie jarretière auto fixante, un soutien balconnet en dentelle et un shorty string assorti. Une jupe et une blouse vaporeuse noir qui m’a l’air transparente.
Je me déshabille, je prends une douche et j’essaie de faire descendre un peu la pression pour profiter de ce moment.
Je me sèche et commence par mettre mes bas, les sous-vêtements, pour finir par la jupe et la blouse. Les vêtements me vont à ravir, la jupe est ajustée et très près du corps, la blouse est ample avec un décolleté en V, transparente et laisse voir mon soutien dans lequel mes petits seins sont enfermés. Je me regarde dans la glace, je me trouverais séduisante si je ne me connaissais pas. Il ne me manquerait plus qu’une perruque un peu de maquillage, des chaussures et je serais méconnaissable qui sait.. mais bon j’espère lui plaire comme cela pour l’instant. Je respire une bonne fois, et je descends.
Je sais qu’il m’attendra dans son fauteuil avec un verre. J’ouvre la porte et le vois.
Bonjour Laurent, je m’appelle Marianne, je pense que vous m’attendez.
Bonjour Marianne, vous êtes ravissante, je vous en prie asseyez vous, je vous attendais.


 
Réagissez à l'histoire après lecture:




Vous êtes :
Indiquez votre adresse mail si vous souhaitez la communiquer à l'auteur ? Sinon, laissez vide :

° Recopiez le code suivant :
 
>
*



sexe recit érotique Marianne, la femme que je devais être. Les avis des lecteurs :

 

Histoire sympa, tu as raison il te manque la perruque et surtout le maquillage incontournable moment de plaisir avec ces gestes si féminins, l'odeur du fond de teint et du rouge à lèvres


 

 

Belle histoire, j'aimerai aussi qu'un homme me féminise à son goût et m'attribue un prénom féminin