HDS en page de démarrage Faites d'HDS votre page de démarrage
Ajoutez hds à vos favorisAjoutez HDS à vos favoris.
 
Amateurs de littérature sexy, vous trouverez sur HDS de nombreuses histoires de sexe vécues ou romancées. Ecrivains en herbe et maîtres de la plume, vous pouvez aussi envoyer vos propres histoires et récits érotiques personnels.
Menu des histoires.
Ecrire une histoire.
 
HDS Petites Annonces
HDS Rencontres
Dernières histoires...
HDS Entre Hommes
HDS Videos De Sexe


Menu principal d'histoires de sexe Menu principal

Histoires par catégories
 
Pour la première fois Pour la première fois
Fétichisme Fétichisme
Hommes et femmes Hommes et femmes
Dominants et dominés Dominants dominés
Entre femmes Entre femmes
A dormir debout A dormir debout
Entre hommes Entre hommes
Plus on est Plus on est...
En solitaire En solitaire
Dans la zone rouge Dans la zone rouge


>>> Rencontre sur HDS <<<
Une femme au foyer tout à fait soumise 2 (partie 1)
Ref : 2106

Auteur : monique Sexe : femme Récit érotique
Catégorie : Plus on est Publié sur HDS le : 10-05-2006
: moniquefaufoyerhotmailfr

UNE FEMME AU FOYER TOUT A FAIT SOUMISE 2

A la suite de la grande tempête de fin d’année, notre toiture avait été abîmée, donc des couvreurs devaient venir pour une semaine pour réparer, le dimanche avant leur arrivée mon mari me dit
(ma chérie trois ouvriers vont venir lundi, et ça serai bien que tu les accueilles comme tu sais le faire si bien.) Le lundi matin, trois hommes arrivent vers 8 heures, le chef vient me saluer, il a un large sourire en me voyant en robe de chambre, je me rend compte tout de suite que je suis à son goût surtout que la robe de chambre est échancrée suffisamment pour ne presque rien dissimuler de ma poitrine, Il n’est pas très grand, 40 ans, un peu dégarni. Les autres sont plus jeunes, je sens que si je me débrouille bien je vais bien m’amuser. Ils mettent tout en place, les deux plus jeunes montent sur le toit et le chef revient me voir pour pouvoir se brancher électriquement. Je lui fait voir les prises dans le garage et je lui propose un café qu’il accepte. Nous nous retrouvons dans la cuisine. Il a un mal fou a détacher ses yeux de mes seins. Je lui fait comprendre avec les yeux que je m’en suis rendu compte. Il a l’air gêner et il va pour excuser,
je lui dit ((j’ai impression que vous appréciez ce que vous voyez )) Il me répond oui un peu décontenancé a ce moment, j’ouvre ma robe de chambre et je lui dit ((qu’est que vous en penser)), je vois ses yeux s’ouvrirent très surpris, il reprend ses esprits très vite. Il me dit (( Je vous trouve superbe, vous étés comme j’aime les femmes, grosse poitrine, un cul qu’on a envie de pétrir)) il se lève et s’approche de moi, me prend les deux seins et me roule une pelle. Je sent ses mains descendre, il caresse ma chatte puis passe derrière et caresse mon cul. Il me dit ((j’ai envie de te prendre tout de suite)) Je le repousse un peu, et je lui dit (( tu pourras me prendre par tous les trous, mais il faut avant avancer le travail sur le toit )) Il accepte un peu déçu, mais il me dit ((comment je vais faire avec mes deux gars la- haut )), je lui répond (( pour eux c’est pareil je suis a leur disposition. Je resterai en robe de chambre et si vous travaillez bien, mes trois trous seront ouverts a toutes vos envies et pour commence, pour toi je vais te faire une gâterie parce que tu est le chef )) je me mis à genoux, lui sortit la queue de son bleu et me mit a le pomper avec force. Il jouit assez rapidement dans ma bouche, puis je m’appliquais a lui lécher le bout du gland. En me relevant, il se mit a me tripoter les seins, je lui dit (( bien entendu c’est toi le chef, et tu décides quand tes gars pourront descendre me voir, et maintenant tu vas travailler sinon tu ne profitera pas de mes deux autres trous)) Il parti en me mettant une claque sur les fesses et en disant (( ça c’est un chantier qui va me plaire et les gars ne discuterons pas les heures supplémentaires ))je lui répond (( il faudra partir avant que mon mari revienne du travail) )il me fait oui de la tête avec un grand sourire. Vers 11 heures 30 les deux jeunes sont partis, et je vois arriver le chef, je lui dit (( où sont partis tes gars )) (( ils vont chercher du matériel ils reviennent vers 14 heures, ça me laisse 2 heures pour profiter de toi. Maintenant m’est toi a poil j’ai trop envie de toi)je fis tomber ma robe de chambre, il me pris dans ses bras et me roula une pelle. En même temps il mit ses deux mains sur mes fesses pour me soulever et me poser sur la table. Je me mis sur le dos les jambes pendantes. Il commença a sucer les seins et descendit sur la chatte ou il mit deux doigts et se mit a fouiller a l’intérieur tout en me léchant le cul et la chatte (( ça t’arrive souvent de te faire enculer ma salope car j’ai l’impression que ton cul est bien dilaté )) (( pratiquement tout les soirs mon mari adore ça, limer dans mon gros cul))il se mit a me dilater le cul en rentrant trois doigts et faisant un va et vient énergique (( je n’en peut plus viens me pomper la queue ))je descendis de la table et me mis a genoux. Il avait enlevé sont bleu de travail et me fourra sa queue dans la bouche et commença a limer dans ma bouche en me tenant la tête, puis il s’assit dans le canapé et me dit de venir s’asseoir sur sa queue face a lui. Il dirigea sa queue vers mon cul et je m’empalais sur sa bite. Je m’appliquais a monter et descendre sur cette queue bien raide, lui me tripotais les seins en tout sens en répétant (( j’adore les gros nichons qu’elle chance a ton mari d’avoir dans son lit tout les soirs une grosse salope comme toi ))je continuais a me faire enculer un bon moment, puis il me demanda de lui faire un sandwich. Toujours à poil j’allais dans la cuisine lui préparer, lui alla se laver la queue dans la salle d’eau, il revint s’asseoir dans le canapé il prit son sandwich et me demanda de me mettre a genoux entre ses jambes de le pomper pendant qu’il mangeait ce que je fit. Je le suçais depuis un bon moment, il se mit debout et me dit (( lèche moi le cul j’adore ça ))je lui écartait les deux fesses et commençait a lécher de plus en plus profond la rondelle. Il prenait vraiment son pied. Puis il se retourna et mit sa bite dans ma bouche et lima une dizaine de fois puis déchargea son foutre au fond de ma gorge, je me fis un devoir de tout avaler et de lui lécher la queue pour tout essuyer le reste de foutre. Il se r’habilla pour repartir au boulot il me dit (( on pourrait faire ça tous les midis)) ((oui bien sur, mais tes collègues il faut qu’ils en profitent aussi)) il eu un sourire ((t’es vraiment une grosse salope toi, ok je mettrai les choses au point avec eux))avant de partir je lui dit, (( et puis vendredi à la fin du chantier on pourrais faire une petit fête à quatre. ?) ( Ok, comme ça tu pourra avoir une queue dans chaque trou.)) Vers 16 heures 30, un des garçons frappât à la porte- fenêtre, je lui ouvris il entra, ((bonsoir, Madame je viens pour….)) ((Je sais, comment t’appelle tu.)) ((Laurent, Madame)) ((tu peux m’appeler, Monique, tu viens voir et toucher )) je fis glisser ma robe de chambre (( Putain ! J’ai toujours voulu me taper une grosse comme vous) il prit mes deux seins dans ses mains joua avec, puis il mit une main entre mes jambes, (( Vous étés rasée ! J’aimerai tant que ma copine en fasse autant ))(( alors profites en, tu peux tout me demander )) (( sucée moi )) je me mis a genoux et sorti sa queue, elle était courte mais très large, il l’enfourna dans ma bouche et je commençais à le sucer en lui caressant les couilles. Il joui très rapidement (( Excusez moi j’étais trop excitée )) je finissais d’avaler son foutre et ensuite léchais le reste sur son gland, (( ce n’est pas grave, mais tu peu jouer avec tes doigts dans mes trous )) (( Ce que j’aimerai Monique, c’est de vous voir vous branler,ma copine ne veut jamais le faire devant moi )) je l’invitais a s’asseoir dans le canapé et tournais le fauteuil vers lui. Je m’assis et mis mes jambes chacune sur un des accoudoirs pour qu’il ai une vue totale sur ma chatte rasée, et je commençais a me tripoter. Je mis un puis deux puis trois doigts chatte, je voyais que sa vigueur revenait de plus en plus, (( est ce que tu veux me baiser ou m‘enculer Laurent )) (( j’ai envie de vous baiser )) je mis a genou sur le canapé, les coudes posés sur le dossier Laurent passa derrière moi et m’enfila. Il me besogna un bon moment et jouit sur mon dos, (( on recommencera demain, Laurent )) (( Oui, Madame, je peux appeler mon copain pour venir)) (( oui, bien sur ))en attendant son copain je m’essuyais le foutre que j’avais sur le dos. Son copain arrivât très vite, me voyant a poil, il s’approcha de moi, (( Salut, il paraît qu’on suce gratis, alors tu vas commencer toute suite ma grosse pute, mais toi a genoux, j’ai un gros biberon pour toi )) il sorti sa queue, et je peux vous dire quelle est grosse et longue. Il me l’a mise dans bouche et je commençais a le sucer en lui tripotant les couilles, (( il y a pas à dire une grosse, avec de gros nichons un gros cul et de plus rasé de près, et au fait qui ta dit de te raser )) je sortis la queue de ma bouche (( mon mari ! Ça te plais )) je repris sa queue dans la bouche, (( Ah ! Voilà un mec qui a raison avec une pute soumise comme toi il a bien fait de te dresser, dommage pour lui qu’il soit cocu )) il ne peut pas imaginer que c’est ce cocu qui m’oblige a jouer la pute, et que je lui raconte tout le soir venu. (( Bon on va passer à autre chose lève toi que je fouille ta chatte et ton gros cul )) je m’exécutais, il me mit-plusieurs doigts dans la chatte et aussi plusieurs dans le cul tout en me bouffant les seins. Cela dura un bon moment, puis il me dit de me mettre a quatre pattes par terre il se mit derrière moi et me baisa avec force. Au bout d’un certain temps je me mis a jouir (( tu peux crier grosse salope les gars sur le toit savent que tu es une pute qui aime la bite )) après m’avoir fait bien jouir, il sorti sa queue et la présenta en m’écartant mes fesses pour forcer ma rondelle, mon cul avait été tellement dilaté qu’il n’avait pas beaucoup a forcer. (( Le chef ma dit que t’aime te faire enculer ce serai dommage que je n’en profite pas )) (( Oui, vas y défonce moi le cul j’adore ça )) il rentra d’un seul coup sa queue dans mon cul et se mit a limer comme un fou pendant un moment, puis il la sortie et retira le préservatif me demandant de me retourner tout en se branlant il se mit a jouir sur mon visage. Des qu’il eut fini de décharger, je me mis à lui nettoyer la queue avec de petits coups de langue, je sentais le foutre couler dans mes yeux et sur mes joues (( bon c’est bien salope, tu m’a bien lavé la queue mais il ne faudrait pas perdre ce bon foutre qui coule sur ton visage. Tiens ! Regarde, il y a mon chef et mon collègue qui te regarde par la porte-fenêtre lève toi et vas prés de la fenêtre et avec tes doigts tu récupère le foutre et tu les suces comme une bonne grosse pute )) je m’exécute et me dirige vers la porte fenêtre, et je récupère tout le foutre et je me mis a sucer mes doigts, le spectacle plut énormément. Après ils sont remontés sur le toit en se racontant leurs exploits. Quant ils partirent chacun leur tour ils viennent me rouler une pelle tout en caressant les seins. Le chef fit de même et me dit (( on remet ça demain prépare toi a te faire ramoner )) (( j’espère bien, reposez vous bien cette nuit mes trois trous vous attendent.)) .

A suivre ...

MONIQUE.





Menu principal d'histoires de sexe Menu principal

Ecrire votre histoire de sexe Ecrire votre histoire



Contact HDS
Toutes les histoires de sexe les histoires gay les dernières histoires postées Les récits érotiques par auteur Les nouveautés vidéos sexe françaises le blog info d'histoires de sexe
©tous droits réservés à :: histoires-de-sexe.net :: webmasters