HDS en page de démarrage Faites d'HDS votre page de démarrage
Ajoutez hds à vos favorisAjoutez HDS à vos favoris.
 
Amateurs de littérature sexy, vous trouverez sur HDS de nombreuses histoires de sexe vécues ou romancées. Ecrivains en herbe et maîtres de la plume, vous pouvez aussi envoyer vos propres histoires et récits érotiques personnels.
Menu des histoires.
Ecrire une histoire.
 
HDS Petites Annonces
HDS Rencontres
Dernières histoires...
HDS Entre Hommes
HDS Videos De Sexe


Menu principal d'histoires de sexe Menu principal

Histoires par catégories
 
Pour la première fois Pour la première fois
Fétichisme Fétichisme
Hommes et femmes Hommes et femmes
Dominants et dominés Dominants dominés
Entre femmes Entre femmes
A dormir debout A dormir debout
Entre hommes Entre hommes
Plus on est Plus on est...
En solitaire En solitaire
Dans la zone rouge Dans la zone rouge


>>> Rencontre sur HDS <<<
MA PREMIERE SODOMIE
Ref : 4501

Auteur : camille Sexe : femme Récit érotique
Catégorie : Pour la première fois Publié sur HDS le : 10-07-2007
: camille-efenouelshotmailfr

Ma première sodomie.
Mon copain et moi étions en vacances, mais pas ensemble. Il m’appela au début des vacances pour me dire que ses parents partiraient pendant 3 jours pour un mariage…
Toute contente de savoir que j’allais retrouver son corps contre moi, je décidai mes parents de me laisser y aller.
Toute excitée le jour venu, je pris le train. Je m’étais faite belle et sexy, un Corsaire crème, et un débardeur rose pastel avec une petite phrase sympa… ‘Virgin Girl (it’s an old Tee shirt)’ .
Il m’accueilli à la gare, et nous sommes rentré chez lui, en bus. Tout le long, il me regardait et me détaillait le programme à voix basse…
Rangement du sac (et oui j’avais des bagages, je suis une fille…), film, coquineries, douche, souper, coquineries, dodo, coquineries, déjeuner, douche, film, dîner, coquineries, balade dans les vignes, souper, film, coquineries, dodo, coquineries, douche, coquineries, dîner et train… Avec des entre coupages de piscine si on a le temps.
Arrivé chez lui effectivement, je pu poser mes affaires, sans ouvrir mon sac. Puis nous sommes allés nous poser sur le canapé. Film de l’après-midi, L’effet Papillon.
Puis au lieu de souper normalement, comme il faisait chaud, il me glissa dans l’oreille :
« Si tu veux, on peut se manger de la glace, mais je n’ai pas fait la vaisselle depuis des siècles, et il n’y a plus de coupes (ce qui était complètement faux)… Heureusement que tu es la, car je vais devoir la manger sur ton corps…
- Ha bon ? ça dépends des parfums alors… »
Quelques minutes plus tard, je me retrouvais sur une couverture, dans le salon, en petite tenue, c'est-à-dire string et soutif sans bretelle.
Mon copain amena 3 bacs à glace, vanille, café et fraise ; sans oublier la chantilly.
Au départ il posait une boule sur mon nombril, et s’amusait à la manger à la cuillère, et léchant la glace fondue. Ensuite, il fit exprès de faire passer la glace sur mon soutif, que j’enlevai, de même quelques minutes après pour mon string.
Apres pas mal de réjouissances glacières, et d’échanges… Glace sur les seins, le ventre, chantilly sur les seins, sur son sexe… Je pris la résolution de prendre une douche pendant qu’il rangeait un peu.
Je pris dans mon sac une nuisette, ma serviette et un gel douche à la pomme. Je fis couler de l’eau tiède pour me mouiller, puis je commençai à mettre du gel sur moi, et à me laver. J’avais cru entendre la porte de la salle de bain, mais je ne senti pas la porte de la douche s’ouvrir, donc je pensais être seule.
Mais non, quelques instant après, je senti des mains sur mes fesses. Puis sur me hanches. Puis sur mon ventre, je senti même à ce moment, un sexe tout dur contre mes fesses, mais il avait un touché un peu bizarre. Sa main droite parti devant pour ensuite revenir me caresser le sexe, il avait un doigt entre mes lèvres, et joué avec moi, ça me faisait du bien.
Ca main gauche me caressé le dos, mais surtout les fesses.
Je sentis son sexe très raide entre mes fesses, mais je le trouvé différent…
Sa main gauche dérangea son sexe, et passa entre mes fesses s’attardant devant mon petit trou.
Il me susurra à l’oreille :
« Je t’ai déjà fait l’amour, j’ai adoré ça, mais il y a un truc qui m’excite à mort, c’est ton petit cul. Quand je le vois dans ce petit corsaire, ou même avec un ‘tit string, j’ai envie de lui. Tu me laisserais le prendre?
- Je ne sais pas, ça serait la première fois.
- Ok alors laisse moi faire j’irais doucement. »
Sur ce, sa main gauche qui était stationné juste devant mon petit trou commença à bouger, et c’est un index qui pour la première fois me pénétra par derrière. Ca faisait bizarre, mais ça ne faisait pas mal, et cette méchante main droite qui avait bien jouée avec moi, vint caresser un peu mes seins, mon cou, mon ventre… Elle montait et descendait sur moi, s’arrêtant à chaque fois sur mes seins.
Apres l’index, vint l’index et le majeur qui entraient plus doucement, mais qui entraient… je les sentais qui ouvraient mon anus doucement, et l’eau, je la sentais couler entre mes fesses.
Au moment ou je sentis un sexe approcher entre mes fesses, j’eu le réflexe de lui demander :
« Tu as mis un préservatif ? Car il a un touché bizarre.
- Oui, si c’est bizarre c’est juste que j’ai mis un lubrifiant en plus dessus.
- Tu avais tout prévu... »
Je senti le sexe se présenter devant mon petit trou alors que les 2 doigts s’enlevés. Je le sentis commençant à rentrer en moi. Une petite douleur arriva, mon copain tenait son sexe, et me tenait par le bas ventre. Il me pénétrait doucement, mais entendis quelques petits gémissements de douleur.
Puis il s’arrêta et m’annonça doucement que son gland était entièrement en moi. Puis il reprit son avancé. Il mit quelques minutes à rentrer entièrement en moi. Il avançait millimètre par millimètre, s’arrêtant quelques secondes pour reprendre son sexe en main, ou pour replacer sa main sur mon bas ventre. Et pendant ces pauses, il déposait dans mon dos des petits baisés.
Au moment ou je senti son corps contre le mien, il me glissa dans l’oreille :
« Je suis entièrement en toi, tu me sens ? Je vais attendre un peu avant de faire des allés venus.
- Oui je te sens bien. Ca me fait encore mal, mais ça va.
- Tu avais envie de te faire sodomiser en venant ?
- Non, je ne pensais pas que l’on ferait ça.
- Tu n’aimes pas ?
- A froid, tu me l’aurais proposé, je t’aurais giflé, mais là je ne sais pas pourquoi j’ai dit oui.
- Tu aimes ?
- Ce que j’aime c’est que je sens ton sexe qui est ultra dur.
- Tu veux que je joue avec ton sexe en même temps ?
- Non, je veux voir ce que donne tes allées venues, seules. Tu peux commencer, la douleur disparaît. »
Il n’attendit pas plus pour commencer doucement ses mouvements. Immédiatement la douleur revint, mais moins forte, et surtout plus excitante. Je sentais son sexe en moi, cette drôle de sensation, complément différent de la pénétration vaginale.
Je sentais l’entrée de mon petit trou qui serrait son sexe se qui m’excitait, et produisait une douleur elle aussi excitante, et en moi, je sentais son sexe …
Je commençais à donner quelques éclats de voix quand il accéléra sous les coups de son excitation finale, la douleur était plus vive, il ne s’arrêtait pas, il ne pouvait pas, on sentait qu’il avait attendu se moment. Et moi, je sentais ses allés venus, qui me faisaient mal par leurs rapidités, mais cette douleurs et ces nouvelles sensations… jouissif, je donnais des éclats de voix assez fort, ce qui n’était et n’est toujours pas dans mes habitudes.
Puis, il rentra une dernière fois à fond en moi, presque à me soulever du sol, ses mains s’agrippaient à mes hanches. Je criai un coup sous la douleur que cela venait de me procurer. Il venait d’éjaculer. Je sentis quelques soubresaut de l’homme qui rassasié de plaisir, venait de me donner un plaisir aussi jouissif. Il sorti de moi, sorti de la douche, qui coulait encore, et s’assit contre le mur, haletant. Moi, je m’agenouillai dans la douche, vidée de toute force. Me remettant de ce dernier allé qui m’avait fait mal, mais surtout de l’étreinte que nous venions de faire…
Je fini par éteindre l’eau, et alla me couchée, nue, sur le ventre sur le lit, immédiatement rejoins par mon copain qui se mit à coté de moi, et me fit un bisou sur chacune de mes fesses, avant de s’endormir.
Maintenant je remercie mon ex-copain, qui fut mon copain pendant cette histoire, car grâce à lui, j’adore la sodomie. ;p



Menu principal d'histoires de sexe Menu principal

Ecrire votre histoire de sexe Ecrire votre histoire



Contact HDS
Toutes les histoires de sexe les histoires gay les dernières histoires postées Les récits érotiques par auteur Les nouveautés vidéos sexe françaises le blog info d'histoires de sexe
©tous droits réservés à :: histoires-de-sexe.net :: webmasters