Fiche de l'auteur : Fab75du31
Auteur homme.

121 récits érotiques publiés sur HDS depuis le Lundi 18 Août 2014 à 17h34.


Informations complémentaires :
Le plaisir des hommes est une de mes passions. L’écriture en est une autre. La musique en est la troisième. Mais rien n'est meilleur que le sourire d'un beau garçon. Sauf, peut-être, le regard aimant de mon labrador. Merci pour vos commentaires, ils vont m'aider à aller plus loin dans l'écriture. Surtout n’hésitez pas à en laisser d'autres!

Slogan de l'auteur :
Les hommes ne préfèrent pas toujours les blondes... Parfois, ils préfèrent les hommes.

Note attribuée à cet auteur par les lecteurs :
( 9.2 /10)
Note attribuée à cet auteur par HDS :
( 9.8 /10)

 

Les dernières histoires de sexe publiées sur HDS par Fab75du31

sexe Publié sur HDS le 15-12-2017
Catégorie : Entre-nous, les hommes
Histoire Réf : 28278-f1427


54.7 T’en as jamais assez, toi…

Le lendemain de cet après-midi magique avec mon beau mâle brun, j’ai l’impression de flotter : je me sens survolté, heureux, euphorique. Dès le réveil, les souvenirs de ses gestes, de ses attitudes, les « images sans image » de ce kif dans la pénombre, remontent à mon esprit, en rafales. Dans ce flot incessant et presque violent, je cherche à retrouver chaque infime sensation, à rallumer chaque parcelle de bonheur. Je veux graver en moi chacune des infinies nuances de ces instants presque irréels. Je veux me souvenir de ce dont mon beau mâle brun est capable, lorsqu’il s’applique. ...

Note attribuée à cette histoire par HDS :
( 10.0 /10)

 

sexe Publié sur HDS le 05-12-2017
Catégorie : Entre-nous, les hommes
Histoire Réf : 28175-f1422


54.6 Dans le noir, on voit parfois clair.

Toujours, le jeudi 02 août 2001, en milieu d’après-midi. Mais alors que je me prépare à le sentir venir en moi, je perds soudainement le contact avec ses mains ; ses mains que je retrouve un instant plus tard sur le bas de mon dos ; elles se posent à plat sur mes reins ; ses doigts jouent avec mon débardeur, glissent dessous ; le contact est léger, pourtant (ou justement) suffisant à provoquer des étincelles explosives sous ma peau, des séismes dans ma tête. Ses mains remontent lentement le long de mon dos, se faufilant entre ma peau et le tissu ; elles remontent jusqu’à mes aisselles, tentent de se glisser sous mon torse...

Note attribuée à cette histoire par les lecteurs :
( 9.0 /10)
Note attribuée à cette histoire par HDS :
( 10.0 /10)

 

sexe Publié sur HDS le 28-11-2017
Catégorie : Entre-nous, les hommes
Histoire Réf : 28111-f1418


54.5 Il y a cours de conduite et cours de conduite.

Jeudi 02 août 2001 Le lendemain de ce nouvel après-midi de sexe chaud bouillant, mais aussi d’intense sensualité et de complicité grandissante en compagnie de mon beau mâle brun, je me réveille très excité. Car aujourd’hui, c’est sûr, il va revenir. Je ne me pose même pas la question, il me l’a dit. Hier, en partant, il m’a demandé un truc bien précis pour cet après-midi. Et je lui ai dit oui. Alors, c’est sûr, il va revenir chez moi, tout comme il est revenu me voir chaque après-midi de la semaine. Son kif, je le partage à fond. J’y ai même déjà pensé, d’une certaine façon. Pas si précisément, pas avec tant de détails...

Note attribuée à cette histoire par les lecteurs :
( 9.0 /10)
Note attribuée à cette histoire par HDS :
( 10.0 /10)

 

sexe Publié sur HDS le 13-11-2017
Catégorie : Entre-nous, les hommes
Histoire Réf : 27973-f1413


54.4 Putain, qu'est-ce que c'est bon...

Le sexe avec mon bobrun est le genre de gourmandise dont je ne me lasse pas. C’est comme du Coca, sucré et pétillant, comme des Haribo qui piquent en bouche : ça fait grave envie ; et lorsqu’on cède à la tentation, non seulement elle ne se calme pas, mais elle se fait de plus en plus forte et impérieuse. Je me réveille en pensant à lui, à sa puissance de mec, je me réveille en me branlant ; soudaine envie d’une boisson chaude et bien corsée pour bien commencer la journée, une boisson qui n’est ni du café ni du thé. Deux fois qu’il vient chez moi et mon corps, mon esprit ne cessent de réclamer son retour. Sa présence ; son corps ; son sexe...

Note attribuée à cette histoire par HDS :
( 10.0 /10)

 

sexe Publié sur HDS le 28-10-2017
Catégorie : Entre-nous, les hommes
Histoire Réf : 27794-f1409


54.3 Opération Petitcon Acasquette

La nuit suivant ces retrouvailles sexuelles avec mon bobrun, j’ai du mal à trouver le sommeil. C’est d’abord à cause de l’excitation : je le revois en train de prendre son pied dans ma chambre, sur mon lit ; je sens ses bonnes giclées exploser dans ma bouche ; je sens ses va-et-vient entre mes fesses ; je sens mon orgasme venir, orgasme qu’il m’a offert rien qu’en me baisant. J’ai beau me branler, plusieurs fois même : l’excitation retombe, mais rien n’y fait, le Marchand de sables semble avoir oublié de passer me voir. Et au fur et à mesure que mon insomnie se prolonge, des angoisses surgissent, comme des fantômes indomptables....

Note attribuée à cette histoire par HDS :
( 10.0 /10)

 

sexe Publié sur HDS le 07-10-2017
Catégorie : Entre-nous, les hommes
Histoire Réf : 27611-f1394


54.2 Les envies de Jérém (deuxième du nom).

Je cherche n’importe quoi pour le retenir… « Jérém… » « Quoi ? » fait le petit con à casquette, tout en arrêtant son mouvement. … et le seul truc qui me vient à l’esprit c’est : « Tu veux une bière ? ». Je ne sais même pas s’il y en a au frigo, mais je tente le tout pour le tout. « Ça va aller, j’ai pas le temps… ». « Ou alors, tu veux autre chose… ? » oui, là je tente vraiment le tout pour le tout « sans prise de tête, je te promets… ». J’ose à peine le regarder ; Jérém est en train de sourire, je crois même en train de se marrer. J’ai dû balancer ça sur un ton tellement pitoyable, j’ai dû me ridiculiser comme ...

Note attribuée à cette histoire par HDS :
( 10.0 /10)

 

sexe Publié sur HDS le 25-09-2017
Catégorie : Entre-nous, les hommes
Histoire Réf : 27497-f1383


54.1 Le boblond vs le bobrun. Veni vidi…

Le lundi après ce double fiasco avec Jérém et Mourad, je suis toujours à la ramasse ; je suis tellement pas bien que, malgré le soleil, je passe mon temps enfermé dans ma chambre ; je n’ai pas envie d’aller courir sur le canal. Je n’ai pas envie d’écouter de la musique ; même Madonna ne semble pas à même de me réconforter ; d’autant plus que les deux derniers albums, « Ray of light » et « Music », constituent désormais la bande son de mon amour pour Jérém, chaque chanson étant liée à un souvenir, désormais douloureux des trois années de lycée. Ce con de Jérém va finir par m’éloigner de ma « copine » de toujours… je le déteste !...

Note attribuée à cette histoire par les lecteurs :
( 9.0 /10)
Note attribuée à cette histoire par HDS :
( 10.0 /10)

 

sexe Publié sur HDS le 09-09-2017
Catégorie : Entre-nous, les hommes
Histoire Réf : 27373-f1378


53.7 Mourad

La nuit est tiède et la rue déserte. J'aime ce calme qui s'empare des rues des villes après une certaine heure de la nuit et avant une certaine autre heure du petit matin ; c'est un moment qui n'est jamais trop long, une heure ou deux, quand tout le monde semble couché et personne ne semble encore levé ; on a l'impression que la ville toute entière est en train de dormir, et que la Terre s’est arrêtée de tourner. Le bruit de quelques voitures solitaires au loin semble mettre encore davantage l’accent sur ce silence presque parfait. Le temps semble comme suspendu, assis sur les toits de la ville, en train de profiter lui aussi...

Note attribuée à cette histoire par HDS :
( 10.0 /10)

 

sexe Publié sur HDS le 02-09-2017
Catégorie : Entre-nous, les hommes
Histoire Réf : 27339-f1376


53.6 Retrouver Jérém.

« Jérém ! » je l’interpelle. Il s’arrête, il se retourne, il me regarde, sans un mot, sans expression. J’ai l’impression qu’il regarde un inconnu. C’est la première fois que je vois Jérém de près après cette nuit avec Thibault ; et ça me fait bizarre, son regard, son attitude semblent annoncer d’entrée comme si quelque chose avait changé entre nous, comme si une nouvelle distance s’était installée. « Tu fais quoi là ? » il finit par lâcher. « Moi aussi je suis content de te revoir… » je tente de rigoler. « Tu arrives d’où ? ». « J’étais en ville avec ma cousine et je t’ai vu sortir de la Bodega… ». Il reprend à marcher vers ...

Note attribuée à cette histoire par HDS :
( 10.0 /10)

 

sexe Publié sur HDS le 19-08-2017
Catégorie : Entre-nous, les hommes
Histoire Réf : 27222-f1372


53.5 Fresque estivale toulousaine.

C’est beau, Toulouse, l’été. Lorsque le soleil cogne dur pendant de longues journées, donnant cet éclat doré aux façades en briques roses ; lorsque ses fontaines, ses espaces verts, le vent d’Autan aident à oublier les températures caniculaires ; lorsque, au coucher du soleil, les quais de la Garonne offrent un havre de fraîcheur et de détente aux toulousains. C’est beau d’être en vacances après avoir obtenu son bac ; et ressentir ce sentiment d’accomplissement, d’être à jour de tout : un sentiment qui, à partir des années fac, ne sera plus jamais aussi entier. L’été après son bac, c’est aussi la période magique où l’Avenir se dresse ...

Note attribuée à cette histoire par HDS :
( 10.0 /10)