Fiche de l'auteur : Georges
Auteur homme.

831 récits érotiques publiés sur HDS depuis le 09 novembre 2009.


Note attribuée à cet auteur par les lecteurs :
( 8.5 /10)
Note attribuée à cet auteur par HDS :
( 8.1 /10)

 

Les dernières histoires de sexe publiées sur HDS par Georges

sexe Publié sur HDS le 19-07-2018
Catégorie : Entre-nous, hommes et femmes
Histoire Réf : 30072-g1671


Notre bar a la campagne

Un jour nous avons quitté notre grande ville et ses tracas quotidiens pour nous installer définitivement à la campagne où Léa, et moi José, avons rouverts un vieux bistro d’un village du sud Léa est très avenante et son attitude décontractée a tout de suite attiré les clients mâles célibataires ou non, je ne compte plus les fois où des mains baladeuses ont frôlés ses fesses rebondies, ça fait aussi partie de la partie ‘commerciale’, si je montrais les dents au moindre geste déplacé nous pourrions fermer boutique Certains après-midi elle tape le carton avec des retraités qui lorgnent plus sur son décolleté ou ses cuisses dénudées...

Note attribuée à cette histoire par les lecteurs :
( 9.0 /10)
Note attribuée à cette histoire par HDS :
( 9.0 /10)

 

sexe Publié sur HDS le 15-07-2018
Catégorie : Entre-nous, hommes et femmes
Histoire Réf : 30025-g1670


Rien ne vaut la campagne ...

- C’est dommage que l’on ne se soit pas connues plus tôt Amandine - Pas facile Cloé étant donné que nous venons de faire connaissance en première année de fac - De plus tu es de la ville et moi de la campagne - J’ai hâte de revenir en fin de semaine chez moi - Tu y a un petit copain ? - Non… enfin oui mais …. - Tes reste évasive lorsque j’aborde ce sujet - Tu ne peux pas comprendre, tu serais peut-être choquée … - J’aimerais beaucoup connaitre ce milieu - Et si tu venais en vacance chez mes parents la semaine prochaine ? - D’accord à condition que tu m’en dises plus sur ce ‘sujet tabou ‘ ...

Note attribuée à cette histoire par les lecteurs :
( 9.0 /10)
Note attribuée à cette histoire par HDS :
( 8.0 /10)

 

sexe Publié sur HDS le 13-07-2018
Catégorie : Entre-nous, les hommes
Histoire Réf : 30024-g1669


Devenu Bi grace au gynéco de ma femme

- Pourquoi ne veut tu pas essayez au moins une fois chéri ? - Nous en avons parlés maintes et maintes fois Léa, je ne me sens pas prêt à sauter le pas … j’ai peut être mal choisi l’expression ? - Je ne pense pas ! je suis pourtant certaine que tu apprécierais - C’est non et non ! et puis j’ai des hémorroïdes … - C’est vrai ? alors il faut consulter - J’ai essayé de prendre rendez-vous, il faut plus de six mois - Veut tu que j’en parle à Jeff ? - Ton gynéco ? - Les trous sont peut être très rapprochés mais complètement différents ! mais ? tu l’appelle ‘Jeff ’ ? je ne vous pensais pas si proche … ...

Note attribuée à cette histoire par HDS :
( 9.0 /10)

 

sexe Publié sur HDS le 09-07-2018
Catégorie : Entre-nous, hommes et femmes
Histoire Réf : 29970-g1668


Une soirée de retrouvailles ....

Mais que lui trouve-t-il a cette pouffe ? ça fait une demi-heure qu’il discute avec une minette habillée ras-la-moule, plate comme une galette, lui qui aime les gros seins, j’ai l’air de quoi moi ? ‘Lui’ c’est Antoine mon mari, moi c’est Isabelle, nous somment mariés depuis huit ans, ce soir nous somment invités chez Bruno le plus proche ami d’Antoine, ainsi qu’une dizaine de personnes, ‘elle’ c’est une amie de sa femme que nous n’avions jamais vue auparavant - Quelque chose ne va pas Isa ? - Non-non soit rassuré, tout va bien Bruno - Je te connais trop pour en douter, laisse moi deviner, c’est Antoine ? - Ça va je te dis ...

Note attribuée à cette histoire par les lecteurs :
( 8.5 /10)
Note attribuée à cette histoire par HDS :
( 9.0 /10)

 

sexe Publié sur HDS le 07-07-2018
Catégorie : Entre-nous, hommes et femmes
Histoire Réf : 29969-g1667


La timidité se soigne

Après dix ans de mariage je suis blasé, blasé de ma femme qui rechigne plus ou moins à écarter les cuisses, mais pas de ce qu’elles ont entre les jambes, d’où ma tendance a mater la femme des autres , sans être pervers ou détraqué je suis fiévreux de découvrir une poitrine arrogante, une chatte blonde, brune, rousse, aucune paire de lèvres n’est coupée ou bombée pareillement, clitoris plus ou moins caché, la mouille plus ou moins longue et abondante à sourdre d’un vagin plus ou moins étroit, bref, je ne suis pas un exemple de fidélité A trente-six ans je suis dans la force de l’âge...

Note attribuée à cette histoire par les lecteurs :
( 9.0 /10)
Note attribuée à cette histoire par HDS :
( 9.0 /10)

 

sexe Publié sur HDS le 02-07-2018
Catégorie : Plus on est
Histoire Réf : 29934-g1666


Colocation négociée ...

Pour débuter ma troisième année de médecine j’ai décidé de prendre une colocation à la place d’une chambre d’étudiant à la faculté Après avoir longtemps galéré je suis tombé sur une colocation déjà occupée par deux filles de dix huit ans, qui après avoir longuement hésité, mon physique et ma mentalité aidant m’ont accepté Elles ne sont pas canon de visage mais un corps sculpté dans un moule parfait ! rien n’est a jeter ! - Vous n’avez pas l’air d’un pervers Florent, bien au contraire avec deux ans de plus que nous vous nous protégerez - Vous pouvez compter sur moi pour repousser tous intrus ! ...

Note attribuée à cette histoire par les lecteurs :
( 9.0 /10)
Note attribuée à cette histoire par HDS :
( 9.0 /10)

 

sexe Publié sur HDS le 29-06-2018
Catégorie : Entre-nous, hommes et femmes
Histoire Réf : 29933-g1665


Mes aventures au camping ...

Avoir dix-sept ans pour un garçon et être dans un camping avec ses parents c’est l’enfer ! de voir toutes ces petites minettes qui se pavanent pour ne pas dire s’exhibe en mini maillots et interdiction d’y toucher, des formes à vous faire avoir à longueur de journée une trique coincée dans un bermuda à faire atrocement mal c’est de la torture mentale Surtout que j’ai une adorable petite voisine de bungalow qui me lance des œillades significatives, je ne sais que son prénom : Christina, elle doit aussi connaitre le mien, mais pas moyen de la coincer seule, ses parents, surtout son père...

Note attribuée à cette histoire par les lecteurs :
( 9.0 /10)
Note attribuée à cette histoire par HDS :
( 9.0 /10)

 

sexe Publié sur HDS le 25-06-2018
Catégorie : Plus on est
Histoire Réf : 29899-g1664


Petits boulots grand plaisir

L’été de mes 18 ans, j’avais réussi à trouver un job saisonnier comme serveuse dans un restaurant d’un petit village de bord de mer, ce midi là il n’y avait pas grand monde aussi j’étais ravie de pouvoir quitter plus tôt afin d’aller faire un tour à la plage, je me souviens que j’en avais profité pour mieux chouchouter mes clients, notamment un homme qui aurait pût être mon père qui revenait souvent le midi, il m’inspirait confiance avec ses mots gentils, ses compliments sans compter un petit pourboire non négligeable Je finissais de dresser les tables pour le service du soir il était toujours là a siroter une bière qui devait être chaude ...

Note attribuée à cette histoire par les lecteurs :
( 9.0 /10)
Note attribuée à cette histoire par HDS :
( 9.0 /10)

 

sexe Publié sur HDS le 23-06-2018
Catégorie : Entre-nous, hommes et femmes
Histoire Réf : 29898-g1663


Puni d'avoir été témoin d'adultère ...

Lorsque je me suis approché de cette voiture garée dans une allée étroite d’un bois je ne pensais pas du tout tomber sur ma voisine… qui n’est pas seule et qui a les jambes écartées autant que le permet l’habitacle … la main d’homme fourrée entre les cuisses n’est pas celle d’Hubert, son mari … à voir les expressions changeantes de son visage les doigts travaillent habilement son vagin, d’où je suis je ne peux voir si le slip est simplement écarté ou carrément enlevé Carole ne peux me voir car pour savourer le doigtage elle ferme les yeux, je ne peux voir le visage de l’homme non plus car il est trop occupé à téter un sein mis à l’air...

Note attribuée à cette histoire par les lecteurs :
( 9.0 /10)
Note attribuée à cette histoire par HDS :
( 9.0 /10)

 

sexe Publié sur HDS le 19-06-2018
Catégorie : Plus on est
Histoire Réf : 29844-g1662


Redonner le moral à mon frère est primordial...

Je m’étais aperçus depuis longtemps qu’Arnaud mon frère ainé lorgnait sur les cuisses ou les seins de ma femme lorsque nous nous retrouvions en famille, il faut dire qu’elle prête peu d’attention à sa tenue lorsqu’elle s’assoie ou se penche, au début j’en éprouvais de la jalousie et puis au fil du temps cette jalousie s’est transformée en excitation car Maude s’est toujours comportée en femme fidèle au point que je désirais de plus en plus la voir dans des positions plus érotiques, puis scabreuses, la voir nue, offerte aux bons désirs de mon frère me hantais, mais par respect pour sa femme je n’ai jamais osé en parler a Maude...

Note attribuée à cette histoire par les lecteurs :
( 9.0 /10)
Note attribuée à cette histoire par HDS :
( 9.0 /10)