Fiche de l'auteur : Maceron
Auteur homme.

19 récits érotiques publiés sur HDS depuis le Mercredi 07 Juin 2017 à 10h45.


Note attribuée à cet auteur par les lecteurs :
( 8.3 /10)
Note attribuée à cet auteur par HDS :
( 9.0 /10)

 

Les dernières histoires de sexe publiées sur HDS par Maceron

sexe Publié sur HDS le 18-09-2017
Catégorie : Dans la zone rouge
Histoire Réf : 27409-m3813


Une tranche de vie 19

Dimanche 20 septembre 1981 Jean raconte Nous étions arrivé de bonne heure à la plage et pratiquement les premiers de la bande. Véro et B n’était pas encore là. Comme habituellement je partis nager, en général j’allais vers le large jusqu’à une certaine bouée et revenez. Cette fois-ci, je revenais en passant au niveau d’un cabine cruiser appartenant à un expat installé depuis longtemps dans le pays et qui possédais ce bateau. Et le gros de la troupe, enfin ceux qui avait fini tard au club, arriva dont, Véro et B. Les uns allant nager, d’autres péchant au fusil harpon enfin d’autres faisant une partie de volley, …...

Note attribuée à cette histoire par les lecteurs :
( 9.0 /10)
Note attribuée à cette histoire par HDS :
( 9.0 /10)

 

sexe Publié sur HDS le 30-08-2017
Catégorie : Dans la zone rouge
Histoire Réf : 27266-m3800


Une tranche de vie 18

Samedi 19 septembre 1981 Jean raconte Le samedi en général, nous étions de permanence à tour de rôle avec mon adjoint, ce qui en principe nous donnait une journée de liberté. En fait personnellement, je faisais toujours un tour des chantiers pour voir si tout tournait correctement et en général j’en profitais aussi pour faire la paperasse en retard. En allant au chantier, me rappelant ce que m’avait dit Véro le jour où j’avais acheté les appareils photo, qu’elle aimait savoir ce que nous ferions cela l’excitait, cela la rendait plus réceptrice mentalement et sexuellement, une idée, certainement idiote, me vint à l’esprit....

Note attribuée à cette histoire par les lecteurs :
( 8.0 /10)
Note attribuée à cette histoire par HDS :
( 9.0 /10)

 

sexe Publié sur HDS le 20-08-2017
Catégorie : Dans la zone rouge
Histoire Réf : 27122-m3785


Une tranche de vie 17

Mardi 15 septembre 1981 - AL raconte Comme d’habitude Jean devait venir déjeuner, il m’a fait prévenir par son chauffeur qu’il serait légèrement en retard et qu’il serait ici vers 13,00 de façon à arriver avant B. qui doit venir aujourd’hui vers 14,00 h, comme cela été convenu. Je m’étais habillée comme la dernière fois de ma robe saharienne beige claire, au boutonnage de bas en haut, le corsage ajusté et la jupe au-dessus du genoux et en dessous comme la dernière fois j’étais nue à l’exception d’un porte-jarretelle tendant mes bas. Le décolleté était fermé par un bouton au niveau des seins, un de plus déboutonné ...

Note attribuée à cette histoire par les lecteurs :
( 8.0 /10)
Note attribuée à cette histoire par HDS :
( 9.0 /10)

 

sexe Publié sur HDS le 17-08-2017
Catégorie : Dans la zone rouge
Histoire Réf : 27100-m3784


Une tranche de vie 16

Les achats photographiques Mardi 8 septembre 1981 - Jean raconte Avec Véro il avait été convenu que le Lundi je passerais à son super magasin pour acheter du matériel photographique, un appareil photo plus puissant que ce que j’avais et un petit caméscope. Elle m’avait indiqué que le responsable Isidore était parfaitement compétent et qu’il pourrait me diriger dans mes achats. Je ne pouvais pas arriver avant 11,45 h. Pas d‘importance m’avait-elle dit, Isidore sera là. Par contre le super magasin fermant à 12,00h, il me faudrait passer par l’arrière. Le gardien serait prévenu. Comme indiqué je rentrais par l’arrière du magasin...

Note attribuée à cette histoire par les lecteurs :
( 8.0 /10)
Note attribuée à cette histoire par HDS :
( 9.0 /10)

 

sexe Publié sur HDS le 15-08-2017
Catégorie : Dans la zone rouge
Histoire Réf : 27095-m3783


Une tranche de vie 15

Au Club Samedi 5 septembre 1981- Jean raconte En arrivant, au milieu d’autres couples de notre connaissance, j’aperçus Véro et B tendrement enlacés dansant un slow. Véro était habillée d’une robe portefeuille (j’appris le nom de cette robe plus tard), rouge avec des impressions noires. C’est une sorte de kimono qui se ferme avec un nœud, à droite, au niveau de la taille. Ça enveloppe le corps comme une sortie de bain. Ça souligne les formes toute en étant souple. La série terminée, tout le monde revint à la table, nouvelle série, nouveau changement de cavalières, nouvelle série, nouveau changement de cavalières....

Note attribuée à cette histoire par les lecteurs :
( 9.0 /10)
Note attribuée à cette histoire par HDS :
( 9.0 /10)

 

sexe Publié sur HDS le 13-08-2017
Catégorie : Dans la zone rouge
Histoire Réf : 27079-m3782


Une tranche de vie 14

Au club + Bain de minuit – AL raconte Samedi 22 aout 1981 Naturellement chez les amis, nous étions en retard. Nous étions une douzaine. Nous saluons tout le monde, avec la bise classique aux femmes et une poignet de main aux hommes. Comme à l’habitude, l’apéritif se prend debout, ce qui permet aux invités de se regrouper par petits groupes et de tourner d’un groupe à l’autre. Enfin le dîner est annoncé et tout le monde se met à table. Le repas fut agréable, chacun y allant d’anecdotes, de blagues du temps ou nous étions en France ou autres lieux pour certains. Nous étions jeunes, plein de vie, d’espoir et l’avenir ne nous souciait pas...

Note attribuée à cette histoire par les lecteurs :
( 8.0 /10)
Note attribuée à cette histoire par HDS :
( 9.0 /10)

 

sexe Publié sur HDS le 09-08-2017
Catégorie : Dans la zone rouge
Histoire Réf : 27037-m3781


Une tranche de vie 13

Annonce d’un départ - Jean raconte Jeudi 6 août et retour le 18 Ce jour, alors que j’étais au bureau de l’agence, un appel radio de ma direction m’enjoignait de venir au siège à Dakar pour étudier avec le directeur export une proposition à faire pour un nouveau chantier devant sortir dans ma zone. Cela n’avait rien d’extraordinaire, cela faisait partie de mes attributions. Je partais le 10. Par contre au lieu de rentrer en fin de semaine comme habituellement, je restais bloqué au siège jusqu’au mardi suivant. AL ayant cours, mon chauffeur était venu me chercher. Avant de rentrer je faisais un tour de chantier, puis rentrais à la maison...

Note attribuée à cette histoire par les lecteurs :
( 8.0 /10)
Note attribuée à cette histoire par HDS :
( 9.0 /10)

 

sexe Publié sur HDS le 26-07-2017
Catégorie : Entre-nous, hommes et femmes
Histoire Réf : 26935-m3764


UNE TRANCHE DE VIE 12

Jeudi 28 août 1980 - Jean raconte À midi, j’allais en reconnaissance pour bien situer l’immeuble, que je connaissais déjà, et dont je voulais observer les environs. Après avoir suivi les instructions de Véro à 12,30 h je frappais 2 coups à la porte de droite. La porte s’ouvrit aussitôt, à peine entré, la porte se fermait et Véro un doigt sur les lèvres pour m’imposer silence me fit signe de la suivre. Le temps d’aller dans la salle de séjour, j’observais que Véro portait un corsage blanc assez large et une jupe droite bleue courte, même très courte et elle était chaussée d’escarpins à talons hauts....

Note attribuée à cette histoire par les lecteurs :
( 8.0 /10)
Note attribuée à cette histoire par HDS :
( 9.0 /10)

 

sexe Publié sur HDS le 24-07-2017
Catégorie : Dans la zone rouge
Histoire Réf : 26911-m3757


UNE TRANCHE DE VIE 11

Le bain de minuit Le samedi 23 aout 1980 – Jean raconte En quittant la boite au lieu de tourner à droite, je tournais à gauche. AL : « Où vas tu ? » Moi : « À la plage, nous allons nous baigner » AL : « Je n’ai ni maillot, ni serviette » MI : «J’ai toujours des serviettes (En fait la travaillant sur la route bordant l’océan, il m’arrivait à midi ou le soir d’aller prendre un bain avant de rentre à la maison, j’avais donc toujours des serviettes de bains dans la voiture). Tu n’auras pas besoin de maillot, il fait nuit. Les bains de minuit se prennent nus. » AL : « Il est fou. Je n’ai pas l’intention de me baigner nue »...

Note attribuée à cette histoire par les lecteurs :
( 9.0 /10)
Note attribuée à cette histoire par HDS :
( 9.0 /10)

 

sexe Publié sur HDS le 20-07-2017
Catégorie : Entre-nous, hommes et femmes
Histoire Réf : 26894-m3755


UNE TRANCHE DE VIE 10

Réponse brutale Mardi 29 juillet 1980 – AL raconte Le Mardi B s’arrangea me rencontrer au supermarché, c’était facile. Il n’y en avait qu’un seul et le mardi après-midi était le jour d’arrivée des produits frais, tout le monde s’y retrouvé. Il m’aborda un peu brutalement à mon goût avec : « Où étais-tu ? On ne vous a pas vu samedi soir, je t’attendais avec impatience » Je n’ai pas aimé son ton et sa façon de faire et je lui répondis vertement : « Mon mari est monté dans le nord le WE et je l’ai accompagné » B : « Tu aurais pu me prévenir » Moi : « Attends, que les choses soient bien précises....

Note attribuée à cette histoire par les lecteurs :
( 8.0 /10)
Note attribuée à cette histoire par HDS :
( 9.0 /10)