Auteur de récits érotiques Note attribuée à cette histoire par les lecteurs ( 1 votes ):
Salope ? oui bien sur !
(9.0 /10 )

Note attribuée à cette histoire par HDS :
Salope ? oui bien sur !
(8.0 /10 )

Récit érotique écrit par Andras de sade.
Auteur homme.


Cette histoire de sexe a été affichée 3697 fois depuis sa publication.

sexe récit : Salope ? oui bien sur ! Publié sur HDS le 22-05-2017
Catégorie : En solitaire
Histoire Réf : 26412-a2394

Titre : Salope ? oui bien sur !
 

Salope ? oui bien sur !

voici le discourt de la femme que j'aurais aimé être.
je me bat pour mes vices, mes plaisirs assumés...
Dans l'histoire, C. Callipyge ne serais qu'une Gourgandine traité pour hystérie, les hommes auraient calmé ses crises par un godage réguliers...
l'engin sculpté dans le bois , employé à réduire à néant l’immoralité qui souille sa famille... son nom...

Aujourd'hui la société, et les combats mené par le peuples, veux la femme forte égal de l'homme, si je peux gifler un hommes car dans un moments de faiblesse sa méchanceté m’a poussée à bout alors lui aussi! l'homme Don juan se pavane au coter de la Marquise de San réal...
Au diable la galanterie, les deux sexes se foutent des conventions, ils l'assument, ils veulent du sexe... Malheureusement les vieux principes à la con on la dent dur... on garde à l'esprit l'homme au cœur de pierre, macho, avide de sexe à profusion.
La femme crie son féminisme en jouant les princesses bafouées à qui il faut montrer patte blanche et couvrir d'attention prouvant le respect et l'affection!

J'affronte les clichés le point levé, je crie au monde la femme que je suis...

Moi Chloé, libertine convaincu, j’aime les hommes, je me laisse humilier et violenter sexuellement en toutes consciences et plaisirs, je matte les culs dans la rue, je me laisse aller aux pulsions qu'un corps d'homme me procure, je lui montre mon désir sans retenue. Je me masturbes à l'orgasme en m'imaginant sucer deux verges sans délicatesse , jouissant à pleine voix, la main sur ma chatte l'autre tirant mon téton énervé. Je regarde des films pornographique en frottant divers jouets sur le mont vénus. J'aime sucer à genoux les cheveux attraper fermement, je me sens vivante, épanouis , bonne! Je prends plaisir à la sodomie, et la réclame dans le but premier de jouir puis dans un second temps faire plaisir a mon partenaire.
Je me place en femme objet, laissant mon virile me culbuter sans égard, jouir puis partir en me laissant bredouille, l’esprit embrouillé par les coups de boutoirs, l'excitation coulant le long de mes cuisses, frustrée. Je me place en amazone, allongeant l'homme sur le dos, je bloque ses jambes , attrape ses bras, m'empale sur le chibre et je m'agite sans tenir compte de ses envies, il sera mon sex-toy je vais même jusqu’à fermer les yeux et je fantasmes sur d'autre personnes, il n'existe plus je me sers de sa bite et je me baise.

Je suis une salope, je le crie et j'aime l'entendre...
Riez de moi, prenais moi en pitié je ne ressentirais que de la peine...
Vos esprits étriqués, vos jugements vous privent l’accès à l'épanouissement, aux relations privilégiées qui poussent au dépassement de soi.