Auteur de récits érotiques Note attribuée à cette histoire par les lecteurs ( 1 votes ):
 Coup de coeur entre artistes 11
(9.0 /10 )

Note attribuée à cette histoire par HDS :
 Coup de coeur entre artistes 11
(10.0 /10 )

Récit érotique écrit par July2.
Auteur femme.
july.f.julyoutlookfr

Cette histoire de sexe a été affichée 2708 fois depuis sa publication.

sexe récit :  Coup de coeur entre artistes 11 Publié sur HDS le 24-07-2017
Catégorie : Entre-nous, les femmes
Histoire Réf : 26812-j1638

Titre : Coup de coeur entre artistes 11
 

Coup de coeur entre artistes 11

Elle.

Thomas dort encore quand je me lève. Je m’installe au bar de la cuisine après m’être fait couler un café. Alors que je suis en train d’écrire un sms à Sophie, Thomas apparaît dans l’encadrement de porte de ma chambre. Il est nu et incroyablement sexy. Il ferait un modèle parfait.

Il passe derrière moi et glisse son visage dans mon cou. Je suis parcourue de frissons.

- Tu es déjà en train raconter à Sophie nos ébats de cette nuit ? Demande-t-il en riant.
- Entre autre…

Il me regarde d’un air interrogateur.

- Ben je lui ai dit que t’as m’avais fait l’amour doucement mais aussi brutalement et que j’ai aimé ça. Je lui ai aussi dit que tu m’avais prise par derrière et que ça aussi j’ai aimé. Et là je suis en train d’essayer de lui parler de ton désir de candaulisme lesbien, et que tu as réussi à me donner envie d’un plan à 3.
- Je suis sûr qu’elle serait opé pour les 2.
- Qu’est-ce qui te fait dire ça ? Je lui demande.
- J’ai ma réputation, mais elle a la sienne.
- T’es en train de dire que les gens la voient comme une pute ?
- Absolument pas ! Mais elle est assez libérée et ne s’en cache pas. Et elle choisi bien les mecs qu’elle se tape. Elle accepte pas n’importe qui dans son lit. Justement c’est loin d’être une fille facile. Mais je sais aussi qu’elle aime le sexe et qu’elle a déjà eu des aventures avec des filles.
- J’ai l’impression que tu la connais mieux que moi de ce point de vue là…
- En même temps le sexe c’est plus mon domaine que le tien. Et si elle accepte, j’aurai ce que je voulais avant de tomber amoureux de toi.
- Comment ça ?
- Ben avant que tu passes cette porte de salle de classe, pendant que j’installais mon matériel, j’espérais que la séance photo se termine par une partie à 3…
- T’es vraiment un obsédé, je lui réponds en riant. Et puis si ça se trouve elle va pas vouloir.
- Pas grave, je t’ai toi et c’est ça le plus important ma puce.

Il retourne dans la chambre prendre son boxer avant d’aller dans la salle de bains pour prendre une douche.

‘’ il est en train de te dévergonder ma jolie ! Depuis le temps que je te dis de te lâcher au pieu ! Contente qu’il t’apprenne ce que c’est que de baiser. Il était temps à ton âge mdr ‘’

‘’ justement tu vas être contente aussi de savoir qu’il m'a mis quelques idées en tête.. ‘’

‘’ comme quoi ? ‘’

‘’ du genre que je couche avec une autre fille, et que dans l’idéal il puisse être spectateur ( à priori ça l’excite de voir sa nana se faire sauter par quelqu’un d’autre) ou encore un plan à plusieurs … ‘’

‘’et toi, Julie la coincée, tu es prête à ça ? ‘’

‘’ avec quelqu’un en qui j’ai confiance, je pense que oui.. ‘’

Comme j’ai peur de voir sa réponse, je file rejoindre Thomas sous la douche. Je laisse tomber mon short et mon débardeur par terre et me glisse sous le jet d’eau chaude, dans son dos, passant mes bras sous les siens pour poser mes mains sur ses pecs. Puis je les laisse glisser jusqu’à sa queue déjà un peu durcie

- Alors, elle a dit quoi ? Me demande-t-il.
- Je sais pas, j’ai pas osé attendre sa réponse. Mais toi tu as l’air d’avoir réfléchi à la question vu que comme tu bandes déjà…
- Je bande tout le temps quand je pense à toi bébé…

Je le fais se tourner et le pousse contre le carrelage de la douche. Je me mets à genoux devant lui et prends sa bite en bouche. Il bascule la tête en arrière et laisse couler l’eau sur son visage. A mesure que je le suce, il durci encore un peu plus.

Lui.

J’aime qu’elle prenne les devants, j’aime qu’elle me suce. Elle se sert parfaitement bien de sa bouche et de sa langue. J’ai envie de lui baiser la bouche, je lui enfoncer ma queue au plus profond de sa gorge mais je me retiens de faire des vas et vient, il faut que j’apprenne à lui laisser contrôle.

Mais j’ai trop envie d’elle. Je l’attrape par les cheveux pour la relever.

- Tourne toi face au mur et prends appui sur tes mains bébé.

Elle obéit et je lui écarte les jambes avec mon pied. Je la saisis par les hanches et la pénètre doucement.

- Sois violent bébé, me demande-t-elle.

Un peu surpris par sa demande, je marque un temps d’arrêt. Mais alors qu’elle tourne doucement la tête vers moi, je me retire pour la pénétrer à nouveau mais cette fois avec force. Elle pousse un petit cri suivi d’un ''encore''. Je recommence un peu plus fort, elle gémit plus fort. Puis je lui pince un téton jusqu’à ce qu’elle jouisse.

Je glisse ensuite ma main jusqu’à son clitoris. Je le caresse d’abord doucement puis de plus en plus vite. Je sens sa respiration s’accélérer. Je pince alors ce petit bouton de plaisir. Alors que je dépose des baisers dans son cou, elle jouit comme je ne l’ai encore entendue jouir.

Je me retire à nouveau et lui pénètre le petit trou encore dilaté de cette nuit.

- Caresse toi pendant que je te baise par derrière bébé…

Elle glisse une main jusqu’à sa chatte et joue avec son clito. Après quelques minutes, je jouis en elle.

Je me retire et elle se tourne vers moi pour m’embrasser. Puis j’attrape le gel douche et la savonne. Je fais pareil avec le shampooing pour ses cheveux. Je prends ensuite son gel de douche intime et elle essaye de me le prendre des mains. Je lève le bras de telle sorte qu’elle n’arrive pas à l’atteindre.

- Mais Thomas donne moi ça…
- Et pourquoi ? Je t’ai lavé tout le corps…
- Oui mais ça c’est gênant…
- Je vois pas en quoi ce serait plus gênant que quand je te lèches la chatte, ou te mordille le clito ou quand tu me suces…

Je fais couler du gel dans ma main et plaque Julie dos à moi. Je passe ensuite ma main entre ses jambes et frotte son intimité pour faire mousser le produit. J’insiste sur son clitoris avant de glisser le long de la raie de ses fesses et je titille son petit trou.

- A ton tour, lui dis-je en versant du gel douche dans ses mains.

Elle commence par savonner mon torse puis mon dos avant de laver mes cheveux. Elle reprend un peu de gel douche. Voyant qu’elle hésite, je lui attrape les mains et les pose sur ma queue.

- Décoince toi bébé, putain. T’es tellement sexy quand tu as confiance en toi… et c’est pas la première fois que tu me touches.

Elle s’applique à bien me savonner la bite et les boules. Je sens l’envie revenir. Mais va falloir attendre ce soir.

On se rince rapidement.

Une fois rhabillé, je l’embrasse.

- Je file bébé, je passe chez moi chercher Max et je vais au studio, j’ai pas mal de rendez-vous aujourd’hui. On se voit ce soir ?
- Ça marche. On s’appelle de toute façon.
- Je t’aime ma puce.
- Moi aussi je t’aime.

Je claque la porte dernière moi. En tournant au coin de la rue, je vois Sophie prendre la direction de chez Julie.

Elle.

Thomas vient juste de repartir. J’en profite pour regarder la réponse de Sophie sur mon téléphone.

‘’ je crois savoir que tu ne fais pas confiance à grand monde en dehors de Thomas et moi… serait ce une proposition ? ‘’

Je m’apprête à lui répondre quand on toque à la porte. Je suis encore en sous-vêtements. Je prends le plaid sur le canapé et m’enroule dedans avant d’aller ouvrir la porte. C’est Sophie.

- Comme tu répondais plus j’ai préféré venir.

Je ne m’attendais pas à la voir… je suis super gênée des messages que je lui ai envoyés.

Elle ferme la porte derrière elle et pose son sac sur la tablette de l’entrée. Puis elle se tient debout devant moi. Elle me fixe et je sens que je rougis. En même temps, je reçois un sms. Je le regarde rapidement. C’est Thomas.

‘’ amuse toi ! Je t’aime ‘’

Sophie me prends le portable des mains, écrit une réponse et le pose à côté de son sac.

Elle détache le plaid qui me couvre et le laisse tomber au sol. Elle attrape ma main pour m’attirer à elle et m’embrasse. Un peu gênée, je ne réponds pas à son baiser, bien que l’envie soit là.

- Vas t’habiller, dans cette tenue je vais pas résister à l’envie de te sauter. Et je pense qu’il faut qu’on discute un peu avant d’envisager quoi que ce soit…

Je récupère mon portable et vais dans ma chambre. Une fois que j’ai refermé la porte, je m’assieds sur le lit et regarde ce que Sophie a répondu à Thomas.

‘’ je vais tout faire pour qu’elle s’amuse et la prochaine fois tu seras de la partie pour mater ta copine se faire baiser par une femme…’’

Je l’imaginais pas aussi crue… mais je suis sûre que ça a du plaire à Thomas qui ne doit avoir qu’une hâte, être à la prochaine fois…

Je ressors de la chambre après avoir enfilé un mini short en jeans et t-shirt dos nu. Je la rejoins sur le canapé après nous avoir préparé du café.

- T’es pas beaucoup plus couverte qu’avant, me dit-elle en riant. Bon, abordons le cœur du sujet : as-tu déjà eu une aventure avec une fille ? En as-tu vraiment envie ? Et est-ce que j’ai eu raison de penser que tu l’envisages avec ?

Que de questions…

- Tu n’es guère plus couverte que moi ma jolie… je lui réponds en souriant. J’allais pas mettre un vieux jogging pourri et un t-shirt moche, sachant que non, j’ai jamais eu d’expérience avec une fille, que oui j’ai vraiment envie d’essayer, et que oui tu as raison de penser que c’est avec toi que l’envisage.

J’ai à peine fini ma phrase qu’elle pose sa tasse sur la table basse avant de me prendre la mienne des mains pour la poser à côté de la sienne.

- Je suis contente que la proposition vienne de toi, ça fait un moment que j’ai envie de m’envoyer en l’air avec toi, mais je savais pas comment tu le prendrais. Mais je veux que tu saches que c’est purement sexuel, je n’envisage pas d’avoir une histoire avec toi, ni même avec une femme en général.
- Moi non plus j’envisage pas une aventure avec une femme. C’est purement expérimental. Même si ça pourrait de reproduire si c’est satisfaisant, surtout que Thomas a l’air d’apprécier ce genre de choses.
- Alors on va prendre ça comme un entraînement pour la prochaine fois avec ton bel étalon.


Elle se penche vers moi et me pousse en arrière sur le canapé. Elle se met à califourchon sur moi, remontant un peu sa jupe pour écarter ses cuisses. Elle passe ses bras autour de mon cou et m’embrasse langoureusement. Elle défait le nœud de mon dos nu autour de mon cou et descend la partie avant pour dévoiler ma poitrine.

Elle caresse mes seins nus du bout de ses doigt.

Je suis un peu mal à l’aise malgré mon envie. Je n’ose pas la toucher ni réagir à ses gestes alors que j’y prends du plaisir.

- Détends toi, profite et laisse toi aller. Pose tes mains sur moi, à ton rythme.

Je pose mes mains sur ses cuisses alors qu’elle m’embrasse dans le cou. Je gémis doucement. J’attrape le bas de son débardeur et lui passe au-dessus de la tête. Je caresse le bas de son dos puis je remonte jusqu’à la fermeture de son soutien-gorge. Je défais les crochets et libère sa poitrine. Elle a des seins magnifiques bien que refaits.

Alors que je commence à jouer avec ses tétons, elle se penche pour embrasser mes seins. Elle titille mon téton gauche de sa langue avant de le sucer un peu. Elle se saisit de mon portable et prend une photo en train de jouer avec mon sein. Quand elle le repose, elle attire ma tête à ses seins pour que je les embrasse. Je lèche doucement son sein droit avant de sucer son téton. Quand il pointe, je commence à le mordiller. Elle reprend alors le portable et prend une photo de moi en train de mordre son téton.

- Faisons plaisir à ton homme : donnons lui un avant goût de ce dont il pourra profiter à l’occasion.

Elle rédige un petit message pour accompagner les photos : ‘’ coucou Thomas. Ta chérie est entre de bonnes mains, et elle s’est y faire avec sa bouche… merci de l’avoir convaincue de s’envoyer en l’air avec une femme, je sens que je vais prendre mon pied. Un de ses 4 on pourra se faire un truc tous les 3…’’

La réponse de Thomas arrive presque instantanément :

‘’ oh la vache… si j’avais pas autant boulot, je vous rejoindrais bien. Vous êtes hyper sexy les filles. Je bande comme un fou de vous imaginer ensemble… ‘’

Pour illustrer son propos, il envoie une photo de sa queue gonflée dans son boxer, le jeans légèrement baissé.

‘’ j’espère que tes clientes ne sont pas trop jolies, et qu’elles ne croient pas que c’est pour elles que tu bandes comme ça…’’ je lui réponds.

‘’ t’inquiètes, photos de communion aujourd’hui… c’est peut être pire si c’est mal interprété… :s je vais peut être laisser le portable de côté jusqu’à ce soir en fait, pas envie d’être pris pour un prédateur sexuel… faites vous du bien et prenez du plaisir pour moi les filles…’’

Sophie repose mon téléphone sur la table basse et m’emmène dans ma chambre. Elle m’enlève mon petit short puis retire sa jupe.

- Allonge toi.

Je me couche sur le dos et elle m’écarte les jambes. Elle fourre son visage entre mes cuisses.

- Ça fait tellement longtemps que j’ai envie de te goûter…

Elle écarte le tissus de mon string pour me lécher la chatte. Elle glisse 2 doigts en moi et trouve rapidement mon point G. Avec sa langue, elle joue avec mon clitoris tout en appuyant de ses doigts dans mon vagin. Très vite, je jouis. Elle me lèche de plus belle.

- Mets toi à 4 pattes.

Pendant que je m’exécute, elle cherche un gode dans la boîte. Elle me l’enfonce dans la chatte avant de me lécher le petit trou. Il y enfonce sa langue. Elle passe ses doigts le long du gode pour les en ressortir plein de ma mouille. Elle en insère un dans mon anus tout continuant de me lécher. Je gémis fortement puis je jouis.

Quand elle retire ses doigts, je me tourne et la plaque sur le lit. Je lui enlève son shorty et lui caresse le clitoris maladroitement. Elle me guide avec sa main et je prends confiance en moi. Je me place au dessus d’elle en frottant ma chatte contre la sienne. Elle bascule la tête en arrière en gémissant.

Je décide de prendre mon courage à 2 mains et me positionner au dessus d’elle en 69 pour profiter de sa bouche tout en goûtant à sa chatte.

Je suis surprise de constater que je prends du plaisir à lécher une chatte. Après quelques minutes, je jouis à nouveau, rapidement suivie par Sophie.

On reste quelques minutes couchées l’une à côté de l’autre sans dire un mot. C’est elle suis brise le silence.

- Alors ? Ça t’a plu ?
- Très franchement oui…
- A refaire ?
- Oui !
- La prochaine fois on s’arrange pour que monsieur dieu du sexe soit là alors. Mais discutez bien entre vous de ce que vous êtes d’accord ou pas, qu’il y ait pas de surprise ou de prise au dépourvu.
- Comment ça ?
- Aborde le sujet avec lui, il sait certainement de quoi je parle. Moi faut que je file, j’ai un rdv dans 20 minutes pour un nouveau job.

Elle se rhabille et file.