Auteur de récits érotiques Note attribuée à cette histoire par les lecteurs ( 1 votes ):
Plaisir naturel
(9.0 /10 )

Note attribuée à cette histoire par HDS :
Plaisir naturel
(8.0 /10 )

Récit érotique écrit par Alicedélice.
Auteur femme.


Cette histoire de sexe a été affichée 4058 fois depuis sa publication.

sexe récit : Plaisir naturel Publié sur HDS le 29-07-2017
Catégorie : En solitaire
Histoire Réf : 26962-a2447

Titre : Plaisir naturel
 

Plaisir naturel

Je pense à lui … Je suis assise dans mon fauteuil, et je ferme les yeux. J'imagine son regard posé sur moi, et je commence à me déshabiller lentement, je ne garde que mon string. Je me caresse les épaules, le cou, les seins, mes tétons commencent à pointer. Je l'imagine attentif, me poussant encore plus à me montrer à lui avec cette envie qui grandit. Je pince mes tétons d'une main, l'autre vient caresser mon ventre puis descend, effleure mes lèvres intimes, mes cuisses, faisant frémir mon clitoris proche. Mes doigts d'une main dansent sur mon minou, mon corps se tend, les autres doigts de l'autre main pincent plus forts mes pointes, les maltraitent, et accompagnent le ballet plus bas. Les doigts se saisissent du string et frottent la fente avec le tissu tendu, appuyant sur le clitoris au passage, la petite chatte répand son jus dessus. Les cuisses bien ouvertes, les yeux mi clos je regarde le spectacle moi aussi, de ce minou gonflé et désireux de plus. Je vois l'homme de mes désirs comme s'il était là à se régaler du spectacle que je lui donne. Indécente, cochonne, et souriante. Alors j'ai une illumination tout à coup, je vais lui en donner du spectacle et me donner par la même occasion du plaisir. J'arrête un temps ce que j'avais entamé, je prends l'ordinateur portable, je le prépare pour enregistrer une vidéo. Je vais à la cuisine d'où je sors du frigo, un beau concombre que j'avais prévu de faire le soir mais … Je le passe sous l'eau chaude pour le réchauffer et le laver, puis je retourne dans ma chambre, sur le fauteuil et je déclenche l'enregistrement. Je suis nue avec juste le string trempé et presque rentré dans ma petite chatoune, et avec le concombre je me caresse partout, je me frotte à lui. Je deviens perverse, je joue avec mon attente, avec son attente. J'approche le concombre de ma bouche et je sors la pointe de ma langue pour le lécher à petits coups. Puis je commence une fellation sur cette verte queue, regardant l'écran et m'excitant de me voir ce regard de salope, c'est comme si je le regardais lui. Le concombre mouillé de ma salive, je viens le frotter sur mon sexe ouvert, luisant et quémandeur, j'accélère les frottements réguliers sur mon clitoris et le jus coule entre mes fesses, sur mes cuisses … Je n'en peux plus, je dois sentir en moi ce gode végétal, j'en ai besoin, et je l'enfonce lentement dans ma chatte chaude, trempée et accueillante. Je commence des vas et vient lents, tout en caressant mon clitoris. Mes gémissements se font de plus en plus intenses, j'accélère les va et vient, je pince mon clitoris tout en le roulant sous la pince de mes doigts, j'enfonce le concombre plus loin, plus fort et je jouis comme une folle, le concombre expulsé, les jets de ma jouissance comme une pluie bienfaitrice, coulent sur la moquette … je reviens à moi, je souris et je coupe la vidéo. Ce fauteuil on va l'aimer tous les deux et le concombre, pelé, je le mangerai bien ce soir avec lui, en salade, avant de lui montrer la vidéo.