Auteur de récits érotiques Note attribuée à cette histoire par les lecteurs ( 1 votes ):
Ju & Ali 2
(7.0 /10 )

Note attribuée à cette histoire par HDS :
Ju & Ali 2
(8.0 /10 )

Récit érotique écrit par Totos.
Auteur femme.


Cette histoire de sexe a été affichée 3821 fois depuis sa publication.

sexe récit : Ju & Ali 2 Publié sur HDS le 03-08-2017
Catégorie : Entre-nous, les femmes
Histoire Réf : 26981-t883

Titre : Ju & Ali 2
 

Ju & Ali 2

Quelques semaines que nous étions ensemble.
Tout se passait super ! Bon, elle dominait clairement notre couple, je l'accorde, mais j'aimais ça, j'aimais être avec elle.
Autant d'années d'amitié pour me rendre compte que j'aimais la léchée !
Elle choisissait mes tenues, s'amusait à me mettre mal à l'aise, elle aimait "jouée" avec moi.
Ce jour-là, elle m'avait demandée de l'attendre chez moi, nue, penchée sur la table de la cuisine, les mains attachées dans le dos et les yeux bandés...
Mon vibro là où il fallait et les jambes écartées pour 17 heures.
La connaissant elle pouvait être là avant !
Je fis ce qu'elle me dit, que préparait-elle ?
Je l'entendis rentrée, je la sentais derrière moi à me regarder,
Je sentis qu'elle me mettait quelque chose en métal autour de la cheville droite, puis de la gauche, je ne savais plus rapprocher mes jambes, elles étaient reliées !
J'entendis le son de son téléphone, de l'appareil photo.
Je n'osais rien dire.
- Tu as vu, j'ai fait quelques emplettes !
- Je le sens...
- Tais-toi et ressens.
Elle était juste derrière moi, j'aurais pu me redresser, mais à part ça rien, ni la repousser, ni partir en marchant !
Ses mains caressaient mon corps déjà chaud, je la laissais faire, elle passait le long de mon corps, sur mes seins...
Elle se reculait, puis fit glisser ses doigts le long de mon dos, sur mes fesses, y mit une claque, je fis un petit : "Anh"
- Tu en veux d'autres ? Il suffit de demander !
- Mets-moi la fessée stp, je n'ai pas été sage...
- Seulement si tu comptes.
- Oui, je compterais.
Paf. 1. Paf. 2. Paf.3. Paf. 4. et ainsi jusqu'à 25...
- Alors comme ça tu n'as pas été sage ?
- Non...
- Tu en veux d'autres ? Me demanda-t-elle.
- Non, je serais sage à l'avenir !
- Je veux m'assurer que tu comprennes, mais tes fesses sont déjà bien rouges !
"Bruit d'appareil photo"
- J'ai compris la leçon.
- On va s'en assurer ma puce !
Elle se rapprochait de moi, et je sentais quelque chose.
- C'est quoi ?
- Décontracte-toi !
Elle l'appuyait sur mon anus, et poussait, me faisant retenir mon souffle et grimacer.
Elle me tenait par les hanches et poussait de plus en plus.
- Stp, aarh
- Tais-toi, t'as été vilaine, demande-moi d'y aller à fond.
- Vas-y à fond...
- Non, supplie-moi vulgairement de te l'enfoncer à fond. Dit-elle plus froidement.
- Encule-moi à fond stp, je veux être punie comme il se doit !
Et elle se remit à pousser, me tenant toujours par les hanches, j'avais mal et elle mit tout, ou du moins toucha le fond.
Et puis elle commençait ses vas et viens, me faisant crier et pleurer !
Elle faisait durer le plaisir, elle aimait me sentir impuissante, j'aimais me sentir malmenée.
Après je ne sais pas combien de temps, une demi-heure ? A me faire pilonner le cul, elle se retirait pour de bon.
J'entendis à nouveau le son de l'appareil photo, surement que mon cul meurtris et écarter lui plaisais ?
Elle défit mon bandeau sur les yeux et m'aidait à me mettre à genoux face à son gode ceinture.
Je le mis en bouche, comme si je nettoyais une bite.
Elle me montrait les quelques photos puis me détachait de mes liens, me fis la suivre dans la chambre...
J'avais du mal à marcher, nous faisions l'amour un long moment.
Nous restions ensuite couchées, nues, moi couchée dans ses bras.