Auteur de récits érotiques Note attribuée à cette histoire par HDS :
Lille 5
(7.0 /10 )

Récit érotique écrit par FED ERIC.
Auteur homme.
gerardwavigmailcom

Cette histoire de sexe a été affichée 3909 fois depuis sa publication.

sexe récit : Lille 5 Publié sur HDS le 05-08-2017
Catégorie : Entre-nous, les hommes
Histoire Réf : 26987-f1361

Titre : Lille 5
 

Lille 5

Quand ils ont fini l'apéritif Hervé m'a emmené pour dresser la table. Viens ils ont commandé des pizzas et elles sont livrées dans un heure. Pas facile pour moi de prendre quoi que ce soit avec le collier qui me retenait le menton relevé et ça n'a pas été parfait. En fait il m'avait aidé pour mettre 3 couverts seulement et je me doutais de notre sort. On les a resservi et on attendait , moi aux genoux d'Akim et Hervé entre les deux autres .
Quand on a sonné, par réflexe Hervé a voulu se lever mais Akim m'a dit d'aller ouvrir moi même. J'ai un peu paniqué, nu avec simplement ce collier mais lui l'avait dit et je suis allé ouvrir.
Un jeune black dans les 18-20 ans était à la porte , rigolard à me détailler.
Salut les mecs! C'est un nouveau?
Non ma chienne à moi ok?
Ah bon, ok Akim je m'en souviendrais. Joli choix. Je les pose où? Dans la cuisine. On les passera un moment au four tout à l'heure. Tu vas te payer sur Hervé?
Ouaih j'aime bien ses trous. Il a pas eu grand chose à faire pour dégager une bite noire circoncise qui s'est dressée rapidement sous la langue d'Hervé. Le mec me matait en même temps et je suis sur qu'il devait penser à ce qu'il n'aurait pas en s'agitant dans la gueule d'Hervé.
Penche toi que je te prennes le cul. Hervé a laché la queue pour s'appuyer au dos d'un fauteuil et je l'ai vu grogner mais avec des yeux de chienne pour un mâle. La queue du black s'est enfournée littéralement dans ce trou brûlant et tenu par les hanches Hervé a été secoué et juste avant le spasme final du mec, il l'a retourné. Suce ma bite petit pd, montre que tu aimes la queue.
Hervé se l'est pas fait dire et s'est collé au ventre du black bouche grand ouverte pour le sucer bien à fond. Akim m'a tiré par le collier.
T'es excité du spectacle?
Je me suis palpé. Oui maître. Beaucoup.
C'est bien . Tu auras le temps de te voir.
Le mec s'est retiré pour lancer de longs jets épais de foutre qu'il a étalé sur le visage d'Hervé. Bonne chienne les mecs, je préfère les filles mais celui la est bon du cul et de la bouche! Il est parti fier de lui et les autres on bu leur apéro. Bon Hervé, passe les pizzas au four on va manger. Demain on va au taf et cette nuit t'as du travail . Il a reçu une petite claque sur les fesses qui l'a fait glousser en allant à la cuisine. J'attendais aux genoux d'Akim et Hervé est revenu avec les pizzas. Ce sont pas les mêmes que d'habitude!
Non, toi t'as une artichaut et nous trois et Dominique elles sont au chorizo. Toi tu passes la nuir avec nous, lui il devra satisfaire Akim en tout.
Il a déposé les pizzas sur leurs assiettes et a mis les nôtres par terre.
Entre chienne on est plus à l'aise. Il mangeait les fesses relevées et écartées par habitude sans doute entre Ben et Antoine. Moi j'ai fait de même un peu en avant d'Akim. Mal à l'aise quand même de manger comme ça mais cependant excité. Akim a demandé le piment à Hervé qui est allé le chercher. Ils se sont généreusement servis et il en a même mis sur la mienne.
Pour te chauffer!
Je n'en avais pas besoin avec le chorizo et la, ça emportait la gueule vraiment au point d'en avoir les larmes aux yeux. Je ne pouvais pas voir ce que je prenais et avait de la sauce sur les doigts et je n'avais pas envie d'en avoir dans les yeux. Akim nous a fait redresser Hervè et moi et avancer un peu sur les pizzas posées à terre. Les autres se sont marrés et même Hervé qui lui pouvait voir a ri.
Tu baves de la queue sur ta pizza. Elle va voir du goût. Bah j'avais déjà goûté et j'aimais en fait mon goût de préjus. Le seul désavantage a été que je ne pouvais pas voir où je mettais les doigts et qu'ils glissaient sur la pizza. J'ai fini le dernier.
Bn Ben si tu permets on va dans la piaule demain on sera les premiers partis. Le tri c'est de bonne heure. Ok vas y on aura au moins le son!
Il s'est levé tirant sur mon collier pour m'amener dans une autre pièce de l'appartement. Je n'en suis pas revenu, il était entièrement recouvert de miroirs du sol au plafond. Je nous voyais nus . Lui magnifque déjà le sexe tendu et moi avec mon collier et un petit duvet qui recouvrait ma tête et mon sexe. Tout ça reflété à l'infini. Je voyais en levant les yeux jusqu'à entre mes fesses, tellement habituées qu'elles semblaient détachées et ma fente était visible. Il m'a poussé sur le lit. Je ne le voyais que dans le miroir et je voyais sa queue. Il soulevé mes jambes pour les mettre presque sur mes épaules. Je voyais bien et sa bite et ma fente. Il a craché entre mes fesses et j'ai vu et senti sa queue s'enfiler en moi. Coulissant jusu'à ce que ne voie plus que son visage.
Tu me sens bien petite chienne?
Oui Akim
Quand on est entre nous ou au boulot ok mais quand on se trouve ailleurs ce sera maître! Ok?
Oui Akim . Après ce fut un festival de suce et de sodo qui dura longtemps je me voyais , je voyais son membre me défoncer j'ai avalé son sperme complètement fou d'amour de sa queue et de son vice qui collait si bien au mien. On a fini par s'endormir , moi les fesses collées à son ventre comme deux cuillères emboîtées. J'avais du gueuler mon plaisir car le matin j'ai croisé Hervé qui allait amener du café aux deux autres et m'a souri. Toi t'as pris ton pieds comme la folle de bites que t'es! Profites en, j'ai fait un peu plus de café et après la douche vous pourrez en boire avant le taf. J'ai rejoins Akim sous la douche et on avait tellement baisé que je l'ai lavé juste pour le plaisir de caresser son corps, lui, faisant de même. J'ai commencé à haleter quand j'ai senti ses doigts mais il a eu un sourire. Ce soir. Tu attendras. Je l'ai séché il était magnifique et il a fouillé dans mon sac me tendant un tee shirt et un polaire pour le matin mais pas de slip sous mon short. On a bu le café et on est parti au taf. Le travail au tri n'est pas très dur, il faut être rapide surtout , intercepter les lettres entrouvertes ou déchirées , celles rejetées par la machine car l'adresse est mal orthographiée ou pas mise au bon endroit pour les colis. On a pas le temps de s'ennuyer. On était trois à ce poste . Akim, moi et Nadine que j'ai embrassé.
Tu vas bien ? t'as changé, t'as l'air plus épanoui et tes cheveux ça te change sans eux!
Tu parles je te dirais tout mais toi aussi t'as changée! Fini les jeans? Tu portes des jupes maintenant?
Oui j'ai pas mal changée mais je pense que ton copain la , en sais plus sur moi que toi!
Elle a entrouvert son chemisier dévoilant une chaînette fermée par deux petites menottes. Je crois qu'on en parlera ce soir. La machine a démarrée et on s'est mis à bosser. Je jetais de temps en temps un coup d'oeil vers elle, elle me paraissait aussi plus ... je ne sais pas , disons changée. J'avais bossé à coté d'elle mais sans la connaître vraiment. je la sentais nerveuse dès qu'Akim la matait et la voyait se cambrer juste sous son regard. Visiblement elle n'avait pas de soutien gorge et je voyais les bourgeons pointer.