Auteur de récits érotiques Note attribuée à cette histoire par HDS :
La cochonne punie ou l'arroseur arrosé
(9.0 /10 )

Récit érotique écrit par Lilly Grasse.
Auteur femme.


Cette histoire de sexe a été affichée 7613 fois depuis sa publication.

sexe récit : La cochonne punie ou l'arroseur arrosé Publié sur HDS le 08-08-2017
Catégorie : Dans la zone rouge
Histoire Réf : 27039-l2331

Titre : La cochonne punie ou l'arroseur arrosé
 

La cochonne punie ou l'arroseur arrosé

Jenny et Franck sont en couple depuis 7ans.

Elle s'est montrée si amoureuse de lui , qu'il la considérait comme acquise.
Comme il l'a considérait comme acquise , il ne faisait plus aucun effort...
Comme il ne faisait plus aucun effort , les sentiments qu'elle lui portait se sont amoindris...
Comme elle l'aimait moins, elle l'avait trompé...
Comme elle l'a trompé , elle s'est faite grillée...
Comme il l'a grillée , il l'a sévérement punie, et c'est ce que nous verrons ensemble dans cette histoire.

Il aurait pu la quittée mais il ne la pas fait , au contraire , il est resté avec elle pour lui infliger le pire.
De toutes façons il ne s'était pas géné de son coté pour l'avoir trompé maintes et maintes fois auparavant mais pour lui "c'etait pas pareil, c'est pas comparable"
En gros , Franck est l'homme infidéle de base , c'est à dire qu'il minimise ces escapades extra conjugale, mais paradoxalement, pique des crises pas possibles quand c'est a son tour d'avoir les cornes... voila, le genre de mec qui n'a rien pour lui et que l'on trouve a chaque coin de rue...

Une nuit , alors que Jenny était profondemment endormie , elle sentait plusieurs mains lui parcourir sur tout le corps, en tout cas il y en avait plus de deux posées sur elle, ça c'est sur...
Ca caressait , ça tripotait , ça malaxait , ça pinçait ... elle ne comprenait pas trop ce qu'il lui arrivait.
Pendant quelques secondes , elle ne savait si elle rêvait ou si elle était en pleine réalité... elle fini donc par ouvrir les yeux tout doucement.

Elle reconnaissait sa chambre faiblement éclairée , mais pas ces trois hommes qui étaient au dessus d'elle , debout et en dehors du lit.
Elle commençait a paniquer et c'est mise a hurler , a appeller son mari a la rescousse qui était lui assis tranquillement sur une chaise et regardait le spectacle en se branlant.
Elle n'en revenait pas d'être mise dans une telle situtation : être donnée en pature à 3 inconnus sous les yeux et l'approbation de son mari qui prit la parole:

" Cette grosse salope adore la bite... d'ailleurs une seule bite ne lui suffit pas , il lui en faut plusieurs... puis il ajoute:
"Jenny, arrête de faire ta mijorée ...on sait tous que tu aimes ça "

Elle comprenait trés bien à quoi il faisait allusion...et n'a même pas essayé de se débattre et encore moins s'enfuir , elle se laissait faire comme résignée.

Un homme lui caressait les jambes de bas en haut , un autre tatait ses hanches tandis que l'autre s'attardait sur ses seins...
Peu aprés, son mari, qui leur avait défendu de toucher les parties intimes de sa femme , se lève...
Il s'apperçut avec effroi que la chatte de Jenny était dégoulinante de mouille.
Il compris que ça l'excitait plutot qu'autre chose... il entre donc dans une colère noire, il dit :

"Non seulement je ne retire pas mais je confirme ce que j'ai dit , ma femme est la pire des salopes... défoncez lui la chatte , explosez lui le cul bref, abusez d'elle comme bon vous semble"

Il ne s'en est pas fallu de plus pour que ces trois hommes executent les ordres de son mari...
Jenny est tirée violemment du lit , mise de force a quatre pattes , les cuisses écartées et la bouche ouverte.
Round 1 :
Elle est prise sauvagement en levrette par le premier et suce la queue du deuxiéme... le troisiéme n'est pas en reste puisqu'il prend la main de Jenny pour qu'elle le branle.
Round 2 :
Elle se fait sauvagement sodomisée par l'un qui lui tire les cheveux pour bien qu'elle se cambre d'une certaine maniére.
L'autre qui est en dessous d'elle abuse de ses seins qui gigotent sous les coups de sodomie.
Le dernier se fait sucer et accessoirement ce fait nettoyé la queue comme il a été le premier a la penetrer lors de la premiére prise.

Round 3 :
Jenny doit sucer et nettoyer la queue de celui qui venait de la sodomiser , tandis que les deux autres la fesses en la traitant de "pute" ou encore de "grosse salope qui aime ça , pour preuve , elle n'a pas cesser de mouiller..."

Quand tout ces "invités" sont partis, Jenny est restée face a son mari completement épuisée par tout ces assauts sauvage.

Cette fois ci , c'est elle qui parle et sur son visage on pouvait plus lire le triomphe que le honte, ce qui destabilisait completement ce tortionaire qui lui servait de mari .
Elle pris donc la parole:

"Avant que je ne te rencontre , je n'avais connu qu'un seul homme, un jeune étudiant inéxperimenté en sexe qui était a l'epoque mon voisin... et c'etait franchement catastrophique avec ce dernier... ça tu le savais deja..."

"Il y a quelques mois de cela, je t'ai effectivement trompé , mais je ne suis pas dupe tu sais , le nombre de fois ou j'ai fait semblant de ne pas voir tes incartades... t'imagine même pas, mais bon, ça limite on s'en fiche, c'est pas vraiment le sujet principal..."

"Tu as cherché a m'humilier ce soir par vengeance, je présume , mais tu t'es humilié toi même... ah, en voyant ta tête , tu ne comprends pas en quoi tu t'es ridiculisé tout seul... t'inquiétes pas, je vais te l'expliquer...alors ouvre bien grand tes oreilles...
J'ai réalisé ce soir a quel point tu es un mauvais coup... sans le vouloir , tu m'as donné l'occasion de comparer tes performances sexuelles avec d'autres homme et oui Trouduc, et oui ... deja avec mon amant c'etait mieux qu'avec toi , mais je me disait simplement que mon amant avait une bite en OR ... cependant, je dois admettre m'être lourdement trompée car ces 3 hommes m'ont également donné beaucoup plus de plaisir que toi "

Elle éclata de rire devant son mari médusé , tout ceci lui a donné du courage pour demander le divorce afin de s'épanouir ailleurs...et le mauvais coup infidéle ne s'en etait jamais vraiment remis même plusieurs années plus tard.

Moralité : reflechissez bien avant de faire tourner votre femme...