Auteur de récits érotiques Note attribuée à cette histoire par HDS :
Lille 9
(8.0 /10 )

Récit érotique écrit par FED ERIC.
Auteur homme.
gerardwavigmailcom

Cette histoire de sexe a été affichée 1748 fois depuis sa publication.

sexe récit : Lille 9 Publié sur HDS le 13-08-2017
Catégorie : Entre-nous, les hommes
Histoire Réf : 27059-f1367

Titre : Lille 9
 

Lille 9

Il a eu un petit sourire. Ton pote de Paris doit passer te voir demain Tu seras très occupé et Nadine aussi. Tu dois pas savoir que Manuel est bi. C'est lui qui m'a initié.
Euh... Initié?
Ben oui il m'a fait connaître l'amour entre mec et la soumssion puis la domination.
Toi, Akim tu t'es fait mettre?
Oui et alors t'es géné la lopette?
Non mais j'aurais jamais imaginé ça!
Et pourtant. Maintenant je connais bien mieux les chiennes comme vous. Au fait Nadine t'as aimé montrer tes nibards et ta chatte? Parce qu'elle se voyait bien sur le tabouret haut. Je t'ai vu exhiber ton minou . En chaleur comme toujours? Approche.
Il a mis le doigt sur sa chatte qui s'est ouverte .
Oui t'es encore mouillée. T'es excitée de voir le mec sauter ta copine lope?
Ben oui normal. J'aime la queue comme Dominique. et il me semble qu'il en a une belle.
Oui je crois mais pas pour toi. Toi c'est la mienne qui te défoncera et te fera grimper aux rideaux! Aller sers moi un verre Dominique. Il tripotait la chatte et j'entendais Nadine haleter à petits coups. L'heure passait, Akim perdu dans ses rêves devait bander je devinais son sexe sous son jogging qu'il avait passé après nous avoir envoyé dehors. J'attendais ses désirs à genoux et Nadine gémissait. Elle avait écarté les cuisses et je voyais ses doigts en tenaille dans ses deux trous. Les filles ont l'avantage sur les chiennes comme moi d'avoir deux trous si proches! La cloche de l'entrée à retentie. J'ai jeté un coup d'oeil sur la pendule. 18 h 30. Ce devait être lui. j'ai eu un frémissement.
Va ouvrir Dominique!
Comme ça maître?
Ben oui tu sais bien ce que tu es non?
Je me suis levé et suis sorti nu sur l'herbe . Il faisait encore jour et je l'ai vu devant la porte , sur le petit pont. Toujours aussi impressionant par son aspect mâle mais cependant mignon.
J'ai ouvert. Salut moi c'est José.
Bonjour je suis à votre service.
Je vois oui. Il a claqué mes fesses .Tu me fais rentrer? On se mouille la!
Je l'ai amené à l'intérieur. Voilà José maître Akim.
Salut mec T'es venu direct du taf?
Oui et une douche fera du bien. Te gènes pas , mets toi à poil ici.
Pour ne pas être géné il l'était pas et a dévoilé rapidement son corps. Son sexe paraissait encore plus imposant que celui d'Akim. Il n'avait pas de poils. surement rasé ou épilée et bandé la peau du prépuce montait jusqu'au nombril.
Pas mal mec. Va te laver comme il faut, je vais me payer et après il sera à toi.
Ok ça marche.
J'allais le suivre pour le laver mais Akim m'a retenu. Laissse le seul pour se laver le cul. Tu l'auras tout à toi après.
Il est revenu pas aussi fier mais quand même la bite à l'équerre.
On fait ça devant eux?
Oui puisque ce sont des lopes. Elles auront l'occasion de voir une baise entre vrais mecs! Il s'était levé et approché , roulait une pelle au mec qui s'est collé à lui. Akim lui a caressé les fesses, avant d'ôter son sweet. Lèche les tétons, tourne la langue autour. Ouaih la c'est bon. Penche toi sur les cuisses et baisse mon jogging..
Il avait un slip côtelé qui moulait son sexe qu'on connaissait bien. José a léché le tissus, passant la main dessus pour le caresser et tirer un peu la ceinture. Le sexe a jailli, imposant et José l'a léché des couilles au gland en fixant Akim.
Akim l'a culbuté sur le canapé pour passer la langue entre ses fesses du trou aux couilles ce qui a fait luire un peu de bave du prépuce. Tu as déjà été pris José? Non mais j'ai pas mal sauté de chienne et je supporterais pour avoir la tienne cette soirée ou plus. Ok je passe une capote.
Akim l'a remonté , fesses sur l'accoudoir du canapé. On matait son anus frippé encore. Akim a écarté les parois. C'était tout rose dedans et il a posé le gland au centre après avoir mis un peu de lubrifiant au centre rose découvert et a poussé. Le mec s'est arqué, serrant les dents mais avec le lub la queue est entrée. Il a poussé un petit cri qui a réjouis Akim qui a commencé à limer ce cul vierge. José fermait les yeux. Il devait bien connaître ce qu'il faisait aux autres et leurs réactions mais sa fierté de mâle l'a retenu longtemps avant de gémir franchement sous les coups de butoir que lui infligeait Akim. La Akim a pris son pieds et a retiré la capote en se dégageant pour se vider sur le cul du mec. T'es baptisé comme il faut .On matait le trou qui se refermait lentement et le jus qui coulait de ses fesses.
José m'a fixé. Tu attends quoi pour lécher le jus de ton mec salope!
J'ai passé la langue pour nettoyer le jus d'Akim et le trou de cet inconnu qui allait me traiter pour ce que j'étais . Mon nez butait sur ses couilles que j'ai fini par lécher aussi en remontant .
Sa queue n'était pas bien plus épaisse mais une fois le gland dégagé du prépuce, elle prenait l'aspect d'un champignon genre bolet pas ouvert avec une grosse protubérence ur une tige respectable. En suçant j'ai dégagé le gland et il m'a rempli la bouche au pont que quand il est ressorti de mes lèvres serrées ça a fait un petit "plop".J'ai compris assez vite qu'il allait détruire mon petit cul déja malmené et en suçant, j'ai imaginé sa bite dans mon cul et j'ai salivé comme jamais, la salive me coulant sur le menton. Ses doigts ne restaient pas inactifs, pinçant les pointes de mes tétons. Je pouvais pas gueuler la bouche pleine. Seul des "hon hon" passaient mes lèvres. Le pire était que je sentais que je réagissais en bandant. Lui aussi l'a vu et a pincé un peu plus en tirant dessus. J'ai eu un mal de chien mais il me tenait la tête sur sa queue.
T'as du matos Akim?
Dépend de ce que tu as besoin mais va voir dans l'armoire de la piaule.
Il m'a laché un moment revenant avec des menottes de poignets et de chevilles avec un peu de chaînette pour celle des chevilles. Va te coucher sur le banc la bas. Visage contre le bois et un pied de chaque coté! il a tranquillement attache mes poignets par dessous le banc et mes chevilles derrière le pied du banc,ajustant un masque sur mes yeux. Dans cette position il devait bien voir mon cul. Il m'a mis un bâillon boule entre les dents et a commencé à (disait il) attendrir mes fesses et mes reins. J'ai à chaque fois, pris par surprise, couiné et me suis cambré mais il continuait et je ne savais pas quand le prochain coup tomberait. J'ai bavé sur le bâillon chialant sans pudeur sous la douleur mais surtout par la surprise. Après un long moment j'ai senti un doigt s'introduire en moi. Tourner assez facilement. Il mettait du lubrifiant... et la j'ai pu me préparer à l'assaut qui a suivi. Même préparé le gland a forcé pour passer et une fois passé il m'a ramoné le cul sans pitié,jouissant surement mais il ne s'arrêtait pas et quand enfin il s'est retiré j'ai entendu un bruit de bouchon. Un coup à me retourner l'anus! Mais il a ri et d'un coup sec a remis sa queue dans mes fesses.
j'ai rarement pu faire ça avec un jeune de mon âge et ton cul vaut la plus belle des chattes! T'es chaud et baveux à souhait. J'ai senti un doigt passer sur ma bouche et j'ai léché. Il me faisait avaler mon jus! Jus que j'avais pas retenu pendant son enculade. J'ai senti que le banc était tout humide de mon jus et sans ôter le masque mais le bâillon il m'a plaqué sur le banc. Nettoie! Il avait détaché mes poignets et je n'ai eu aucune peine à glisser le visage dans mon jus.