Auteur de récits érotiques Note attribuée à cette histoire par HDS :
De la Polla
(9.0 /10 )

Récit érotique écrit par Aglaé.
Auteur homme.


Cette histoire de sexe a été affichée 8481 fois depuis sa publication.

sexe récit : De la Polla Publié sur HDS le 08-08-2017
Catégorie : Entre-nous, les hommes
Histoire Réf : 27066-a2452

Titre : De la Polla
 

De la Polla

J'ai 17 ans, assez mince et à peine poilu. Je suis en réthos (dernière année du secondaire en Belgique) et je dois donc préparer un travail de fin d'étude. Pour nous aider, les profs de l’école choisissent un sujet et aide l’étudiant à poursuivre son travail. Malheureusement ou heureusement pour moi, je suis tombé sur Monsieur De la Polla, mon prof d'espagnol. Un jeune prof hyper canon avec des origines hispaniques. Dans l'école, tout le monde sait qu'il est gay et j'avoue que j'ai déjà, quelques fois, fantasmé en cours en voyant son entre-jambe bien rempli.
Vendredi passé, il m'annonce qu'il aimerait que je passe chez lui le lendemain pour plancher sur la suite de mon travail. J'avoue qu'il m'a surpris mais l'idée que mon fantasme une chance infime de se réaliser ce week-end me traversa l'esprit. J'ai donc accepté directement.
J'arrive chez lui l’après-midi. Il me fait entrer et m'invite à m’asseoir sur son canapé pendant qu'il part dans la cuisine pour aller chercher quelques rafraîchissements. En attendant j'ouvre mon ordinateur et prépare mes documents. Quand il revient je vois qu'il avait changé son pantalon contre un short très moulant qui laissait voir toute sa queue. On pouvait deviner de quel coté elle pointait, sa taille et si il bandait. A ce moment, je pouvais sentir la mienne gonfler de plus en plus. Il s'assied à coté de moi et sa cuisse ferme se presse contre la mienne. Un frisson me parcours le corps, partant de ma jambe et revenant jusqu'à mon crane. Ma queue est à deux doigts d'exploser. Heureusement pour moi, il ne remarque rien et nous commençons à travailler. Ce TFE nous occupe pendant près de deux heures, il me propose donc de faire un pause.
Il me ressert un verre de limonade et me demande si je sens bien cette dernière année à l'école. On parle un peu de tout et de rien quand on sonne à sa porte. Je ne sais pas pourquoi mais le voisin de mon beau latino avait besoin d'aide chez lui. De la Polla dû donc s'absenter et sorti de la maison, me laissant seul dans son salon. Je reste assis sans bouger sur le canapé pendant environ 10 minutes. Ne le voyant pas revenir je décide de me lever et d'explorer un peu son appartement. Il a une chambre spacieuse avec une déco simple et un lit très confortable. Je reviens dans le salon et, dans le coin à coté du meuble de la télévision, je remarque une petite armoire avec plein de DVD. Voulant connaître les goûts de mon professeur, je m'approche et observe les tranches des pochettes alignées et réparties sur 4 étages. Sur les premiers niveaux de l’armoire, il y a des films de catégories plutôt différentes, passant par des comédies, films d'action, thriller... En arrivant au dernier niveau de l'armoire, j'ai la douce surprise de découvrir une jolie petite collection de DVD d'un autre genre puisque cette partie est dédiée au porno gay, aux films de boules, à la catégorie entre hommes.
Passé le sentiment de surprise, j'en prends un pour un peu voir. Ça a l'air plutôt fun et assez douloureux pour certaine positions montrées en photo à l'arrière. Je ne peux résister à me caresser la bite à travers mon pantalon et à m'humidifier les lèvres. Je reste planté là, le DVD en main, quelques secondes seulement. Quelques secondes que De la Polla ne rate pas puisqu'il vient de rentrer sans bruit dans son salon. Je ne l'ai pas entendu arriver et étant de dos je ne l'ai pas vu venir non plus. J'ai donc continué à me malaxer les couilles à travers mon pantalon. Il fut aussi surpris que moi en découvrant ses DVD mais il dépassa ce sentiment très vite et me lance « Si tu veux je peux te le prêter ! ».
Je sursaute et me retourne vivement en posant la pochette violemment dans l'armoire. Je le vois, il est à 2 mètres de moi et sa main commence à masturber son chibre au dessus de son micro-short. On reste là à se regarder pendant 5 secondes (qui paraissent 5 ans). Il se rapproche, m'attrape par la taille et m'embrasse à pleine bouche, enfournant sa langue dans ma gorge. Je serais bien resté là à l'embrasser toute l'aprem mais ce qu'il avait en tête était vachement plus intéressant. Il s'abaisse, ouvre et baisse mon pantalon. Il m'arrache mon slip et engouffre ma bite dans sa bouche. Il commence à me sucer comme jamais je ne l'ai été. Même l’hétéro le plus fermé aurait craqué. J'en gémis de plaisir et me tortille contre son armoire à DVD. Pendant qu'il me lèche le manche, je sens qu'il m’enfonce un doigt dans le cul. Après 10 minutes de suce intense, il s'assied sur la table basse, m'invitant à le sucer à mon tour.
Je prends sa belle bite dans ma bouche et commence à le sucer, voulant lui rendre la pareil. Il me force à avaler sa queue profondément dans ma gorge. Je m’étouffe un peu mais je suis tellement excité que je recommence dès que sa queue quitte ma bouche. Après l'avoir sucé, il se retourne et s’appuye contre sa table, m'offrant son anus. Je voulu enfourner ma bite de 20 cm dans son cul mais il m’arrête directement et me dit qu'il veut que je lui bouffe d’abord sa rondelle. Je n'avais encore jamais fait d'anulingus à qui que ce soit même si j'en avait déjà reçu de la part de quelques amis. Je m'agenouille derrière lui et approche mon visage de son cul. Je m'empresse de lui bouffer l’arrière-train et le lèche de toute mes forces en écartant bien ses fesses. Il me tient l’arrière de la tête et pousse des cris de cerf en rut. Ma queue et la sienne aussi sont tendues comme des arbalètes.
Je me relève, attrape un préservatif, l’enfile et me prépare à l'engouffrer au plus profond de mon professeur. Mon gland ne reste pas longtemps inactif puisque je l’enfonce rapidement dans son cul et commence mes allées et venues dedans. Ce moment fut très intense. Je me colle légèrement à son dos chaud pour l'embrasser tout en le pénétrant doucement pour profiter au maximum. Après un bon baiser langoureux j’accélère de plus en plus pour notre plus grand plaisir. Il décide de changer de position et me pousse pour que je m'allonge sur le canapé. Je me place comme il le veut et attend son arrivée. Il monte sur le sofa et s'empale sur ma bite, commençant à sauter sur place et effectuant quelques mouvements de bassin.
Après un bon moment à danser sur mon manche, il se relève et se place a coté de mon visage. Il me retire mon préservatif et se masturbe à quelques millimètres de ma bouche. Je sens le foutre monter en moi et après quelques secondes à me masturber, j'éjacule de toutes mes forces. De la Polla ne tarde pas à me suivre en lâchant tout son foutre dans ma gueule. Je sens son râle chaud qui coule sur ma figure et l'avale presque machinalement. Il m'embrasse, récupérant aussi un peu de son sperme puis il s'allonge à coté de moi. Nous restons couchés dans le canapé, nus comme des vers, à nous embrasser et à nous caresser.
J'ai dû repartir mais nous avons continué à nous voir chez lui pour mon « TFE ». Il me prête aussi régulièrement ses DVD de la rangée du bas ;-)