Auteur de récits érotiques Note attribuée à cette histoire par les lecteurs ( 1 votes ):
Jumelles de coeur (2/x)
(9.0 /10 )

Note attribuée à cette histoire par HDS :
Jumelles de coeur (2/x)
(9.0 /10 )

Récit érotique écrit par Akisdiobla.
Auteur homme.


Cette histoire de sexe a été affichée 2131 fois depuis sa publication.

sexe récit : Jumelles de coeur (2/x) Publié sur HDS le 30-09-2017
Catégorie : Entre-nous, les femmes
Histoire Réf : 27557-a2533

Titre : Jumelles de coeur (2/x)
 

Jumelles de coeur (2/x)

Chapitre 2 : Promesses et surprise

Tout mon corps est en ébullition, chaque seconde semblant durer une éternité dans l’attente d’une réponse de mon mystérieux voyeur. Je suis toujours assise, les jambes écartées, tétanisée face à la webcam de ma sœur. La peur du risque n’est pas bien présente, après tout je me montre sous le nom de ma sœur. Mais qu’en est-il de ma pudeur et de mon estime personnelle ?

« Comment ne pas aller bien quand je te vois Ina. Tu fais une belle salope tu sais ? Ouvre ma webcam, ton cadeau t’attend toujours ! »

Ces simples mots me font oublier ces questions, et je clique presque immédiatement sur le petit onglet me permettant de voir la webcam. Une fenêtre s’ouvre, dévoilant enfin mon cadeau. Personne à l’écran, une simple boite fermée entourée d’un ruban apparait, avec un simple mot « Tu veux l’ouvrir ? ». Une seule réponse me vient à l’esprit :

« Oui ».

La solution à cette énigme ne se fait pas attendre.

« Tu sais déjà ce que tu dois faire pour ça, non ?
-Je suis désolée, je ne vois pas de quoi tu parles ?
-Réfléchit bien ma petite salope, ta sœur Clara est dans sa chambre à côté non ? »

La panique me prend à la gorge, mon cerveau s’agite. Il connait mon nom, il sait que nous sommes jumelles, Ina lui a parlé de moi. Que lui a-t-elle dit, voir même promit ?

« Oui …
-Alors va la chercher, depuis le temps que j’attends de jouir en te voyant lui lécher sa petite chatte vierge de toute femme. Montre-moi que tu es capable de chauffer cette petite coincée. Tu te rappel notre deal ? Fais-moi ce cadeau, et tu recevras le tiens. »

De rage et de peur, je ferme le pc sans même me donner la peine de fermer la page. Les larmes aux yeux, je retourne me rhabille, et retourne dans mon lit me blottir sous les couvertures. Ina. Ina a parlé de moi à cet homme que je ne connais pas, lui promettant que moi aussi il pourrait me voir à la webcam. Pire, elle lui a offert de nous voir faire l’amour, nous les deux sœurs certes fusionnelles, mais n’ayant jamais ne serait-ce qu’envisager de franchir la barrière de cet interdit. Enfin de mon côté, la donne semble être différente du sien. Osera-t-elle faire le premier pas ?

La porte de ma chambre s’ouvre sans bruit. Elle est là, nue, sur le pas de la porte. Son corps est exactement comme le miens, mince, fin, des hanches subtilement dessinées. Ses seins, ronds, comme deux petites pommes pointent dans ma direction, comme l’aiguille d’une boussole indiquant la destination de mon plaisir. Mes yeux descendent encore un peu, ce ventre plat, ce petit nombril, et cette chatte, la même que la mienne en tous points, en dehors de cette toison absentes lui donnant un air de petite fille pré pubère. Mon regard rencontre le sien. Son mutisme ne fait qu’accentuer l’envie que j’y décèle. Elle avance, monte à quatre pattes sur le lit.

« Ina, qu’est-ce que tu … »

Sa bouche se colle à la mienne, cherchant ma langue qu’instinctivement j’enroule autour de la sienne. Mon esprit s’embrouille, je ne sais plus avec qui je suis, ni ce que je fais. Une main caresse mes cheveux, puis glisse doucement le long de ma nuque, de mon dos, pour attraper le bas de mon tee-shirt et le soulever. Nos bouches se séparent, je la laisse révéler mes seins aux tétons devenus douloureux par l’excitation. Elle revient m’embrasser, un court instant, puis glisse de petits baisers dans mon cou, sur mon torse, avant de venir gouter à mes petits boutons gorgés d’envie. Le soulagement d’être enfin satisfaite me submerge, je gémis, et jouit presque sous ces coups de langues. Ses mains prennent mes deux pommes pour les masser, les malaxer, sa bouche alternant d’un sein à l’autre.

Je me croirais dans un rêve. Ce n’est pas sœur qui s’occupe de ma poitrine, mais mon amante. Mes mains caressent ses cheveux, avant qu’une petite poussée ne lui indique la prochaine étape pour pouvoir me combler. Ses baisers descendent, doucement, délicatement, ses mains passant sous l’élastique de mon pantalon qu’elle retire tout en goutant mon nombril. Encore quelques centimètres pour que sa bouche atteigne mon trésor intime. Elle écarte les lèvres, révélant mon clitoris, et me regardant dans les yeux, approche sa langue …

Bzzz Bzzz

« Ina »

Je me réveille en sursaut au bruit du vibreur de mon portable. Encore étourdie de mon rêve, je remarque que ma main est plongée entre mes cuisses, à nouveau. Ce n’est pas ma sœur, mais quelqu’un de qui je n’espérai pas avoir de nouvelles.

« Chérie, je suis désolé pour tout. C’est toi qui a raison. Je t’aime. Tu me manques. Reviens-moi je t’en supplie. »

Lui, je n’en crois pas mes yeux, mais surprise et toujours dans ce mode pilotage automatique je me vois lui répondre :

« Va te faire foutre »

Je me lève, et me dirige à nouveau vers la chambre de ma sœur, et rouvre l’ordinateur. La page n’avait pas été fermée, mon voyeur anonyme est toujours connecté.

« Alors, tu m’as fait attendre, ta sœur a accepté de te rejoindre ? »

Ma réponse, brève, ne souffre d’aucune ambiguïté :

« Demain »

Une main apparaît, ouvre la boite sans en révéler le contenu.

« Je serais patient alors ma petite salope. »