Auteur de récits érotiques Note attribuée à cette histoire par les lecteurs ( 1 votes ):
Le chantage de Summer - Chapitre 1
(8.0 /10 )

Note attribuée à cette histoire par HDS :
Le chantage de Summer - Chapitre 1
(9.0 /10 )

Récit érotique écrit par Trouchard.
Auteur homme.
dtrouchardlivefr

Cette histoire de sexe a été affichée 4752 fois depuis sa publication.

sexe récit : Le chantage de Summer - Chapitre 1 Publié sur HDS le 08-10-2017
Catégorie : Dominants et dominés
Histoire Réf : 27645-t904

Titre : Le chantage de Summer - Chapitre 1
 

Le chantage de Summer - Chapitre 1

Ceci est une histoire avec chantage et contrainte. Je remercie l'auteur original Wilcox010 de m'avoir permis de la traduire.

**********************************************************

Todd SPILLERS surfe sur internet comme le font la plupart des étudiants. Il est sur le site « Femmes en manque de sexe ». Il vient juste de fêter son 19ème anniversaire et il a eu un nouvel ordinateur pour cadeau.

Ses parents ont beaucoup déménagé car son père est un militaire de métier. Quand ils arrivent à Atlanta, Todd doit redoubler son année afin de rattraper le niveau pour pouvoir accéder à l'université. Il a donc un an de plus que la plupart des élèves de sa classe. De plus, sa stature physique lui a permis d'intégrer facilement l'équipe de football américain de la Smith High School.

Todd n'a pas de voiture comme ses principaux amis. En effet, ses parents lui ont promis une auto que s'il obtenait une bourse.

Il passe le contrôle d'âge du site et commence à surfer. Il trouve rapidement la section qui regroupe les annonces des femmes de sa région. Il parcoure les profils de celles qui ont une photo. Il continue jusqu'au bas de la liste où il remarque une annonce disant « Professeur d'anglais cherche sa muse ». Il clique sur le profil mais aucune photo n'apparait. Il voit sur ce profil que les photos sont seulement envoyées en privé et qu'il ne peut pas y avoir accès. Alors, il envoie un petit message à l'enseignante, lui indiquant qu'il est un bon candidat pour le poste de muse car il sait ce qu'elle veut et ce dont elle a besoin. Il signe son message d'un laconique « Maître T. ». Puis il se déconnecte afin de continuer à étudier pour les épreuves du lendemain.

Summer WAYNE s'ennuie ce jeudi soir alors elle navigue sur internet. Elle est mariée depuis 20 ans et a deux enfants. Mais son mari est en voyage d'affaire et ses deux fils jumeaux sont à l'université dans la capitale de l'état. Et sa meilleure amie Lisa est allée diner avec son époux.

Summer est professeur d'anglais au Lycée Smith High School depuis 10 ans. Elle a commencé à enseigner tard car elle et son mari ont voulu fonder une famille tout de suite après le mariage. Summer et James, son mari, se sont installés dans un style de vie d'une famille respectable de classe moyenne. Ils ont une belle maison, deux voitures, deux enfants et une vie romantique.

Parfois, elle se demande si elle n'a pas raté sa jeunesse mais elle se dit toujours qu'elle est une femme qui a la chance d'avoir une belle vie.

Summer est sur le point de se déconnecter lorsqu'elle remarque une notification lui indiquant qu'elle a un mail sur son site « secret ». Un petit peu nerveuse, elle pense attendre le lendemain pour l'ouvrir mais la tentation est trop grande. Elle voit que l'auteur est un peu trop jeune pour elle mais elle se sent flattée qu'un jeune trouve son profil assez intéressant pour lui écrire. Alors elle décide de lui répondre : « Je vous remercie pour votre message. J'aime votre profil. Mais je me demande pourquoi vous avez de l'intérêt pour un femme plus âgée que vous. Je joins une photo pour que vous vous fassiez une idée. Elle signe avec le pseudo Prof101.

La photo avait été prise un soir de week-end par son mari James alors qu'elle sortait de la voiture. Il aimait que Summer montre ses jambes sexy ainsi que sa petite culotte. Bien sûr, elle a caché son visage car elle doit être très prudente étant donné sa profession. Elle ne peut risquer que son image soit partagée sur internet.

Immédiatement après l'avoir envoyée, elle a un petit pincement dans l'estomac. Jamais elle n'a envoyé de photos d'elle sur internet. Mais elle se dit que son visage est flouté et que personne ne peut la reconnaitre. Elle se lève du bureau et décide d'aller prendre un bain.

Todd ne peut pas aller dormir. Son cerveau est en ébullition à cause des matières qu'il vient d'étudier et du site sur lequel il a surfé plus tôt. Alors il décide d'aller jeter un nouveau coup d'œil sur ce site. Donc il se connecte, et aussitôt il est étonné de trouver une réponse à son message signé Prof101. Il clique sur l'icône de courrier, lit le message et regarde la photo sexy d'une femme sortant d'une voiture. Ses jambes sont très longues et bronzées. Et il peut voir sa culotte jaune vif. Il pense tout de suite à une exhibitionniste. Il étudie la photo et essaie de deviner l'âge de la femme. D'après lui, elle a entre 38 et 42 ans.

Todd tape une réponse : « Cher prof101, je viens de trouver votre message ainsi que la photo très jolie. Toutefois je souhaiterai vous connaître un peu mieux avant de continuer à communiquer. Afin de voir si vous correspondez à ce que je cherche et si vous êtes assez bien pour moi, pouvez-vous m'envoyer une autre photo un peu plus détaillée de ce corps très sexy. Maître T. »

Summer se détend dans sa baignoire. Elle se remet en mémoire ce week-end si spécial avec son mari. Elle se rappelle le regard du portier la voyant sortir de la voiture. Elle avait rougi de son embarras. Mais un pari était un pari et elle se doutait que le week-end avec son mari allait être amusant et divertissant.

Elle avait parié facilement car elle avait un full alors que son mari n'avait eu aucune bonne carte de la partie. Alors quand il annonça « Tapis », elle savait qu'elle couvrait totalement son pari et qu'il ne pouvait que perdre à son jeu favori : le poker.

Pourtant, il dit :

-Et si nous rendions cela un peu plus intéressant?

Summer lui répondit qu'elle ne voyait pas comment étant donné qu'il n'avait rien d'autre à parier. James lui proposa de faire l'effort d''accepter un week-end entier sa belle-mère si elle gagnait. Mais si elle perdait, elle devrait s'habiller comme il le voudrait et faire ce qu'il voudrait un week-end entier. Elle accepta rapidement pensant qu'il bluffait.

Elle étala devant elle son full aux dames par les dix. Mais elle se sentit inquiète quand elle regarda son mari dans les yeux. Puis elle le vit poser ses quatre rois. Elle fut estomaquée. Voilà ce qui a conduit à la première des nombreuses photos du week-end spécial ainsi qu'à son premier trio.

Ils entrèrent dans le bar juste à côté de l'hôtel. James lui avait demandé de porter une tenue très sexy qui lui donnait l'air un peu pute. Il lui avait fait mettre un soutien-gorge rouge qui ne couvrait pas ses mamelons ainsi qu'un string assorti. Elle avait des bas noirs, un petit gilet blanc et une mini-jupe très courte. Une paire de hauts talons noirs complétait son habillement.

Elle devait aller s'asseoir sur un tabouret au bar et commander une boisson. Et elle devait s'arranger pour que sa jupe soit assez remontée afin que chaque personne la regardant puisse voir le haut de ses bas.

Tandis que sa consommation arrivait, son téléphone l'avertit d'un texto. C'était son mari James qui lui disait combien elle était sexy et qu'il était très fier d'elle. Summer sourit et prit une gorgée de son gin tonic. Elle était nerveuse car, de toute sa vie, elle ne s'était jamais assise dans un bar toute seule.

Puis elle fut surprise par un mouvement derrière elle. Elle remarqua que deux hommes s'asseyaient sur les tabourets adjacents. Comme elle faisait face au bar, ils avaient une belle vue sur ses jambes. Elle pouvait sentir leurs regards.

Nerveusement, elle croisa les jambes et tira sur l'ourlet de sa jupe, maudissant son mari. Assise, elle n'avait aucun moyen de couvrir entièrement le haut de ses bas.

Elle sursauta quand elle sentit une main toucher son bras. C'était l'homme à côté d'elle qui lui demandait d'attraper une serviette. Elle essaya d'en saisir une mais son cul décolla légèrement du tabouret, faisant ainsi monter sa jupe un peu plus haut. L'homme la remercia et se présenta ainsi que son ami. Il s'appelait Bill et était avocat et son ami se prénommait Mike.

A ce moment, le téléphone annonça l'arrivée d'un nouveau texto de son mari. Elle l'ignora, perdue dans ses pensées, essayant d'ignorer sa jupe, ses jambes trop visibles ainsi que les hommes à côté. Son téléphone bipa à nouveau et Bill lui indiqua que quelqu'un cherchait à la joindre. Summer prit son appareil et lut le message : « Summer, tu n'es pas autorisée à tirer l'ourlet de ta jupe. Pour cette transgression, tu dois maintenant te tourner vers les deux hommes et décroiser tes jambes afin qu'ils puissent voir ta petite culotte. »

Elle savait qu'elle devait obéir parce qu'elle avait promis et qu'elle ne voulait pas que le week-end commence mal. Alors elle se tourna lentement vers Bill l'avocat et lui dit que c'était juste une amie qui l'informait qu'elle ne pourrait la voir aujourd'hui. Tout en parlant elle décroisa ses jambes.

Elle se pencha vers Bill et lui demanda d'où ils venaient avec son ami et pourquoi ils étaient là. Bill répondit qu'ils étaient venus pour le match de dimanche car ils étaient fan de l'équipe locale. Summer le vit regarder vers le bas, entre ses jambes. Et comme elle ne les croisa pas de nouveau, il lui sourit et lui demanda s'il pouvait lui offrir une boisson.

Lorsque celle-ci arriva, Bill la tendit à Summer et s'excusa pour aller aux toilettes. Quand il fut parti, Mike s'assit à sa place pour entamer une conversation avec elle. Il avait une vue directe sur le haut de ses bas et sa culotte.

Quand Bill tourna au coin des toilettes, il avança vers James. Ils se serrèrent chaudement la main. James demanda à Bill ce qu'il pensait de Summer. L'avocat lui répondit qu'il était heureux de la rencontrer et que tous leurs échanges de mails n'auraient pu décrire avec précision comment elle était sexy et belle. James dit à l'avocat qu'il devait continuer et essayer de l'exciter sexuellement. Il lui donna un petit sac en velours ainsi qu'une lettre. Il lui demanda de glisser le tout dans le sac de sa femme sans qu'elle s'en aperçoive.

Quand Bill revint au bar, il vit que Mike et Summer parlaient ensemble. Il s'approcha silencieusement et réussit à mettre le petit sac et la lettre dans le sac à main de la femme. Puis il reprit son siège, et en s'asseyant il posa sa main gauche sur la jambe de nouveau croisée de Summer. Il savait qu'elle avait encore enfreint une règle de James mais il ne dit rien.

Le téléphone bourdonna à nouveau. C'était un message de James qui lui demandait d'aller aux toilettes, ouvrir son sac à main et lire la lettre. Summer s'excusa auprès des deux hommes. Quand elle descendit sans aide de son tabouret, Bill et Mike eurent une vue directe sur son string rouge.

La lettre de James demandait à sa femme de prendre l'œuf dans le sac en velours et de le mettre dans sa chatte qu'il pensait déjà très humide. Summer fit glisser son string le long de ses jambes. Elle remarqua une légère tâche d'humidité sur le mince tissu. Cette moiteur trouvée sur sa culotte provenait du jus qu'elle trouva sur les lèvres de sa chatte. Elle commença à enfoncer l'œuf noir qui glissa avec facilité dans son vagin.

La lettre de James lui indiqua qu'il était dans le bar et qu'il la voyait mais qu'elle ne pouvait pas le voir. Il lui dit aussi qu'il n'était pas content qu'elle ait croisé ses jambes et qu'il allait devoir la punir pour cela.

Le texte demanda aussi à Summer de déboutonner tous les boutons de son chandail sauf les deux en dessous de ses seins. De cette façon, quiconque la regardera aura une vue directe sur son décolleté. Et si elle voit quelqu'un le regarder, elle devra se pencher en avant pour faciliter la vue sur sa poitrine.

Summer retourna à son tabouret au bar. Elle constata qu'il était maintenant entre Bill et Mike. Elle se rappela les instructions de son mari et elle ne tira pas sur sa jupe en s'asseyant, dévoilant ainsi le haut de ses bas.

A ce moment, l'œuf dans son sexe vibra, lui tirant comme un gémissement de douleur. Bill sut immédiatement de quoi il s'agissait, mais il réagit comme s'il craignait qu'elle se fût blessée. Il posa sa main droite sur sa cuisse en lui demandant si tout allait bien. La femme le sentit ainsi que le ralentissement de l'œuf à une vibration plus agréable. La main de Bill remonta le long de sa cuisse et toucha la peau crémeuse juste au-dessus du bas. Summer posa sa main sur celle de l'homme pour la repousser au loin. Immédiatement l'œuf se remit à vibrer plus puissamment dans sa chatte. Elle comprit que James la regardait et qu'il n'était pas content qu'elle ait repoussé la main de Bill.

Celui-ci se pencha pour lui chuchoter dans l'oreille qu'elle avait des jambes très sexy, de beaux yeux et de jolis seins. Ayant oublié de se pencher en avant, elle sentit l'œuf accélérer encore plus. Les vibrations la rapprochaient de l'orgasme mais elle pensa qu'elle ne pouvait quand même pas jouir sur le tabouret d'un bar.

Bill remit sa main sur sa cuisse. Alors elle s'inclina légèrement, son chandail s'ouvrit, laissant à l'homme une vue dégagée sur ses seins et ses mamelons durcis.

En même temps, elle sentit les mains de Mike caresser son dos et descendre vers son cul. Elle ne bougea pas, craignant la puissance de l'œuf vibrant mais celui-ci ralentit, revenant à une sensation plus facile à gérer.

Tandis que Mike passait sa main sous son chandail, elle sentit la main de Bill remonter le long de sa cuisse jusqu'à sa culotte. La main de Mike s'introduit dans sa jupe et joua avec la ficelle de son string. Son téléphone bipa à nouveau. Le message de son mari lui disait de s'excuser et de le rejoindre aux toilettes.

Il lui fallut un petit moment pour obtenir des deux hommes qu'ils retirent leurs mains baladeuses. Ils ne le firent qu'à la condition d'un baiser pour chacun. Ces baisers furent longs et profonds, les mains continuant à la tripoter.

Quand elle put enfin se libérer, elle courut presque à la rencontre de James à la porte des toilettes. Elle était si bouleversée et si excitée qu'elle s'inquiétait de perdre le contrôle.

Son mari lui demanda si elle était prête à retourner à l'hôtel. Elle dit tout de suite :

-OUI!

Mais il lui dit de retourner au bar, de dire à Bill et Mike qu'elle partait mais qu'ils pouvaient venir dans leur chambre passer la nuit. Summer fut stupéfaite et dit à son mari :

-Comment peux-tu me demander cela?

James répondit :

-Tu as fait un pari et tu as perdu. Je ne te demande pas de le faire mais je te l'ordonne.

La réaction de Summer à ce moment-là fut de répondre à son mari :

-Oui Monsieur.

Elle retourna au bar et murmura aux deux hommes ce que James voulait. Ils s'empressèrent de payer la note.

Dans l'ascenseur, Summer ne put savoir quelle main appartenait à quel homme. Elle avait un doigt dans sa chatte, un autre dans le cul et un troisième titillait son clitoris. Quand ils atteignirent le 24ème étage, elle était une totale épave, la jupe retroussée autour de la taille, le chandail complétement ouvert et du rouge à lèvres étalé autour de sa bouche. Elle sut qu'elle se souviendrait de cette nuit.

Alors que Summer pense à ce week-end dans sa baignoire, sa main droite se dirige lentement sous l'eau vers son sexe. Elle cherche son clitoris et frissonne lorsque son doigt trouve la cible. Avec sa main gauche, elle écarte les lèvres de sa chatte pour un meilleur accès. Tandis que l'index de sa main droite titille son clito, elle presse ses genoux contre les parois de la baignoire et sa main gauche remonte sur ses seins. Elle commence à pincer ses mamelons dures et érigés. Elle se concentre surtout sur le téton droit qui est le plus sensible. Elle sent l'orgasme monter. Alors elle frotte durement son clitoris et donne une torsion à son mamelon, la faisant ainsi jouir intensément.

Summer reste couchée dans l'eau de son bain jusqu'à ce qu'elle refroidisse. Puis, se levant, elle se regarde dans le miroir. Des bulles de savon s'accrochent à ses poils pubiens. Elle commence à se sécher et essuie les bulles sur son sexe. Elle frissonne en se rappelant l'orgasme qu'elle vient d'avoir.

Summer met son peignoir en soie et enveloppe ses cheveux mouillés dans une serviette. Elle finit de retirer son maquillage et se dirige vers la chambre quand elle aperçoit sur son ordinateur l'arrivée d'un message. Elle clique sur l'icône et l'email du site « secret » apparait. Elle le lit et pense : « Comment peut-il croire que peut-être je ne serais pas à son goût? »

Était-ce l'orgasme ou le verre de vin qu'elle venait de boire mais elle répond au message : « Maître T, C'est moi qui décide ce qui est le mieux pour moi et je n'apprécie pas la manière dont vous m'écrivez. Je crois que nous ne sommes pas compatibles. Afin que vous sachiez ce que vous allez manquer, je vais me décrire. Je suis une femme de 40 ans, 1m75, les cheveux bruns, les yeux noisette et 90C en poitrine. Je joins une image de moi afin que vous puissiez vous masturber en pensant à ce que vous venez de perdre ». Elle signe « Prof101 toujours à la recherche de sa muse ».

Ensuite, Summer accède au répertoire caché de son mari James qui contient toutes les photos du week-end. Elle avait découvert ce répertoire accidentellement. Elle sélectionne une image où on voit son reflet de dos dans un miroir. Mais alors qu'elle veut double-cliquer pour la joindre au message, elle éternue et, sans le savoir, envoie une photo où on la voit assise nue sur le meuble de la salle de bain. Sans s'être rendue compte de son erreur, elle envoie le message et éteint l'ordinateur.

Todd est surpris de recevoir une notification de courrier car il est très tard, surtout pour une femme sur un site de sexe. Il clique sur l'icône et est stupéfait de trouver la photo envoyée par Mme WAYNE, son professeur d'anglais, celle qui lui rend la vie difficile et l'oblige à rester étudier en classe pour rattraper son retard afin d'obtenir sa bourse. Cette photo la montre, complétement nue, assise sur un meuble de salle de bain, les jambes écartées, son sexe exposé en train de se baiser avec un gode noir de 20 centimètres environ. Sur son visage qui fixe l'objectif de l'appareil photo, Todd peut voir l'extase et le plaisir. Il lit le message et se dit : « Quelle salope ».

Todd réfléchit aux différentes options qui se présentent maintenant. Il devrait effacer cette photo et ne pas en faire cas. Mais une autre idée lui traverse l'esprit. Pourquoi ne pourrait-il pas profiter de la situation? Il pourrait avoir de meilleures notes, ne plus rester tard en classe et apprendre les bonnes manières à cette salope.

Todd télécharge l'image sur son ordinateur, le copie sur son smartphone et imprime deux copies.

En entrant dans son lit, il pense : demain tu es à moi petite prof ». Il regarde la photo et se masturbe jusqu'à ce qu'il éjacule. Il s'essuie, éteint la lumière et s'endort avec un sourire mauvais.

A suivre...