Auteur de récits érotiques Note attribuée à cette histoire par les lecteurs ( 2 votes ):
Stéohanie en balade à la Rochelle
(8.5 /10 )

Note attribuée à cette histoire par HDS :
Stéohanie en balade à la Rochelle
(9.0 /10 )

Récit érotique écrit par Sensuelleetsexy.
Auteur femme.


Cette histoire de sexe a été affichée 3300 fois depuis sa publication.

sexe récit : Stéohanie en balade à la Rochelle Publié sur HDS le 12-10-2017
Catégorie : Plus on est
Histoire Réf : 27669-s1403

Titre : Stéohanie en balade à la Rochelle
 

Stéohanie en balade à la Rochelle

Je discutais depuis quelque temps déjà avec un homme du site et celui-ci m'annonce qu'il va bientôt venir passer quelques jours dans un station balnéaire proche de chez moi avec un ami libertin.
Après quelques jours de discussion, Bruno m'invite à les rejoindre, dîner avec eux et partager leur chambre d'hôtel, Quentin restant dans son propre lit puisque je ne lui plais pas.
J'accepte l'invitation.
Le jour même Bruno m'appelle pour m'informer qu'une femme se joindra à nous pour le dîner, cela ne me gêne pas. Petit bémol elle n'est pas libertine et donc pas de conversation sur le sujet.
Le jour J arrive et je prends la route pour La Rochelle. Je rejoins les 2 hommes dans leur chambre d'hôtel.
Le contact est naturel et très sympa, je partage ma passion de la musique avec Quentin issu d'une famille de musiciens.
Nous prennons un verre dans la chambre et filons dans le centre de la Rochelle pour rejoindre la femme que les hommes ont rencontrée la veille.
Comme elle tarde à venir, je les entraîne dans un bar à huîtres que j'ai testé en juin avec un amant et que j'ai particulièrement apprécié pour sa convivialité et sa carte.
Nous nous installons en terrasse, Quentin face à moi, Bruno en face mais décalé, la place à ma gauche restant libre pour accueillir la femme que je ne connaîs pas encore.
Nous commandons sans tarder diverses mets sur plancha à grignoter.
J'ai déjà constaté que Quentin était joueur. Je lui fais comprendre que je n'ai pas de culotte et nous commencons à jouer ensemble. Quentin faisant tomber son briquet pour voir ma chatte que je lui montre en écartant les cuisses.
La femme arrive et s'installe à côté de moi.
Cette femme est en effet à des années lumières du monde du libertinage et de ses jeux.
Quentin fait entrer Bruno dans notre petit jeu et celui-ci ne tarde pas à échapper quelques objets de ses mains afin de voir mon entrejambe.
Ce jeu échappant totalement à ma voisine de gauche.
Au cours du repas je me penche pour détacher la boucle de ma chaussures droite que je quitte pour mettre mon pied dans l'entrejambe de Quentin, bien appuyé sur son sexe.
Et pendant au moins une demie heure J'ai alterné la pression. La serveuse a vu mon pied, certains passants aussi, ce qui était très jouissif ainsi que les regards échangés avec Quentin.
On quitte le restaurant pour aller danser un peu et nous quittons la femme venue nous rejoindre pour regagner l'hôtel.
Sur le chemin, nous nous éloignons de la route pour nous mettre à l'abri des regards au pied d'un immeuble. Je me mets alors accroupie pour commencer à sucer mes compères. Finalement, je plais à Quentin (sourire).
Nous reprenons la route. Une fois arrivés à l'hôtel, les hostilités sont ouvertes. Bruno et moi ouvrons le bal. Après baisers et caresses, nous nous goutons. Bruno me prends en vaginal d'abord et ensuite en anal, mon pêché mignon. Quentin entre dans la course au fur et à mesure. En le suçant quand Bruno me prends en levrette. Et puis mes 2 complices m'offrent une double, tellement difficile à avoir et que j'apprécie tellement. La soirée se termine sur un magnifique orgasme. Je m'endors dans les bras de Bruno, Quentin ayant regagné son lit. Réveil en douceur et retour à la maison, avec le sentiment de plénitude d'une soirée cokine réussie.