Auteur de récits érotiques Note attribuée à cette histoire par les lecteurs ( 1 votes ):
Nouvelle chienne pour vous messieurs
(10.0 /10 )

Note attribuée à cette histoire par HDS :
Nouvelle chienne pour vous messieurs
(9.0 /10 )

Récit érotique écrit par Chienne Lucky.
Auteur femme.


Cette histoire de sexe a été affichée 6051 fois depuis sa publication.

sexe récit : Nouvelle chienne pour vous messieurs Publié sur HDS le 13-10-2017
Catégorie : Dominants et dominés
Histoire Réf : 27686-c2250

Titre : Nouvelle chienne pour vous messieurs
 

Nouvelle chienne pour vous messieurs

Je m'appelle Lucky
En fait,
il s'agit de mon nom de chienne qu'à bien voulu me donner mon maître. À partir du moment où j'ai accepté de devenir sa soumise, j'ai oublié tout ce que j'étais avant pour devenir son œuvre. En ce sens, il est vrai que je suis chanceuse de me voir octroyé tant d'attention de la part de mon maître qui a su faire de moi une femme fière et comblée. Depuis que j'ai accepté ma nature, je sens enfin que je suis à la bonne place, que je suis utile. Être un vide couilles, ne vivre que pour le plaisir de mon maître est ma seule raison d'exister.

Mon maître m'a demandé de venir faire ma pute avec mes mots ici. Il adore me voir faire bander les hommes. Il aime m'exhiber, me prêter. Ma mission est d'avoir beaucoup de commentaires. Pour chaque commentaire positif j'aurai droit à une récompense alors que j'aurai droit à l'opposé, soit aux corrections, pour chaque critique.

Alors voilà, je suis une petite chienne de 22 ans. Depuis 3 ans je suis la propriété de mon maître qui a bien voulu, généreusement, assuré mon dressage. À ce jour, bien que j'ai encore des moments d'égarements qui me valent de sévères corrections, je suis plutôt bien dressée. Mon maître me dit souvent être fier de sa soumise.

À chaque jour je respecte la même routine. À 5:00 du matin. Je me lève pour aller préparer le déjeuner à mon maître. Je respecte le menu qu'il m'a préparé la veille et je place la table pour lui, puis ma gamelle pour moi. J'en profite pour me faire une beauté comme je dois tjrs me présenter sous mon meilleur jour devant maître. À 6:00 pile, je monte l'escalier à quatre pattes pour aller rejoindre mon maître dans son lit. Je dois le réveiller en douceur et être à l'écoute de ses besoins. S'il a envie que je le suce je dois m'exécuter. S'il veut plutôt ma chatte, je dois ouvrir les jambes. S'il veut m'enculer, je dois lui offrir mon cul. Par la suite, je me dirige dans la douche où mon maître à l'habitude d'uriner sur moi. Nous allons ensuite sous la douche et je dois laver mon maître avant de redescendre pour le déjeuner.

Après avoir obtenu l'autorisation de mon maître, je peux manger dans ma gamelle. Mon maître aime alors me mettre ses orteilles dans la charte alors que je me vois à 4 pattes nue devant lui. Parfois il aime me donner des coups de pieds pour que mon nez frappe le font de ma gamelle. Il en profite pour rire de moi et m'insulter, ce qui rend ma chatte mouillée à chaque fois. C'est aussi à ce moment de la journée qu'il m'informe de mon programme. Mon maître doit aller travailler mais il garde néanmoins le plein contrôle sur sa chienne. En effet, dans la maison, il y a plein de caméras dont les images sont disponible pour consultation sur son cellulaire. Je me sens donc constamment sous son emprise et je dois ainsi bien écouter les consignes matinales si je ne veux pas subir de conséquence.

Ces consignes peuvent être de tout ordre. Je peux, par exemple recevoir la visite de multiples hommes ou de ses amis qui sont aussi maîtres et a qui il délègue une partie de mon éducation. Je peux par exemple devoir me masturber devant des inconnus sur internet ou devoir inviter n'importe quel inconnu qui passe sur notre rue qui est très passante. L'important pour mon maître soit que sa salope reçoive sa bonne dose de queues à chaque jour car elle est fait pour cela. Il est vrai que je ne pense plus qu'à ça. Au début de mon engagement avec maitre, j'avais peur de ne pas arriver à rendre la marchandise, je n'avais pas imaginer à quel point au contraire je voudrais toujours avoir une queue, a en faire une vraie obsession.

En fin d'après-midi, je dois toujours préparer le souper pour mon maitre. À 18:00, je dois me diriger dans l'entrée, dans la tenue qu'il m'a dicté et attendre patiemment l'arrivée de mon maitre. Alors qu'il arrive, peu importe l'heure, je dois sucer sa queue jusqu'à ce qu'il vienne sur mon visage, sur mes seins ou dans ma bouche. Je dois avaler jusqu'à la dernière goûte en gémissant.

Le reste de la soirée dépend de l'imagination de mon maitre. Il aime m'humilier et me prêter a des amis ou de pures inconnus. C'est pour cette raison qu'il m'a ordonné de venir écrire ici pour exposer une fois de plus à quel point je suis une chienne docile.

Au plaisir de lire vos commentaires et vos critiques

Lucky