1,35 euros/appel puis 0,35 euros/min
Auteur de recits erotiques
Récit érotique écrit par Huguette34.

Auteur femme   - - -  
Cette histoire érotique a été affichée 31889 fois depuis sa publication.


Récit érotique publié le 29-12-2011

Catégorie :Entre-nous, les femmes
Tags: Docteur  Lesbiennes  Fist-fucking 
Histoire 10589-h360
Titre : La gynécologue

1,35 euros/appel puis 0,35 euros/min

Couleur du fond :

La gynécologue


J’ai enfin ce rendez vous avec la gynécologue. Il me semble sentir des grosseurs dans
mes seins quand je me tâte. Je me fais du soucis en pensant toujours à un cancer du
sein.
Dans son cabinet elle m’interroge longuement sur ma vie sexuelle. Je lui dis tout, ce
que j’aime et ce que je n’aime pas. Elle me fait passer dans la salle d’examen. Je
dois m’installer sur la table, je m’y couche, sans rien sur moi que la culotte. Elle
m’ausculte un peu partout sur la poitrine avec son stéthoscope pour enfin me tâter
longuement les deux seins. Elle me fait mal en enfonçant ses mains. Je le lui dit,
pour elle c’est normal, si elle veut faire un diagnostique normal. Elle ne trouve rien
de particulier, j’ai droit à un examen radiologique. Encore un instant pas très
agréable pour ma poitrine, elle fait presque exploser mes seins. Je retourne sur la
table d’examen. Elle a vite les clichés en main, elle ne trouve rien. Je pousse un ouf
de soulagement.
Elle revient vers mes seins, cette fois en les caressant, pour faire partir la douleur
me dit-elle. Tu parles, elle remplace ses recherches par de petites caresses sur les
tétons. Elle est en train de m’exciter. Je me laisse faire longuement, tout le temps
qu’elle veut. Sa bouche me suce maintenant, ce n’est plus une récompense, c’est
carrément du pelotage. C’est agréable, je me laisse faire longuement.
Je commence à avoir ma chatte très humide. Je ferme les yeux en imaginant la suite :
sa main sur mon clitoris. Ce n’est pas tout à fait ce qui se passe, elle passe bien sa
main sous l’élastique de la culotte, elle frôle à peine le bouton. Dommage, elle
m’aurait branlée je n’aurais pas dit non. Pourtant je suis une hétéro. Si elle saute
le clitoris elle s’attarde pas mal sur l’entrée du vagin. Elle l’ouvre à deux mains en
écartant les lèvres. Ce n’est pas douloureux, c’est juste excitant. Elle me baise
maintenant en me doigtant profondément. Je sens ses deux doigts aller et venir dans la
chatte. C’est presque aussi bon que quand mon mari me baise. Elle regarde ma nudité.
Quand elle arrête ses caresses c’est pour se mettre aussi nue que moi. Si elle a un
visage un peu ingrat, son corps est parfait. Elle me fait poser les talons sur les
appuis jambes. J’ai tout mon entre jambes écartée comme il lui plait. Elle s’installe
juste entre mes jambes, assise sur un tabouret elle peut maintenant me lécher ce
qu’elle veut. Je sens sa langue maintenant parcourir toute ma chatte. C’est bon, si
elle continue encore un peu, je vais jouir. Elle pose un doigt sur l’anus. J’aime bien
cette familiarité. Quand elle l’enfonce dans le cul, je ne tiens plus je jouis encore
plusieurs fois à la file, de plus en plus vite. Il y a longtemps que je n’ai pas eu
autant d’orgasmes.
Elle monte sur la table, au dessus de moi, elle me donne sa chatte. Je ne me dégonfle
pas, moi aussi je la lèche. Je sais que j’ai sa cyprine sur mes joues, mes lèvres et
ma bouche, même à l’intérieur. C’est agréable de sentir et son odeur et son gout. Je
crois mourir quand sa langue revient sur moi. Je ne pensais jamais avoir un 69 si bon
avec elle. Je ne me retiens plus, je jouis sans cesse.
Maintenant elle enlève sa langue. Je la sens se relever un peu. Une main revient sur
l‘entrée du vagin. Elle y met deux doigts comme tout à l’heure. Elle en rajoute un
troisième: je suis plus sensible. Je la laisse faire quand elle entre toutes sa main
lentement, tellement lentement que je ne la sens que quand elle arrive contre la
matrice. Elle tourne sans cesses sa main, de telle sorte qu’une partie du vagin est
épargnée.
Je me régale de l’avoir dans mon con. Je jouis, sans qu’elle sorte un peu. Je laisse
tomber sa chatte pour en relevant la tête voir tout ce qu’elle me fait : elle a la
moitié du poignet dans mon puits à jouissance.
Je sens la même chose sur mon cul, disons plutôt dans mon cul. Je ne pourrais jamais
supporter ses deux mains dans mon ventre. Et pourtant je la laisse faire, en
gémissant. Je ne sais pas comment elle arrive à me faire du bien en m’écartelant
ainsi. Après tout c’est une femme spécialiste des femmes, elle doit bien savoir ce
qu’elle fait. Elle sait surtout me donner du plaisir car je jouis je ne sais combien
de fois.
Elle s’arrête au bout d’un moment que je ne peux même pas chiffrer. Ses mains font un
drôle de bruit en sortant du ventre. Elle me fait lever de la table pour prendre ma
place. Je vois toute sa chatte avec son clitoris qui bande. Elle me tend un gode d’une
grosseur incroyable. Il doit bien faire trois fois la grosseur de la bite de mon mari.
Elle ne veut quand même pas que je la baise avec ce monstre. Elle ne veux pas être
baisée, elle me demande de l’enculer. Du coup je pense à la grosseur de sa main dans
mon anus, elle m’a bien faire jouir avec une grosseur plus grande. Elle me demande
d’enduire son anus avec un gel, comme elle a fait pour moi sens que je le sache. Son
cul est couvert d’un enduit qui permet d’entrer ce qu’elle veut. Je regarde bien ce
que je fais, c’est toujours excitant d’enculer une autre fille. Je vois son anus
entrer dans le cul à la suite du gode. Je suis tentée par une autre expérience, si je
lui mettais ma main dans son sexe avec ma main libre ?
Je ne lui demande rien, j’entre lentement deux doigts puis un à un tous les autres. Je
n’ai plus qu’à pousser pour lui rendre la monnaie de sa pièce. Je sens contre ma main
à l’intérieur le gode dans son cul.
Je mouille comme une fontaine. Il me semble encore sentir ses mains en moi. Je la
baise ainsi tant qu’elle veut. Elle soupire, comme moi qui jouis comme ça sans rien
dans ma chatte. Je la sens elle aussi avoir des spasmes de jouissance. Quand elle n’en
peut plus, j’arrête avec regret, j’aurai voulu la faire jouir encore plus longtemps.
Nous sommes encore nues, elle me fixe un rendez vous pour la semaine prochaine. Si
quelqu’un nous voyait il serait en droit de se demander ce que nous faisons. Je n’en
parlerais pas à mon époux qui voudrais bien me voir avec elle, baisant.


3 avis des lecteurs et lectrices après lecture : cliquez ici pour les lire ou donner votre avis.

Rendez-vous, rencontres

Les avis des lecteurs
 

JE SUIS MARIE ET JE SUIS PAS LESB MAIS JE VEU TENTER AVEC UNE DOMINANTE DESCRETE ET
CELLE LA WAWWW

 
 

un bon gynéco !! il faudrait avoir l'adresse cela peut intéresser ???

 
 

bien

 




Vous êtes :

Indiquez votre adresse mail si vous souhaitez la communiquer à l'auteur de l'histoire.
Sinon, laissez vide :


° Recopiez le code suivant :
 
S'IDENTIFIER (Pas encore inscrit ?)

Mémoriser     [Mot de passe perdu ?]

Petites annonces

Les dix dernières annonces :

• Bonjour à tous, J'aime beaucoup écrire ou discuter sur le sexe, ma sexualité ou ...
• Bonjour LESBIENNE 46 ANS BLACK recherche UNE FEMME LESBIENNE SOUMISE AGEE ...
• Femme équipée d un petit god ceinture vous êtes mon invitée sur mon ile ...
• Je suis à la recherche d'un homme de mon âge, c'est à dire d'environ 55ans pour ...
• Homme doux mais exigent cherche jeune femme ou femme mature à entraîner sur les ...
• Vous êtes une femme en quête de fantaisie pendant les vacances. Vous êtes à ...
• Bonsoir, Dominateur soft et je suis à la recherche de ma nouvelle soumise à ...
• Je suis un jeune homme de 18 ans, encore vierge qui recherche sa première ...
• Cherche femme 30 ans maximum pour pratiquer les plaisir anal y compris anulingus ...
• Bonjour a toutes, Homme convenable 52 ans,marié,mais malheureux au lit ! Cherche a ...

Pour les curieux :

Le meilleur du porno international...

Le porno Espagnol : ici ou ici
Le porno Allemand : ici ou ici
ici ou encore ici !
Le porno Italien
Le porno Portugais
Le porno Britanique
Le porno Japonais


Thématiques

Abstinence Amazones Amis Andromaque Anulingus Arabes Artisan Asiatiques Au boulot Au reveil Auto-fellation Avion Baby sitter Bateau Beau-frere Beau-pere Beauté Belle-mere Belle-soeur Bisexualite Bizarre Blacks Blondes Bois, Foret Bondage Boules de geisha Bourgeois Branlette espagnole Brunes Cage de chasteté Calin Camping Candaulisme CapdAgde Caresses preliminaires Casting Cinéma Club libertin Cocufiage adultere Combat Coming-out Cougar Coup de foudre Cousins Cuisine Culottes Cunnilingus Cybersexe Darkroom Depucelage Discothèque Docteur Doigtage Dominant Maitre Dominatrix Double penetration Douche Bain Drague Echangisme Ejaculation faciale Ejaculation feminine Emotions sensibilité Endroits insolites Entre hommes - Gay Epilation Escort boy Escort girl Europe est Exhibition Exotisme Extreme Facesitting Fantasmes Fellation Féminisation Femme fontaine Femmes enceintes Fessee fetes soirees Fetichisme Fille encule homme Film porno Fist Fist-fucking Flagellation Frotteurisme Fucking machine Gang bang Gerontophilie Glamour Gloryhole Gode ceinture Godemiche gorge profonde Gros Grosses Gros seins Gros sexe Hammam Handicap Hermaphrodites Hôpital Hotel Humiliation Inconnu-inconnue Infirmieres Ivresse Jambes Jeunes Jeux Jumeaux-jumelles Lactation Lavement anal Legumes Lesbiennes Levrette Libertinage Lingerie Maigre Mammophilie Mariage Massage Masturbation Matures Mini jupe Missionnaire Mommy porn Mots crus Muscles Mythologie Naturisme nudisme Nymphomane Obéissance Oeuf vibrant Oncle et tante Onirique Parking Partouze Perles anales Petit sexe Petits seins Pieds Piercings Piscine, Plage Poesie Poilues Ponyslave Préliminaires Première fois Prison Prof Prostate Punitions Quebec Recit bilingue Romantisme Rousses Routiers Russes Sadomaso Saint valentin Sans capote Sans culotte Science fiction Secrétaire Sensualité Sexshop Sextoy Sillicone Sodomie Soixante-neuf Soubrette Soumission Spermophile Sport String Striptease Tatouage Tendresse Tétons Toys rosebud geisha Train Transexuelle Travesti Triolisme Triple penetration Uniformes Urophilie Pisse Vacances Vieux avec jeunes Voisins voisines Voiture Voyeurisme Wc

L'amour au téléphone :