S'IDENTIFIER (Pas encore inscrit ?)

Mémoriser     [Mot de passe perdu ?]


 

Histoires triées par catégories :


 

Thématiques

Abstinence Amazones Amis Andromaque Anulingus Arabes Artisan Artiste Asiatiques Au boulot Au reveil Auto-fellation Avion Baby sitter Bateau Beau-frere Beau-pere Beauté Belle-mere Belle-soeur Bisexualite Bizarre Blacks Blondes Bois, Foret Bondage Boules de geisha Bourgeois Branlette espagnole Brunes Cage de chasteté Calin Camping Candaulisme CapdAgde Caresses preliminaires Casting Chantage Cinéma Club libertin Cocufiage adultere Combat Coming-out Cougar Coup de foudre Cousins Cuisine Culottes Cunnilingus Cybersexe Darkroom Depucelage Dialogue Discothèque Docteur Doigtage Dominant Maitre Dominatrix Double penetration Douche Bain Drague Echangisme Ejaculation faciale Ejaculation feminine Emotions sensibilité Endroits insolites Entre hommes - Gay Epilation Escort boy Escort girl Etudiant Europe est Exhibition Exotisme Extreme Facesitting Fantasmes Fantasy Fellation Féminisation Femme fontaine Femmes enceintes Fessee fetes soirees Fetichisme Fille encule homme Film porno Fist Fist-fucking Flagellation Frotteurisme Fucking machine Gang bang Gerontophilie Glamour Gloryhole Gode ceinture Godemiche gorge profonde Gros Grosses Gros seins Gros sexe Hammam Handicap Hermaphrodite Hermaphrodites Historique Hôpital Hotel Humiliation Inconnu-inconnue Infirmieres Ivresse Jambes Jeunes Jeux Jumeaux-jumelles Lactation Lavement anal Legumes Lesbiennes Levrette Libertinage Lingerie Maigre Mammophilie Mariage Massage Masturbation Matures Mini jupe Missionnaire Mommy porn Mots crus Muscles Mythologie Naturisme nudisme Nymphomane Obéissance Oeuf vibrant Oncle et tante Onirique Parking Partouze Perles anales Petit sexe Petits seins Pieds Piercings Piscine, Plage Poesie Poilues Ponyslave Préliminaires Première fois Prison Prof Prostate Punitions Quebec Recit bilingue Romantisme Rousses Routiers Russes Sadomaso Saint valentin Salope Sans capote Sans culotte Science fiction Secrétaire Sensualité Sexe sauvage Sexshop Sextoy Sillicone Sodomie Soixante-neuf Soubrette Soumission Spermophile Sport String Striptease Tatouage Tendresse Terma Testicules Tétons Toys rosebud geisha Train Transexuelle Travesti Triolisme Triple penetration Uniformes Urophilie Pisse Vacances Vieux avec jeunes Voisins voisines Voiture Voyeurisme Wc




Petites annonces

Les dix dernières annonces :

• au services de vos sévices sous certaines ...
• Je suis un homme charmant, sportif, propre et cultivé de nature calme. Je vous ...
• Bonjour tout le monde, Jeune homme de 27 ans recherche relation virtuelle avec ...
• Bonjour Madame Je suis 1 homme Age 52 ans silhouette ronde qui s’assume et une ...
• Bonjour messieurs, Vous avez d'échanger avec moi dans le respect, une jolie ...
• Jeune couple, elle 26 ans, lui 28 ans, recherchons une jeune femme pour passer une ...
• Bonjour, Jeune homme de 22 ans, toujours vierge Je recherche une femme qui serait ...
• Véritable lope à humilier, j'aimerais rencontrer toutes personnes dominatrices pour ...
• Bonjour, je recherche homme entre 30 et 50 ans, non bedonnant, pas de barbe ni ...
• Senior 70 ans actif aimant se faire sucer cherche senior pour jeux coquins ...


Chantal et les éboueurs

- Par l'auteur HDS Effrontée -

Auteur de récits érotiques Récit érotique écrit par Effrontée [→ Accès à sa fiche auteur].
Auteur femme. - Email : cd4631gmailcom

• 30 récits érotiques publiés.
• Cote moyenne attribuée par les lecteurs : 9.4 • Cote moyenne attribuée par HDS : 8.7
• L'ensemble des récits érotiques de Effrontée ont reçu un total de 653 378 visites.

sexe récit : Chantal et les éboueurs - histoire d'exhibition Histoire érotique Publiée sur HDS le 27-09-2011 dans la catégorie Plus on est
Tags: Exhibition  Nymphomane  Partouze 
Cette histoire de sexe a été affichée 30724 fois depuis sa publication.

Note attribuée à cette histoire érotique par les lecteurs ( 2 votes ): Chantal et les éboueurs - histoire d'exhibition ( 8.5 /10 )
Note attribuée à cette histoire érotique par HDS : Chantal et les éboueurs - histoire d'exhibition ( 10.0 /10 )
 
histoires érotiques audio

 
Couleur du fond :


Chantal et les éboueurs

Lundi
Léane, ma chérie
Figure-toi que ce matin, il y a quelques minutes, j'ai montré ma chatte à des .... éboueurs.
Je les ai entendus arriver alors que j'avais oublié hier soir de sortir la poubelle.
J'ai couru à la cave, ouvert le garage et attrapé notre grosse poubelle. J'ai couru jusqu'au portail qui est automatique et je suis arrivée en même temps qu'eux. J'ai réalisé alors que j'étais pieds nus et en pyjama marron en coton très léger et transparent (un peu c'est vrai). Mais j'ai vu que les deux noirs préposés à vider les poubelles mataient entre mes cuisses et mes seins. Je me suis sentie soudain nue et très excitée. Tu sais mon goût à l'exhibition.
Je les connais car ce sont toujours les même qui passent. Ils m'ont gentiment chahutée et le chauffeur a ouvert la vitre du camion pour mater. Je leur ai souris et le chauffeur m'a dit que j'étais une bien jolie dame et qu'il devinait que j'avais de beaux seins. Gonflé je me suis dit. Un autre a ajouté qu'ils aimeraient bien les voir en éclatant de rire.
Alors ni une ni deux, j'ai soulevé le haut du pyjama et je leur ai montré mes seins. Je suis folle non !!!
Ils ont bien sûr demandé à voir mes fesses. Je me suis retournée et j'ai baissé ma culotte de pyjama et offert mon cul à leur regard. La chatte, c'est en me tournant vers eux qu'ils l'ont vue. J'ai dû vite rentrer car ils ne voulaient plus partir.
Je viens de me faire jouir en repensant à ce que je venais de faire devant chez moi !!!
Jeudi
Léane, mon cœur
Ce matin je me réveille encore en retard, je bondis du lit et alors qu’à moitié endormie, j’allais me diriger vers la salle de bain, j’entends la voiture des éboueurs qui s’approche de la maison. J’avais encore publié la poubelle ! Je ne pense pas une minute à lundi ! Je me précipite et je descends au garage pour prendre ma grosse poubelle, je traverse le jardin, j’ouvre le portail automatique (comme l’autre jour), et là, à ma grande surprise, trois personnes me regardent ! Je me rends compte que je suis en fine nuisette de soie rose très transparente qui descend juste sous les fesses, et bien sûr nue dessous.
Il y a le même chauffeur noir dans sa cabine en hauteur et, derrière le camion, un des noirs de lundi que je reconnais et une jeune femme, pour ramasser les poubelles et les mettre dans la benne. Ils me regardent d'un air narquois et très intéressés par ma tenue :
- « Alors jolie madame, on se réveille encore tard ce matin ? ». C’est le chauffeur qui parle.
- « Euh oui, excusez ma tenue, mais… »
- « Oh, elle très bien votre tenue, ne changez rien, on va pouvoir juger par nous même ce qu’elle ne cache pas ! »
Il range la benne, passent tous dans le jardin, mon portail reste ouvert. On peut nous voir, j’ai peur et en même temps je sens que déjà je mouille. Ils s'approchent, et le chauffeur prend ma tête et la renversant enfonce sa langue dans ma bouche, tout en me maintenant fermement par la taille. Carrément ! Sa main descend sur mes fesses et les caresse doucement, puis remonte la nuisette sur mes hanches, ma croupe est à la vue de ses deux collègues femme et homme !
- « Ah, j'ai oublié de vous présenter une stagiaire. Nous lui avons parlé de vous et elle a voulu vous connaître, elle est jolie hein ? Dit-il laissant ma bouche.
- « Oui, oui, je réponds », en reprenant mon souffle.
- « Bonjour mademoiselle » Elle me réponds :
- « Bonjour Madame », et à son tour elle me prend dans ses bras et me roule une pelle avec sa langue. Je lui réponds immédiatement en passant ma main derrière sa tête en lui maintenant fermement ! Elle embrasse divinement bien et je sens que je vais perdre la tête ! On se roule nos langues, elle me saisit les seins. Je suis follement excitée. Elle est jeune et très belle. Je sens son ventre qui se frotte au mien.
Pendant ce temps, le chauffeur est passé derrière moi, et se frotte à mon cul, son membre, qu'il a sorti est impressionnant. Il soulève ma cuisse gauche et doucement, il l'enfile dans ma chatte pleine de mouille ! Je suis coincée entre ces deux corps, prisonnière et violée.
- « OH ! Qu'elle est bonne la belle dame, Pédro, tu viens voir ?
- « Je vous en prie parlez moins fort, mon mari dort encore et puis fermez le portail on pourrait nous voir ! »
- « C'est ça, ma belle Dame vous avez raison, on sera entre nous. »
- « Fais moi voir ce beau cul Ahmed. Ah Oui c'est un beau cul. Allonge là sur la table de jardin on va lui en mettre une bonne dose ! Elle va prendre… Ils m’allongent sur la table.
La jeune employée dit alors:
- « Mais avant je voudrais lui lécher la chatte à cette bourgeoise. »
- « Mais oui, viens me lécher, j'adore ça, et mon clito aussi. »
La jeune femme s'accroupit après avoir enlevé sa tenue. Elle est en petite culotte et sans soutien gorge (elle a des seins superbes), elle écarte mes cuisses, et enfonce sa langue dans ma chatte déjà ruisselante de mouille. Elle me boit littéralement en introduisant en même temps un doigt dans mon petit trou du cul, je gémis en ondulant ma croupe. Je lui maintiens fermement la tête contre ma vulve brûlante.
Pendant ce temps, le Pédro vient devant sur le côté et me propose sa queue bien bandée devant la bouche. Je vois ses grosses couilles bien remplies au dessus de moi. Je prends son membre d'une main et de l'autre je lui caresse ses couilles. Puis il introduit sa queue dans ma bouche largement ouverte et un va et viens commence. Je le pompe de plus en plus fort et bientôt il jouit au fond de ta gorge dans râle retenu mais sonore quand même ! Il me colle la tête contre son ventre et je n’ai d’autre solution que d’avaler son sperme.
Pendant ce temps Ahmed a écarté la jeune femme et entreprends de s'occuper de mon cul distendu par les doigts et la langue gourmande de sa collègue. Il me prends les chevilles, soulève mes jambes et le bassin. La jeune fille écarte mes rondeurs pour bien mettre à nu mon petit trou. Il approche son membre et d'un coup souple il s'enfonce dans mon cul !
Je pousse un cri mais le plaisir est intense et je m’entends lui dire :
- « Oui vas y, met-la moi bien profonde ta grosse queue que je la sente, fais moi jouir avec mon cul de salope, vas y défonce moi ! ».
Mon dieu je ne me reconnais plus encore une fois. Il s’enfonce profondément, lime mon cul et il est tellement excité qu’il décharge aussi vite dans mon ventre. Repus, il se retire.
Pendant ce temps Pédro, qui s’est vidé une première fois dans ma bouche, a récupéré, et sa bite est déjà bien bandée. Il prend la place laissée libre entre mes cuisses et m'enfile la chatte dégoulinante de mouille ! La fille me doigte le cul en même temps et me tripote les seins.
-« Ah qu'elle est bonne cette bourgeoise ! » dit-il entre deux coups de bite.
La jeune femme, un doigt dans mon cul et son autre main sur les seins, s’est emparée de ma bouche et me roule une pelle pendant qu'elle titille ton clito passant du cul à la chatte. C’est à ce moment là que je jouis dans un grand cri, jouissance venue du cul de la chatte et de mon clito ... et Pedro se vide une seconde fois les couilles mais dans mon intimité cette fois. Quelle santé !
Je m’écroule sur la table, dégoulinante de foutre entre les fesses et les cuisses. La jeune fille se glisse entre mes jambes et lèche mes trous récoltant la liqueur mâle et ma mouille pour la boire, pendant que les éboueurs se rhabillent. Ils sortent, hilares en me disant :
- « Alors, à la prochaine Madame, ce fût un plaisir ! Bonjour, à votre jardinier. »
– « Oui, oui, à bientôt », je réponds... jardinier ? Encore Joachim !
Je rentre en courant malgré mes jambes de coton. Il faut que j’aie une discussion avec Joachim. Cela devient urgent.
Léane ma chérie, tu ne peux pas savoir combien j’ai joui. Je t’envoie des photos de moi nue et envoie m’en toi aussi. Tu es si belle ma petite salope.
si vous voulez des photos...demandez
Effrontée








Les avis des lecteurs
 

Bonjour cela fait au moins 5 fois que je relis ton histoire, je ne m'en lasse jamais...malgré tes silences incompréhensibles,mais j'aime tellement que l'éboueur te baise en te levant ta jambe gauche..... AHAHAHAH

M.

 
 

AH mais moi aussi j'aimerais recevoir ces photos de TOI !!! il y a bien longtemps que....

M.

 
 

J'ai fort apprécié le moment ou le chauffeur t'enfile doucement, en ayant pris soin de lever ta jambe gauche, tellement doucement que si cela c'était passé dans mon jardin entre deux

hortensias, cela aurait pu être qualifié de "poétique" !!! Mais vu les circonstances, c'était une magnifique partie de baise torride dont tu était comme toujours la Reine !!!!!!!Bises partout.

 
 

Bonjour Chantal, bien sûr que je demande des photos !!!!!

Bises partoutJe te les renverrai en croquis aquarelé.....

 
 

charmante histoire que je vient de découvrir
moi aussi je veux bien des photos

 
 

Magnifique . j'espère que cette histoire est vraie .... si oui quelle jouissance a du
être la votre ! je voudrais le plus de photos que vous puissiez envoyer !!!!
Merci et pour le récit et pour les photos

 
 

Toujours des doutes sur la réalité, mais si c'est vrai tu es une sacré salope
Envoie moi une photo , j' aime les gros seins et les tiens?

 
 

oh,éffrontée de chantal,plus ça va plus tu deviens salope,il te faudrait un bataillon
pour te remplir ts les trous et te couvrir de foutre,qd revois tu joachim?sinon ma
foi,je veux des photos moi aussi meme si je crains que ma boite mail merde en ce
moment!au plaisir de te relire

 
 

c trop beau au ooouuuuiiiii suce moi!!!!!

 
 

Superbe Histoire, je reve en lisant de prenre la place soit de JOACQUIM soit des
éboueurs.
et Léane, belle soumise

Bien sur je souhaite des photos

 
 

Bonjour Chantal,
Superbe, vraiment j'aime tes histoires... Tu m’envoies quelques photos Stp...

 
 

Cette histoire me plait!
Éboueur n'est vraiment pas un métier méchant avec des femmes comme ça ;)
Je veux bien quelques clichés !
Merci bien...

 
 

bonjour
belle histoire sa donne envie de vous gouter un facteur sa vous branche?
je veut bien des fotos merci
et encor merci
biz
facteur

 
 

MERCI POUR VOS HISTOIRES
SI VOUS AVEZ DES PHOTOS ..JE DIS OUI...

 
 

Zut de zut, j'ai demandé des photos, et j'oublie de donner mon adresse mail, chère Effrontée, vous et votre petite Léane me faites perdre la tête !

 
 

Ainsi la belle Léane est votre salope l'amour, que vous en avez de la chance ! Je serais votre obligé si vous me faisiez parvenir des photos d'elle et de vous, merci d'avance.

 
 

bonjour, tres beau recit, oui j'aimerai bien quelque photo et aux plaisir de vous relire, sinon je v me convertir en eboueur

 
 

J ai adore votre histoire et j aimerai bien avoir des photos comme vous le proposez.

 
 

j'adore! si tu veux bien m'envoyer des photos je te laisse mon mail

 
 

Bien je crois que j'ai déjà lu cette histoire. Elle est excitante quand même à la relecture.

 
Jaimelalingerie2

Très bonne histoire.
Je veux bien les photos aussi.
Merci

 
 

tres exitant

est il possible d'avoir des photos?


merci

helmut

 
 

Oh que si je sais combien tu peux jouir Mon Amour je suis totalement et intégralement à toi Ma Maitresse
Ta petite salope Léane


 
 

très bien comme toujours,agréable à lire

 
 

tres belle histoire, et si vous avez des photos pour les illustres, je serait tres content .....bonne continuations

 
 

BELLE HISTOIRE MAIS JE VEUX BIEN DES PHOTOS MERCI

 
 

Bonjour je suis un jh Suisse,j'ai eu énormément de plaisis à lire votre récit et comme vous le proposer à la fin de ce dernier,c'est avec grand plaisir que vous pouvez m'envoyer des photos de vous,je me ferai un véritable plaisir à me caresser en les regardant.
Coquinement,Matthieu

 
 

Super badante,j'ai envie de voir les photos,envoisles moi

 
 

je veux des photo aussi de cette charmante dame

 
 

bonjour a toi je viens de lire ton histoire je les trouver genial jai adorer moi qui suis du canada jai jouis aussi humm , comme tu dis je voudrais bien voir les photos

 




Vous êtes :

Indiquez votre adresse mail si vous souhaitez la communiquer à l'auteur de l'histoire.
Sinon, laissez vide :


° Recopiez le code suivant :
 


Autres histoires érotiques publiées par Effrontée


 
Le train est bondé - Récit érotique publié le 17-01-2017
 
Envoûtée par un vieux tamoul - Récit érotique publié le 27-11-2016
 
Une soirée de réception. Le passé ressurgit 9 et FIN - Récit érotique publié le 08-10-2016
 
Une soirée de réception. Le passé ressurgit 8 - Récit érotique publié le 14-08-2016
 
Une soirée de réception. Le passé ressurgit 7 - Récit érotique publié le 21-07-2016
 
Une soirée de réception. Le passé ressurgit 6 - Récit érotique publié le 03-07-2016
 
Une soirée de réception, le passé resurgit 5 - Récit érotique publié le 30-12-2015
 
Une soirée de réception, le passé resurgit 4 - Récit érotique publié le 20-12-2015
 
Une soirée de réception, le passé resurgit 3 - Récit érotique publié le 09-10-2015
 
Une soirée de réception. Le passé resurgit 2 - Récit érotique publié le 26-09-2015
 
Une soirée de réception, le passé resurgit 1 - Récit érotique publié le 18-09-2015
 
Un réveillon de luxure 2 - Récit érotique publié le 30-01-2015
 
Un réveillon de luxure - Récit érotique publié le 23-01-2015
 
Qui m'a prise ? - Récit érotique publié le 20-12-2014
 
Graffitis 3 - Récit érotique publié le 05-12-2014
 
Graffitis 2 - Récit érotique publié le 21-11-2014
 
Graffitis - Récit érotique publié le 30-09-2014
 
Joachim encore ! - Récit érotique publié le 28-07-2012
 
Léane et les vigiles - Récit érotique publié le 12-11-2011
 
Léane ma soumise (2) - Récit érotique publié le 22-10-2011
 
Une envie d'exhibition - Récit érotique publié le 14-10-2011
 
Léane ma soumise - Récit érotique publié le 01-10-2011
 
Chantal et les éboueurs - Récit érotique publié le 27-09-2011
 
Piégée par deux petits vieux. Joachim ? - Récit érotique publié le 16-09-2011
 
Le fils de Joachim et ses potes - Récit érotique publié le 17-08-2011
 
Une exhibe au marché - Récit érotique publié le 24-07-2011
 
Joachim et son fils - Récit érotique publié le 21-07-2011
 
Dans un salon de massage "particuier" - Récit érotique publié le 12-07-2011
 
Joachim - Récit érotique publié le 21-06-2011
 
Acheter un gode anal dans un sex-shop - Récit érotique publié le 08-06-2011