S'IDENTIFIER (Pas encore inscrit ?)

Mémoriser     [Mot de passe perdu ?]


 

Histoires triées par catégories :


 

Thématiques

Abstinence Amazones Amis Andromaque Anulingus Arabes Artisan Artiste Asiatiques Au boulot Au reveil Auto-fellation Avion Baby sitter Bateau Beau-frere Beau-pere Beauté Belle-mere Belle-soeur Bisexualite Bizarre Blacks Blondes Bois, Foret Bondage Boules de geisha Bourgeois Branlette espagnole Brunes Cage de chasteté Calin Camping Candaulisme CapdAgde Caresses preliminaires Casting Chantage Cinéma Club libertin Cocufiage adultere Combat Coming-out Cougar Coup de foudre Cousins Cuisine Culottes Cunnilingus Cybersexe Darkroom Depucelage Dialogue Discothèque Docteur Doigtage Dominant Maitre Dominatrix Double penetration Douche Bain Drague Echangisme Ejaculation faciale Ejaculation feminine Emotions sensibilité Endroits insolites Entre hommes - Gay Epilation Escort boy Escort girl Etudiant Europe est Exhibition Exotisme Extreme Facesitting Fantasmes Fantasy Fellation Féminisation Femme fontaine Femmes enceintes Fessee fetes soirees Fetichisme Fille encule homme Film porno Fist Fist-fucking Flagellation Frotteurisme Fucking machine Gang bang Gerontophilie Glamour Gloryhole Gode ceinture Godemiche gorge profonde Gros Grosses Gros seins Gros sexe Hammam Handicap Hermaphrodite Hermaphrodites Historique Hôpital Hotel Humiliation Inconnu-inconnue Infirmieres Ivresse Jambes Jeunes Jeux Jumeaux-jumelles Lactation Lavement anal Lectures érotiques Legumes Lesbiennes Levrette Libertinage Lingerie Maigre Mammophilie Mariage Massage Masturbation Matures Mini jupe Missionnaire Mommy porn Mots crus Muscles Mythologie Naturisme nudisme Nymphomane Obéissance Oeuf vibrant Oncle et tante Onirique Parking Partouze Perles anales Petit sexe Petits seins Pieds Piercings Piscine, Plage Poesie Poilues Ponyslave Préliminaires Première fois Prison Prof Prostate Punitions Quebec Recit bilingue Romantisme Rousses Routiers Russes Sadomaso Saint valentin Salope Sans capote Sans culotte Science fiction Secrétaire Sensualité Sexe sauvage Sexshop Sextoy Sillicone Sodomie Soixante-neuf Soubrette Soumission Spermophile Sport String Striptease Tatouage Tendresse Terma Testicules Tétons Toys rosebud geisha Train Transexuelle Travesti Triolisme Triple penetration Uniformes Urophilie Pisse Vacances Vieux avec jeunes Voisins voisines Voiture Voyeurisme Wc




Petites annonces

Les dix dernières annonces :

• Pour complicite entre hommes Homme ayant epouse une femme BCBG salope, et ayant ...
• cc a toutes recherche plan coquin regulier , jeunr homme charmant mince et sculté ...
• Bonjour je m'appelle Jean-Yves j'ai 47 ans et je suis un ex acteur porno. Je passe ...
• Bonjour j'ai 21 ans, et je suis toujours puceau. Je recherche une femme, peu ...
• J'aimerais partager une amitié fidèle complice durable et.plus si affinités avec un ...
• Je recherche femmes ou jeunes femmes pour échanges épistolaires et si possible ...
• Je recherche à Bordeaux ou proximité une femme qui souhaiterait s'initier à la ...
• Homme 53 ans veuf , aimant le sexe avec femme blanche française exclusivement , ...
• Bonjour, Je publie actuellement quelques récits, sur le site de HDS, d'une ...
• Je recherche femme ou jeunes pour échanges épistolaires et si possible ...


Poulette, sa femme y prend goût!

- Par l'auteur HDS Massada67 -

Auteur de récits érotiques Récit érotique écrit par Massada67 [→ Accès à sa fiche auteur].
Auteur homme. - Email :

• 5 récits érotiques publiés.
• Cote moyenne attribuée par les lecteurs : 6.0
• L'ensemble des récits érotiques de Massada67 ont reçu un total de 24 263 visites.

sexe récit : Poulette, sa femme y prend goût! Histoire érotique Publiée sur HDS le 30-03-2006 dans la catégorie Dominants et dominés
Tags:
Cette histoire de sexe a été affichée 5720 fois depuis sa publication.


 
histoires érotiques audio

 
Couleur du fond :


Poulette, sa femme y prend goût!

Au reveil, ma belle Severine encore dans les bras de morphée, je
me suis levé sans faire de bruit afin d'attaquer une bonne
journée de travail. Je suis commercial et à peine installé dans
ma voiture, le frottement du siége sur mes fesses m'a vite remis
en memoire la fessée de la veille et les evénements de la soirée.
Autant dire que j'ai eu du mal à me concentrer sur mon ouvrage,
car les scenes de notre soirée spéciale surgissaient souvent dans
mon esprit.
J'ai fini par faire le point sur ma situation, en me disant que :
c'est vrai la domination de ma femme et de Simon n'etait pas une
mauvaise experience, on s'est bien amusés, mais bon nous allions
gardé cela comme une bonne experience, voilà tout.
De retour à la maison en fin de journée, impossible de rentrer ma
clef dans ma porte !!. Soit la serrure est bloquée, ou alors ma
femme a laissée sa clef dedans. Entendant des voix à travers la
porte, j'ai rapidement penché pour la deuxième solution moins
problèmatique, et j'ai appuyé sur la sonette. Après plusieurs
secondes, personnes n'etant venu m'ouvrir, j'ai rappuyer une
deuxième fois.
Après un bon moment ma femme, qui etait visiblement dèja rentrée
de la fac, est venu entrouvrir la porte.
" Ah, te voilà enfin petite soubrette, dis le menage ne va pas se
faire tout seul, et en plus tu n'est pas encore en tenue, allez à
poil"
"Mais enfin cherie, on va pas jouer à cela encore ce soir, et
puis si les voisins passent dans le couloir j'aurai l'air de
quoi?"
"t'auras l'air d'un petit mari bien obeissant, et puis moi j'ai
encore envie de jouer avec toi, enfin si tu veux rester dehors,
pour moi c'est pas un problème, je m'occuperai avec Simon." Me
refermant la porte au nez elle a ajouté : "quand tu aura obei,
frappe deux fois à la porte".
Interloqué, je restai planté un moment dans le couloir de mon
immeuble et devant ma propre porte. Que faire allez faire un
tour, cela lui passera, pas sûr elle avait l'air decidée. Allez
chez mes parents, des copains, mais pour leur donner qu'elle
expliquation!.
N'ayant pas de meilleure solution je me suis deshabillé à toute
vitesse, et j'ai frappé deux coups à la porte.
Mon coeur battait à tout rompre, pourvu que mes co-locataires
n'ai pas l'idée de sortir. Vingt bonnes et longues secondes sont
passées avant qu'elle n'ouvre la porte. Je me suis précipité mais
la porte etait toujours bloquée par la chaine de securité.
Severine amusée par sa petite blague me dit "tout doux ma belle
bonniche, on est pressée, mais la tenue n'est pas reglementaire,
je vais arranger cela, tiend donne moi dejà tes fringues" et elle
a refermée la porte, me laissant comme un con tout nu dans le
couloir. La porte s'est à nouveau ouverte, et à travers
l'ouverture elle ma lançée des vetements " enfile ça et comme il
faut, sinon je te laisse dehors, tu connais le signal".
A mes pieds pelle-melle se trouvait une nuisette en satin rose,
des bas dim-up, une petite culotte en dentelle avec son soutien
gorge assorti, ainsi que les mulles de la veille.
N'aillant d'autres solutions, je me suis rhabillé au plus vite
mais trop anxieux à l'idée de me faire surprendre par les
voisins, il a fallu que je m'y reprenne à deux fois avant de
reussir à enfiler les bas. Affublé de ma tenue, j'ai frappé à
nouveaux les 2 coups, et s'est tranquilement qu'elle est à
nouveau apparue.
"Bonjour ma mignone... léve ta petite nuisette que je vois si
tout est en place". J'ai alors remonté ma nuisette jusqu'aux
epaules. "oh, mais tes petits seins ne sont pas maintenu, un
soutien-gorge ça s'attache, tu sera punie, allez ferme moi ça, et
vite"
Vite,vite c'est facile à dire, car ce n'est pas evident
d'agraffer les attaches dans le dos et cela amusai Severine
"t'inquiète pas t'a pas l'habitude, mais cela viendra".
Enfin, j'ai pu rentrer chez moi.
Severine glissant sa main dans ma culotte m'a dit : "Mais dit
donc, elle bande ma Poulette, c'est la dentelle qui t'excite, ou
de penser que les voisins auraient pu voir ta petite bite?" Elle
a alors plantée ses ongles dans mes petites couilles "dit je t'ai
posée une question" accentuant sa pression et me demandant de
mettre mes mains sur la tête, j'ai du lui avouer que c'etait la
douceur de sa petite culotte qui m'excitait.
"Soumis et travelo, et bien je te decouvre tous les jours mon
petit".
Quand elle a lachée mes couilles, je suis tombé de douleur à
quatre pattes, humilé, les larmes aux yeux, et sans aucune pitié
elle a laché "regarde moi cette petite chochote, elle pleurniche"
et me botant les fesses elle a ajoutée : "t'as trouvé la bonne
position, reste à quatre pattes et va saluer ton Maitre au
salon."
N'ayant pas envie de derouiller, je me suis presenté ainsi devant
Simon qui m'attendait asssis dans mon canapé.
"Ah mais voilà notre mignone petite lopette, tiend puisque tu est
à leurs hauteurs enlève donc les rangers de ton Maitre, ainsi que
mes chaussettes". Je me suis executé, et rapidement une forte
odeur de transpiration est montée à mes narines.
"oh la ça pue, j'ai beaucoup marché aujourd'hui, mais au lieu de
prendre cet air degouté, fait quelque chose, léche les avant que
ça n'importune ta femme."
Embrasser des petits petons feminins, ça un côté excitant mais
là, rien que l'odeur..."non s'ils vous plait pas ça" et Severine
qui etait à côté de moi a posée son escarpin sur ma nuque "allez
nettoye les pieds de ton maître.








Les avis des lecteurs

Soyez le premier à donner votre avis après lecture sur cette histoire érotique...



Vous êtes :

Indiquez votre adresse mail si vous souhaitez la communiquer à l'auteur de l'histoire.
Sinon, laissez vide :


° Recopiez le code suivant :
 


Autres histoires érotiques publiées par Massada67


 
Soumis, Poulette est obligé de prêter sa femme ! - Récit érotique publié le 18-11-2006
 
Poulette prépare Maitresse pour le bal. - Récit érotique publié le 13-08-2006
 
Poulette, sa femme y prend goût! - Récit érotique publié le 30-03-2006
 
Poulette rendue à la vie passive! - Récit érotique publié le 16-01-2006
 
Paul ma petite Poulette ! - Récit érotique publié le 18-08-2005