S'IDENTIFIER (Pas encore inscrit ?)

Mémoriser     [Mot de passe perdu ?]


 

Histoires triées par catégories :


 

Thématiques

Abstinence Amazones Amis Andromaque Anulingus Arabes Artisan Artiste Asiatiques Au boulot Au reveil Auto-fellation Autobiographie Avion Baby sitter Bateau Beau-frere Beau-pere Beauté Belle-mere Belle-soeur Bisexualite Bizarre Blacks Blondes Bois, Foret Bondage Boules de geisha Bourgeois Branlette espagnole Brunes Cage de chasteté Calin Camping Candaulisme CapdAgde Caresses preliminaires Casting Chantage Cinéma Club libertin Cocufiage adultere Combat Coming-out Cougar Coup de foudre Cousins Cuisine Culottes Cunnilingus Cybersexe Darkroom Depucelage Dialogue Discothèque Docteur Doigtage Dominant Maitre Dominatrix Double penetration Douche Bain Drague Echangisme Ejaculation faciale Ejaculation feminine Emotions sensibilité Endroits insolites Entre hommes - Gay Epilation Escort boy Escort girl Etudiant Europe est Exhibition Exotisme Extreme Facesitting Fantasmes Fantasy Fellation Féminisation Femme fontaine Femmes enceintes Fessee fetes soirees Fetichisme Fille encule homme Film porno Fist Fist-fucking Flagellation Frotteurisme Fucking machine Gang bang Gerontophilie Glamour Gloryhole Gode ceinture Godemiche gorge profonde Gros Grosses Gros seins Gros sexe Hammam Handicap Hermaphrodite Hermaphrodites Historique Hôpital Hotel Humiliation Inconnu-inconnue Infirmieres Ivresse Jambes Jeunes Jeux Jumeaux-jumelles Lactation Lavement anal Lectures érotiques Legumes Lesbiennes Levrette Libertinage Lingerie Maigre Mammophilie Mariage Massage Masturbation Matures Mini jupe Missionnaire Mommy porn Mots crus Muscles Mythologie Naturisme nudisme Nymphomane Obéissance Oeuf vibrant Oncle et tante Onirique Parking Partouze Perles anales Petit sexe Petits seins Pieds Piercings Piscine, Plage Poesie Poilues Ponyslave Préliminaires Première fois Prison Prof Prostate Punitions Quebec Recit bilingue Romantisme Rousses Routiers Russes Sadomaso Saint valentin Salope Sans capote Sans culotte Science fiction Secrétaire Sensualité Sexe sauvage Sexshop Sextoy Sillicone Sodomie Soixante-neuf Soubrette Soumission Spermophile Sport String Striptease Tatouage Tendresse Terma Testicules Tétons Toys rosebud geisha Train Transexuelle Travesti Triolisme Triple penetration Uniformes Urophilie Pisse Vacances Vieux avec jeunes Voisins voisines Voiture Voyeurisme Wc




Petites annonces

Les dix dernières annonces :

• Bonjour tout le monde, j'ai 19ans, je recherche des filles ou femmes voulant ...
• Bonjour je mappele marianne et je cherche un écrivain ou écrivaine pour mécrire ...
• Je recherche une partenaire pour des jeux de lavements et des jeux anaux ...
• Salut je suis un jeune métisse de 26 ans de 1m80 85 kg qui cherche des femmes avec ...
• Je suis un homme de 60 ans, bien mis et qui paraît plus jeune. Je recherche une ...
• Bonjour. Annonce sérieuse. Je m’appelle Bénédicte, 37 ans. Je pense être jolie, ...
• bonjour j ais 70 ans et je me sens de plus en plus en plus devenir lope c est pas ...
• Bonjour a vous les soumis/soumise je suis Maître Bastien venu ici en quête d'un ou ...
• bonjour a toutes et a tous, JE RECHERCHE SOUMISES OU SOUMIS POUR RELATION ...
• T'aimes t'ennuyer au lit ? Moi pas. Moi j'aime lécher la chatte en me faisant ...


Les WC des garçons 1/2

- Par l'auteur HDS Alian2 -

Auteur de récits érotiques Récit érotique écrit par Alian2 [→ Accès à sa fiche auteur].
Auteur homme. - Email : aplauyahoofr

• 6 récits érotiques publiés.
• Cote moyenne attribuée par HDS : 8.0
• L'ensemble des récits érotiques de Alian2 ont reçu un total de 338 657 visites.

sexe récit : Les WC des garçons 1/2 - Histoire de gangbang au lycée Histoire érotique Publiée sur HDS le 17-10-2011 dans la catégorie Plus on est
Tags: Urophilie Pisse  Gang bang  Jeunes 
Cette histoire de sexe a été affichée 171086 fois depuis sa publication.


Note attribuée à cette histoire érotique par HDS : Les WC des garçons 1/2 - Histoire de gangbang au lycée ( 8.0 /10 )
 
histoires érotiques audio

 
Couleur du fond :


Les WC des garçons 1/2

Cette histoire, contrairement aux autres précédemment publiées n’est pas issue de mes expériences sexuelles personnelles, mais m’a été rapportée par Camille, une amie (et maitresse) qui a 20ans aujourd’hui. Nous baisons ensemble depuis plusieurs semaines, mais rien d’extraordinaire à raconter… Ce n’est pas comme l’aventure qu’elle m’a narrée !
D’accord, je l’ai un peu « corsée » mais le fond de l’histoire est véridique….

Par commodité, je parle à la place de Camille…

Je m’appelle Camille (mon vrai prénom), on est en 2009, j’ai 17 ans, je suis en 1ère S au lycée. Je suis brune, pas trop laide si j’en juge les réflexions salaces des mecs. Je suis d’ailleurs assez fière de mes seins et de mon cul.
Par jeu, par goût du risque, ou par inconscience, aux récrés je n’utilise que rarement les toilettes « filles » et préfère me soulager dans les chiottes des mecs, à l’autre bout du préau.
Mon petit manège dure depuis la rentrée scolaire et je ne me suis jamais fait gauler.
Ce matin, comme dab, je vais pisser chez les garçons. Rapide coup d’œil… personne en vue, c’est bon j’y vais !
Je baisse mon jeans, ma petite culotte, m’assoie sur la lunette et le liquide chaud commence à sortir de ma petite chatte.
Il faut que je précise que dans les toilettes des mecs, les cloisons qui séparent chaque chiotte ne montent pas jusqu’en haut…
Voilà, j’ai fini, je vais essuyer ma minette, mais là horreur !
Une tête apparait du WC d’à-côté, au-dessus de la cloison. Je reconnais tout de suite Medhi qui est en terminale.
- Wahou ! mais c’est Camille qui fait pipi chez les garçons !
Je suis terrorisée de voir que Medhi mate ma foufoune et je serre immédiatement les cuisses. Mais je ne suis pas au bout des mes surprises !
- Et les mecs, j’ai vu un bout de sa toison !
Je n’y crois pas, en plus il n’est pas seul à côté !
- Ne bouge pas chérie, j’arrive !
Et voilà Medhi qui atterrit dans ma cabine. Je tremble de tout mon corps et je suis rouge comme une pivoine…
- Pas besoin de PQ pour essuyer ta minette ma belle, je vais m’en charger !
Je suis incapable de réagir. Medhi pose ses mains sur mes cuisses et essaie de m’écarter les jambes. Je résiste, mais il est trop fort pour moi et je fini par céder. Me voilà assise sur la lunette des chiottes, cuisses largement ouvertes avec un mec qui me mate. Medhi approche sa main droite entre mes cuisses et commence à essuyer les petites gouttes de pipi qui perlent le long de ma fente. Il en profite pour me doigter un peu le salaud. Je sens bien son index qui s’insinue dans mes chairs intimes.
Je me sens humiliée, impuissante, je ne peux l’empêcher de me caresser la chatte. D’ailleurs est-ce que je le veux, car finalement je dois reconnaître que j’aime ça !
A côté les autres mecs hurlent. Medhi lâche ma vulve et va leur ouvrir la porte.
Apparaissent alors, Théo en terminale lui-aussi et Richard qui est en 1ere comme moi et pire que tout, c’est mon voisin qui me drague depuis plusieurs mois et que j’ai toujours envoyé balader, Voilà qu’aujourd’hui, il me voit presque nue !
-Alors les gars, il est pas bon mon plan ? Elle est canon la petite Camille ! Ne vous gênez surtout pas, elle va être très gentille avec nous !
Ce disant, Medhi défait son futal et sort sa bite. Il bande déjà pas mal ! Elle n’est pas très longue, mais plutôt épaisse.
-Allez ma belle, tu vas bien me sucer ?
Il approche sa verge contre mon visage et tente de la faire entrer dans ma bouche. Je serre les dents pour l’en empêcher. Il me pince le nez et tire sur mon menton. Ma bouche s’ouvre un peu, suffisamment en tout cas pour que son gland puisse rentrer. Je cède finalement très vite et me voici avec sa queue qui me lime la bouche.
Théo et Richard ont eux aussi défouraillé et ils se branlent puis ils viennent frapper leur pine sur mes cuisses.
Medhi continue à me baiser la bouche, sauf que j’y prends goût et j’y prends même du plaisir. Je le suce maintenant goulument. Je vais même jusqu’à lui lécher les couilles.
Medhi ne peux pas se retenir plus longtemps et il gicle au fond de ma gorge. Pouah !! C’est dégueulasse ! J’essaie de recracher son foutre, mais il m’en empêche et me force à tout avaler. Je crois que je vais vomir, mais non, tout compte fait ce n’est pas si mauvais…
Il se retire et laisse la place à Théo qui vient me fouiller la chatte. Il m’écarte les lèvres et il excite mon clito qui gonfle immédiatement. Il me force lui aussi à lui sucer la bite (heureusement, elle est plutôt petite), mais il n’éjacule pas. Faut dire qu’il a été bousculé par Richard qui est impatient de s’occuper de moi !
Richard lui a une queue de belle taille qu’il vient frapper contre mes joues.
- Tiens salope ! ça fait des mois que tu me repousses, mais là t’es bien obligée de m’accepter !
Il me fourre son braquemard entre mes lèvres et il m’appuie sur la nuque pour que je l’avale en entier. Il me bloque la tête dans cette position. Il appelle ça me faire une gorge profonde. Je ne connaissais pas ce terme, mais je comprends vite pourquoi ! Je suffoque presque. Il relâche enfin la pression. Je peux à nouveau respirer.
Il va jouir mais il veut décharger sur ma touffe brune. Il me force donc à tendre mon pubis vers lui et il lâche dessus de longs jets de sauce épaisse et chaude. Il vient ensuite l’étaler sur mes poils pubiens, sur la fente, puis dans ma chatte et même sur mon anus.
Je ne suis plus vierge, mais c’est la première fois que j’ai du sperme dans mon con. Jusqu’à présent j’ai obligé mes partenaires (pas nombreux d’ailleurs) à se retirer avant d’éjaculer. De toute façon, ils avaient une capote…. Mais là, Richard m’enfonce bien son foutre dans mon vagin. Il me fouille d’ailleurs avec un, puis deux et enfin trois doigts. Je sens que je vais jouir moi aussi !
Mais la sonnerie retentit, il va falloir retourner en cours.
-on se retrouve ici à la fin des cours, futal et culotte baissés, chatte à l’air, me dit Medhi. Et pour être sûr que tu viennes bien, on va filmer ta chatte toute baveuse avec nos portables. Si tu nous poses un lapin, les films circulent dans tout le lycée dès demain !
Et les voilà qui à tour de rôle viennent filmer ma chatte. Ils me font écarter mes grandes lèvres puis remontent jusqu’à mon visage pour bien prouver que c’est moi !
Je suis coincée, je vais être obligée de revenir ce soir….
Je ne pense qu’à çà toute l’après-midi. J’avoue que je n’ai pas été très attentive en cours. Je suis sûre et certaine que tout à l’heure les garçons ne vont pas se contenter d’une pipe. Ils vont vouloir me baiser. Tous les trois : Medhi, Théo et Richard. Et çà m’excite ! J’en ai envie. Je me surprends en cours d’histoire à passer une main sur mon jeans et à me caresser l’entre jambes…
Ma vie sexuelle a été trop sage jusqu’alors et aujourd’hui l’opportunité m’est offerte de m’éclater, je ne vais pas m’en priver. Il n’y aura pas viol puisque je suis prête à tout !
16h30, enfin ! Je sors précipitamment de la salle de classe et me rends immédiatement aux toilettes garçons. Comme exigé par Medhi, je baisse mon jeans sur les chevilles et ma petite culotte aussi. Je m’assoie sur la chiotte et écarte les cuisses, ma foufoune bien en vue. Je ne peux pas résister à l’envie de la caresser. Je me masturbe comme une belle salope que je suis. J’ai quand même pris la peine de fermer le verrou, en attendant mes futurs amants.
3 minutes plus tard, je les entends arriver. J’ouvre vite le verrou me remets en position, cuisses largement ouvertes. Medhi entre le premier.
- Bien, je vois que tu as compris où était ton intérêt ! Tu as encore le foutre de Richard collé sur ta touffe ! C’est parfait çà !
Théo et Richard suivent, mais il y a aussi Joseph, un grand black sur lequel je fantasme depuis la rentrée. Je suis sure qu’il a une queue gigantesque.
- On t’a amené un pote qui rêve de voir ta moule et de la bouffer précise Richard.
Je proteste pour la forme, mais en réalité je suis bien contente.
Les 4 mecs défouraillent en même temps et je me retrouve avec 4 bites fièrement dirigées vers moi.
Je dois les sucer tous les 4 pour les mettre en forme comme ils disent. Ils bandent très vite comme des cerfs !
Comme je le supposais, la queue de Joseph est impressionnante : au moins 24 ou 25 cm. J’ai du mal à l’enfourner toute entière dans ma bouche.
- Allez ma belle passons aux choses sérieuses, me dit Medhi.
Il me fait lever, enlève mon jeans et ma culotte et me fait écarter les jambes. Il passe une main entre mes cuisses et me fouille la chatte. Je sens un puis deux doigts investir ma fente. Théo, le gentil et timide Théo écarte mes grandes lèvres et cherche mon clito. Il a tôt fait de le décapuchonner et il l’excite avec son index. Je suis aux anges.

Medhi me fait pencher en avant et approche sa queue de mon vagin. Ça y est, il va enfin me pénétrer. Je sens son gland qu’il frotte sur ma fente béante et déjà bien humide. Je suis appuyée contre le mur. Soudain il me défonce la chatte. Un grand coup de bite et le voilà au fond de mon con. Que c’est bon ! Il commence de lents mouvements de va et vient dans ma minette, puis il accélère. Ses coups de boutoirs sont maintenant de plus en plus forts, de plus en plus profonds. Il ressort entièrement son pieu de mon vagin puis me défonce à nouveau. J’aime cette baise brutale, bestiale. Je suis prise comme une pute et ça me plait. Medhi m’a agrippé par les hanches et me laboure le con de plus en plus vite, de plus en plus fort. Je sens que je vais bientôt jouir.
- Ouiiii Medhi ! vas-y à fond, je vais jouir ! Défonces-moi la chatte !
- Ahhhhh ! la salope, tiens prends çà dans ton con, tu l’aimes hein ma queue,
- Ho oui, elle est grosse, elle me remplit bien !
Medhi aussi est au bord de l’explosion. Il râle de plaisir et après un énorme coup de boutoir au fond de mes entrailles je sens un liquide chaud qui envahi ma chatte.
Merde, il n’a pas mis de capote, le salaud ! Heureusement que je prends la pilule !
Medhi retire sa queue de ma fente dégoulinante et l’essuie sur mon cul.
- Putain qu’elle est bonne ! La salope m’a fait jouir comme jamais ! A qui le tour ?








Les avis des lecteurs
 

Je suis à disposition je bande bien

 
 

Ma bite est à disposition


 
 

Les meufs qui veut baiser les cunnis et les sodos ca me connait je vais vous faire jouir

 
 

Les mecs, j'ai une chatte a disposition, elle est toute a vous!

 
 

Ta un truc qui sonne faux .A l'école ou au lycée les toilettes des mecs sont salle. La pisse par terre l abattant jaunie par l'urine . Or la une jeune qui va voir ca et sentir. N'aura pas l'envie d'aller la .

 
 

putain je me gode

 
 

je me suis branler avec un gode en lisant sa

 
 

Ok

 
 

Magnifique t'as du talent pour l'écriture

 
 

j aime etre a la la place de medhi

 
 

super histoire. Si il y a une fille qui désire réaliser cette histoire pour de vrai avec moi qu'elle le dise toute suite. Qui veut ?

 
 

super cette histoire j'ai éjaculé a la fin

 
 

Je n'est pas pu m'empêcher de me toucher le clito
Hum

 
un couple de lecteurs

Cela nous donne des idées ! Très excitant !

 
 

nous les femmes on aime vos grosses queues mes salauds!

 
 

Moi je suis chaude la quelqun pour me defoncer ma petite chatte mouille et mon clito gonflé ??????


 
 

Oh je suis toute mouillé!

 
 

j'ai la chatte en feu apres avoir lu cette histoire

 
 

Je trouve cet petite histoire dénigre complétement ignoble l'image de la femme elle est érigé en tant que seul objet de plaisir et de jouissance et de soumission, c'est inacceptable !!! Jamais une femme ayant tout ses droits ne devrait pas se laisser faire comme ça ce ne sont que de sordides inepties écrites par un/une perverse mentale il ne faut pas rabaisser l'image féminine à ce point !!!

 
 

Moi je serais dacor pour etre tout seul avec toute les filles qui on dit quelle kiffai jen une bonne en plus (;

 
 

Je me suis trouvé dans la meme position que Medhi, il y a 40 ans de cela et ma camarade de classe (3eme concours) une blonde coiffée a la Sheila a l'epoque a bien apprecié ma prestation sans caote ni pillule a l'epoque

 
 

C est pas un gang bang si y a que 4 mecs ! C est mieux quand y en a 15 !

 
 

étant enseignant en lycée, de lire ça je trouve ça très très excitant ... ça fait envie ...

 
 

excitant hummm
et la lectrice qui veut se faire defoncee je suis dispo quand tu veux :)

 
 

putain je suis trop exciter !! je voudrais me faire défoncer moi aussi!
Si un mec est intéresser qu'il me reponde ok

 
 

Hummm j'aurais tellement aimer me faire baiser comme sa par plein de bites dans tous les trous humm j'adore !!! J'ai trop envie de me faire baiser !

 
 

Elle aime ça en plus :o

 
 

oh putin jaimerai me faire defoncer par 4 bites comme elle!!!!!

 
 

Hate de lire la suite, tellement jouissif que je ne peux pas m'empecher de me caresser

 
 

je suis mouillée en lisant , vite la suite

 
 

plus de hard mais je voudrais Etre à sa place à camille

 
 

génial, très bandant et très jouissif pour la camille qui je pense a eu mal a la chatte

 
 

J'adore

 
 

super bandant, suis impatient de lire la suite :p
j'espère que les mecs vont se toucher entre eux aussi lol

 




Vous êtes :

Indiquez votre adresse mail si vous souhaitez la communiquer à l'auteur de l'histoire.
Sinon, laissez vide :


° Recopiez le code suivant :
 


Autres histoires érotiques publiées par Alian2


 
Les WC des garçons 2/2 - Récit érotique publié le 19-10-2011
 
Les WC des garçons 1/2 - Récit érotique publié le 17-10-2011
 
Le jour où j’ai vendu mon corps aux enchères - 4… - Récit érotique publié le 20-09-2011
 
Le jour où j’ai vendu mon corps aux enchères - 3… - Récit érotique publié le 18-09-2011
 
Le jour où j’ai vendu mon corps aux enchères - 2… - Récit érotique publié le 13-09-2011
 
Le jour où j’ai vendu mon corps aux enchères… - Récit érotique publié le 07-09-2011