1,35 euros/appel puis 0,35 euros/min
Auteur de recits erotiques
Récit érotique écrit par Jean-Pierre.

Auteur homme   - - -  
Cette histoire érotique a été affichée 17476 fois depuis sa publication.


Récit érotique publié le 07-12-2012

Catégorie :Plus on est
Tags: Abstinence  Petits seins  Brunes 
Histoire 14014-j950
Titre : Jocelyne femme de militaire

1,35 euros/appel puis 0,35 euros/min

Couleur du fond :

Jocelyne femme de militaire


Jocelyne et deux copines ont choisi, ce soir, d'aller en discothèque. Ces femmes
d'officiers de marine ont pris soins de confier la garde de leurs enfants, pour
réserver la soirée. En effet, leurs maris sont embarqués depuis déjà trois semaines,
pour encore deux mois. Afin de briser cette solitude et cet isolement, ces femmes de
militaires ont créé une sorte d'association, par laquelle, elles se retrouvent de
temps en temps.
Ce soir là, trois d'entre elles, ont opté pour une soirée en discothèque. Jocelyne, 28
ans, jolie femme de taille moyenne, a laissé ses deux jeunes enfants pour la nuit,
chez ses parents, qu'elle a la chance d'avoir presque sous la main. Ce soir, elle a
envie de se détendre et de s'amuser un peu. Les trois femmes sont accostées par des
jeunes hommes proches de la vingtaine, pour danser un slow. Pourquoi pas ! se disent-
elles. Elles dansent donc chacune d'elle en compagnie de ces jeunes hommes.

Jocelyne est la plus jeune des trois femmes. Les autres sont âgées de 32 et 35 ans.
Jocelyne écoute le jeune homme, qui lui caresse le dos en lui parlant de banalités qui
finissent par la faire rire. Ce jeune, impertinent, est intéressé, comme ses copains,
par ces trois femmes à la fois jolies, mûres, et vêtues de façon classique. Le slow
terminé, les deux autres femmes retournent près du bar alors que Jocelyne est
entraînée à la table des trois jeunes hommes. Elle va y passer la soirée à discuter,
rigoler, et danser de temps en temps. En fait, elle est là pour s'amuser. Vers 1 heure
du matin, ses copines viennent la chercher.

- Jocelyne, tu viens ? On s'en va…

- Déjà ! Vous vous couchez comme les poules, ma parole ! dit un des garçons !

- Et oui ! On n'a nos enfants à récupérer et demain, il faudra se lever pour les
emmener à l'école.

Jocelyne commence à se lever. Le jeune homme, toujours avec beaucoup de toupet
rétorque :

- Toi aussi tu as des enfants ? Allez ! Reste encore un peu je te ramènerai chez toi.

Jocelyne se rassoit :

- Bon je reste. IL me ramène. Rentrez bien les filles.

- Comme tu veux Jocelyne ne rentre pas trop tard !

Les femmes s'embrassent et se quittent. Jocelyne continuera la soirée à danser et à
discuter d'elle répondant à chacune des questions indiscrètes. C'est dans ses propos
qu'elle avouera être mariée très jeune, ne pas avoir connu d'homme, ni d'expérience
avant son mari, se consacrer à l'éducation de ses enfants sans son mari souvent
absent.

Jocelyne va danser seul sur la piste. Elle est observée par les jeunes hommes, la
regardant de la tête aux pieds en faisant des commentaires. Pour la circonstance, Elle
est vêtue d'un pantalon, et d'une veste tailleur, ouvrant un large décolleté. Cet
ensemble lui permet de suggérer une poitrine qu'elle n'a quasiment pas, et de cacher
ses fesses plates. Mais, sous ses airs de femme de bonne éducation, est très agréable
à regarder, avec ses longs cheveux bruns. L'heure de la fermeture de la boite est
venue.

Les deux copains du jeune homme et Jocelyne qui a un peu la tête qui tourne se
regroupent près de la voiture de l'un d'eux. Elle a bu 2 ou 3 verres de vodka orange,
elle qui n'a pas l'habitude de consommer d'alcool habituellement. Après avoir guider
le conducteur jusqu'à son domicile, Jocelyne sort de la voiture et commence à
remercier les jeunes hommes, à voix basse, pour la soirée passée. IL est presque trois
heures du matin. Le petit lotissement résidentiel, dort d'un profond sommeil. Le
moteur de la voiture s'arrête.

- On ne va pas se quitter comme ça, tu nous offres un petit verre pour finir ou un
café.

Sous la pression des trois effrontés, et la peur d'ameuter le quartier par le bruit
des jeunes, insistants, elle ne peut que les laisser rentrer dans sa maison.

- Eviter de faire du bruit, vous allez réveiller les voisins. Ce sont des officiers de
marine qui vivent dans le quartier. Je ne voudrais pas que l'on pense n'importe quoi
sur moi.

- Alors, il vaut mieux qu'on discute à l'intérieur, n'est ce pas les gars ?

Après avoir bu un verre et un café, pendant lequel temps, les langues se sont déliées
au point de brancher la discussion sur le sexe, les trois jeunes hommes commencent à
regarder Jocelyne avec un air intéressé. Mais elle est fatiguée, est pressée d'aller
se coucher.

- Tu dois être en manque de rapport vu les absences de ton mari ? dit l'un d'eux.

- Je suis fidèle à mon mari. Je suis mariée et mère de famille.

- L'un, n'empêche pas l'autre.

- Tu devrais nous sucer tous les trois avant de partir. Ou plus si tu veux.

Jocelyne, gênée se relève de son fauteuil en se penchant en avant. L'un d'eux en
profite pour lorgner dans son décolleté.

- En tout cas, les copains elle porte un soutif en dentelle rose.

- Bon, maintenant je suis fatiguée. J'aimerais aller me coucher. Ne compter pas sur
moi pour faire des cochonneries de la sorte.

- OK ma belle, si on part les mains vides, ou plutôt les couilles pleines, on va te
faire de la publicité dans le quartier. Imagine peint à la bombe sur tes murs. "
Jocelyne baiser bien" Imagine le scandale. Et ton mari, à son retour, tu y penses.
Penses à tes mômes qui vont apprendre que tu sors avec des mecs pour te faire sauter.
Alors un conseil, fait nous plaisir. Allez On va te consoler. trois bites à ta
disposition. Allez… Mets toi à poil.

Jocelyne est figée, est incapable d'agir. Elle sanglote doucement. Mais a quand même
une grande envie de sexe. Pendant ce temps, le leader déboutonne sa veste tailleur.
Les deux autres se sont placés debout à côté. Ils participe au déshabillage. La veste
est retirée doucement, tandis qu'elle n'oppose pas de résistance.

- Joli petit soutien-gorge. C'est pour faire plaisir à qui, si ce n'est pas à nous ?

Jocelyne porte un petit soutien gorge à balconnet de dentelle rose pâle. Sa petite
poitrine y est parfaitement moulée. La transparence de la dentelle laisse voir les
petits mamelons roses se détachant de sa peau blanche.

- Maintenant, on voudrait bien voir le bas.

- Je vous en supplie, laissez moi. Je suis une femme respectable.

Le leader défait le pantalon de Jocelyne et le descend à ses pieds.

- Ouha ! ! ! Le petit slip. La cochonne ! " Des sifflements, des réflexions affluent
des trois jeunes hommes en direction de Jocelyne, restée figée comme une statut au
milieu du salon. Elle porte un mini slip de dentelle rose assortie au soutif. Slip
tellement petit, qu'il couvre juste le sexe par une partie triangulaire de dentelle et
de tulle. Les parties avant et arrière du slip sont juste reliée par un fin élastique
de dentelle. La transparence laisse deviner une petite touffe brune.

- Alors, la petite femme modèle lorsqu'elle est en petite tenue, elle ressemble plutôt
à une petite cochonne.

- Tu vois, tu nous attendais ! Maintenant enlèves tes dessous, toi-même en disant :
'Je suis une cochonne'.

troublée et un peu honteuse elle retire son soutien en disant à voix basse : " Je
suis une cochonne, je suis une cochonne ". Elle baisse ensuite son mini slip en
réitérant les mêmes propos sous les sourires et les regards vicieux de son public. Sa
toison fraîchement épilée couvre juste la fente de son sexe.

- Ma parole, j'ai du mal à croire que tu es aussi fidèle que ça. Avoues que tu
attendais que cela depuis longtemps. Tu ne va pas être déçue ma belle. Trois d'un seul
coup. ! Avec un cul comme le tien on va bien s'amuser. Tu va sucer mes copains pendant
que je te prends en levrette. Allez, mets toi à quatre pattes.

Jocelyne exécute sans rien dire. Elle se positionne à quatre pattes. La leader lui
afflige une tape sur les fesse pour lui demander d'écarter les jambes. Cette
humiliation supplémentaire l'excite encore plus. Elle est trempée. Elle a l'impression
que son sexe coule. L'homme lui enfonce son sexe sans ménagement.

- Ca glisse tout seul. Elle est trempée la cochonne. Allez suces mes copains
maintenant.

Maintenant elle engouffre un sexe dans sa bouche. Le va-et-vient de l'un se coordonne
avec la fellation de l'autre. C'est la première fois de sa vie qu'elle est dévoilée,
nue devant des inconnus, qu'elle subit cette humiliation. Elle découvre une nouvelle
forme d'excitation, autre que celle qu'elle imaginait dans ses fantasmes.

Jocelyne a l'habitude de se caresser le soir dans son lit durant les longue s'absence
de son mari. Lorsqu'elle rentre le soir de ses réunions, elle se déshabille devant un
miroir, elle s'imagine qu'elle le fait devant un public de vicieux, elle se caresse le
sexe en pensant qu'un inconnu la viole. Ce soir, elle vit son fantasme mais ça va plus
loin que ce qu'elle imaginait. Elle change de sexe dans sa bouche. Les hommes la
tiennent par les cheveux. Le leader la burine, faisant claquer les fesses de sa
partenaire. Au moment de jouir, il accélère la cadence ne laissant pas insensible
Jocelyne, qui dans un élan de plaisir accélère son rythme.

- Ah je jouis dans cette petite bourgeoise.

Après en avoir terminer avec elle, le Leader laisse sa place pour se boire une bière
qu'il s'est procurée dans la cuisine. Jocelyne est aussitôt chevauchée par un deuxième
partenaire qui a préféré la prendre par devant.

Placée sur le dos sur le tapis, il lui écarte les jambes au maximum.

- Fais voir ta petite chatte et ton clito. Prends ça ! ! !

- Tu m'appelles quand tu en as fini avec elle dit le troisième. Je vais aussi boire
une bière.

Jocelyne continue à prendre du plaisir et se met à jouir avant que le deuxième de
l'équipe en n'ait terminé avec elle. Des gémissements profonds sont sortis de sa gorge
tandis que son bas ventre s'est contracté. Le deuxième sentant cela, s'est
immédiatement mis à jouir.

- A toi, elle vient de jouir. Remets lui cela.

Le troisième prenant la même position, se met à entamer les mêmes gestes que le
précédent. IL ne tardera pas à jouir aussi. Jocelyne épuisée reste allongée, nue, sur
le tapis. Les trois jeunes hommes se rajustent et son sur le point de départ. Il est
cinq heures du matin.

- On serait bien restés mais notre devoir nous appelle. Salut Jocelyne et merci. Si
tes copines en veulent autant, fait nous signe !

La porte se referme et elle rentre dans la salle de bain pour se prendre une douche
avant de se coucher épuisée, mais riche d'une expérience qui la motivera pour se
caresser durant ses longue nuits de solitudes. Le lendemain, elle a rencontré ses
copines à qui elle a dit qu'un des jeunes hommes l'avait sagement raccompagné chez
elle.


3 avis des lecteurs et lectrices après lecture : cliquez ici pour les lire ou donner votre avis.

Rendez-vous, rencontres

Les avis des lecteurs
 

une histoire qui fini part du sexezz

 
 

belle histoire, mais la petite salope aurait mérité de se faire enculer par les 3
mecs...
peut-être pour une autre fois?

 
 

Très bien, mais à quand la suite de ta femme chez tes amis ?
Cette histoire était très bien aussi et mériterait une suite. D'ailleurs regarde les
commentaires apportés à cette histoire.

 




Vous êtes :

Indiquez votre adresse mail si vous souhaitez la communiquer à l'auteur de l'histoire.
Sinon, laissez vide :


° Recopiez le code suivant :
 
S'IDENTIFIER (Pas encore inscrit ?)

Mémoriser     [Mot de passe perdu ?]

Petites annonces

Les dix dernières annonces :

• Bonjour, Dominant de 34 ans ouvre les candidatures pour sa prochaine ...
• Ma F ignore tout de ma bisexualité, c'est pourquoi je ne fais que des rencontres ...
• Bonjour Je recherche une femme entre 18 et 30 ans, pour des rencontres ...
• Vous êtes intellectuelle libre seule la solitude vous pèse vous souhaitez ...
• Bonjour Je suis un Maître qui pratique la domination depuis maintenant 3 ans, et ...
• Bonjour, je suis hetero de 30. Je recherche de nouvelles expériences, n'hésitez ...
• JH 36ans cherche femme pour dial en toutes ...
• bonjour homme marier donc discret 60 ans de bourg st andeol envie de branler et ...
• Bonjour ! Jeune femme à la recherche d'un homme pour une relation virtuelle très ...
• bonsoir mesdemoiselles je viens ici car j'aime le sexe et j'adore en parler ...

Pour les curieux :

Le meilleur du porno international...

Le porno Espagnol : ici ou ici
Le porno Allemand : ici ou ici
ici ou encore ici !
Le porno Italien
Le porno Portugais
Le porno Britanique
Le porno Japonais


Thématiques

Abstinence Amazones Amis Andromaque Anulingus Arabes Artisan Asiatiques Au boulot Au reveil Auto-fellation Avion Baby sitter Bateau Beau-frere Beau-pere Beauté Belle-mere Belle-soeur Bisexualite Bizarre Blacks Blondes Bois, Foret Bondage Boules de geisha Bourgeois Branlette espagnole Brunes Cage de chasteté Calin Camping Candaulisme CapdAgde Caresses preliminaires Casting Cinéma Club libertin Cocufiage adultere Combat Coming-out Cougar Coup de foudre Cousins Cuisine Culottes Cunnilingus Cybersexe Darkroom Depucelage Discothèque Docteur Doigtage Dominant Maitre Dominatrix Double penetration Douche Bain Drague Echangisme Ejaculation faciale Ejaculation feminine Emotions sensibilité Endroits insolites Entre hommes - Gay Epilation Escort boy Escort girl Europe est Exhibition Exotisme Extreme Facesitting Fantasmes Fellation Féminisation Femme fontaine Femmes enceintes Fessee fetes soirees Fetichisme Fille encule homme Film porno Fist Fist-fucking Flagellation Frotteurisme Fucking machine Gang bang Gerontophilie Glamour Gloryhole Gode ceinture Godemiche gorge profonde Gros Grosses Gros seins Gros sexe Hammam Handicap Hermaphrodites Hôpital Hotel Humiliation Inconnu-inconnue Infirmieres Ivresse Jambes Jeunes Jeux Jumeaux-jumelles Lactation Lavement anal Legumes Lesbiennes Levrette Libertinage Lingerie Maigre Mammophilie Mariage Massage Masturbation Matures Mini jupe Missionnaire Mommy porn Mots crus Muscles Mythologie Naturisme nudisme Nymphomane Obéissance Oeuf vibrant Oncle et tante Onirique Parking Partouze Perles anales Petit sexe Petits seins Pieds Piercings Piscine, Plage Poesie Poilues Ponyslave Préliminaires Première fois Prison Prof Prostate Punitions Quebec Recit bilingue Romantisme Rousses Routiers Russes Sadomaso Saint valentin Sans capote Sans culotte Science fiction Secrétaire Sensualité Sexe sauvage Sexshop Sextoy Sillicone Sodomie Soixante-neuf Soubrette Soumission Spermophile Sport String Striptease Tatouage Tendresse Tétons Toys rosebud geisha Train Transexuelle Travesti Triolisme Triple penetration Uniformes Urophilie Pisse Vacances Vieux avec jeunes Voisins voisines Voiture Voyeurisme Wc

L'amour au téléphone :