1,35 euros/appel puis 0,35 euros/min
Auteur de recits erotiques
Récit érotique écrit par Alnicabe.

Auteur homme   - - -  alain.h69hotmailfr
Cette histoire érotique a été affichée 27582 fois depuis sa publication.


Récit érotique publié le 03-09-2013

Catégorie :Entre-nous, hommes et femmes
Tags: Matures  Candaulisme 
Histoire 16315-a1233
Titre : Je regarde ma femme faire l’amour avec un autre

1,35 euros/appel puis 0,35 euros/min

Couleur du fond :

Je regarde ma femme faire l’amour avec un autre


Je m’appelle Alain j’ai 52 ans (168cm 70kg poivre et sel), marié, depuis 20 ans, je suis heureux en couple, malgré la monotonie qui s’est installée dans nos jeux sexuels.
Ma femme Cathy 47 ans (160 58kg) avec un corps doux et bien proportionné, une poitrine ronde et ferme, des jambes galbées et fines, et surtout des yeux verts magnifiques. En résumé une très jolie femme mure, qui attire le regard des hommes et qui doit en faire bander plus d’un
Un jour du mois de mars 2011, sentant l’ennui dans notre vie sexuelle je lui dit :
C'est pas le top si on essayait de pimenter tout ça
Elle : à quoi tu penses je ne te suffis plus tu veux en sauter une autre
Et tu veux que je participe, il n’en est pas question
Moi : pas du tout je voudrais savoir ce qui pourrait te faire plaisir au
niveau sexe, car je sens bien que ce n’est plus comme avant.
Elle : je n’ai besoin de rien de plus
Et la conversation fut close.

Quelques jours plus tard je relançais le sujet et elle fini par admettre que ce n’était plus pareil, mais elle ne voulait et n’avait pas envie d’aller voir ailleurs et surtout pas se mélanger à d’autres.

Je relançais la discussion régulièrement, mais sa position ne changeait pas. Mais une nuit du mois de juin 2011, je me réveille, et dans la pénombre, je vois ma Cathy, les cuisses grandes ouvertes en train de se caresser et de gémir doucement. Je ne bouge pas je la laisse se donner du plaisir qui je le sens monte doucement. Ses doigts rentrent de plus en plus vite dans sa chate que je devine trempée. Elle se pelote les seins et sa respiration est de plus en plus forte.
Moi je bande comme un taureau, très doucement je me rapproche d’elle, d’elle, elle sursaute et s’arrête instantanément. Délicatement je lui prends la main la remet sur son sexe, approche ma bouche de son oreille, l’embrasse tendrement (zone très érogène chez elle), en lui disant que dans la chambre il y a un jeune homme de 35 ans , bien foutu, qui va venir la baiser quand elle se sera fait jouir avec ses doigts. Je lui dis qu’il la regarde, qu’il bande fort.
Elle recommence à se masturber, vite et bien, pendant que je l’embrasse sur les seins en lui disant que je suis l’homme qui la regardait tout à l’heure. Tout à coup entre deux soupirs elle me dit :
Comment tu t’appelles ?
Je réponds Philippe
Et à ce moment là elle se fait jouir, elle gémit, se tort dans tous les sens et me dit en écartant les cuisses : viens Philippe, viens me baiser, viens pénétrer ma chatte trempée. Je ne dis rien, je me mets en position, rentre en elle comme dans du beurre, et je la baise comme un fou. Elle m’appelle Philippe, me dit qu’elle adore se faire défoncer par ma grosse bite, qu’elle veut sentir mon sperme gicler au fond de sa grotte. Et tout à coût elle a un orgasme fulgurant et même temps je jouis et me vide en elle. Nous restons un long moment sans bouger, puis je me retire m’allonge à côté d’elle pour discuter un peu, mais elle c’est endormie.

Le lendemain matin, je sens qu’elle m’évite, elle se prépare et part au travail rapidement. La sentant mal à l’aise j’attends que nous soyons couchés dans la pénombre pour aborder le sujet :
Moi : tu as aimé hier soir
Elle : oui comme d’habitude
Moi : plus et puis tu t’es prise au jeu, et tu t’es vraiment imaginé que
c’était un autre qui te faisait l’amour.
elle : tu dis n’importe quoi, c’est vrai que c’était très bien, mais je n’ai
pas pensé une seconde à ça, même si c’était bien amené et très
érotique. Mais tu veux quoi à la fin.
Moi : que tu me dises que tu as envie de faire l’amour avec un autre,
que tu y as déjà pensé que c’est un de tes fantasmes.
Elle : bien sur que j’y ai déjà pensé, mais pour m »exciter, comme toi
je suppose tu penses des fois à la petite jeune du 5eme.
Moi ok, si je te trouve un beau jeune homme tu le ferais pour ton
plaisir et pour mon plaisir
elle : tu m’embêtes, si tu veux chercher cherche, mais je ne le ferai
pas.
Moi : nous verrons bien

Et je me mis à chercher, je connaissais ses critères : 180 cm, 35 ans, blond, pas trop musclé, soigné, et cultivé.
Après plusieurs semaines et différents candidats, je rencontrais le bon, qui en plus s’appelait Philippe, comme dans notre jeu.
Afin de mettre au point le RDV, nous sous sommes rencontré 3 fois
Et voilà comment ça c’est passé :

Un soir de fin aout 2011, il fait chaud et j’emmène Cathy manger en terrasse sur une péniche. Elle est superbe dans sa petite robe légèrement transparente, qui s’ouvre par devant. Quelques minutes après notre installation, un couple passe à côté de nous et l’homme me dit : tiens bonjour Alain comment vas-tu ? au fait j’ai tes livres, (je collectionne les livres d’histoire) si tu les veux il faut venir les chercher ce soir je pars demain pour 6 mois en reportage en Afrique du Sud.
Ok on passe chez toi 5 minutes après le repas, ça ne te dérange pas au moins.
Non pas du tout à toute et bon ap…. et il part.

Cathy : t’es osé toi, aller chez lui à 23h mini
Moi : il a dit que ça ne le gênait pas 5 minutes

En sortant du restau nous prenons la direction de chez Philipe. Cathy ne dit rien, elle est euphorique car je l’ai fait un peut boire. Je suis obligé d’insister pour qu’elle monte avec moi.
Il nous reçoit en habillé d’un simple short. Il embrasse Cathy en la déshabillant du regard, nous propose une coupe de champagne. Pendant qu’l va chercher les verres, je glisse à Cathy en passant ma main sous sa robe : t’a vu comme il est foutu et comme il t’a regardé avec envie.
Elle : arrête de dire des bêtises on boit un coup et on rentre j’ai sommeil.

Il revient nous fait assoir je me mets d’un un fauteuil et le laisse s’installer vers ma femme sur le canapé.

La conversation s’engage, pour doucement déviée sur le sexe, Cathy ne dit trop rien elle est mal à l’aise, elle vient de comprendre mon idée.
Tout à coup Philippe se lève, va mettre de la musique (douce), et revient, s’assoir vers Cathy. Il se penche doucement vers elle, et lui dit à l’oreille qu’elle est ravissante qu’il a envie de son corps. Dans le même temps il passe délicatement à l’action. Sa main qu’il avait posé sur son genou, remonte doucement sur sa cuisse, qu’elle garde le plus serrée possible.

Il essaie de l’embrasser, mais elle tourne la tête, lui offrant du même coup son oreille (un point très sensible chez elle). Elle repousse avec ses mains la main de Philippe qui cherche toujours entre ses cuisses fermées.
Philippe l’embrasse maintenant dans le cou et derrière l’oreille, elle a fermé les yeux. Sa main a quitté ses jambes, pour lui caresser la joue, et lui faire tourner la tête vers lui, afin que leurs bouches se rencontrent.
Leurs lèvres s’effleurent, il accentue la pression avec sa main, et sa langue vient lécher les lèvres de ma femme

Je regarde de puis le fauteuil, je suis aux premières loges je vois ses résistances fondre doucement

Maintenant avec sa main droite il maintien leurs lèvres soudées, pendant que la main gauche, commence à déboutonner la robe. Il passe délicatement sa main dans l’ouverture et lui caresse les seins.

A ce moment là il sait qu’il a gagné, elle ouvre la bouche, leurs langues se frottent, leur salives se mélangent. Elle se colle à lui, le serre dans ses bras.
Il lui enlève sa robe, défait le soutient gorge, lui dit qu’elle est magnifique, lui embrasse les seins, descend vers son ventre. Elle soulève le bassin pour lui indiquer qu’il peut lui enlever sa culotte. Il colle sa bouche sur son sexe trempé, je vois sa langue montée et descendre le long de sa chatte, s’infiltrer dans son vagin, titiller son clitoris. Elle gémit elle soupir.
Elle lui dit : viens me pénétrer me défoncer fait moi jouir, avec ta bite.
Elle se penche fait baisser son short, d’où émerge un joli sexe bien long et bien raide. Elle le prend dans sa bouche, le suce quelques instants. Elle s’allonge sur le canapé les jambes ouverte et lui dit viens.
Il s’approche lentement le sexe tendu vers son antre en feu. Elle le prend dans sa main et en me regardant droit dans les yeux, l’introduit elle même dans son intimité.
Il se couche sur elle, ils ne bougent pas, s’embrassent fougueusement, en savourant le plaisir d’être l’un dans l’autre.
Il commence ses va et vient, lui caresses les seins, la besogne fort puis doucement. S’écarte d’elle, revient l’embrasser, se calme et repart de plus belle.
Elle gémit, soupir, se cambre pour se faire mettre au plus profond. Elle lui dit qu’elle aime sa façon de la baiser, qu’elle va jouir. Elle passe sa main entre eux va se masturber. Son plaisir monte d’un coup, elle crie se tort dans tous les sens, dit des obscénités et serre Philippe très fort. Lui n’a pas joui il est toujours planté en elle.
Elle ouvre les yeux, me regarde fixement, le repousse se lève vient vers moi , se penche en avant en prenant appui sur le fauteuil, cambre les reins et demande à son amant de venir la prendre.il ne se fait pas prier, il s’enfonce en elle comme dans du beurre, le coït ne dure pas longtemps. Dès la pénétration elle jouit son visage à quelques centimètres du mien et lui est tellement excité qu’il éjacule en quelques secondes, elle sent sa semence gicler sur ses parois intimes ce qui décuple encore plus son plaisir.
Elle s’affaisse sur moi, et lui sur le canapé. Sa tête touche mon sexe tendu dans mon pantalon, je suis tellement excité par ce que je viens de voir que je vais exploser sans me toucher
Elle me dit : comme c’est grâce à toi si j’ai pris autant de plaisir je vais te faire un cadeau.
Sur ces mots elle défait ma ceinture et me gobe en entier, dix seconde plus tard je me répandais dans sa gorge et sa bouche, elle me nettoyait entièrement et venais m’embrasser pour me faire profiter de mon sperme

Nous avons fini la nuit chez Philippe qui a encore largement profité de Cathy. Normalement ils ne se sont jamais revus mais ça c’est une autre histoire.


5 avis des lecteurs et lectrices après lecture : cliquez ici pour les lire ou donner votre avis.

Rendez-vous, rencontres

Les avis des lecteurs
un couple de lecteurs

Et tout ça sans protection ? D'ailleurs dans ce genre de récits, l'homme étranger au couple ne met jamais de préservatif, nous avons du mal à croire ce que nous lisons. C'est plutôt du fantasme que de la réalité, si ces hommes qui partagent leur femme aiment vraiment leur femme ils ne leur ferait pas prendre de risque d'attraper une MST... Avec mon mari, même si nous connaissons la personne elle se protège toujours.

Encore du pipeau tout çà.

 
 

Comme un autre lecteur, moi aussi j'ai vécu à peu près la même chose, il y a très longtemps, dans les années 80, mais sans aller si loin malheureusement.
Nous nous sommes arrêtés à des attouchements où ma femme nous a fait jouir tous les deux, notre ami et moi, pendant qu'il lui caressait le clitoris. Par la suite ma femme a eux quelques amants avec mon consentement bien entendu et elle me racontait... C'était une période divine malheureusement révolue...

 
 

J'ai vécu à peu près la même chose, c'est prodigieux. Je crois avoir compris ce qui excite le plus le candauliste que je suis. Il ne faut pas croire que ce que j'éprouve est dépourvu de jalousie. Bien au contraire une candauliste est un amoureux de sa femme, très possessif, très jaloux. Curieusement, il jouit de deux choses qui devraient le révolter mais qui le font bander. La première chose, c'est de savoir qu'un autre homme regarde sa femme, la désire, bande pour elle, la déshabille, la prend et jouit d'elle, en lui giclant son sperme dans le sexe, l'anus, la bouche ou sur les seins. L'autre chose, tout aussi violente, c'est de savoir que sa femme mouille de désir, qu'elle se fait déshabiller et peloter, qu'elle suce une verge qui n'est pas celle de son mari et qu'elle jouit d'un autre pendant qu'il jouit d'elle et alors que son mari la regarde se donner ainsi. Si le mari est absent mais d'accord, elle sait quel sera leur plaisir à tous les deux quand elle le retrouvera et lui racontera sa baise avec un autre. Le candaulisme fait trois heureux : la femme qui se donne, l'amant qui jouit d'elle et le mari qui jouit des deux, dans sa tête d'abord, puis dans sa femme ensuite.

 
 

SLT C EXITANT VOTRE HISTOIRE ET J'AI AIMé CA ET JE VEUT AUSSI AISSAYé CA

 
 

Avec des vagues qui ne cessent de devenir plus profondes, ce rencontre
est couronné d'un succes érotique digne de la série HDS. k

 




Vous êtes :

Indiquez votre adresse mail si vous souhaitez la communiquer à l'auteur de l'histoire.
Sinon, laissez vide :


° Recopiez le code suivant :
 
S'IDENTIFIER (Pas encore inscrit ?)

Mémoriser     [Mot de passe perdu ?]

Petites annonces

Les dix dernières annonces :

• Jeune couple cherche jeune femme entre 18 et 35 ans près de Nancy ou Verdun pour ...
• Bonjour, Envie de parler ou autre. JF de 34 ans (170cm, chatain, yeux noisettes, ...
• salut! jeune homme cherche a echanger des textos ou apels sexy et chauds! j'aime le ...
• bonjour, Jh de 35 ans recherche une relations virtuel et discrète avec une femme ...
• homme de 46 ans en couple recherche expérience extraconjugale avec une femme aimant ...
• Bonjour, je recherche des femmes pour échanges de mail hot avec mots crus, ...
• Bonjour, Dominant de 34 ans ouvre les candidatures pour sa prochaine ...
• Salut je suis un jeune parisien de 23 ans, qui aime s amuser sans jamais se ...
• Bonjours à tous ;) Je suis une femme de 22 ans je recherche des partenaires pour ...
• Bonjour, Nouveau dans la domination ! je me perfectionne et je suis à la ...

Pour les curieux :

Le meilleur du porno international...

Le porno Espagnol : ici ou ici
Le porno Allemand : ici ou ici
ici ou encore ici !
Le porno Italien
Le porno Portugais
Le porno Britanique
Le porno Japonais


Thématiques

Abstinence Amazones Amis Andromaque Anulingus Arabes Artisan Asiatiques Au boulot Au reveil Auto-fellation Avion Baby sitter Bateau Beau-frere Beau-pere Beauté Belle-mere Belle-soeur Bisexualite Bizarre Blacks Blondes Bois, Foret Bondage Boules de geisha Bourgeois Branlette espagnole Brunes Cage de chasteté Calin Camping Candaulisme CapdAgde Caresses preliminaires Casting Cinéma Club libertin Cocufiage adultere Combat Coming-out Cougar Coup de foudre Cousins Cuisine Culottes Cunnilingus Cybersexe Darkroom Depucelage Discothèque Docteur Doigtage Dominant Maitre Dominatrix Double penetration Douche Bain Drague Echangisme Ejaculation faciale Ejaculation feminine Emotions sensibilité Endroits insolites Entre hommes - Gay Epilation Escort boy Escort girl Europe est Exhibition Exotisme Extreme Facesitting Fantasmes Fellation Féminisation Femme fontaine Femmes enceintes Fessee fetes soirees Fetichisme Fille encule homme Film porno Fist Fist-fucking Flagellation Frotteurisme Fucking machine Gang bang Gerontophilie Glamour Gloryhole Gode ceinture Godemiche gorge profonde Gros Grosses Gros seins Gros sexe Hammam Handicap Hermaphrodites Hôpital Hotel Humiliation Inconnu-inconnue Infirmieres Ivresse Jambes Jeunes Jeux Jumeaux-jumelles Lactation Lavement anal Legumes Lesbiennes Levrette Libertinage Lingerie Maigre Mammophilie Mariage Massage Masturbation Matures Mini jupe Missionnaire Mommy porn Mots crus Muscles Mythologie Naturisme nudisme Nymphomane Obéissance Oeuf vibrant Oncle et tante Onirique Parking Partouze Perles anales Petit sexe Petits seins Pieds Piercings Piscine, Plage Poesie Poilues Ponyslave Préliminaires Première fois Prison Prof Prostate Punitions Quebec Recit bilingue Romantisme Rousses Routiers Russes Sadomaso Saint valentin Sans capote Sans culotte Science fiction Secrétaire Sensualité Sexe sauvage Sexshop Sextoy Sillicone Sodomie Soixante-neuf Soubrette Soumission Spermophile Sport String Striptease Tatouage Tendresse Tétons Toys rosebud geisha Train Transexuelle Travesti Triolisme Triple penetration Uniformes Urophilie Pisse Vacances Vieux avec jeunes Voisins voisines Voiture Voyeurisme Wc

L'amour au téléphone :