S'IDENTIFIER (Pas encore inscrit ?)

Mémoriser     [Mot de passe perdu ?]


 

Histoires triées par catégories :


 

Thématiques

Abstinence Amazones Amis Andromaque Anulingus Arabes Artisan Artiste Asiatiques Au boulot Au reveil Auto-fellation Autobiographie Avion Baby sitter Bateau Beau-frere Beau-pere Beauté Belle-mere Belle-soeur Bisexualite Bizarre Blacks Blondes Bois, Foret Bondage Boules de geisha Bourgeois Branlette espagnole Brunes Cage de chasteté Calin Camping Candaulisme CapdAgde Caresses preliminaires Casting Chantage Cinéma Club libertin Cocufiage adultere Combat Coming-out Cougar Coup de foudre Cousins Cuisine Culottes Cunnilingus Cybersexe Darkroom Depucelage Dialogue Discothèque Docteur Doigtage Dominant Maitre Dominatrix Double penetration Douche Bain Drague Echangisme Ejaculation faciale Ejaculation feminine Emotions sensibilité Endroits insolites Entre hommes - Gay Epilation Escort boy Escort girl Etudiant Europe est Exhibition Exotisme Extreme Facesitting Fantasmes Fantasy Fellation Féminisation Femme fontaine Femmes enceintes Fessee fetes soirees Fetichisme Fille encule homme Film porno Fist Fist-fucking Flagellation Frotteurisme Fucking machine Gang bang Gerontophilie Glamour Gloryhole Gode ceinture Godemiche gorge profonde Gros Grosses Gros seins Gros sexe Hammam Handicap Hermaphrodite Hermaphrodites Historique Hôpital Hotel Humiliation Inconnu-inconnue Infirmieres Ivresse Jambes Jeunes Jeux Jumeaux-jumelles Lactation Lavement anal Lectures érotiques Legumes Lesbiennes Levrette Libertinage Lingerie Maigre Mammophilie Mariage Massage Masturbation Matures Mini jupe Missionnaire Mommy porn Mots crus Muscles Mythologie Naturisme nudisme Nymphomane Obéissance Oeuf vibrant Oncle et tante Onirique Parking Partouze Perles anales Petit sexe Petits seins Pieds Piercings Piscine, Plage Poesie Poilues Ponyslave Préliminaires Première fois Prison Prof Prostate Punitions Quebec Recit bilingue Romantisme Rousses Routiers Russes Sadomaso Saint valentin Salope Sans capote Sans culotte Science fiction Secrétaire Sensualité Sexe sauvage Sexshop Sextoy Sillicone Sodomie Soixante-neuf Soubrette Soumission Spermophile Sport String Striptease Tatouage Tendresse Terma Testicules Tétons Toys rosebud geisha Train Transexuelle Travesti Triolisme Triple penetration Uniformes Urophilie Pisse Vacances Vieux avec jeunes Voisins voisines Voiture Voyeurisme Wc




Petites annonces

Les dix dernières annonces :

• Bonjour tout le monde, j'ai 19ans, je recherche des filles ou femmes voulant ...
• Bonjour je mappele marianne et je cherche un écrivain ou écrivaine pour mécrire ...
• Je recherche une partenaire pour des jeux de lavements et des jeux anaux ...
• Salut je suis un jeune métisse de 26 ans de 1m80 85 kg qui cherche des femmes avec ...
• Je suis un homme de 60 ans, bien mis et qui paraît plus jeune. Je recherche une ...
• Bonjour. Annonce sérieuse. Je m’appelle Bénédicte, 37 ans. Je pense être jolie, ...
• bonjour j ais 70 ans et je me sens de plus en plus en plus devenir lope c est pas ...
• Bonjour a vous les soumis/soumise je suis Maître Bastien venu ici en quête d'un ou ...
• bonjour a toutes et a tous, JE RECHERCHE SOUMISES OU SOUMIS POUR RELATION ...
• T'aimes t'ennuyer au lit ? Moi pas. Moi j'aime lécher la chatte en me faisant ...


la patronne

- Par l'auteur HDS Merlin -

Auteur de récits érotiques Récit érotique écrit par Merlin [→ Accès à sa fiche auteur].
Auteur homme. - Email :

• 1 récits érotiques publiés.

• L'ensemble des récits érotiques de Merlin ont reçu un total de 4 172 visites.

sexe récit : la patronne Histoire érotique Publiée sur HDS le 22-03-2007 dans la catégorie Entre-nous, hommes et femmes
Tags:
Cette histoire de sexe a été affichée 4172 fois depuis sa publication.


 
histoires érotiques audio

 
Couleur du fond :


la patronne

.Cette histoire vraie s’est déroule en Afrique, en Cote d'Ivoire. Elle ne quitte plus ma mémoire depuis, et mon bas ventre bouillonne à chaque fois que je pense a ma patronne. C'était une femme mure, la quarantaine, une belle blanche comme on en voit dans les séries télévisées, avec en sus une paire de fesses à faire bander un eunuque. Moi, j'étais le chauffeur au patron. Pourtant de temps en temps, il me donnait de conduire madame faire des courses. Et je passais tout le trajet à la reluquer dans mes rétroviseurs, à suivre ses déhanchements quant elle marchait devant moi. Souvent, je me pressais de lui ouvrir la portière en espérant entrevoir son dessous au moment de descendre, écartant ses belles cuisses. Puis, vint un jour, ou je remarquai qu'elle aussi jetais de temps en temps un coup d’oeil dans le rétro pour me zieuter, en écartant un peu les jambes. Je compris alors que ma patronne pouvait vouloir la même chose que moi dans mon phantasme préfère.Un jeudi, alors que son mari bavardait a lui reprocher je ne sais quoi, elle me fit appel et m'ordonna de la conduire au centre ville. En route elle s'excusa pour son attitude et se mit à me parler.Elle était dans une robe noire en soie très ouverte par le cote. En causant elle fit tomber sa boucle. Etant à un feu je lâchais le volant pour la chercher et la lui remettre. Surprise ! Abaissé, je tombai sur des cuisses légèrement ouvertes et la blancheur d'un slip en dentelle. Mes yeux se figèrent à cette image. Comme pour me laisser l'espace pour trouver plus rapidement ce que je cherchais, madame souleva une jambe, écartant ainsi une cuisse. Je vis le slip se détendre pour laisser voir à travers la dentelle des lèvres un peu couvertes d'un sombre manteau de poils bien tailles. Une bonne odeur féminine vint inonder mes narines. Mais il me revint que j'étais en face de ma patronne, une dame de quarante deux ans, et moi je n'en avais que vingt quatre. Je me relevais soudainement et lui remis sa boucle.Le feu passa au vert et nous avancions. Sur le coup je senti mon sexe remplir mon pantalon, et je croisai presque mes jambes pour cacher ma grosse bosse. Elle me regardait dans le rétro avec un sourire et passa sa langue sur ses lèvres : « salope je te baiserai un jour, je te foutrai ma grosse pine dans ton gros vagin>> que je me répétais pendant tout le trajet. Ce jour je fit l'amour à ma copine comme jamais en pensant au slip blanc et la vulve de ma patronne. Le lendemain, je la vis dans le hall se dirigeant vers moi. Je me remis à bander comme un fou. La présence de son mari à coté d'elle dans la voiture n'y fit rien.Soudain elle proposa a son mari d'aller s'acheter une robe.Ce dernier prétendit une réunion pour échapper a cette corvée, qui n'en sera pas une pour moi…








Les avis des lecteurs

Soyez le premier à donner votre avis après lecture sur cette histoire érotique...



Vous êtes :

Indiquez votre adresse mail si vous souhaitez la communiquer à l'auteur de l'histoire.
Sinon, laissez vide :


° Recopiez le code suivant :