S'IDENTIFIER (Pas encore inscrit ?)

Mémoriser     [Mot de passe perdu ?]


 

Histoires triées par catégories :


 

Thématiques

Abstinence Amazones Amis Andromaque Anulingus Arabes Artisan Artiste Asiatiques Au boulot Au reveil Auto-fellation Avion Baby sitter Bateau Beau-frere Beau-pere Beauté Belle-mere Belle-soeur Bisexualite Bizarre Blacks Blondes Bois, Foret Bondage Boules de geisha Bourgeois Branlette espagnole Brunes Cage de chasteté Calin Camping Candaulisme CapdAgde Caresses preliminaires Casting Chantage Cinéma Club libertin Cocufiage adultere Combat Coming-out Cougar Coup de foudre Cousins Cuisine Culottes Cunnilingus Cybersexe Darkroom Depucelage Dialogue Discothèque Docteur Doigtage Dominant Maitre Dominatrix Double penetration Douche Bain Drague Echangisme Ejaculation faciale Ejaculation feminine Emotions sensibilité Endroits insolites Entre hommes - Gay Epilation Escort boy Escort girl Etudiant Europe est Exhibition Exotisme Extreme Facesitting Fantasmes Fantasy Fellation Féminisation Femme fontaine Femmes enceintes Fessee fetes soirees Fetichisme Fille encule homme Film porno Fist Fist-fucking Flagellation Frotteurisme Fucking machine Gang bang Gerontophilie Glamour Gloryhole Gode ceinture Godemiche gorge profonde Gros Grosses Gros seins Gros sexe Hammam Handicap Hermaphrodite Hermaphrodites Historique Hôpital Hotel Humiliation Inconnu-inconnue Infirmieres Ivresse Jambes Jeunes Jeux Jumeaux-jumelles Lactation Lavement anal Legumes Lesbiennes Levrette Libertinage Lingerie Maigre Mammophilie Mariage Massage Masturbation Matures Mini jupe Missionnaire Mommy porn Mots crus Muscles Mythologie Naturisme nudisme Nymphomane Obéissance Oeuf vibrant Oncle et tante Onirique Parking Partouze Perles anales Petit sexe Petits seins Pieds Piercings Piscine, Plage Poesie Poilues Ponyslave Préliminaires Première fois Prison Prof Prostate Punitions Quebec Recit bilingue Romantisme Rousses Routiers Russes Sadomaso Saint valentin Salope Sans capote Sans culotte Science fiction Secrétaire Sensualité Sexe sauvage Sexshop Sextoy Sillicone Sodomie Soixante-neuf Soubrette Soumission Spermophile Sport String Striptease Tatouage Tendresse Terma Testicules Tétons Toys rosebud geisha Train Transexuelle Travesti Triolisme Triple penetration Uniformes Urophilie Pisse Vacances Vieux avec jeunes Voisins voisines Voiture Voyeurisme Wc




Petites annonces

Les dix dernières annonces :

• Annonce très sérieuse. Je suis en quête d'une femme qui souhaiterait s'initier à ...
• Pour complicite entre hommes Homme ayant epouse une femme BCBG salope, et ayant ...
• Bonjour, Cherche femme mure mini 60 ans sans tabou pour relation torride et ...
• H bi actif recherche H homo ou bi. Aime sodo,se faire sucer. Aucun tabou. Clean ...
• Bonjour Je suis un maître la cinquantaine expérimenté, cérébrale et imaginatif qui ...
• Bonjour, Je donne la fessée position traditionnelle sur les genoux pour hommes ...
• Bonjour, Jeune homme de 26ans cherche sa future soumise en ile de france en vue ...
• bonjour, je suis un jeune homme de 19 ans 1 m 84 75 kg seulement dans le 84 ...
• Bonjour, jeune homme de 28 ans désirant en apprendre plus et découvrir l'univers de ...
• Bonjour Quel homme soumis ou non serait prêt à tout me dévoiler de sa compagne ...


Une famille pas ordinaire, mon frère me saute avec sa monstrueuse bite après s'être occupé de notre mère adoptive

- Par l'auteur HDS Mlkjhg39 -

Auteur de récits érotiques Récit érotique écrit par Mlkjhg39 [→ Accès à sa fiche auteur].
Auteur homme. - Email : t229602orangefr

• 133 récits érotiques publiés.
• Cote moyenne attribuée par les lecteurs : 8.9 • Cote moyenne attribuée par HDS : 8.9
• L'ensemble des récits érotiques de Mlkjhg39 ont reçu un total de 1 585 652 visites.

sexe récit : Une famille pas ordinaire, mon frère me saute avec sa monstrueuse bite Histoire érotique Publiée sur HDS le 17-04-2015 dans la catégorie Dans la zone rouge
Tags: Fellation  Gros sexe  Bizarre 
Cette histoire de sexe a été affichée 91045 fois depuis sa publication.


Note attribuée à cette histoire érotique par HDS : Une famille pas ordinaire, mon frère me saute avec sa monstrueuse bite ( 8.0 /10 )
 
histoires érotiques audio

 
Couleur du fond :


Une famille pas ordinaire, mon frère me saute avec sa monstrueuse bite après s'être occupé de notre mère adoptive

Une famille pas comme les autres.

Deuxième chapitre :
Aude raconte sa découverte.

Mon mari m’ayant laissé tomber pour le weekend, j’ai décidé de rentrer à la maison parentale pour 3 jours.
J’étais loin d’imaginer que j’allais vivre l’expérience que je vais vous raconter ici.

Mais je suis mal polie, je ne me suis pas présentée !
Je m’appelle Aude, j’ai 22 ans, je mesure (1m60), blonde aux yeux verts, très jolie et bien faite.
Je suis une enfant adoptée très jeune par Jeanne et Marc mes « parents », mon frère Damien a été adopté 6 ans plus tard.
Bien qu’ils ne soient pas mes vrais parents, je n’en voudrais aucuns autres.


J’arrive donc ce vendredi soir à la maison de mon enfance.
Mon frère Damien va bientôt fêter ses 18 ans et vit sous son toit.
Comme à mon habitude je rentre sans frapper. On dirait qu’il n’y a personne à la maison.

J’entends un bruit venant de l’étage. Je monte les escaliers en silence quand j’entends un grognement rauque et graveleux.
Ma mère implore un homme.
- Aaaaah ouiii, encore !
Je m’approche, le bruit vient de la chambre de mon frère.
La porte est entrouverte ce qui fait que je peux voir toute la scène de profil.

Ma mère est à quatre pattes sur le lit, toute nue, en train de tenir dans les mains une énorme queue. Que dis-je énorme ? Une monstrueuse bite !!!
Quand je lève les yeux pour voir le visage de l’heureux propriétaire d’un tel engin, je me retiens de lâcher un cri de surprise.
Mon Dieu ! C’est Damien, mon frère! Il faut dire aussi que c’est sa chambre.

- Je vais te faire jouir mon amour mais ma chatte n’en peut plus pour le moment, il te faudrait au moins trois filles, je te ferai baiser toutes les filles que tu veux mon amour, il faut que ta bite serve le plus possible, comme ça quand tu me baiseras, tu seras moins en manque mon bébé !
- J’ai encore envie, maman !

C’est dément de le trouver dans une telle position avec ma mère mais ce qui l’est encore plus, c’est cette superbe grosse bite que ma mère enfourne avec douceur.
J’aurais pu imaginer une queue pareille chez un grand athlète mais sûrement pas chez un gringalet comme Damien!
-Tu veux que je te suce ou tu me baises encore ? Oh la vache, je peux à peine te sucer, dit elle, mes doigts n’arrivent pas à se toucher autour de ta teub!
Elle l’a suce encore pendant quelques minutes et j’ai l’impression que sa queue se tend de plus en plus. Quelle veinarde !

Je suis scotchée par la virilité insoupçonnée de Damien, mon cœur bat la chamade alors que mes yeux ne peuvent se détacher de la bouche de ma mère qui profite de chaque centimètre de ce monstre.
-Oh mon dieu! Tu es monté comme un étalon!
-C’est ce qu’on dit !...
Elle le regarde :
- Tu veux vraiment le faire ? Je ne suis pas sûr que je puisse encore. Tu sais que je n'en ai jamais vue d'aussi grosse ni d'aussi longue !
-Oui Maman...
-Vas y pousse, baise moi...
Damien pousse doucement, sa queue entre sans problème puis il fait quelques mouvements en s'enfonçant de plus en plus loin.
-Ouah, quelle pine ! Je la sens jusque dans mon ventre... Bourre-moi et fais-moi jouir à nouveau !...
En la cramponnant aux hanches il la baise vite et fort, le fourreau serré lui comprime le sexe et lui provoque des sensations intenses de plaisir.
-Je vais jouir ne t'arrête pas mon fils...
Ce n'est pas mon intention, moi aussi j'ai envie de jouir mais je me retiens.

- Essaie de ne pas jouir trop vite quand même, tu vas d'abord me prendre par devant et après tu pourras me la mettre dans le cul...
-Maman, je jouis quand je veux...
-Comment ça quand tu veux ?
-Si je veux jouir vite, ça peut se faire en trente secondes mais si je le veux, je peux me masturber pendant des heures sans jouir...
-Si en plus d'avoir une grosse pine tu jouis à la demande, tu va faire hurler de plaisir tes futures conquêtes ! Et tu n’avais jamais baisé de filles?
-Euuhhh, non pas vraiment Maman...

Il la prend sans discontinuer une bonne vingtaine de minutes.
Quand soudain elle devine qu'il va jouir dans sa chatte elle s’écrit.
Dans la bouche ! Jouis dans ma bouche !!
Aussitôt il se redresse, bascule la tête de maman en arrière la tirant par les cheveux et place sa bite à l’entrée de la bouche grande ouverte.
Puis le gland posé sur la lèvre inférieure il se met dès lors à éjaculer une quantité astronomique de sperme !
Je n’ai jamais rien vu de pareil, ça n'en finit pas, elle reçoit par grands flots la semence de son fils et sa bouche est remplie à ras bord ! Sous le regard de mon frère, c'est sans hésiter qu’elle ingurgite la totalité de son sperme, ouvrant ensuite sa bouche pour lui montrer son gosier et lui prouver qu’elle n'en a pas laissé une goutte.

Allongée sur le ventre, elle ne bouge plus, Damien s’allonge sur le dos à côté d'elle.
-Et bien mon fils, tu fais un sacré baiseur ! ...
Oh, mais tu bandes encore !
-Je n'ai joui que deux fois...
-Ah bon, parce qu'en plus tu dois jouir plusieurs fois pour débander ?
-Oui...Maman, c'est toi que je veux...

Il la regarde dans les yeux, avec sa main droite il se branle doucement en étalant les gouttes qui perlent sur son gland.
-J'aime voir un homme se branler, c'est beau tu sais... Tu peux tenir ta pine à deux mains, bien à la base et l'autre au dessus... Oui, comme ça... Mon dieu, ça dépasse encore !
-Si c'est pour mesurer ma bite, sors un mètre, comme ça tu seras fixée mais je peux te dire le résultat, 26 centimètres!
-Ne te fâche pas chéri, c'est fantastique ! Branle toi encore un peu, j'ai envie de me faire jouir en te regardant, après tu feras de moi ce que tu veux.
-Tout ce que je veux ?

Mon regard ne quitte pas la queue qui frôle son visage, un coup de langue rapide sur son gland enlève une goutte de sperme qui perlait.
- Damien, encule moi chéri, je vais avoir mal mais c'est bon...
Il ne débande toujours pas, il est toujours aussi ferme, maman lui avoue.
-J’adore me faire prendre le cul mais cet engin entrera-t-il ? Tu vas m’exploser la rondelle mais j’en ai tellement envie.

Damien est sur le dos, la verge fièrement dressé, ma mère à califourchon sur son pieu, elle le dirige dans son anus qu’il a dilaté auparavant de ses doigts et de la langue, il a réussit à enfoncer quatre doigts dans ce trou et l’a agrandi au possible mais quand le gland s’enfonce en elle, les larmes coulent sur les joues de maman.

Il est dans le cul de maman, elle pleure de douleur mais le garde en elle, il lui semble subir un supplice, le supplice du pal, elle qui adore se faire enculer d’après ses dires, elle est servie, ce n’est plus du plaisir c’est du pur bonheur mais c’est en même temps horrible de souffrance, elle attend que la douleur s’estompe.

Son cul est plein, elle sent le pieu dans son ventre, elle monte et descend, il entre de mieux en mieux, sa rondelle se dilate autour de la chair de son fils, enfin elle prend son plaisir.
Il explose après de longues minutes de sodomie, il vient en un soir de se faire dépuceler, de faire l’amour à sa mère et de l’enculer.
Il se retire d’entre les fesses de maman son glaive à demi- tendu.
Mais Damien, tu ne débandes jamais? A c’est beau la fougue de la jeunesse !
-Un peu, il me faut au minimum trois éjaculations avant de débander...
-Va te laver chéri, tu as de la merde sur le gland... Je dois en avoir dans la raie, on va prendre une douche ensemble !
Je me retire sur la pointe des pieds, regagne la porte d’entrée, sonne et entre en criant. -Bonsoir, c’est moi Aude !

Troisième chapitre :
Aude veut sa livre de chair.

Le lendemain après- midi je me retrouve seule avec Damien.
Maman est de sortie avec ses copines et ne rentrera que tard dans la nuit.

Pour le mettre dans tous ses émois, j’ai mis une jupe si courte qu’il est obligé de voir mon string. Je l’aguiche depuis ce matin, lui montrant tantôt mes fesses ou mes seins par des postures suggestives.
Nous sommes assis dans le divan en train de regarder un DVD choisit par mes soins, ce n’est pas un porno mais pourtant les acteurs se retrouvent à tout bout de champ dans un lit et ils sont dénudés.
Ils font l’amour et le metteur en scène fait des gros plans sur la magnifique poitrine de l’héroïne. L’acteur se promène dans plusieurs scènes la bite à l’air, elle pend entre ses jambes.
Une énorme bosse déforme le devant du pantalon de Damien.
La vue de la virilité de mon frère au travers du tissu fait son chemin dans mon esprit et ma perversité de femelle en rut met en sourdine le futur inceste, et comme le disait si bien maman, c’est un mec et bien monté en plus, alors pourquoi faire la fine bouche et se priver d’une si belle queue.
Comment faire pour arriver à mes fins et peut être, va savoir se faire sauter par une si belle grosse pine. Il faut un plan ! Mais lequel ?

-Tu n’as pas de petites amies, je ne te vois jamais avec une fille ?
Il a une mine renfrognée et ne veut pas me répondre.
- Frérot parle moi enfin, ne reste pas seul si tu as un gros problème, tu peux tout me dire !
Ne sois pas sot allons dit moi !
- Je ne peux pas Aude et tu ne voudrais sûrement pas que je t’en parle si tu savais !
Je me colle contre mon frère et lui câline le torse, le souffle chaud et parfumé de ma bouche caresse sa joue.
- Dis-moi petit frère, je te promets de ne pas me moquer de toi !
- Tu veux savoir ? Et bien j’ai une trop grosse bite et quand je suis en érection, je n’arrive plus à débander, même si j’éjacule et il faut que je me branle plusieurs fois de suite, voilà !
Les filles me repoussent de peur que je ne les fasse souffrir !
- Un trop gros sexe cela n’existe pas voyons, tu me fais voir, je te dirais !

Sans hésiter, Damien déboutonne son pantalon et sort avec difficulté son énorme verge bandée, la taille de son engin est déjà peu courante mais son diamètre est phénoménal, plus de 6 cm d’épaisseur.
J’ai les yeux hors de la tête, devant moi se dresse un pal de chair d’une dimension exceptionnelle. Vu de près, c’est beaucoup plus impressionnant que dans la pénombre de sa chambre.
- Mon dieu frérot, tu es monté comme un âne ! C’est monstrueux, ça ne te gène pas un tel appendice ?

Damien me regarde furieux et je le vois se saisir de son sexe et se masturber.
-Toi aussi, tu me traites d’âne ! Comme tu viens de le dire, tu me considère comme un monstre !
Ce que je vois est irréel, Damien a une trique énorme, je n’ai jamais vu un tel engin et pourtant j’en ai connus dans tous mes trous mais jamais de cette taille, ma main est entre mes cuisses et caresse ma moule juteuse d’envie, Damien se pogne lentement.

- Tu m’as fait bander toute la journée, j’ai bien vu ton manège à me montrer ta minette ou tes nibards à tout bout de champs !
- Tu bandes pour moi ?
- Oui et depuis longtemps, j’aurais bien voulu te le dire mais j’avais peur que tu me repousses!
- Tu aimerais que je te caresse pour que tu ais moins mal!
- Oh oui ! Tu veux bien faire ça, je ne te dégoutte pas ?
- Tu peux me faire ce que tu veux mon chéri, je suis ta femelle, je suis ta chatte, ton vide couille, laisse moi te montrer comme je t’aime !

- Montre-moi, tu voudrais que je te prenne avec mon engin?
- Oh que oui et le plus tôt possible !
Je le branle, j’ai besoin des deux mains et quand je le prends dans ma bouche, je suis obligée de distendre ma mâchoire pour y faire entrer ce gland énorme.
- Lèche-moi la chatte mon amour, caresse-moi les seins, met tes doigts dans ma vulve et prépare moi bien pour ta magnifique bite, je te veux dans ma chatte, fais moi ce que tu voudras, je veux te sentir en moi !
Damien fait ce que je lui demande, il lèche ma chatte, caresse mon clitoris et enfonce ses doigts dans mon vagin.

Je le prends par le bras et l'emmène vite dans ma chambre, le pousse sur mon lit et là, j'empoigne le gros vit fraternel d'une main, il est tellement gros, que mes doigts ne peuvent pas en faire le tour.
Je n'ai jamais vu un aussi gros sexe, si long, je ris nerveusement en le secouant dans tout les sens. Le gros gland mafflu tape sourdement au dessus du nombril.
Damien proteste, je ne peux plus reculer, j'ai trop envie de mon frère et de sa grosse bite, tant pis pour l'inceste. Je commence une lente masturbation.

Mon frère rejette sa tête en arrière en gémissant de plaisir, il se soumet à mes désirs,
bientôt ma bouche a envie de goûter sa belle queue et c'est les lèvres distendues que j'engouffre l'énorme pieu de chair chaude et frémissante.
Je commence par le pomper doucement, comme pour le goûter puis j'accélère la cadence, telle une vraie salope, bientôt encouragé par mon frère, qui me dit entre deux plaintes.
- Oh oui Aude, c'est bon continue… oui tu suces bien….. aaahh !
Pendant cinq minutes, je fais la plus formidable fellation de ma vie.
Je sens aux contractions de sa hampe, qu'il est sur le point de jouir.
Je continue de plus belle, en lui malaxant sa grosse paire de couilles.

Il crie mon prénom, pendant que surprise, je reçois au fond de ma gorge son éjaculation puissante et abondante, il y a une telle quantité que je m'étouffe mais ne voulant pas que ça finisse, je continue à le sucer, avalant au fur et à mesure son flot de semence.
Il me repousse, sortant son gourdin toujours aussi raide de ma bouche avide.
- Viens, viens t’enfoncer dans mon coquillage, défonce-moi avec ton gros pieu !

Je me place à califourchon, prends son sexe, me le passe plusieurs fois sur ma choupinette dégoulinante de cyprine.
De mes mains, j'écarte mes lèvres intimes et m'empale non sans difficultés, mais après quelques contorsions, le plaisir l’emporte sur la douleur, je m’empale de tout mon poids sur l'énorme bite de mon petit frère chéri. Je suis une jeune fille de nouveau vierge sous l’assaut de sa barre de fer.

Et là, quelles sensations exquises, je n'ai jamais ressentie cela, était-ce la grosseur de la queue, ou l'interdit de l'inceste ?
La base de son engin distend tellement ma fente que je crie de douleur, mon frère est en train de m’exploser le vagin, je souffle très fort et tente de me détendre, il me prend par les hanches et s’enfonce en moi en donnant de grands coups de reins, dévastant les muqueuses du vagin et se dépucelant une deuxième fois avec sa sœur.

Un cri horrible sort de ma bouche quand il frappe violemment le fond de ma grotte, je viens de me faire exploser la chatte et cette fois ci c’est sur plus aucun endroit de mon sexe n’est vierge.
- Attend Damien mon amour attend, j’ai trop mal, laisse moi m’habituer à ta bite, tu es trop gros, tu viens de me dépuceler pour toujours, après ça n’importe quoi rentrera dans ma chatte.
Il me baise si bien que je perds la tête en m'empalant de plus en plus loin, de plus en plus fort, de plus en plus vite.
Je sens ses puissantes giclées de foutre inonder le fond de mon fourreau distendu, pendant que mon frère m'embrasse fougueusement.

On reste un long moment immobile intimement liés.

Cette nuit là, j'ai profité de la grosse queue de mon frère dans toutes les positions, entrecoupées par de courtes siestes, pour récupérer un peu.
Je n’ai pourtant pas eu le courage de me faire enculer par un tel vit comme ma mère, j’ai trop peur de souffrir atrocement vu ses dimensions hors-normes.

Nous étions si concentrés sur notre copulation que nous n’avons pas entendu maman rentrer et elle nous a pris sur le fait.
-Oh ! Quelle horreur, vous n’avez pas honte, faire ça entre frère et sœur !
Je lui rétorque sans réfléchir du tac au tac.
-C’est pas pire qu’entre mère et fils !
Surprise et horrifiée que je connaisse son secret, elle s’enfuit de la chambre.
-Eh oui Damien, je vous ai épié hier et quand j’ai vu ton formidable chibre, j’ai tout fait aujourd’hui pour en avoir ma part !

- Mon frère, mon amour, je t’aime, tu es le meilleur de tous, demain tu nous baiseras toutes les deux, tu pourras prendre ton pied autant que tu voudras et s’il on ne te suffit pas je ferais venir une copine mon étalon adoré !








Les avis des lecteurs
un couple de lecteurs

encore merci pour les photos et les vidéos, je comprends d'ou vous vient l'inspiration. Et ma femme a hâte de vous rencontrer

 
 

j'ai la chance de connaître l'auteur et je sais d'ou il tire son inspiration, c'est un gros pratiquant

 
 

pas facile pour s'approvisionner en préservatifs

 
 

Je viens de découvrir ce site et j'ai lu les histoires les plus commentées, celle là ma fait tremper ma petite culotte, et je suis en admiration devant la photo de profil de l'auteur.

 
 

si l'auteur a la vitalité de Damien, je lui donne tout de suite ma chatte

 
un couple de lecteurs

je vous remercie pour vos photos et vos vidéos sont incroyables. Ma femme n'en revient pas... Et moi non plus...
Un couple conquis.

 
un couple de lecteurs

ma femme m'a surpris en train de lire vos histoires, depuis elles les a toutes lu. Mais elle est en extase devant votre photo de profil. Elle veut que je vous envois un mail pour savoir si vous voulez lui en envoyez d'autres.

 
 

je comprends la sœur, bien que ce ne soit pas bien moral

 
un couple de lecteurs

ou va-t-il chercher tout ça? du vécu?

 
 

Rien qu'un mot, Bravo!

 
un couple de lecteurs

Bonjour, ma femme adore votre photo de profil et se fout de moi me traitant de "petit bite", pourtant je suis dans la moyenne. Mais bien-sûr, comparé à la votre, il y a tout un monde de fantasme.

 
Mlkjhg39

Cette histoire fête ses 2 ans sur ce site et va bientôt dépasser les 75 000 vues, Encore un grand merci à mes fidèles lecteurs

 
 

12/10, pour l'histoire
idem pour la photo de profil

 
Mlkjhg39

Pourquoi certaines histoires sont plus lues que d'autres? Mystère...
Vous êtes quand même un peux lubriques car ce sont souvent les histoires traitant d'inceste qui ont vos faveurs. Mais entre nos fantasmes et la vie réelle, il y a un écart qu'heureusement nous ne franchissons pas.
Je suis quand même honoré que mes élucubrations dans cette histoire dépasse les 51 000 vues.
Un grand merci à vous toutes et tous.
L'auteur.

 
 

J'ai trempé ma culotte

 
 

une sacrée famille de débauchés, mais je mouille comme s'est pas permis en lisant ces histoires

 
 

je comprends qu'elles aiment se servir d'un tel outil

 
Mlkjhg39

bonjour, je vous remercie de votre plébiscite pour cette histoire, autant en commentaires quand nombre de vues.
Si vous voulez dialoguer d'un sujet avec moi, écrivez-moi sans tabou.


 
 

j'ai autant de chance de tomber sur un tel homme que de gagner le gros lot au loto. Et pourtant il y en a qui gagne.
mais je ferais bien mon 4 heures de l'auteur. Quelle pine!!!

 
 

WOUAOUH!!! Géant, comme sa bite!

 
 

belle famille d'obsédés du cul

 
 

on devait l’appeler Babar dans les vestiaires ou queue d'âne

 
 

Ah, si on pouvait trouver de tels mâles!
Mais ce n'est qu'une histoire, dommage.

 
Mlkjhg39

Bonjour,
Je remercie les 30 000 lecteurs et les 66 qui ont écrit un message.
J'espère que je vous amène au plaisir en lisant mes histoires.
L'auteur

 
 

il faudrait maintenant qu'il s'occupe de ses cousines

 
 

mon auteur préféré

 
 

Je suis tombé sur cette histoire, elle m'a tellement chauffé que je l'ai partagé avec mon mari, on a dévoré les suites comme des affamés avant de nous envoyer en l'air tellement elle nous avait excités.

 
un couple de lecteurs

Pourquoi chercher ailleurs quand on trouve chaussure à son pied chez soi (ou l'inverse?)

 
 

comme sujet, un beau mâle qui s'introduit dans un harem plein de belles femmes

 
 

j'aime bien les histoires de candaulisme ou le mari bande en voyant sa femme se faire tirer par un amant bien équipé

 
Mlkjhg39

J'espère que certains fantasmes que je couche sur mon clavier vous amènent à la jouissance.
Quels sujets aimeriez vous que je traite???
J'attends vos suggestions

 
 

je lui mets un 10/10 pour ses histoires
et 12/10 pour sa bite

 
 

c'est moi le premier, ses histoires sont vraiment bandantes

 
 

on dirait que le sujet plait bien vu le nombre de vu et d'avis.
Amis lecteurs, je vous propose de voter massivement pour cette histoire.
A vos claviers!!!

 
 

si l'histoire est un fantasme, par contre la photo de l'auteur, elle, est bien réelle.
Putain de grosse queue!!!

 
 

j'aime beaucoup

 
 

pour lecteur avertit

 
 

dommage qu'il ne mette pas un petit film

 
un couple de lecteurs

La preuve qu'il ne faut pas s'arrêter au physique, un petit gringalet peut être monté comme un black

 
 

Il promet, le petit

 
 

ce que j'aime le plus, c'est prendre en main la queue de mon partenaire et le mener à la jouissance rien que par mes caresses. Stopper quand il est prêt à jouir et recommencer sans fin. Ça le met dans un tel état de frustration qu'en général son éjaculation n'en est que plus violente et copieuse

 
 

bientôt un trio?

 
 

Ah si mon mari en avait une un peu plus grande, je me contenterais de 18/20 cm

 
 

si je tombais sur un homme aussi bien doté, je ne sais pas si j'oserais tenter l'expérience, il faudrait qu'il soit très doux et attentionné

 
 

comment peut-on sucer une bite de 6 cm de diamètre? J'aurais de la difficulté à seulement gober son gland

 
 

Ou l'auteur va-t-il chercher tout ça? On dirait qu'il y a une part de vécu la dedans

 
 

J'espère qu'elles prennent la pillule avec les doses de foutre qu'il envoie

 
 

un futur acteur porno?

 
 

J'en connais une qui va souffrir de plaisir quand elle va prendre sa matraque dans le cul

 
 

Très bel histoire j attend la partie à trois

 
 

on dit que les hommes pensent avec leurs sexes.
Pourtant ce sont souvent les femmes qui prennent l'intiative de l'acte

 
un couple de lecteurs

beau succès d'audience pour cette histoire bien charpentée et qui monte en puissance le long des épisodes

 
 

qui préfère-t-il tirer, la femme cougar expérimentée ou la fille avide de grosse queue?

 
 

Quand je vois la virgule de mon mari, je crève de jalousie

 
un couple de lecteurs

C'est un deuxième dépucelage quand tu t'enfile un tel poteau dans le vagin, j'ai fais l'expérience sous les yeux de mon mari.
Il a un peu tiquer quand il a vu comme j'ai réagis sous la pénétration d'un tel soc

 
 

merci à l'auteur de me faire tant mouiller en lisant ses histoires

 
 

je comprends Damien qui dit que sa queue fait fuir les minettes, il faut avoir de l'expérience pour supporter l'intromission d'une telle colonne de chair

 
 

J'ai déjà sucer une aussi grosse bite, je n'ai pu absorber que le gland tellement c'est gros

 
un couple de lecteurs

Pas jalouses les 2 femmes de la famille, mais avec Damien, quand il y en a pour une, il y en a pour deux.
Et nous sommes sûrs qu'il peut les baiser les deux ensemble et si elles le désirent, elles goûteront de son manche quand il se transformera en défonce-cul

 
 

vont-elles accepter de se faire sodomiser par un tel manche de pioche???

 
 

enfin un homme qui ne s’endort pas 5 minutes après avoir fait l'amour

 
 

si l'auteur est aussi inspiré quand il fait l'amour à sa partenaire que pour raconter des histoires, ça doit être un amant merveilleux

 
 

La bite de l'auteur me suffirais déjà, bien équipé le mec!

 
 

Ah, un amant infatigable toujours prêt à remettre le couvert, qui ne bande pas mou et doté d'un bel engin.

le rêve de bien des femmes

 
 

Un sacré baiseur, le Damien!

 
 

Ah, il y en a qui ont vraiment de la chance. 2 femmes dans sa propre maison esclaves de sa bite, et quelle bite!

 
 

J'adore jouer les voyeuses et la vue d'énormes bites disparaissant entre les lèvres ou le cul des femmes me font mouiller comme pas possible

 
 

peur ou envie? j'aimerais bien un jour tomber sur un homme aussi bien équipé. Mais j'ai vraiment peur qu'il ne me fasse mal. Il n'y a quand essayant que j'aurai ma réponse

 
 

un seul mot
BRAVO

 
un couple de lecteurs

Une des plus belles histoires à épisodes du site

 
 

Je connais un copain, maigre comme un fil de fer.
Mais comme Damien, quand tu vois sa queue tu n'en reviens pas, elle est disproportionnée et ça fait un drôle d'effet

 
un couple de lecteurs

Je ne débande plus quand je lis tes histoires, continue

 
 

Drôle de surprise de surprendre sa mère en train de se faire baiser, en en plus par son frère. Même si leur lien de parenté direct n'existe pas, ça doit faire un sacré effet.
Et quand elle découvre le bâton de berger qu'il a entre les cuisses, comment résister à l'envie d'y goûter à son tour???

 
Mlkjhg39

Je suis surpris et heureux que mes histoires vous plaisent à ce point. je vais continuer d'essayer de vous faire fantasmer sur mes textes.
j'aime bien découvrir de nouveaux commentaires.

L'auteur

 
 

je n’arrête pas de mouiller en lisant tes histoires, surtout continue à en poster.
une femme qui t'aime

 
 

va-t-elle oser se faire enculer et ensuite faire des parties à 3???
J'ai hâte de lire la suite
Et vu le nombre de personnes qui ont déjà lues cette histoire, je ne suis pas la seule.

 
 

fouiller dans le pantalon de l'homme, saisir ce tuyau mou qui grossit et s'allonge dans la main, le sucer pour le rendre dur comme de l’ébène, le branler pour qu'il donne son suc, dégusté avec amour sa liqueur savoureuse

 
 

Je ne sais pas si j'arriverais à m'enfiler une super queue de 6 cm de large.
Enfin, on dit qu'une chatte peut tout accepter. Mais je ne sais pas si mon fion dirait pareil

 
 

je demande le même pour Noël.


 
 

un mâle comme je les aime, bien membré, bon baiseur résistant et éjaculateur de première.
Et en plus, s'il peut remettre ça, le pied!!!

 
 

Putain, ça c'est du chibre!!!

 
 

je ne sais pas si j'oserais m'enfiler un tel morceau?

 
un couple de lecteurs

vu le nombre de lecteurs et lectrices, on dirait que cette histoire remporte un franc succès

 
un couple de lecteurs

on envie souvent ce qu'il y a chez le voisin alors qu'il y a beaucoup mieux sous son propre toit.
Très belle histoire.
A suivre...

 
 

bien écrit j'attend la suite, ils n'ont as une petite soeur desfois?

 
 

belle histoire j’ai pas areter de mouiller

 
 

J'ATTENDS LA SUITE AVEC IMPATIENCE

 
 

Très belle histoire ! A quand la suite de l'histoire

 
 

Pourquoi s'être arrêté en si bon chemin.

J'adore vos histoires, continuez

 
 

Trè bellehistoirebien bandante

 




Vous êtes :

Indiquez votre adresse mail si vous souhaitez la communiquer à l'auteur de l'histoire.
Sinon, laissez vide :


° Recopiez le code suivant :
 


Autres histoires érotiques publiées par Mlkjhg39


 
UN AMANT EN DOUBLE EXEMPLAIRE.3 - Récit érotique publié le 19-07-2017
 
Ou comment le jardinier est devenu le « défricheur ». 8 - Récit érotique publié le 17-07-2017
 
Ou comment le jardinier est devenu le défricheur . 7 - Récit érotique publié le 08-07-2017
 
Un amant en double exemplaire.2 - Récit érotique publié le 06-07-2017
 
UN AMANT EN DOUBLE EXEMPLAIRE.1 - Récit érotique publié le 01-07-2017
 
Ou comment le jardinier est devenu le défricheur. 6 - Récit érotique publié le 27-06-2017
 
Ou comment le jardinier est devenu le défricheur. 5 - Récit érotique publié le 25-06-2017
 
Ou comment le jardinier est devenu le défricheur. 4 - Récit érotique publié le 23-06-2017
 
Comment le jardinier est devenu "le défricheur.3 - Récit érotique publié le 10-06-2017
 
Comment le jardinier est devenu "le défricheur.2 - Récit érotique publié le 08-06-2017
 
Comment le jardinier est devenu "le défricheur.1 - Récit érotique publié le 06-06-2017
 
Cours d’éducation sexuelle des futures courtisanes.7 ème leçon.Dépucelage anal. - Récit érotique publié le 31-05-2017
 
Cours d’éducation sexuelle des futures courtisanes.6 ème leçon.Dépucelage. - Récit érotique publié le 26-05-2017
 
Cours d’éducation sexuelle des futures courtisanes. 4 ème leçon.Suite - Récit érotique publié le 11-05-2017
 
Cours d’éducation sexuelle des futures courtisanes. 4 ème leçon. - Récit érotique publié le 09-05-2017
 
Cours d’éducation sexuelle des futures courtisanes. 3 ème leçon. - Récit érotique publié le 16-03-2017
 
Cours d’éducation sexuelle des futures courtisanes. 2 ème leçon. - Récit érotique publié le 05-03-2017
 
Cours d’éducation sexuelle des futures courtisanes au moyen âge. - Récit érotique publié le 03-03-2017
 
Les 2 arabes ont demandé du renfort à 3 copains noirs, dur-dur! - Récit érotique publié le 24-01-2017
 
Mon mari m'a offerte à deux maghrébins. - Récit érotique publié le 29-12-2016
 
Le gîte naturisme, chapitre 10. Patrick sodomise Léo après avoir fait de même à Stéphanie.. - Récit érotique publié le 30-10-2016
 
Le gîte naturisme, chapitre 9. Nuit d'orgie, Léo et Stéphanie se déchaînes avec Patrick . - Récit érotique publié le 28-10-2016
 
Le gîte naturisme, 8 ème chapitre. Des voyeurs se rincent l’œil et ça les excitent. La suite - Récit érotique publié le 23-09-2016
 
Le gîte naturisme, 7 ème chapitre. Des voyeurs se rincent l'oeil et ça les excitent. - Récit érotique publié le 21-09-2016
 
Un garçon à l'école de sage-femme - Récit érotique publié le 01-09-2016
 
Ma découverte du candaulisme. 4ème partie. Ma femme devient obsédée. - Récit érotique publié le 26-07-2016
 
Le gîte naturiste. 6 ème chapitre. Les 2 jeunes filles perdent leur virginité avec le quinqua. - Récit érotique publié le 06-07-2016
 
Je vais baiser ma belle-mère pour me venger. 2ème partie - Récit érotique publié le 04-07-2016
 
Je vais baiser ma belle-mère pour me venger. 1ère partie. - Récit érotique publié le 02-07-2016
 
Le gîte naturiste. 4 ème chapitre. 2 jeunes filles veulent se faire dépuceler par le quinqua - Récit érotique publié le 27-06-2016
 
Le gîte naturiste. 4 ème chapitre.Le quinqua se fait sucer par un jeune couple au sauna. - Récit érotique publié le 24-06-2016
 
Le gîte naturiste. 3 ème chapitre. Elle se se fait enculer pendant que son ami est à la pêche. - Récit érotique publié le 22-06-2016
 
Le gîte naturiste. 2 ème chapitre. Elle trompe son ami avec un inconnu bien monté. - Récit érotique publié le 18-06-2016
 
Je surprends ma tante qui se tape mon ami d’enfance. Le fils de sa meilleure copine ! La suite - Récit érotique publié le 03-06-2016
 
Je surprends ma tante qui se tape mon ami d’enfance. Le fils de sa meilleure copine ! - Récit érotique publié le 01-06-2016
 
Deux inconnus sautent ma femme sous mes yeux, et elle en redemande. - Récit érotique publié le 09-05-2016
 
Le gîte naturiste. 1ère histoire interactive des internautes. 1er chapitre - Récit érotique publié le 28-04-2016
 
Ma découverte du candaulisme, 3ème partie, ma femme me trompe à nouveau - Récit érotique publié le 29-03-2016
 
Je déniaise le (beau) fils de ma meilleure amie. Chapitre 4. Maintenant elle veux en profiter aussi - Récit érotique publié le 13-03-2016
 
Je déniaise le (beau) fils de ma meilleure amie. Chapitre 3. Maintenant elle veux en profiter aussi - Récit érotique publié le 11-03-2016
 
Ma découverte du candaulisme, 2ème partie, je regarde ma femme se faire sauter - Récit érotique publié le 25-02-2016
 
Ma découverte du candaulisme, 1ère partie, ma femme me trompe - Récit érotique publié le 22-02-2016
 
JE DÉPUCELLE LE FILS DE MA MEILLEURE AMIE. La suite. - Récit érotique publié le 09-02-2016
 
Le photographe, sa femme et moi - Récit érotique publié le 26-01-2016
 
Partouze avec 5 étalons XXL - Récit érotique publié le 09-01-2016
 
Ma meilleure amie me demande de déniaiser son fils - Récit érotique publié le 11-12-2015
 
Ma cousine est très dévouée et se fait aider par une copine. - Récit érotique publié le 26-11-2015
 
Ma cousine est très dévouée - Récit érotique publié le 24-11-2015
 
INITIATION SEXUELLE DE PAULA PAR MAÎTRE ANDRÉ. PREMIER CHAPITRE - Récit érotique publié le 18-11-2015
 
Découverte d'un étalon, épisode 2, Henri, 2 couples, résultat, il sodomise tout le monde - Récit érotique publié le 07-11-2015