S'IDENTIFIER (Pas encore inscrit ?)

Mémoriser     [Mot de passe perdu ?]


 

Histoires triées par catégories :


 

Thématiques

Abstinence Amazones Amis Andromaque Anulingus Arabes Artisan Artiste Asiatiques Au boulot Au reveil Auto-fellation Avion Baby sitter Bateau Beau-frere Beau-pere Beauté Belle-mere Belle-soeur Bisexualite Bizarre Blacks Blondes Bois, Foret Bondage Boules de geisha Bourgeois Branlette espagnole Brunes Cage de chasteté Calin Camping Candaulisme CapdAgde Caresses preliminaires Casting Chantage Cinéma Club libertin Cocufiage adultere Combat Coming-out Cougar Coup de foudre Cousins Cuisine Culottes Cunnilingus Cybersexe Darkroom Depucelage Dialogue Discothèque Docteur Doigtage Dominant Maitre Dominatrix Double penetration Douche Bain Drague Echangisme Ejaculation faciale Ejaculation feminine Emotions sensibilité Endroits insolites Entre hommes - Gay Epilation Escort boy Escort girl Etudiant Europe est Exhibition Exotisme Extreme Facesitting Fantasmes Fantasy Fellation Féminisation Femme fontaine Femmes enceintes Fessee fetes soirees Fetichisme Fille encule homme Film porno Fist Fist-fucking Flagellation Frotteurisme Fucking machine Gang bang Gerontophilie Glamour Gloryhole Gode ceinture Godemiche gorge profonde Gros Grosses Gros seins Gros sexe Hammam Handicap Hermaphrodite Hermaphrodites Historique Hôpital Hotel Humiliation Inconnu-inconnue Infirmieres Ivresse Jambes Jeunes Jeux Jumeaux-jumelles Lactation Lavement anal Legumes Lesbiennes Levrette Libertinage Lingerie Maigre Mammophilie Mariage Massage Masturbation Matures Mini jupe Missionnaire Mommy porn Mots crus Muscles Mythologie Naturisme nudisme Nymphomane Obéissance Oeuf vibrant Oncle et tante Onirique Parking Partouze Perles anales Petit sexe Petits seins Pieds Piercings Piscine, Plage Poesie Poilues Ponyslave Préliminaires Première fois Prison Prof Prostate Punitions Quebec Recit bilingue Romantisme Rousses Routiers Russes Sadomaso Saint valentin Salope Sans capote Sans culotte Science fiction Secrétaire Sensualité Sexe sauvage Sexshop Sextoy Sillicone Sodomie Soixante-neuf Soubrette Soumission Spermophile Sport String Striptease Tatouage Tendresse Terma Testicules Tétons Toys rosebud geisha Train Transexuelle Travesti Triolisme Triple penetration Uniformes Urophilie Pisse Vacances Vieux avec jeunes Voisins voisines Voiture Voyeurisme Wc




Petites annonces

Les dix dernières annonces :

• Bonjour, Je suis un homme de 37 ans recherchant une femme pour sittingface. Je ...
• homme de 62 ans, tres ouvert, sait etre vicieux, recherche couple candauliste, ou ...
• black super bien membre (25cm) cherche salope soumise a long terme veuillez me ...
• QUI SUIS-JE ? Je suis un maître expérimenté, ayant une bonne vingtaine d’années de ...
• Madame, Mademoiselle, Vos pensées sont osées et indécentes. Vos désirs obscènes ...
• Madame, Vous êtes comme moi d‘âge mûr… Vous êtes cérébrale… je le suis ...
• au services de vos sévices sous certaines ...
• Je suis un homme charmant, sportif, propre et cultivé de nature calme. Je vous ...
• Bonjour tout le monde, Jeune homme de 27 ans recherche relation virtuelle avec ...
• Bonjour Madame Je suis 1 homme Age 52 ans silhouette ronde qui s’assume et une ...


Fantasmes inavouables, Michel n'y tient plus et baise sa tante

- Par l'auteur HDS Mlkjhg39 -

Auteur de récits érotiques Récit érotique écrit par Mlkjhg39 [→ Accès à sa fiche auteur].
Auteur homme. - Email : t229602orangefr

• 137 récits érotiques publiés.
• Cote moyenne attribuée par les lecteurs : 8.9 • Cote moyenne attribuée par HDS : 8.9
• L'ensemble des récits érotiques de Mlkjhg39 ont reçu un total de 1 625 593 visites.

sexe récit : Fantasmes inavouables, Michel n'y tient plus et baise sa tante Histoire érotique Publiée sur HDS le 26-07-2015 dans la catégorie Entre-nous, hommes et femmes
Tags: Gros sexe  Cougar  Fantasmes 
Cette histoire de sexe a été affichée 18298 fois depuis sa publication.


Note attribuée à cette histoire érotique par HDS : Fantasmes inavouables, Michel n'y tient plus et baise sa tante ( 9.0 /10 )
 
histoires érotiques audio

 
Couleur du fond :


Fantasmes inavouables, Michel n'y tient plus et baise sa tante

FANTASMES INAVOUABLES


Ceci est une longue histoire que je veux interactive, J’attends vos commentaires et suggestions pour en tenir compte lors des épisodes suivants.
A vos claviers !
----------------------------------------


Résumé: Claudine est une femme mariée, son mari Jean a disparu il y a cinq ans.
Il est parti au travail et on ne l’a jamais revu.
Ils avaient recueilli Michel en bas âge, le neveu de Jean à la mort de ses parents dans un accident de voiture et l’élevaient comme le fils qu’ils n’ont jamais eu.
Quand il était petit il l’appelait maman mais depuis qu’elle lui a tout expliqué quand il a eu l’âge de comprendre, il ne le fait presque plus à la grande déception de Claudine.
Ça lui arrive de temps en temps dans des moments de tendresse.

Michel est enfin passé à l’acte avec Claudine.
Mais quand elle se réveille, elle découvre que ce n’était qu’un merveilleux rêve.

Chapitre 6 :
(Claudine aguiche tellement Michel qu’elle va trop loin, il décide de passer à l’acte.)



La journée s’écoule lentement, Claudine est hantée par son rêve, c’était tellement réel.

Son neveu ne va pas tarder à rentrer et comme prise de folie elle part dans sa chambre pour se changer. Elle enfile une paire de bas noirs, une jupe ultra –courte sur son string rouge, un corsage si serré lui comprimant son opulente poitrine.
- Salut Claudine, je suis rentré !
- Bon..., bonjour, mon chéri !

Son rêve érotique lui revient comme un choc, il était si réel. Son corps tremble, elle ne sait pas comment le regarder.

- Claudine ? Ça va ?
- Oui, oui, excuse-moi, je suis un peu fatiguée ! »

Elle le regarde, hantée à l'idée de savoir si son neveu a vraiment de l’attirance pour elle.
Ils passent un moment de détente dans le divan avant le repas, elle hésite, mais voulant en avoir le cœur net, elle écarte de plus en plus les jambes, faisant remonter la jupe, Michel peut ainsi voir son string en dentelle qui a du mal à cacher ses grandes lèvres.
Il ne la regarde même pas, plongé dans un jeu vidéo.

Ils sont passés à table. Elle veut tenter autre chose, elle retrousse sa jupe et laisse tomber son couteau par terre, au pied de son neveu.

-Tu peux le ramasser, il a rebondi vers toi.
- Bien sûr maman !

Elle écarte les jambes, montrant son string qui dissimule sa chatte gonflée d'excitation
mais il ne réagit toujours pas lui redonnant son couteau.

Le repas se termine, Claudine débarrasse la table et remplit le lave-vaisselle.
Michel est allé étudier dans sa chambre.
Elle est perplexe et songe qu’elle est complètement folle de s’exhiber dans une telle tenue devant son neveu mais son rêve devient une obsession, malgré sa complète immoralité.

Elle monte à l’étage voulant gagner sa chambre mais entend du bruit.
Elle est pieds-nus, ne faisant pas de bruit, elle marche et s’arrête devant la porte entrebâillée de son neveu.
Elle regarde dans l'entrebâillement de la porte et a un mouvement de recul tellement ce qu’elle voit la choque.

Il est allongé, le dos appuyé sur la tête de lit complètement nu..., il renifle le string qu’elle portait hier et se masturbe comme un fou, son corps bouge tellement que ça fait grincer le sommier.
Claudine est fascinée par ce spectacle, sa verge est encore plus grosse et longue que dans son rêve et a des proportions phénoménales.
Pendant deux longues minutes elle est comme paralysée, son entrejambe dégouline littéralement de mouille, sa main se rapproche de sa chatte mais dans le mouvement son coude a poussé la porte.

Surpris, Michel tourne vivement la tête, toujours la main sur sa verge et découvre sa tante le regardant la main dans le string.
Pendant quelques secondes qui semblent durer une éternité, ils se regardent.


- Mam..., maman !!!
- Michel, je..., tu..., mais qu’est ce que tu fais avec mon string, comment peux-tu faire une chose pareille???
- Ben..., je..., c’est pas ce... !
Claudine se sauve bouleversée de sa chambre.
Michel s’éjecte du lit et la rattrape dans le couloir ne réalisant pas sa tenue, sa formidable verge balance de tous cotés dans sa course.

- Claudine, excuse-moi, mais tu m’as tellement aguiché ce soir qu’il a fallu que je trouve un dérivatif ou je te sautais dessus !
- Mais Michel, comment peux-tu dire…, peux-tu faire ça, je suis ta tante !
Mais elle est allée trop loin, il la prend par la main et la traîne dans sa chambre.

-Michel, lâche-moi, tu me fais mal
- Non, cette fois ci, tu es allé trop loin, ça passe ou ça casse !

Il la jette sur le lit et se couche sur elle
Voyant ou il veut en venir, elle l’adjure de renoncer, mais rien n'y fait.
- Oooh, Michel, pas ça, il ne faut pas!
- Pardonne-moi, mais je ne peux plus me retenir, tu es tellement désirable!

La jeune queue est coincée entre leurs corps et Claudine sent cette virilité impressionnante qui lui arrive pratiquement jusqu’à la poitrine.
Il est en extase devant le corps de sa tante, jamais il n’a eu la queue aussi dure.

Michel arrache son chemisier et son soutien gorge libérant ses deux énormes mamelles.
Ses seins libérés bougent dans tous les sens, il glisse son mandrin entre les deux obus et comme dans le rêve de Claudine donne des coups de rein projetant sa teub dans cette merveilleuse poitrine, son sexe est si long qu’il vient toucher son visage à chaque poussée.

- Micheeelll, non... !

Chevauchant toujours le corps de sa tante, il progresse sur ses genoux et pose son gland sur la bouche entre-ouverte et pousse en avant entre ses lèvres.
Elle ferme la bouche devant cette tentative d’intrusion mais il lui pince le nez, et contrainte et forcée, elle doit ouvrir la bouche pour respirer.
Aussitôt, il enfonce son gland turgescent dans cet antre chaud et humide
Claudine est complètement perdue, elle se rebiffe mais en même temps son rêve est devenu réalité.
La « dure » réalité, car l’énorme engin de son neveu est encore plus massif et rigide que dans ses rêves.
Les mâchoires distendues, les lèvres collées sur la hampe dont quelques centimètres uniquement ont pu rentrer dans sa bouche complètement envahie par un gland trigonocéphale.
Il entre et sort à une cadence infernale, sa bite repousse la luette et essaie de se frayer un chemin dans sa gorge, lui coupant la respiration.
Seuls des borborygmes sortent de sa bouche.

-Oooh oui, maman, suce-moi, suce-moi!
- Mmm, mmm, mmmmmm, mmmmm... !

Il se retire enfin lui laissant reprendre son souffle, elle halète.

Il réussit à glisser une de ses jambes entre les siennes puis sa 2ème jambe rejoint la 1ère et il la force ainsi à écarter ses cuisses de plus en plus.
Il lui tient les poignets derrière la tête, prend son sexe avec son autre main et tâtonne quelques instants avant de trouver l'entrée de sa chatte que le string ne cache même plus.
-Michel, nonnn, ne va pas plus loin, je t’en supplie !!!

Il la regarde au fond des yeux, et lui souriant, pousse et entre en elle.
Claudine croit être coupée en 2 tellement sa bite est grosse.
Elle écarte les jambes le plus qu’elle peut afin de ne pas avoir trop mal.

- Oooh Michel, Putain que t’es gros! Tu es monté comme un mulet... Tu me défonce le vagin, retire-toi, tu ne peux pas me faire subir ça !
Il continue sa poussée l'investissait cm après cm. Elle cherche de l'air en ouvrant grand la bouche.
Mais il est déchaîné, il la retourne à quatre pattes, elle est sur les genoux.

Elle sait qu’il va continuer à la prendre mais ne le refuse plus même si ses paroles disent le contraire.

Il déplace d’une main le string sur le coté, se positionnant derrière elle, sa verge tendue à l’horizontale trouve immédiatement le chemin et il donne une poussée profonde.

Le gland disparaît dans son fourreau généreux, suivi par la colonne de chair disproportionnée.

- Oooh maman, comme ma queue se sent bien en toi... !

Il la lime comme un fou, elle est tellement profonde qu’il arrive pratiquement à rentrer son pénis en totalité dans cette grotte immense.
Claudine est en train de subir une levrette qu'elle n'est pas prête d'oublier.
Le gland vient frapper au plus profond de sa matrice dans des endroits encore vierge jamais défrichés par aucune bite.
Ses gros seins se balancent violemment à cause de la férocité de ses assauts.

- Ooh, mon cœur, c’est encore mieux que dans mon rêve... !
- Ton rêve..., quel rêve?
- J'ai..., j'ai rêvé que tu me prenais avec ta grande queue..., oh mon dieu, c'est de la folie, qu’est ce que je dis... !
- Et dans tes rêves, tu as pris du plaisir avec moi, tu jouissais... ?
- Oooh oui, mon chéri, je jouissais comme jamais sur ta grosse queue... !

Michel explose de joie d’entendre de telles paroles de la bouche de sa tante et met encore plus de cœur à l’ouvrage.
Il sent le plaisir monter d'un coup.

- Ooooh maman, je sens que ça vient…, je vais jouir en toiiiii !
- Noon, mon amour, pas dans mon sexe, je ne prends pas la pilule, nooon... !
- M’en fou, je vais tout verser en toi..., haaaaa !

Il décharge dans le puits d'amour de sa tante criant son plaisir, elle crie autant que son neveu. Finalement, son rêve est devenu réalité.
Ce rêve incestueux au goût d’interdit l’a menée à ce plaisir sulfureux mais d’une intensité qu’elle n’avait jamais connu.

Mais que vont–t-ils faire maintenant ?
C’est un amour contre nature avec son neveu, mais maintenant qu’elle y a goûté, elle ne va plus pouvoir s’en passer.

Mais pour Michel, ce n’est pas encore fini, il veut lui exploser le trou du cul.
Mais acceptera-t-elle l’intromission d’une telle matraque ?

Et vous, vous voulez qu’il l’encule ?
J’attends vos suggestions.








Les avis des lecteurs
 

il n'y a plus de respect pour les ainées

 
 

Y A PLUS DE MORALE!!!!! Et j'adore...................

 
un couple de lecteurs

encore merci à l'auteur pour ses histoires toujours aussi chaudes

 
 

petit vicieux

 
 

faute de michel, la bite de l'auteur me suffirait amplement, quelle teub!!!!!!!!!!!!

 
 

que préfère-t-elle, le rêve ou la dure et GROSSE réalité???????????

 
un couple de lecteurs

A trop s'approcher du feu, on se brûle

 
 

je mouille à chaque fois que je relis cette histoire

 
 

comme souvent, la femme dit non mais la femelle en elle ne désire que cela, être ramonée par un étalon

 
 

Ah ces jeunes, plus de respect

 
 

Très belle histoire mais je ne peux la vivre qu'en rêve, je n'ai pas la chance de Michel

 
 

très belle histoire

 
 

Si Michel et son auteur se ressemblent, il faut que je le contacte

 
 

on dirait qu'elle n'est pas déçue par la réalité encore mieux que ses fantasmes

 
 

elle le fait bander comme un taureau en rut et elle s'étonnerait presque qu'il la saute
Elle l'a bien cherchée.

 
 

Putain elle va souffrir quand il va lui enfoncer son pieux dans la rondelle

 
 

la question ne se pose pas, vive la suite

 
 

dommage, mes rêves à moi ne prennent pas vie quand je me réveille

 
 

hummmm

 
 

Vas-y, Michel, explose lui le fion, elle n'attend que ça et même si elle gueule quand ton manche force dans son trou, ne faiblit pas et encule là à fond!!

 
 

Quand on joue à la salope, il faut en accepter les risques.
Mais ça a l'air de lui plaire.
J'aimerais être à sa place

 
 

on dit les hommes lubriques.
Mais je vois qu'il n'y a pas qu'eux.
A force de le pousser à bout, elle n'a eu que ce qu'elle méritait, mais je la soupçonne de n'attendre que ça

 
 

difficile parfois de comprendre les femmes.
elles font tout pour rendre fou de désir le mâle et s'étonnent qu'il leur saute dessus.



 
 

Telle est prise qui croyait prendre
et le manche est massif!!!!!!

 
 

A force de tenter le diable.......
On en voit la queue

 
 

combien de femmes disent non alors que leurs corps disent le contraire.
il n'a pas fallu bien longtemps avant qu'elle ne cède

 
un couple de lecteurs

elle a maintenant la confirmation que les femmes ne le laissent pas indifférent.
La taille et la dureté de la preuve a enfoncée ses derniers doutes

 
 

à force de l'aguicher, elle devait bien se douter qu'elle risquait de se faire sauter

 
 

J'ai connu ça avec une de mes tantes.
je peux vous dire que ça fait bizarre au début.
Quand j'étais petit, elle me faisait prendre des bains et le petit zizi qu'elle lavait consciencieusement est devenu une belle queue de 20 cm.Mais maintenant elle ne se sert plus uniquement de ses mains pour le nettoyer, sa bouche la nettoie après que ma bite ait ramoné son cul et sa chatte

 
 

ENCORE VIVEMENT LA SUITE

 
 

oui je veux

 
 

Pourquoi aimez vous le sexe ?

 
 

j 'ai connu pareille fete avec un neveu de 17 ans fils de ma soeur , que j 'avais deja vu nu a son insu .......il a eu l 'audace de prendre tous les trous et j 'ai joui .......sans retenue ... depuis je vais le rejoindre souvent dans son lit ou il prend plaisir a etre cru il dit que je suis une vraie salope en m' enculant je l 'adore il est vicieux et je suis son esclave

 
 

Oui qu il continue sur sa lancée il faut lui faire découvrir les plaisirs de ce côté

 
 

ha elle a voulu provoquer le diable :) il faut lui en fait profiter , que son reve devienne realiter . elle en a tellement rever

 
 

Une histoire joliment écrite qui en appelle à une incontournable sodomie, la plus détaillée possible.

 
 

Hmm, je ne vois rien d'incestueux dans cette relation. Les choses sont bien parties et Michel devra s'occuper de la même façon du fondement de sa tante (qui doit certainement en rêver). Et nul doute que lors de prochaines aventures, une aussi bonne nature que celle de Claudine devrait être capable de satisfaire en même temps plusieurs amants comme Michel.

 




Vous êtes :

Indiquez votre adresse mail si vous souhaitez la communiquer à l'auteur de l'histoire.
Sinon, laissez vide :


° Recopiez le code suivant :
 


Autres histoires érotiques publiées par Mlkjhg39


 
Candaulisme, Sophie et le jeune interne. 3 - Récit érotique publié le 23-09-2017
 
Des vacances très chaudes - Récit érotique publié le 21-09-2017
 
Candaulisme, Sophie et le jeune interne. 2 - Récit érotique publié le 21-08-2017
 
Ma découverte du candaulisme, Sophie et le jeune interne. 1 - Récit érotique publié le 19-08-2017
 
UN AMANT EN DOUBLE EXEMPLAIRE.3 - Récit érotique publié le 19-07-2017
 
Ou comment le jardinier est devenu le « défricheur ». 8 - Récit érotique publié le 17-07-2017
 
Ou comment le jardinier est devenu le défricheur . 7 - Récit érotique publié le 08-07-2017
 
Un amant en double exemplaire.2 - Récit érotique publié le 06-07-2017
 
UN AMANT EN DOUBLE EXEMPLAIRE.1 - Récit érotique publié le 01-07-2017
 
Ou comment le jardinier est devenu le défricheur. 6 - Récit érotique publié le 27-06-2017
 
Ou comment le jardinier est devenu le défricheur. 5 - Récit érotique publié le 25-06-2017
 
Ou comment le jardinier est devenu le défricheur. 4 - Récit érotique publié le 23-06-2017
 
Comment le jardinier est devenu "le défricheur.3 - Récit érotique publié le 10-06-2017
 
Comment le jardinier est devenu "le défricheur.2 - Récit érotique publié le 08-06-2017
 
Comment le jardinier est devenu "le défricheur.1 - Récit érotique publié le 06-06-2017
 
Cours d’éducation sexuelle des futures courtisanes.7 ème leçon.Dépucelage anal. - Récit érotique publié le 31-05-2017
 
Cours d’éducation sexuelle des futures courtisanes.6 ème leçon.Dépucelage. - Récit érotique publié le 26-05-2017
 
Cours d’éducation sexuelle des futures courtisanes. 4 ème leçon.Suite - Récit érotique publié le 11-05-2017
 
Cours d’éducation sexuelle des futures courtisanes. 4 ème leçon. - Récit érotique publié le 09-05-2017
 
Cours d’éducation sexuelle des futures courtisanes. 3 ème leçon. - Récit érotique publié le 16-03-2017
 
Cours d’éducation sexuelle des futures courtisanes. 2 ème leçon. - Récit érotique publié le 05-03-2017
 
Cours d’éducation sexuelle des futures courtisanes au moyen âge. - Récit érotique publié le 03-03-2017
 
Les 2 arabes ont demandé du renfort à 3 copains noirs, dur-dur! - Récit érotique publié le 24-01-2017
 
Mon mari m'a offerte à deux maghrébins. - Récit érotique publié le 29-12-2016
 
Le gîte naturisme, chapitre 10. Patrick sodomise Léo après avoir fait de même à Stéphanie.. - Récit érotique publié le 30-10-2016
 
Le gîte naturisme, chapitre 9. Nuit d'orgie, Léo et Stéphanie se déchaînes avec Patrick . - Récit érotique publié le 28-10-2016
 
Le gîte naturisme, 8 ème chapitre. Des voyeurs se rincent l’œil et ça les excitent. La suite - Récit érotique publié le 23-09-2016
 
Le gîte naturisme, 7 ème chapitre. Des voyeurs se rincent l'oeil et ça les excitent. - Récit érotique publié le 21-09-2016
 
Un garçon à l'école de sage-femme - Récit érotique publié le 01-09-2016
 
Ma découverte du candaulisme. 4ème partie. Ma femme devient obsédée. - Récit érotique publié le 26-07-2016
 
Le gîte naturiste. 6 ème chapitre. Les 2 jeunes filles perdent leur virginité avec le quinqua. - Récit érotique publié le 06-07-2016
 
Je vais baiser ma belle-mère pour me venger. 2ème partie - Récit érotique publié le 04-07-2016
 
Je vais baiser ma belle-mère pour me venger. 1ère partie. - Récit érotique publié le 02-07-2016
 
Le gîte naturiste. 4 ème chapitre. 2 jeunes filles veulent se faire dépuceler par le quinqua - Récit érotique publié le 27-06-2016
 
Le gîte naturiste. 4 ème chapitre.Le quinqua se fait sucer par un jeune couple au sauna. - Récit érotique publié le 24-06-2016
 
Le gîte naturiste. 3 ème chapitre. Elle se se fait enculer pendant que son ami est à la pêche. - Récit érotique publié le 22-06-2016
 
Le gîte naturiste. 2 ème chapitre. Elle trompe son ami avec un inconnu bien monté. - Récit érotique publié le 18-06-2016
 
Je surprends ma tante qui se tape mon ami d’enfance. Le fils de sa meilleure copine ! La suite - Récit érotique publié le 03-06-2016
 
Je surprends ma tante qui se tape mon ami d’enfance. Le fils de sa meilleure copine ! - Récit érotique publié le 01-06-2016
 
Deux inconnus sautent ma femme sous mes yeux, et elle en redemande. - Récit érotique publié le 09-05-2016
 
Le gîte naturiste. 1ère histoire interactive des internautes. 1er chapitre - Récit érotique publié le 28-04-2016
 
Ma découverte du candaulisme, 3ème partie, ma femme me trompe à nouveau - Récit érotique publié le 29-03-2016
 
Je déniaise le (beau) fils de ma meilleure amie. Chapitre 4. Maintenant elle veux en profiter aussi - Récit érotique publié le 13-03-2016
 
Je déniaise le (beau) fils de ma meilleure amie. Chapitre 3. Maintenant elle veux en profiter aussi - Récit érotique publié le 11-03-2016
 
Ma découverte du candaulisme, 2ème partie, je regarde ma femme se faire sauter - Récit érotique publié le 25-02-2016
 
Ma découverte du candaulisme, 1ère partie, ma femme me trompe - Récit érotique publié le 22-02-2016
 
JE DÉPUCELLE LE FILS DE MA MEILLEURE AMIE. La suite. - Récit érotique publié le 09-02-2016
 
Le photographe, sa femme et moi - Récit érotique publié le 26-01-2016
 
Partouze avec 5 étalons XXL - Récit érotique publié le 09-01-2016
 
Ma meilleure amie me demande de déniaiser son fils - Récit érotique publié le 11-12-2015