S'IDENTIFIER (Pas encore inscrit ?)

Mémoriser     [Mot de passe perdu ?]


 

Histoires triées par catégories :


 

Thématiques

Abstinence Amazones Amis Andromaque Anulingus Arabes Artisan Asiatiques Au boulot Au reveil Auto-fellation Avion Baby sitter Bateau Beau-frere Beau-pere Beauté Belle-mere Belle-soeur Bisexualite Bizarre Blacks Blondes Bois, Foret Bondage Boules de geisha Bourgeois Branlette espagnole Brunes Cage de chasteté Calin Camping Candaulisme CapdAgde Caresses preliminaires Casting Chantage Cinéma Club libertin Cocufiage adultere Combat Coming-out Cougar Coup de foudre Cousins Cuisine Culottes Cunnilingus Cybersexe Darkroom Depucelage Dialogue Discothèque Docteur Doigtage Dominant Maitre Dominatrix Double penetration Douche Bain Drague Echangisme Ejaculation faciale Ejaculation feminine Emotions sensibilité Endroits insolites Entre hommes - Gay Epilation Escort boy Escort girl Etudiant Europe est Exhibition Exotisme Extreme Facesitting Fantasmes Fantasy Fellation Féminisation Femme fontaine Femmes enceintes Fessee fetes soirees Fetichisme Fille encule homme Film porno Fist Fist-fucking Flagellation Frotteurisme Fucking machine Gang bang Gerontophilie Glamour Gloryhole Gode ceinture Godemiche gorge profonde Gros Grosses Gros seins Gros sexe Hammam Handicap Hermaphrodites Hôpital Hotel Humiliation Inconnu-inconnue Infirmieres Ivresse Jambes Jeunes Jeux Jumeaux-jumelles Lactation Lavement anal Legumes Lesbiennes Levrette Libertinage Lingerie Maigre Mammophilie Mariage Massage Masturbation Matures Mini jupe Missionnaire Mommy porn Mots crus Muscles Mythologie Naturisme nudisme Nymphomane Obéissance Oeuf vibrant Oncle et tante Onirique Parking Partouze Perles anales Petit sexe Petits seins Pieds Piercings Piscine, Plage Poesie Poilues Ponyslave Préliminaires Première fois Prison Prof Prostate Punitions Quebec Recit bilingue Romantisme Rousses Routiers Russes Sadomaso Saint valentin Sans capote Sans culotte Science fiction Secrétaire Sensualité Sexe sauvage Sexshop Sextoy Sillicone Sodomie Soixante-neuf Soubrette Soumission Spermophile Sport String Striptease Tatouage Tendresse Testicules Tétons Toys rosebud geisha Train Transexuelle Travesti Triolisme Triple penetration Uniformes Urophilie Pisse Vacances Vieux avec jeunes Voisins voisines Voiture Voyeurisme Wc

histoires érotiques audio

À tes anciens princes charmants

- Par l'auteur HDS Jpj -

Auteur de récits érotiques Récit érotique écrit par Jpj [→ Accès à sa fiche auteur].
Auteur homme. - Email :

• 169 récits érotiques publiés.
• Cote moyenne attribuée par les lecteurs : 9.3 • Cote moyenne attribuée par HDS : 9.8
• L'ensemble des récits de Jpj ont reçu un total de 1 188 752 visites.

sexe récit : À tes anciens princes charmants Histoire Publiée sur HDS le 26-11-2016 dans la catégorie A dormir debout
Tags: Drague  Sensualité  Emotions sensibilité 
Cette histoire de sexe a été affichée 1293 fois depuis sa publication.

Note attribuée à cette histoire par les lecteurs ( 5 votes ): À tes anciens princes charmants ( 8.2 /10 )
Note attribuée à cette histoire par HDS : À tes anciens princes charmants ( 10.0 /10 )
 

 
Couleur du fond :


À tes anciens princes charmants

À Toi.
A Toi, chanson de Joe Dassin, chanteur de variété de notre adolescence.
Epoque bénie just'après l'invention de la pilule. Le sexe avait les couleurs de l'amour et Joe Dassin en était l'ambassadeur en habit de scène blanc. Il chantait la tendresse des amitiés amoureuses blottis l'un contre l'autre dans les draps propres.

Epoque étrange que celle de notre jeunesse, contes de fée enchaînés les uns derrière les autres, filles de tous horizons que l'on a tant aimées.

On n'était pas faits pour vivre ensemble
Ça n'suffit pas toujours de s'aimer bien

On s'est aimés comme on se quitte
Tout simplement sans penser à demain

C'est pas facile de se dire adieu...

Ces histoires dans nos mémoires méritent-elles qu'on les écrive ici sur HDS ? Sont-elles suffisamment de sexe ?
Trop de tendresse attachée à chacune de ces filles qui ont partagé un bout de notre vie. C'était pas du cul, non, c'était bien plus. En tous cas ça nous a laissé comme un florilège de bonheurs en nostalgie aux heures apaisées de l'âge.

Aujourd'hui, je les entends qui causent plan cul.

Nous on disait pas ça. On ne le pensait même pas. Nous, on était amoureux à chaque fois et nos fiancées itou. On les baisait à couilles rabattues, oui, mais pour la bonne cause, pour l'Amourrr comme disait alors Johnny, notre maître à penser à tous.

Qu'est-ce qui a changé en trente ans ?

Excuse-me Lady, à d'autres mais pas à moi...

N'allez pas croire des choses, qu'on aurait été des gamins, des oies blanches. Non, nous, garçons filles, tout pareil, on a forniqué intensément.
Mais Bob Dylan, à l'époque, nous expliquait des choses qu'on comprenait comme évidences. Et qu'aujourd'hui plus personne n'arrive à saisir. Tout ce que tu m'as dit vieux Bob Dylan maudit, c'était menti.

En fait, en réalité non. Nous on commençait par jouer les amoureux, à fond. Regards en dessous et timidité, fausse timidité de simulacre. On savait faire ces trucs-là de coup de foudre simulé. Mais vous savez pas combien c'est bon de simuler un coup de foudre même si c'est pas totalement vrai.

En fait, comme ils disent, c'est caïman si bon de le vivre en vrai que de le simuler.
En fait, comme on dit, c'est quasiment pareil. Surtout dans le cœur.

Et puis après dans les bras de l'aimée, on s'y croit tant qu'on y est, on baise comme des anges et quand on s'éclate, c'est paradis.

Tout ça pour vous dire que chez HDS sont petits joueurs les mecs qui nous racontent leur boxers gonflés de bite géante au gland dégagé comme crâne à Jupé, suppositoire egghead.

Souchon chantait, rien ne vaut la vie
Quand je tiens tiens dans mes mains épanouies les petits seins de mon amie...







Les avis des lecteurs
 

Merci

 




Vous êtes :

Indiquez votre adresse mail si vous souhaitez la communiquer à l'auteur de l'histoire.
Sinon, laissez vide :


° Recopiez le code suivant :