S'IDENTIFIER (Pas encore inscrit ?)

Mémoriser     [Mot de passe perdu ?]


 

Histoires triées par catégories :


 

Thématiques

Abstinence Amazones Amis Andromaque Anulingus Arabes Artisan Artiste Asiatiques Au boulot Au reveil Auto-fellation Autobiographie Avion Baby sitter Bateau Beau-frere Beau-pere Beauté Belle-mere Belle-soeur Bisexualite Bizarre Blacks Blondes Bois, Foret Bondage Boules de geisha Bourgeois Branlette espagnole Brunes Cage de chasteté Calin Camping Candaulisme CapdAgde Caresses preliminaires Casting Chantage Cinéma Club libertin Cocufiage adultere Combat Coming-out Cougar Coup de foudre Cousins Cuisine Culottes Cunnilingus Cybersexe Darkroom Depucelage Dialogue Discothèque Docteur Doigtage Dominant Maitre Dominatrix Double penetration Douche Bain Drague Echangisme Ejaculation faciale Ejaculation feminine Emotions sensibilité Endroits insolites Entre hommes - Gay Epilation Escort boy Escort girl Etudiant Europe est Exhibition Exotisme Extreme Facesitting Fantasmes Fantasy Fellation Féminisation Femme fontaine Femmes enceintes Fessee fetes soirees Fetichisme Fille encule homme Film porno Fist Fist-fucking Flagellation Frotteurisme Fucking machine Gang bang Gerontophilie Glamour Gloryhole Gode ceinture Godemiche gorge profonde Gros Grosses Gros seins Gros sexe Hammam Handicap Hermaphrodite Hermaphrodites Historique Hôpital Hotel Humiliation Inconnu-inconnue Infirmieres Ivresse Jambes Jeunes Jeux Jumeaux-jumelles Lactation Lavement anal Lectures érotiques Legumes Lesbiennes Levrette Libertinage Lingerie Maigre Mammophilie Mariage Massage Masturbation Matures Mini jupe Missionnaire Mommy porn Mots crus Muscles Mythologie Naturisme nudisme Nymphomane Obéissance Oeuf vibrant Oncle et tante Onirique Parking Partouze Perles anales Petit sexe Petits seins Pieds Piercings Piscine, Plage Poesie Poilues Ponyslave Préliminaires Première fois Prison Prof Prostate Punitions Quebec Recit bilingue Romantisme Rousses Routiers Russes Sadomaso Saint valentin Salope Sans capote Sans culotte Science fiction Secrétaire Sensualité Sexe sauvage Sexshop Sextoy Sillicone Sodomie Soixante-neuf Soubrette Soumission Spermophile Sport String Striptease Tatouage Tendresse Terma Testicules Tétons Toys rosebud geisha Train Transexuelle Travesti Triolisme Triple penetration Uniformes Urophilie Pisse Vacances Vieux avec jeunes Voisins voisines Voiture Voyeurisme Wc




Petites annonces

Les dix dernières annonces :

• Bonjour tout le monde, j'ai 19ans, je recherche des filles ou femmes voulant ...
• Bonjour je mappele marianne et je cherche un écrivain ou écrivaine pour mécrire ...
• Je recherche une partenaire pour des jeux de lavements et des jeux anaux ...
• Salut je suis un jeune métisse de 26 ans de 1m80 85 kg qui cherche des femmes avec ...
• Je suis un homme de 60 ans, bien mis et qui paraît plus jeune. Je recherche une ...
• Bonjour. Annonce sérieuse. Je m’appelle Bénédicte, 37 ans. Je pense être jolie, ...
• bonjour j ais 70 ans et je me sens de plus en plus en plus devenir lope c est pas ...
• Bonjour a vous les soumis/soumise je suis Maître Bastien venu ici en quête d'un ou ...
• bonjour a toutes et a tous, JE RECHERCHE SOUMISES OU SOUMIS POUR RELATION ...
• T'aimes t'ennuyer au lit ? Moi pas. Moi j'aime lécher la chatte en me faisant ...


Olga l'hypersexuelle et Philippe le candauliste. Comment j'ai découvert mon hypersexualité

- Par l'auteur HDS Olga T -

Auteur de récits érotiques Récit érotique écrit par Olga T [→ Accès à sa fiche auteur].
Auteur femme. - Email :

• 51 récits érotiques publiés.
• Cote moyenne attribuée par les lecteurs : 9.7 • Cote moyenne attribuée par HDS : 9.9
• L'ensemble des récits érotiques de Olga T ont reçu un total de 239 465 visites.

sexe récit : Olga l'hypersexuelle et Philippe le candauliste. Comment j'ai découvert mon hypersexualité Histoire érotique Publiée sur HDS le 29-11-2016 dans la catégorie Pour la première fois
Tags: Candaulisme  Depucelage  Première fois 
Cette histoire de sexe a été affichée 16297 fois depuis sa publication.

Note attribuée à cette histoire érotique par les lecteurs ( 3 votes ): Olga l'hypersexuelle et Philippe le candauliste. Comment j'ai découvert mon hypersexualité ( 9.7 /10 )
Note attribuée à cette histoire érotique par HDS : Olga l'hypersexuelle et Philippe le candauliste. Comment j'ai découvert mon hypersexualité ( 10.0 /10 )
 
histoires érotiques audio

 
Couleur du fond :


Olga l'hypersexuelle et Philippe le candauliste. Comment j'ai découvert mon hypersexualité

Le site « Histoires de sexe » publie régulièrement les témoignages de couples dont l’époux est candauliste. Notre histoire est la combinaison explosive d’un mari candauliste et d’une épouse hypersexuelle.
Je m’appelle Olga, j’ai 39 ans, je suis mariée avec Philippe depuis 2003. Je suis une jolie brune de 1m70 et de 56 kilos, avec de petits seins très sensibles. J'ai des longs cheveux noirs.
Mon mari Philippe, 52 ans est candauliste. Depuis bientôt 10 ans, j’ai réalisé tous ses fantasmes, bien au-delà de ses attentes, car il a fait d’une épouse qui se voulait fidèle et sage une «salope intégrale».
Pour ceux et celles que le candaulisme passionne, ils se rappelleront peut-être que nous avions raconté notre histoire sur un blog hébergé sur Erog, le blog de Philippe et Olga.
Nous y avions décri notre parcours, sans rien cacher, photos à l’appui. Philippe, comme moi, avions besoin d’en parler. Le blog était aussi ouvert aux témoignages d’autres couples ayant connu une expérience similaire. Cette transparence, certains diront ce voyeurisme, ont eu des conséquences. L’absence de précautions a fait que nous avions été identifiés. Nous avons dû réagir, nos protéger et surtout protéger nos enfants. Nous avons changé de ville et nous avons fermé le blog.
Aujourd’hui, nous nous sommes un peu « assagis » par rapport à la période la plus « chaude » de notre expérience candauliste, qui se situait entre 2007 et 2011, période où j’étais en couple avec Rachid, puis Hassan, qui vivaient sous notre toit et occupaient le lit conjugal, avec la complicité de mon époux légitime. Période au cours de laquelle j’ai eu de très nombreux amants et maîtresses. Depuis, nous continuons discrètement à vivre notre sexualité, parce que Philippe est heureux de voir sa chérie jouir sous les caresses et les assauts d’un ou plusieurs autres partenaires et que cela correspond aussi à mes besoins.
Car le candaulisme de mon mari est une des caractéristiques de notre couple. Mais ce qui fait notre « combinaison » explosive est mon hypersexualité, que j’ai découvert dès mon adolescence.
Si ce site publie de nombreux témoignages candaulistes, il ne mentionne pas l’hypersexualité. Certains diront qu’il s’agit d’un autre terme pour parler de nymphomanie.
Certes la frontière entre nymphomanie et hypersexualité n’est pas étanche. Si la nymphomanie est une maladie, l’hypersexualité ne l’est pas. Ce qui frappe dans la nymphomanie, c’est l’esclavage auquel les femmes qui en sont victimes sont soumises. Aucune contrainte morale, sociale ou légale ne les retient. C’est un besoin, une envie assimilable à la toxicomanie. La nymphomanie est une maladie. A sa différence, la femme hypersexuelle a une vie sexuelle libre, riche et épanouie, qui suscite souvent le mépris. L’hypersexualité traduit un potentiel énergétique sexuel supérieur à la moyenne, comme d’autres l’ont dans un domaine intellectuel ou sportif. On parlera de nymphomanie quand les pulsions échappent à tout contrôle.
Je suis originaire d’un pays méditerranéen de l’Union Européenne. Dès ma première expérience sexuelle, à l’adolescence, je me suis rendue compte que j’avais des besoins sexuels hors du commun. Ma première expérience s’est passée pendant des vacances avec mes parents, où nous avions rencontré un couple italien, Gianni et Maria. J’avais la majorité sexuelle, mais n’avait jamais eu encore l’occasion de franchir le pas et cela m’obsédait. En cachette, j’avais trouvé des ouvrages « interdits » dans la bibliothèque de mon père, ainsi que des cassettes pornographiques, mais tout cela me laissait frustrée après les caresses solitaires que je pratiquais aussi souvent que possible.
J’avais donc flashé sur ce beau mâle et je m’étais débrouillée pour les épier dans leurs moments d’intimité. Le plaisir que je constatais dans leurs gémissements, que je lisais sur leur visage, m’obsédait, et je rêvais le soir, dans mon lit, d’être à la place de Maria. J’étais fascinée par la verge de ce mâle, rien à voir avec celle de mes camarades avec qui j’avais déjà joué à « touche pipi ». J’avoue aussi que j’étais troublée par le corps de Maria. Je n’ai cessé de provoquer et de les épier. Ce qui devait arriver arriva. Ils me surprirent. Le premier réflexe de Gianni fût de me gronder, menaçant de me dénoncer à mes parents. C’est Maria qui fit basculer les choses et qui fit que son mari devint mon initiateur. Ce couple avait des mœurs très libres. Maria s’adressa à son mari :
• Mon chéri, Olga nous observe depuis des jours. Elle est nubile et a manifestement envie de devenir une femme. Que son premier amant soit comme toi un baiseur exceptionnel, elle ne l’oubliera jamais. Olga, ma chérie, tu en as envie, n’est-ce pas ?
• Oh oui, ça m’obsède depuis que j’ai vu le plaisir que Gianni te donne. Je veux connaître la même chose. Mais, toi, sa femme, tu serais d’accord ? Tu n’es pas jalouse ?
• Nous nous aimons, mais nous sommes libres. J’aime voir Gianni donner du plaisir à une autre femme, comme il aime me voir prise par un autre homme. Je ne te choque pas ?
• Alors tu es d’accord pour qu’il soit mon premier amant ?
• Non seulement je suis d’accord, mais je serai à tes côtés, ma chérie.
Sur ces mots, Maria s’approcha de moi, me prit dans ses bras tendrement, me déposa un chaste baiser sur les lèvres, puis enleva mon tee-shirt et mon short.
• Petite vicieuse, tu n’as pas de culotte !
• C’est pour pouvoir me caresser plus facilement.
• Gianni, cette Olga sera une amoureuse exceptionnelle !
Maria se mit derrière moi et de sa main caressa mon intimité. Que c’était bon ! Gianni s’approcha à son tour et se mit à me caresser.
D’instinct, je lui ai offert mes lèvres, pour un long baiser qui voulait dire que c’était le moment que j’attendais. Je serai à ce mâle.
Quatre mains, deux bouches courraient sur mon corps. Je fermais les yeux, j’étais au paradis. Gianni s’occupa tout particulièrement de mes seins, les caressant et sa langue, ses lèvres insistant sur mes tétons. Jamais je n’avais vu les bouts de mes seins devenir aussi dur.
• Me seins sont si petits, par rapport à la poitrine de Maria.
• Ne t’inquiète pas, ils sont si sensibles, ils appellent les caresses.
C’est Maria qui abaissa le short de son homme pour dévoiler l’objet de mes rêves. J’étais fascinée.
• Approche ma chérie, prends le en mains.
L’espionnage des ébats de mes parents, et plus récemment de ce couple, faisait que je savais quoi faire. J’avais déjà branlé des camarades, et j’avais pratiqué sur eux des fellations, mas ces petits puceaux ne savaient pas se contrôler, et très vite me giclaient dans mes mains, sur moi ou dans ma bouche. J’ai su, dès ce moment, que j’aimais le sperme et l’avaler.
Avec Gianni, pas de risques que ça se termine rapidement. C’est Maria qui m’apprit comment le masturber, comment pratiquer la fellation pour lui donner le maximum de plaisir. Gianni m’encourageait, alors que j’y mettais tout mon cœur :
• Tu avais raison, Maria, elle est douée cette petite. Tu sais qu’elle suce aussi bien que toi !
C’est à ce moment-là que j’ai senti qu’une langue, celle de Maria, explorait ma chatte. Une nouvelle découverte pour moi. Je gémissais de plaisir. Gianni, à son tour, a voulu gouter à mon intimité.
Le moment ultime arrivait. Gianni et Maria m’ont une dernière fois demandé si je n’avais pas changé d’avis.
• Oh non, je le veux ! Fais de moi une femme. Prends-moi, baise-moi ! S’il vous plait, pas de capote, je ne suis pas en période dangereuse et je veux bien te sentir !
C’est Maria qui a présenté la verge de son homme à l’entrée de ma chatte. Et c’est moi qui, me serrant dans les bras de mon premier amant, a poussé jusqu’à la défloration. Maria restait près de moi, me murmurant des paroles tendres, m’encourageant. J’étais couverte de caresses et de baisers. Passé le moment douloureux de la rupture de l’hymen, Gianni a su me baiser longtemps et longtemps. Le premier orgasme était dévastateur, j’ai cru m’évanouir, mais mon amant continuait, résistait. C’est à ce moment-là que j’ai réalisé que j’étais multi-orgasmique. J’aurais voulu que ça n’arrête jamais.
• Olga, je vais me retirer car je vais jouir ma chérie.
• Vide-toi en moi, je t’en supplie.
N’y tenant plus, il se libéra enfin, m’envoyant au fond de ma chatte de longues giclées. Je restais un moment, comme évanouie, couchée entre les deux époux, qui me caressaient et m’embrassaient tendrement. Maria me nettoya la chatte, d’où coulait un peu de sang et de grandes quantités de sperme.
Maria n’avait pas joui. C’est ce jour-là aussi qu’elle m’initia aux plaisirs saphiques, m’attirant dans ses bras. J’étais très fière de l’avoir faite jouir avec ma langue. Gianni, ayant retrouvé des forces, se mit à la baiser à son tour et c’est sans hésiter que j’ai nettoyé sa chatte, lapant ce sperme dont je raffolais.
Ce jour-là, j’avais non seulement été initiée, mais j’avais découvert à la fois que j’avais un appétit sexuel hors du commun, ainsi que ma bisexualité.
Réussissant à ne pas éveiller les soupçons de mes parents, j’ai rejoint chaque soir Gianni et Maria dans leur lit, pour de torrides parties à trois. Par la suite, j’ai fait des pieds et des mains pour un séjour linguistique en Italie, où les quelques mois que j’ai passé avec mes amants complétèrent mon « éducation » ? Ce couple étant particulièrement libertin, ils me firent participer à leurs ébats, me faisant rencontrer d’autres amants et d’autres maîtresses. L’élève était particulièrement douée.
Jusqu’à ma rencontre avec Philippe quelques années plus tard, alors que j’avais 24 ans, j’ai collectionné les amants, sans avoir de liaison durable, bien décidée à en profiter avant de me stabiliser.
C’est du moins ce que je croyais. Mais le destin m’a fait rencontrer un homme très particulier, qui incarne à merveille toute la singularité du candaulisme.
C’est de ce couple que nous formons, celui d’une hypersexuelle et d’un candauliste, dont je parlerai dans mes prochains récits.








Les avis des lecteurs
Olga T

Bienvenue Amélie!

 
 

Je découvre l'histoire d'Olga. c'est chaud! Je vais m'empresser de lire la suite! Amélie

 
Olga T

je vais peu à peu, pour les lecteurs Premium, illustrer les récits par des photos

 
Olga T

bienvenu ici Daniel. Heureuse de te retrouver parmi les lecteurs de mes récits

 
 

Je suivais fidèlement votre blog. Heureux de vous retrouver. Daniel.

 
Olga T

bonsoir Alex. Merci de cette fidélité. Non nous n'avons aucune nouvelle et avons fermé définitivement le blog. C'est vrai que l'histoire de cette jeune femme était terrible.

 
 

Bonjour Olga

J étais fan de votre couple et de votre blog
Je crois qu il m a ouvert l esprit et initié au caudau...
N avez vous jamais songé a le rouvrir ?
Il y avait surtout l histoire de cette francaise mariée et mere de famille qui s était amouraché d un mac sénégalais je crois qui l incitait a se prostituer et a coucher avec toute sa famille : pere frere soeur cousine
Avez vous des nouvelles de ce couple ?
Impossible de retrouver la moindre trace d eux sur le net
Alex de PARIS
A vous lire


 
un couple de lecteurs

Avec mon mari nous sommes tentés par le candaulisme. Nous découvrons avec excitation l'expérience de Phil et Olga. Et ça nous encourage! Stephanie et Jean-Philippe

 
Olga T

Pour Véro: libère toi! Et s'il n'est pas candauliste, et bien fais le cocu!

 
 

je découvre vos récits et j'adore. Comme j'aimerais avoir un mari comme le tien. Mais mon mari Hubert est tellement coincé. En plus, il me baise mal! Bravo, continue, tu me fais rêver. Bisous ma belle. Véro

 
Olga T

Je réponds au commentaire de ce lecteur :"très excitant cette histoire, même si je n'ai que mépris pour un tel mari! " Et pourquoi ce mépris? Philippe est un homme formidable. Et notre amour est sorti renforcé de ce que nous avons vécu, grâce à lui.
PS: soyez sympa, signez vos commentaires avec un prénom ou un pseudo, ce sera plus facile pour répondre.

 
Olga T

Je réponds au commentaire suivant d'une lectrice : "Moi aussi je suis hypersexuelle. Quelle chance tu as, Olga, d'avoir un mari candauliste" Oui, c'est la combinaison idéale. Mais dis-moi, comment fais-tu alors.? J'espère que tu le trompes. Que ce serait bon qu'il puisse devenir ton complice

 
 

très excitant cette histoire, même si je n'ai que mépris pour un tel mari!

 
 

Moi aussi je suis hypersexuelle. Quelle chance tu as, Olga, d'avoir un mari candauliste

 
 

Que de bons souvenirs votre ancien blog !
J'en étais accroc.
Et je remarque que c'est la même photo de présentation .... sur la plage !
Youpi vous êtes de retour.
Rudy

 
Kaminu

Vite d'autres histoires ! J'ai beaucoup aimé et ma queue aussi. ;-)

 
Olga T

heureuse de constater que, quelques années après la fermeture de notre blog, nous n'avons pas été oubliés. Merci à tous et à toutes!

 
ANDRERP95

Chère Olga
Quel plaisir de voue relire enfin.
La disparition de votre blog a crée un manque à ce jour non comblé.
Vous aviez eu la gentillesse de mettre un lien vers le mien et vous en suis encore reconnaissant.
J'ai grande hâte à vous relire.
Merci de ce retour avec la complicité de votre Philippe.

 
 

Alain L.A
Magnifique, il est toujours agréable de revoir la plume de Olga T et les aventures avec son Phil.
Heureux de vous revoir

 
 

bonjour

avait suivi votre histoire sur le blog dommage que vous avez du le stopper

 
Florence27

Si vous le souhaitez vous pouvez m'écrire sur ma boite mail dont l'adresse se trouve dans ma fiche de présentation.

 
Florence27

Merci Olga, j'espère qu'en me lisant vous aurez autant de plaisir que moi à les revivre en les écrivant.
bise assez coquines si comme moi tu aimes aussi les femmes.

 
Olga T

Merci pour ces premiers commentaires. Bien entendu, j'ai (nous, car c'est Philippe qui m'a poussé à faire ces "confessions", quelques années après la fermeture de notre blog) bien l'intention de raconter peu à peu la suite.
Cher Florence, nous lirons tes récits avec plaisir.
Pour répondre à une autre question, oui Philippe et moi sommes à nouveau ensemble et nous savons désormais que rien ne pourra nous séparer..

 
Bem

Je me suis régalé;

Pouvez-vous me contacter directement? Merci.

 
 

Beau texte :)
On espère qu'il y en aura d'autres dans le futur!

 
 

excellent, la suite !

 
 

Quel plaisir de vous re-lire.
Vous étiez au top du candaulisme...

 
 

Bonjour Olga et Philipe...votre récit laisse a penser que vous allez nous donner des suites torrides et j'avoue attendre le reste avec impatiente... Comme vous j'ai parfait mon éducation sexuelles et assouvie mon hypersexualité avec 2 femmes mariées mais depuis que je lis hds je fantasme vraiment sur le fait de devenir l'amant d'un couple ou l'homme est candauliste....
Merci de nous faire partager vos expériences bises libertines d'un fan vous êtes le stéréotype de mon fantasme au plaisir de vous lire...

 
 

A la fin de votre blog, vous vous étiez séparés. Philippe était seul. Olga était partie avec Hassan. Vous êtes revenus ensemble?

 
Vero S

Merci pour cette belle histoire. Je remarque cette hypersexualité chez moi aussi. Et j'aimerais bien entrer en contact avec vous si c'est possible. Je suis en Belgique.

 
Florence27

Bien venue sur HDS et bravo pour ce magnifique récit, bien écrit, il eut été encore plus appréciable si les paragraphes avaient été plus espacés pour en rendre la lecture encore plus savoureuse. Je suis bi depuis la découverte de mes pulsions sexuelles dans mon adolescence. Mariée et mère de deux enfants je pense être une "nyphomane" au sens classique du terme à savoir aimer le sexe sous toutes ses formes sans pour autant être une "droguée". Je epense donc être comme toi une hypersexuelle mais c'est tellement bon.
Qu'il sera agréable de te lire à nouveau et j'espère que tu auras plaisir à lire certains des miens, autobiographiques à 90% .

 




Vous êtes :

Indiquez votre adresse mail si vous souhaitez la communiquer à l'auteur de l'histoire.
Sinon, laissez vide :


° Recopiez le code suivant :
 


Autres histoires érotiques publiées par Olga T


 
Récits érotiques de la mythologie (2). Hélène de Troie, l’adultère - Récit érotique publié le 17-11-2017
 
Philippe, le mari candauliste et Olga, l'épouse hypersexuelle (36) : nos retrouvailles - Récit érotique publié le 05-11-2017
 
Lectures érotiques (5). Lounja Charif : « La Maghrébine » (Editions Blanche 2010) - Récit érotique publié le 02-11-2017
 
Histoire des libertines : Théodora, la putain devenue impératrice de Byzance. Bibliographie et histoire d’Antonine épouse de Bélisaire et amie de Théodora - Récit érotique publié le 26-10-2017
 
Philippe, le mari candauliste et Olga, l'épouse hypersexuelle (35) : loin de Hassan, proche de Philippe. - Récit érotique publié le 19-10-2017
 
Histoire des libertines (8) : Théodora, la putain devenue impératrice de Byzance. - Récit érotique publié le 15-10-2017
 
Récits érotiques de la mythologie (1). Candaule et le candaulisme - Récit érotique publié le 11-10-2017
 
Philippe, le mari candauliste et Olga, l’épouse hypersexuelle (34) : adultère… avec Philippe. - Récit érotique publié le 07-10-2017
 
Histoire des libertines (7) : Poppée et Faustine, des impératrices romaines à la réputation sulfureuse. - Récit érotique publié le 02-10-2017
 
Lectures érotiques (3). Au bonheur des femmes infidèles : récits / Sam Carroll. - Récit érotique publié le 30-09-2017
 
Philippe, le mari candauliste et Olga, l’épouse hypersexuelle (33) : le candaulisme est aussi un jeu très dangereux pour un couple. - Récit érotique publié le 28-09-2017
 
Histoire des libertines (6) : Agrippine la terrible. - Récit érotique publié le 26-09-2017
 
Lectures érotiques (2). Eric Mouzat « Petits arrangements conjugaux (La Musardine 2007) - Récit érotique publié le 24-09-2017
 
Philippe, le mari candauliste et Olga, l’épouse hypersexuelle (32) : Philippe, mon mari, mon amant, toujours candauliste. - Récit érotique publié le 19-09-2017
 
Histoire des libertines (5) : Messaline, impératrice et putain. - Récit érotique publié le 15-09-2017
 
Lectures érotiques (1). Jacques Montfer : Le Joyau (Editions Blanche 2009) - Récit érotique publié le 12-09-2017
 
Philippe, le mari candauliste et Olga, l’épouse hypersexuelle (31) : Hassan s’impose. - Récit érotique publié le 09-09-2017
 
Histoire des libertines (4) : les femmes scandaleuses de la famille d’Auguste. - Récit érotique publié le 05-09-2017
 
Histoire des libertines (3) : Cléopâtre, l’hypersexuelle ou le corps mis au service d’une ambition. - Récit érotique publié le 26-08-2017
 
Philippe, le mari candauliste et Olga, l’épouse hypersexuelle (30) : Olga et Hassan. - Récit érotique publié le 22-08-2017
 
Histoire des libertines (2) : Le temps des hétaïres. - Récit érotique publié le 19-08-2017
 
Histoire des libertines (1) : Introduction et Sappho la poétesse de Lesbos. - Récit érotique publié le 14-08-2017
 
Philippe, le mari candauliste et Olga, l’épouse hypersexuelle (29) : Rachid reprend « ses droits ». - Récit érotique publié le 12-08-2017
 
Philippe, le mari candauliste et Olga, l’épouse hypersexuelle (28) Enceinte et toujours hypersexuelle : la suite - Récit érotique publié le 08-08-2017
 
Philippe, le mari candauliste et Olga, l’épouse hypersexuelle (27) Enceinte et toujours hypersexuelle. - Récit érotique publié le 05-08-2017
 
Philippe, le mari candauliste et Olga, l’épouse hypersexuelle (26) Olga et Ahmadou - Récit érotique publié le 26-07-2017
 
Philippe, le mari candauliste et Olga, l’épouse hypersexuelle (25) Nouvelles séances SM - Récit érotique publié le 07-07-2017
 
Philippe, le mari candauliste et Olga, l’épouse hypersexuelle (24) Abattage - Récit érotique publié le 28-06-2017
 
Philippe, le mari candauliste et Olga, l’épouse hypersexuelle (23) Sur le lieu de travail : les femmes aussi ! - Récit érotique publié le 03-06-2017
 
Philippe, le mari candauliste et Olga, l’épouse hypersexuelle (22) : le candaulisme jusqu’au bout - Récit érotique publié le 12-05-2017
 
Philippe, le mari candauliste et Olga, l’épouse hypersexuelle (21) : même sur le lieu de travail ! - Récit érotique publié le 09-05-2017
 
Philippe, le mari candauliste et Olga, l’épouse hypersexuelle (20) : aucune limite à l’hypersexualité et au candaulisme ? - Récit érotique publié le 01-05-2017
 
Philippe, le mari candauliste et Olga, l’épouse hypersexuelle (19) : avec Marie, domination et plaisir. - Récit érotique publié le 12-03-2017
 
Philippe, le mari candauliste et Olga, l’épouse hypersexuelle (18) : au tour de Philippe ! - Récit érotique publié le 02-03-2017
 
Philippe, le mari candauliste et Olga, l’épouse hypersexuelle (17) : plage, mer et dunes - Récit érotique publié le 25-02-2017
 
Philippe, le mari candauliste et Olga, l’épouse hypersexuelle (16) : gang bang et rencontre avec Marie - Récit érotique publié le 13-02-2017
 
Philippe, le mari candauliste et Olga, l’épouse hypersexuelle (15) : femme de Jean : premier véritable adultère ? - Récit érotique publié le 11-02-2017
 
Philippe, le mari candauliste et Olga, l’épouse hypersexuelle (14) : Christine, ma femme - Récit érotique publié le 04-02-2017
 
Philippe, le mari candauliste et Olga, l’épouse hypersexuelle (13) : les cousins - Récit érotique publié le 16-01-2017
 
Philippe, le mari candauliste et Olga, l’épouse hypersexuelle (12) : Philippe a enfin sa soirée candauliste - Récit érotique publié le 06-01-2017
 
Philippe, le mari candauliste et Olga, l’épouse hypersexuelle (11) : Rachid commence l’éducation d’Olga. - Récit érotique publié le 04-01-2017
 
Philippe, le mari candauliste et Olga, l’épouse hypersexuelle (10) : Rachid et Olga - Récit érotique publié le 01-01-2017
 
Philippe, le mari candauliste et Olga, l’épouse hypersexuelle (9) : Rachid solution ou prédateur ? - Récit érotique publié le 30-12-2016
 
Philippe, le mari candauliste et Olga, l’épouse hypersexuelle (8) : adultère et partouze sous les tropiques. - Récit érotique publié le 27-12-2016
 
Philippe, le mari candauliste et Olga, l’épouse hypersexuelle (7) : nouveau « complot » et ultime résistance. - Récit érotique publié le 25-12-2016
 
Philippe, le mari candauliste et Olga, l’épouse hypersexuelle (6) : résistance et dérapages. - Récit érotique publié le 23-12-2016
 
Philippe, le mari candauliste et Olga, l’épouse hypersexuelle (5) : mariage et adultère. - Récit érotique publié le 21-12-2016
 
Philippe, le mari candauliste et Olga, l’épouse hypersexuelle (4) : un couple pas comme les autres. - Récit érotique publié le 19-12-2016
 
Philippe, le mari candauliste et Olga, l’épouse hypersexuelle (3) : la rencontre avec Philippe. - Récit érotique publié le 11-12-2016
 
Philippe, le mari candauliste et Olga, l’épouse hypersexuelle (2) : de la découverte de mon hypersexualité à ma rencontre avec Philippe. - Récit érotique publié le 05-12-2016