... Histoires De Sexe Audio :

Récits érotiques sur téléphone fixe ou mobile : Appelez le 08 95 22 70 67
Plusieurs catégories d'histoires libertines, sadomaso, insolites, lesbiennes etc...


Terma-10- Expérience Glory Hole


- Par l'auteur HDS -

Auteur de récits érotiques Récit érotique écrit par Noura [→ Accès à sa fiche auteur].
Auteur homme. - Email :

• 32 récits érotiques publiés.
• Cote moyenne attribuée par les lecteurs : 8.4 • Cote moyenne attribuée par HDS : 8.7
• L'ensemble des récits érotiques de Noura ont reçu un total de 223 720 visites.

sexe récit : Terma-10- Expérience Glory Hole Histoire érotique Publiée sur HDS le 14-04-2017 dans la catégorie Entre-nous, les hommes
Tags: Entre hommes - Gay   Arabes   Gloryhole 
Cette histoire de sexe a été affichée 6691 fois depuis sa publication.


Note attribuée à cette histoire érotique par HDS : Terma-10- Expérience Glory Hole ( 9.0 /10 )
 
 
Couleur du fond :


Terma-10- Expérience Glory Hole

Un jour, j’ai dit à Moussa que lorsqu’il m’a présenté à leurs amis émigrés, dans leur chambre commune, j’ai senti que ces gars bandaient pour mon cul, à la vue de leurs braguettes qui gonflaient car ils savaient que j’étais la femme de Moussa. Les bosses qui déformaient leurs braguettes traduisaient clairement leur désir de me sodomiser.

Et ces pensées m’avaient ébranlées jusqu’à faire mouiller mon cul de désir. Mais baiser en clair serait peut-être dangereux, car ils sont trop nombreux et je deviendrais assez connu pour me créer des problèmes éventuels. Toutefois, je serais d’accord pour baiser en incognito, sans me faire connaitre et sans connaitre le gars qui me sodomiserait. Serait-ce possible ?

Moussa m’a répondu que c’est possible dans certaines conditions, si vraiment j’étais attirés par ce genre de plaisirs sexuels, mais il faudrait aussi utiliser des préservatifs. Je commençais déjà à imaginer toutes ces bites affamées qui bandaient à fond et qui forçaient mon anus pour l’ouvrir et se glisser tout au fond de mon cul. J’imaginais leur chaleur, leur douceur et leur lourdeur qui me donneraient du plaisir et amplifieraient mon désir.

J’étais debout en train de rêver et ma respiration légèrement haletante trahissait mon désir. Moussa s’en est rendu compte, alors il m’a expliqué que je devrais faire l’expérience d’un glory hole dont il m’a détaillé le fonctionnement. Mais où vais-je trouver cet endroit bizarre ?

Alors, Moussa m’a informé qu’à l’intérieur de leur hôtel il existe des WC communs et normaux utilisés par tous les locataires, mais il y a aussi deux autres cabines-toilettes, anciennes et en partie détériorées. Elles étaient non fonctionnelles, abandonnées et cachées dans un autre endroit de l’hôtel. Leurs portes donnaient d’ailleurs dans la ruelle derrière l’hôtel. Les émigrés locataires y amenaient souvent des filles et des garçons pour leurs plaisirs sexuels car c’était interdit dans les chambres communes.

Dans certains cas, on y pratiquait aussi le glory hole car leurs cloisons avaient des trous suffisants pour satisfaire les fantasmes des clients. On y est allé avec Moussa et Keita, derrière l’hôtel et, malgré la saleté de l’endroit, j’ai visité les deux cabines vides et j’ai effectivement remarqué les trous sur les cloisons, suffisamment larges pour donner accès à de gros zob ou y plaquer le trou d’un cul affamé. Moussa m’a assuré qu’il invitera, si je le voulais, de l’autre coté, des gars avec de grosses bites pour me faire quelques expériences.

Et c’est ainsi que deux jours plus tard, j’y suis allé avec Keita, derrière l’hôtel. Keita assurait la surveillance dans la ruelle et je me suis débarrassé rapidement de mon pantalon et de mon slip dans la cabine la moins sale. Au bout de quelques minutes seulement, voila enfin une grosse et longue queue noire qui sortait du trou de la cloison en face. Elle était aussi grosse et longue que celles de Moussa et Keita.

Je l’ai empoignée, léché pour la lubrifier avec ma salive, puis je l’ai englouti dans ma bouche, tout en la masturbant doucement. Quant je me suis habitué à sa longueur et à sa puissance, je l’ai branlé plus vigoureusement. J’avais complètement oublié l’endroit, sa saleté et son insécurité. Puis je me suis enhardi à la sucer avec délectation. Elle se gonflait de plus en plus et commençait à trépigner de plaisir.

Cette queue si longue et dont le gland était si gros était totalement pour moi sans connaitre la personne qui était derrière. Peut-être que c’était Moussa car cette bite ressemblait exactement à la sienne, mais ça m’était égal, ce n’était pas le gars qui m’intéressait mais sa queue. Elle s’agitait et se chauffait dans ma bouche, je savais que si je continuais ainsi, elle allait lâcher son sperme, mais moi je la voulais dans mon cul et non pas seulement dans ma bouche, alors j’ai stoppé net.

Puis, tout en maintenant la queue avec une main, j’ai tourné le dos à la cloison, j’ai pointé le zob sur le trou de mon cul en m’aidant avec l’autre main pour bien ouvrir mon anus. Puis, j’ai introduit la bite dans mon cul et plaqué avec force mon derrière contre la cloison. La grosse bite s’est enfoncé dans mes entrailles jusqu’au fond et ce fut un plaisir fantastique pour ma terma.

Le gars, derrière la cloison a bien senti la chaleur et la douceur de mon cul et il a du se plaquer lui aussi contre la paroi car en ayant abandonné sa queue de mes mains, elle restait totalement enfoncée dans mon cul. J’ai commencé à osciller légèrement du derrière tout en faisant des pressions et des sussions de mon sphincter sur cette merveilleuse queue. Parfois j’éloignais mon derrière de la cloison pour faire coulisser la queue puis je l’enfonçais de nouveau. Puis je me suis complètement plaqué contre la cloison, j’attendais que le gars continue la sodomie par lui-même.

Le gars m’a compris et c’est lui maintenant qui faisait coulisser sa queue dans mon cul et je l’entendais souffler avec force. J’ai fermé les yeux pour bien me concentrer sur cette baise. Mon plaisir augmentait et ma respiration suivait le rythme endiablé de cette folle sodomie. Enfin, la queue s’est raidie et une seconde après elle m’a projeté le jus chaud de ses couilles dans mon fond. Ce fut l’apothéose pour ma terma. J’ai eu enfin un glory hole satisfaisant et j’en remercie Moussa.

Quant j’ai ouvert les yeux j’ai constaté que Keita, alerté par mes cris de plaisir, avait entr’ouvert la porte et m’observait avec un large sourire. Le gars derrière la cloison s’était déjà retiré et le sperme coulait de mon cul tout le long de mes cuisses dénudées. Keita m’a fait remarqué que je n’ai pas utilisé de preservatifs comme recommandé par Moussa. J’avais oublié et j’espère que Moussa aura bien choisi mes amants du jour.

Je me suis accroupi pout vider le maximum de sperme puis je me suis essuyé au mieux avec mes serviettes de papier. Je n’ais pas fini mon nettoyage que voila une autre bite qui se faufile du trou et elle était déjà un peu bandée. Cette fois, ce fut une queue brune mais tout aussi longue et au gland bien gonflé. Je me suis relevé pour la saisir, j’y ai mis un peu de salive, je l’ai essuyée puis je l’ai mise dans ma bouche.

Certes elle était encore molle mais assez chaude pour me donner des frissons de plaisir. Je l’ai vigoureusement sucée et branlée et rapidement elle s’est allongée et durci pour être à point pour ma terma. Cette fois ci, je n’ai pas attendu pour l’enfoncer tout de suite dans mon cul. Puis j’ai laissé le gars faire ses vas et viens à sa guise, mais de temps à autre, j’oscillais de la terma pour toucher certaines zones de mon fond qui me donnaient encore plus de sensations.

Rapidement, le gars est arrivé à son terme et lorsque j’ai compris qu’il allait juter, j’ai éloigné mon cul pour faire sortir sa bite de mon cul. Je l’ai empoignée avec force, je l’ai branlée avec des gestes rapides et vigoureux, alors elle a projeté ses jets de sperme que j’ai évité de justesse.

C’était tellement fort que son sperme est allé se projeter sur la porte de la cabine et formait une courbe parabole qui augmentait mes fantasmes. Puis je l’ai un léché mais j’ai évité d’avaler son sperme et le gars s’est éloigné. Ainsi j’ai résolu mon problème de preservatifs

Comme j’avais convenu avec Moussa, auparavant, de faire une expérience avec deux gars seulement pour cette première fois, je me suis rhabillé et rejoins Keita dans la ruelle. Puis on s’est éloigné pour faire le tour du bâtiment. Moussa nous attendait à quelques mètres de l’hôtel.

Je lui ai exprimé ma reconnaissance et ma satisfaction sexuelle, mais j’ai demandé à réfléchir encore plus avant de refaire une nouvelle expérience. Il m’a demandé si je voulais faire la connaissance des deux gars qui m’ont sodomisé mais j’ai refusé. Jai expliqué que je préférais fantasmer sur ces gars dont je ne connais que leurs merveilleux gros zobs qui m’on fouillé les entrailles et m’ont donné tant de frissons et de plaisir.

Je lui ai demandé s’il était jaloux de ce qui s’est passé mais il s’est fondu d’un grand rire, me prouvant encore une fois, notre totale liberté sexuelle à tous les trois.
En réalité et au fond de moi-même, je n’ai pas totalement aimé ce genre de relations sexuelles par glory hole. Dans mes fantasmes, je préférais des sodomies en groupe, avec au moins cinq ou six baiseurs et deux ou trois culs donneurs comme le mien.

Ce sera une fête ou tout le mon est nu, avec des zobs bien découverts, des culs en l’air, des attouchements sur toutes les parties du corps, des accouplements suivant les désirs et sans calculs.

Dans ces conditions, mon plaisir serait de regarder, de toucher et de choisir l’un puis l’autre suivant les désirs de ma terma. Je connais ses signes qui la font mouiller et je peux ainsi la satisfaire dans un grand éventail de choix. Je sais que je serais aussi forcé par certains amants que ma terma aurait affolés et fait bander à fond, alors je gouterais aussi cette force sexuellement brutale d’une queue gonflée qui me fouille les entrailles.

Je veux des corps nus, des poitrines et des cuisses velues, des bites de toutes sortes. Je veux voir mon corps être caressé, peloté, violenté, malaxé de partout. Je veux des doigts qui me fouillent le cul et des zobs qui me remplissent la gorge de leur sperme visqueux.

C’est cela que j’aimerais avoir et souhaiterais faire. Je voudrais savoir si mon anus peut recevoir deux zobs en même temps et éjaculer ensemble dans mes entrailles. Est-ce possible ? Mon anus aura-t-il suffisamment de souplesse et d’élasticité ? Voila mes fantasmes actuels.

Je l’ai expliqué à Moussa et Keita. Certes, ils étaient un peu étonnés mais enflammés de mon programme. Ils m’ont dit que j’étais fou et que mes désirs et fantasmes si minutieusement exprimés commençaient à faire bander leurs zobs !

Ce n’était pas moi qui parlait mais ma terma que j’ai laissé librement s’exprimer. Toujours est-il que mon programme semblait leur plaire et ils vont promis qu’ils allaient m’aider à le réaliser dans les meilleurs délais.

Pour l’instant, j’ai esquissé quelques gestes vers leurs braguettes et effectivement ça durcissait et commençait à chauffer et moi, derrière ça recommençait à me démanger. Alors on a décidé de rejoindre immédiatement l’appartement pour éteindre, vite, vite, ces désirs que j’ai enflammés dans leurs zobs et dans ma terma toujours, insatiable.







... Histoires Erotiques Audio :

Appelez le 08 95 22 70 67

Les avis des lecteurs
 

Oh, que j’aimerais vivre ce genre de relations m’offrir à de nombreux hommes en manque pendant de long moment, afin de me faire remplir mon ventre de leurs sperme.
Lorsque je me rends au sauna j’ai parfois ce genre de relation avec des maghrébins qui sont des amants bien monté, virils et performants, mais jamais assez nombreux pour vivre mon fantasme. Je suis fou de ces hommes.


 

Réagissez au texte
Avis sur le récit

Vous êtes :

Indiquez votre adresse mail si vous souhaitez la communiquer à l'auteur de l'histoire.
Sinon, laissez vide :


° Recopiez le code suivant :
 


Autres histoires érotiques publiées par Noura


 
Terma 31 : Drogué et abusé en présence de ma femme - Récit érotique publié le 18-04-2018
 
Terma 32-Sodomies par le troisième homme : - Récit érotique publié le 04-04-2018
 
30-Ma femme et moi à la plage - Récit érotique publié le 26-03-2018
 
Terma 29- Mes autres sodomies surprises, au foot : - Récit érotique publié le 14-03-2018
 
Terma 28- Mon dragueur du match de foot : - Récit érotique publié le 11-03-2018
 
Terma 26 : Mahdi dans le bus bloqué en montagne. - Récit érotique publié le 23-02-2018
 
Terma 27 – Avec ma femme, en vacances au bord de mer : - Récit érotique publié le 06-02-2018
 
Terma 25 – Ma femme et le jeune libraire - Récit érotique publié le 23-01-2018
 
Terma 24 – Le bus du souk et le nouvel amant de ma femme - Récit érotique publié le 12-01-2018
 
Terma 23 : Au ciné avec Said l’ami de ammi Ali : - Récit érotique publié le 16-12-2017
 
Terma 22 - Dépucelage de Madhi par ammi Ali : - Récit érotique publié le 24-11-2017
 
Ma femme et Moi : Nos retrouvailles sexuelles (6) - Récit érotique publié le 14-11-2017
 
Ma femme ! maligne et insatiable de sexe (5) - Récit érotique publié le 24-10-2017
 
Maintenant ! c’est Moi et le Le Marchand de légumes (4) : - Récit érotique publié le 09-10-2017
 
Maintenant ! c’est Moi et le Le Marchant de légumes (3) : - Récit érotique publié le 19-09-2017
 
Ma femme et le Le Marchant de légumes (2) : - Récit érotique publié le 30-08-2017
 
Ma femme et le Le Marchant de légumes (1) - Récit érotique publié le 16-08-2017
 
Terma 15 : Said le spécialiste des circuits touristiques - Récit érotique publié le 14-07-2017
 
Terma-14- Autre Expérience en camp saharien (3) : - Récit érotique publié le 02-07-2017
 
Terma-13- Expérience en camp saharien (2) - Récit érotique publié le 26-05-2017
 
Terma-12- Expérience en camp saharien (1) : - Récit érotique publié le 11-05-2017
 
Terma-11- Expérience au bain maure - Récit érotique publié le 23-04-2017
 
Terma-10- Expérience Glory Hole - Récit érotique publié le 14-04-2017
 
Terma-9- Suite 2 avec mes deux blacks - Récit érotique publié le 04-04-2017
 
Terma-8- Suite avec deux blacks - Récit érotique publié le 30-03-2017
 
Terma-7- Expérience avec deux blacks - Récit érotique publié le 26-02-2017
 
Terma6-Absence de Djaffar et mon premier black - Récit érotique publié le 06-02-2017
 
5-Terma 5 –Sousou et encore Djaffar : - Récit érotique publié le 19-01-2017
 
Terma- Djaffar et Sousou - Récit érotique publié le 08-01-2017
 
Terma : troisième expériences dans un vrai lit : - Récit érotique publié le 23-12-2016
 
Terma : Seconde expérience : je commence à aimer les zob - Récit érotique publié le 15-12-2016
 
Terma première experience - Récit érotique publié le 04-12-2016
 
En Savoir plus sur l'auteur, liste complète des histoires de Noura...

... Récits érotiques Audio :

Appelez le 08 95 22 70 67
S'IDENTIFIER (Pas encore inscrit ?)

Mémoriser     [Mot de passe perdu ?]


 

Histoires triées par catégories :

Thématiques

Abstinence Amazones Amis Andromaque Anulingus Arabes Artisan Artiste Asiatiques Au boulot Au reveil Auto-fellation Autobiographie Avion Baby sitter Bateau Beau-frere Beau-pere Beauté Belle-mere Belle-soeur Bisexualite Bizarre Blacks Blondes Bois, Foret Bondage Boules de geisha Bourgeois Branlette espagnole Brunes Cage de chasteté Calin Camping Candaulisme CapdAgde Caresses preliminaires Casting Chantage Cinéma Club libertin Cocufiage adultere Combat Coming-out Cougar Coup de foudre Cousins Cuisine Culottes Cunnilingus Cybersexe Darkroom Depucelage Dialogue Discothèque Docteur Doigtage Dominant Maitre Dominatrix Double penetration Douche Bain Drague Echangisme Ejaculation faciale Ejaculation feminine Emotions sensibilité Endroits insolites Entre hommes - Gay Epilation Escort boy Escort girl Etudiant Europe est Exhibition Exotisme Extreme Facesitting Fantasmes Fantasy Fellation Féminisation Femme fontaine Femmes enceintes Fessee fetes soirees Fetichisme Fille encule homme Film porno Fist Fist-fucking Flagellation Frotteurisme Fucking machine Gang bang Gerontophilie Glamour Gloryhole Gode ceinture Godemiche gorge profonde Gros Grosses Gros seins Gros sexe Hammam Handicap Hermaphrodite Hermaphrodites Historique Hôpital Hotel Humiliation Inconnu-inconnue Infirmieres Ivresse Jambes Jeunes Jeux Jumeaux-jumelles Lactation Latina latino Lavement anal Lectures érotiques Legumes Lesbiennes Levrette Libertinage Lingerie Maigre Mammophilie Mariage Massage Masturbation Matures Mini jupe Missionnaire Mommy porn Mots crus Muscles Mythologie Naturisme nudisme Nymphomane Obéissance Oeuf vibrant Oncle et tante Onirique Parking Partouze Perles anales Petit sexe Petits seins Pieds Piercings Piscine, Plage Poesie Poilues Ponyslave Préliminaires Première fois Prison Prof Prostate Punitions Quebec Recit bilingue Romantisme Rousses Routiers Russes Sadomaso Saint valentin Salope Sans capote Sans culotte Science fiction Secrétaire Sensualité Sexe sauvage Sexshop Sextoy Sillicone Sodomie Soixante-neuf Soubrette Soumission Spermophile Sport String Striptease Tatouage Tendresse Terma Testicules Tétons Toys rosebud geisha Train Transexuelle Travesti Triolisme Triple penetration Uniformes Urophilie Pisse Vacances Vieux avec jeunes Voisins voisines Voiture Voyeurisme Wc

Petites annonces

Les dix dernières annonces :

• Par montygreg2018 le 2018-04-20 ....
• Par jet75 le 2018-04-19 ....
• Par Anonyme le 2018-04-19 ....
• Par abellion31 le 2018-04-19 ....
• Par proche Lyon mec grosse salope le 2018-04-17 ....
• Par Dominateur black le 2018-04-17 ....
• Par oli1963 le 2018-04-14 ....
• Par sadoscat le 2018-04-14 ....
• Par Un grand coquin Gourmand le 2018-04-13 ....
• Par Samy le 2018-04-13 ....