S'IDENTIFIER (Pas encore inscrit ?)

Mémoriser     [Mot de passe perdu ?]


 

Histoires triées par catégories :


 

Thématiques

Abstinence Amazones Amis Andromaque Anulingus Arabes Artisan Artiste Asiatiques Au boulot Au reveil Auto-fellation Autobiographie Avion Baby sitter Bateau Beau-frere Beau-pere Beauté Belle-mere Belle-soeur Bisexualite Bizarre Blacks Blondes Bois, Foret Bondage Boules de geisha Bourgeois Branlette espagnole Brunes Cage de chasteté Calin Camping Candaulisme CapdAgde Caresses preliminaires Casting Chantage Cinéma Club libertin Cocufiage adultere Combat Coming-out Cougar Coup de foudre Cousins Cuisine Culottes Cunnilingus Cybersexe Darkroom Depucelage Dialogue Discothèque Docteur Doigtage Dominant Maitre Dominatrix Double penetration Douche Bain Drague Echangisme Ejaculation faciale Ejaculation feminine Emotions sensibilité Endroits insolites Entre hommes - Gay Epilation Escort boy Escort girl Etudiant Europe est Exhibition Exotisme Extreme Facesitting Fantasmes Fantasy Fellation Féminisation Femme fontaine Femmes enceintes Fessee fetes soirees Fetichisme Fille encule homme Film porno Fist Fist-fucking Flagellation Frotteurisme Fucking machine Gang bang Gerontophilie Glamour Gloryhole Gode ceinture Godemiche gorge profonde Gros Grosses Gros seins Gros sexe Hammam Handicap Hermaphrodite Hermaphrodites Historique Hôpital Hotel Humiliation Inconnu-inconnue Infirmieres Ivresse Jambes Jeunes Jeux Jumeaux-jumelles Lactation Lavement anal Lectures érotiques Legumes Lesbiennes Levrette Libertinage Lingerie Maigre Mammophilie Mariage Massage Masturbation Matures Mini jupe Missionnaire Mommy porn Mots crus Muscles Mythologie Naturisme nudisme Nymphomane Obéissance Oeuf vibrant Oncle et tante Onirique Parking Partouze Perles anales Petit sexe Petits seins Pieds Piercings Piscine, Plage Poesie Poilues Ponyslave Préliminaires Première fois Prison Prof Prostate Punitions Quebec Recit bilingue Romantisme Rousses Routiers Russes Sadomaso Saint valentin Salope Sans capote Sans culotte Science fiction Secrétaire Sensualité Sexe sauvage Sexshop Sextoy Sillicone Sodomie Soixante-neuf Soubrette Soumission Spermophile Sport String Striptease Tatouage Tendresse Terma Testicules Tétons Toys rosebud geisha Train Transexuelle Travesti Triolisme Triple penetration Uniformes Urophilie Pisse Vacances Vieux avec jeunes Voisins voisines Voiture Voyeurisme Wc




Petites annonces

Les dix dernières annonces :

• Bonjour tout le monde, j'ai 19ans, je recherche des filles ou femmes voulant ...
• Bonjour je mappele marianne et je cherche un écrivain ou écrivaine pour mécrire ...
• Je recherche une partenaire pour des jeux de lavements et des jeux anaux ...
• Salut je suis un jeune métisse de 26 ans de 1m80 85 kg qui cherche des femmes avec ...
• Je suis un homme de 60 ans, bien mis et qui paraît plus jeune. Je recherche une ...
• Bonjour. Annonce sérieuse. Je m’appelle Bénédicte, 37 ans. Je pense être jolie, ...
• bonjour j ais 70 ans et je me sens de plus en plus en plus devenir lope c est pas ...
• Bonjour a vous les soumis/soumise je suis Maître Bastien venu ici en quête d'un ou ...
• bonjour a toutes et a tous, JE RECHERCHE SOUMISES OU SOUMIS POUR RELATION ...
• T'aimes t'ennuyer au lit ? Moi pas. Moi j'aime lécher la chatte en me faisant ...


COLLECTION ZONE ROUGE. Le pion (2/2)

- Par l'auteur HDS CHRIS71 -

Auteur de récits érotiques Récit érotique écrit par CHRIS71 [→ Accès à sa fiche auteur].
Auteur homme. - Email : chr.r.rsfrfr

• 607 récits érotiques publiés.
• Cote moyenne attribuée par les lecteurs : 9.0 • Cote moyenne attribuée par HDS : 8.7
• L'ensemble des récits érotiques de CHRIS71 ont reçu un total de 3 512 612 visites.

sexe récit : COLLECTION ZONE ROUGE. Le pion (2/2) Histoire érotique Publiée sur HDS le 07-09-2017 dans la catégorie Dans la zone rouge
Tags: Depucelage  Soumission  Sodomie 
Cette histoire de sexe a été affichée 5595 fois depuis sa publication.


Note attribuée à cette histoire érotique par HDS : COLLECTION ZONE ROUGE. Le pion (2/2) ( 9.0 /10 )
 
histoires érotiques audio

 
Couleur du fond :


COLLECTION ZONE ROUGE. Le pion (2/2)

Cette deuxième partie d’histoire m’a été commandée par un lecteur, je pense qu’elle va dans le sens de ses souhaits, deux trois indices de départ, mon esprit vagabond fait le reste, j’espère que vous aurez autant de plaisir à la lire que moi à l’écrire…

Je rappelle que l’année scolaire dernière, j’étais un pion dans un collège du centre-ville, ce collège recevait les enfants des familles les plus aisées de notre ville.
À part une aventure avec une femme de grande classe à la suite d’une punition infligée à son rejeton dans la cour de l’établissement, suite à une altercation avec un autre élève, notre relation même si elle a été intense, elle a été éphémère, car la famille a déménagé.
Pensant refaire une seconde année dans ce même collège, j’ai le regret de recevoir ma mutation dans un des quartiers chauds de notre ville.
Le jour de la rentrée, après consultation d’un vieux collège, je vois l’étendue des dégâts en la personne de Noa, jeune femme, je dis bien jeune femme, car de redoublement en redoublement, elle est majeure, quand je fais l’appel dans cette classe de 3e.
D’entrée, elle prend le pas sur moi, un regard appuyé suffit, je sais que j’ai perdu quand sur une altercation verbale entre nous, je baisse les yeux.
Je surveille cette classe en l’absence d’un professeur de math, non désigné à ce jour, le rectorat ayant des difficultés pour ce poste.

• Noa, restes assise, ce n’est pas parce que nous sommes en étude que tu dois te croire permis de te promener dans la classe, va te rasseoir.
• Une seconde, mec, je parle à Sarah, ça fait trois ans que nous redoublons les mêmes classes, des jeunes bleus comme toi, c’est courant.

Discrètement je consulte mes fiches, Sarah, elle aussi plus de 18 ans, comparée à Noa, elle semble une petite fille timide.
Noa est agenouillée sur la chaise devant celle ou cette jeune fille est assise, les avants bras posés sur le pupitre, sa croupe tendue dans ma direction, est un appel à la luxure.
Ayant certainement fini sa conversation, elle retourne vers sa place roulant des hanches comme une pute attendant le client pourrait le faire.
Il faut que je me sorte de ce traquenard, mais elle me semble avoir une sacrée emprise sur la classe, quand je compare mes classes de l’an passé où il me suffisait de claquer des doigts pour que tous mettent leurs doigts le long de la couture de leur pantalon où de leur jupe, là, c’est une autre paire de manches qui m’attend.
Dans ce collège et à l’âge des élèves de cette classe, quand je vois les shorts où les jupettes des filles, ras leur moule, je suis mal barré.
Je dis ras leur moule, car Noa vient se rasseoir, elle est en mini, sans vergogne, elle écarte légèrement les cuisses, la petite salope, elle n’a pas de culotte, je suis à trois mètres de sa chatte épilée.
C’est son regard une nouvelle fois qui m’interpelle, elle me toise, mais je trouve un subterfuge pour garder la mainmise sur elle.

• Noa, ici c’est moi qui dirige cette classe, prends tes affaires et va prendre la place vers le fond devant Sarah.

Elle aurait des lances pierres à la place de ses jolis yeux, les pierres que je recevrais m’aveugleraient, mais elle s’exécute, je marque un point.
Plus que rapidement, elle recommence ses provocations, régulièrement elle se retourne et bavard avec sa copine gênant le reste de la classe.
L’autre professeur de math présent dans le collège à la demande du proviseur, conscient de l’absence de son collègue, m’a préparé des exercices qu’ils doivent faire et que je surveille.

• Noa, tais-toi.

Je gagne cinq minutes, mais pas plus.

• Les filles, j’en ai assez, Sarah prend tes affaires et viens t’asseoir devant à l’ancienne place de Noa.

Une nouvelle fois, elle semble ne pas accepter, je la vois prendre le bras de sa copine et lui parler à l’oreille.
Elle lui serre le bras finissant par la lâcher, la petite vient se placer là où je lui ai demandé.

• Monsieur, je peux aller aux toilettes !

Celle-là, je ne l’avais pas vu venir, c’est Sarah qui veut s’absenter, bien sûr, j’accepte, quelques minutes après, elle revient, elle a le même type de jupe courte que Noa, elle s’assoit, contrairement à elle, sa chatte s’orne d’une toison impeccablement taillée.
Toute la journée, j’essaye de détourner les yeux, mais invariablement je reviens sur ce vagin qui semble m’être offert.
Quand la classe se termine, chacun et chacune me laisse leur feuille de math, Noa s’arrange pour être la dernière.

• Je t’ai baisé !

La garce, elle a certainement obligé Sarah à venir s’exposer, je comprends le message, en me montrant la chatte de sa copine, elle tente de me dire, « je suis toujours au premier rang, offerte. »
Le reste de la journée, je n’ai pas de surveillance de classe, sauf dans la cour, les deux filles restent appuyées à un arbre me regardant fixement, Noa passe même sa langue sur ses lèvres comme si elle suçait une glace.
À un moment, je les vois bouger, Sarah vient parler au proviseur, je ne me méfis de rien, il lui arrive souvent de descendre voir si tout va bien à la récré.
La cloche pour le dernier cours de l’après-midi retenti quand Noa ressort, elle a dû aller aux toilettes, j’ai un moment l’image de sa chatte urinant comme je l’ai vue, exposée devant mes yeux, cette vision va me poursuivre longtemps si je ne fais rien.
La journée se passe sans plus d’incident.

Je viens de finir de dîner quand la sonnerie de l’interphone de ma porte d’entrée retentie, qui peut venir me voir à cette heure, je suis un peu contrarié, le Paris Saint-Germain joue son premier match du championnat de la saison et je suis supporteurs.

• Kevin, je peux te voir.

Impossible, elle vient me relancer jusque chez moi, réfléchir vite, elle est majeure, mais si je veux percer dans mon travail, il faut que j’évite tous rapports intimes avec une élève.

• Que me veux-tu, je tiens à être tranquille après ma journée de travail, d’ailleurs comment as-tu eu mon adresse ?
• Pendant la récré, Sarah a occupé le proviseur pendant que j’allais dans son bureau regarder ta fiche, pas super la photo que tu leur as donnée.
• Je te le redemande, que me veux-tu !
• Sur un autre ton, tu n’as pas compris que c’est moi qui mène le jeu.
• Dégage, demain, je vais aller voir le proviseur pour lui parler de ton comportement.
• Si tu fais ça, les conséquences seront terribles pour toi, ok je pars, mais attends que je t’apporte une surprise avant de le contacter.

Je la vois partir grâce à la petite caméra qui vient d’être installée.
Le lendemain, je suis angoissé, à la récré, les filles semblent absentes.
Elles finissent par revenir, je vois Noa prendre son portable et composer un numéro, le mien sonne, c’est elle qui appelle.

« Regarde, ce que je suis capable de faire, tu reconnais Sarah, elle suce la queue d’un copain dans les toilettes, je l’ai forcée, quoiqu’elle veuille rester pure jusqu’à son mariage.
Je vais venir te voir ce soir, si tu n’ouvre pas, la photo sera publiée sur le mail du proviseur avec comme légende « Votre surveillant se fait sucer dans les W.C., prends conscience que je suis la plus forte.
Demain, elle se fera baiser, ça dépend de toi. »

Pour prouver que ce n’est pas moi qui me faisais sucer, je vois mal sortir ma bite devant le proviseur, me masturber pour bander et prouver que se sexe est celui d’un autre garçon.
Dès qu’elle sonne, j’ouvre, elle monte, dès qu’elle a franchi la porte de mon petit logement, elle peut voir que j’ai mis les petits plats dans les grands, orangeade et petits fours sur la table de mon salon.
Je la prends par la main, elle me regarde semblant se demander ce que je vais faire, je m’assieds sur mon canapé qui est mon lit, dans le mouvement, je la fais tomber en travers de mes jambes.
Prestement, je relève, sa courte jupe dévoila sa jolie mappemonde et je commence à lui claquer les fesses.
J’y vais de bon cœur, dans un premier temps, ma main qui s’abat me sert à expurger mon trop-plein de rancœur, je ne dirais pas que je lui fais voir qui est le mâle dans cette pièce, mais pas loin.
Son derrière se colore rapidement, elle va finir par ameuter les voisins à force de pleurer.

• Arrête, je ne t’ennuierais plus, tu vas voir, je serais sage.

Je sens que c’est un vœu pieux et que dès demain, elle continuera à me tourmenter.
D’un coup, la claque que je lui assène fini dans son entrejambe, elle est trempée, la salope, je la fesse et elle mouille, elle me fait voir la traînée qu’elle est, ses copains ont dû la fourrer depuis des mois.
Je la prends par les cheveux, je la tire en arrière, elle tombe au sol lourdement, hurlant une nouvelle fois, mais pas de plaisir, je défais le Zip de mon jean faisant apparaître ma verge honorable, mais pas hors normes comme elle a dû en connaître des dizaines.

• Suce salope, tu veux jouer avec les hommes, tu vas être servi.

Je bande, la fessée et ses deux lunes m’ont excité, elle ouvre sa bouche, je vais à fond, je me sers de sa tête comme l’on se servirait d’une poupée gonflable.

• Arrête, je vais décharger, je vais te mettre ma bite pour te faire voir qui commande dans cette piaule.

Je la relève toujours en la tirant par les cheveux.

• Mets-toi à genoux sur mon canapé, les seins sur le dossier, je vais te donner le plaisir que tu es venue chercher.

Elle se place par obligation, car ma main tire tellement sur ses cheveux que je manque de lui arracher le cuir chevelu.
Elle est en position, je lui écarte l’une de ses jambes pour qu’elle soit accessible dans sa chatte, je place mon gland croyant entré librement dans son fourreau tellement baisé.
La résistance que je ressens me surprend, mais je suis tellement excité à saillir cette poufiasse, que je finis par me trouver au plus profond de cette femelle.

• Aie.

Je suis surpris, je ressors ma verge couverte de sang, incroyable.

• Je suis vierge, pardon.
• Tu l’étais, excuse, à jouer avec les hommes, on finit par se brûler, tu as de la chance que j’ai senti la résistance de ton hymen, j’allais t’enculer.

Noa a passé la nuit chez moi, il y a trois mois que nous avons emménagé ensemble.
Au lycée, nous finissons l’année dans une classe sage comme jamais dans ce collège, le proviseur loue la manière que j’ai de régler les petits conflits qui se font jour.
Noa est mon fer de lance, dès que l’un bouge, elle le regarde et la paix revient.
Tous les soirs avant de la baiser, je la fais travailler, elle veut devenir avocate alors que je vais passer mon diplôme de psychiatre comportemental.

À oui, j’oubliais, hier au soir pour la première fois, je l’ai enculée, elle a adoré, je sens que je vais passer à une autre phase de sa soumission, maître Kevin vient de naître.








Les avis des lecteurs

Soyez le premier à donner votre avis après lecture sur cette histoire érotique...



Vous êtes :

Indiquez votre adresse mail si vous souhaitez la communiquer à l'auteur de l'histoire.
Sinon, laissez vide :


° Recopiez le code suivant :
 


Autres histoires érotiques publiées par CHRIS71


 
COLLECTION SOUMISE. Fille de… (2/8) - Récit érotique publié le 19-11-2017
 
COLLECTION SOUMISE. Fille de… (1/8) - Récit érotique publié le 18-11-2017
 
COLLECTION ESCORTE. La pute. (1/1) - Récit érotique publié le 17-11-2017
 
COLLECTION JEUNE – VIEUX. Colette (1/1) - Récit érotique publié le 16-11-2017
 
COLLECTION ZONE ROUGE. Coup de tête (5/5) - Récit érotique publié le 14-11-2017
 
COLLECTION ZONE ROUGE. Coup de tête (4/5) - Récit érotique publié le 13-11-2017
 
COLLECTION ZONE ROUGE. Coup de tête (3/5) - Récit érotique publié le 12-11-2017
 
COLLECTION ZONE ROUGE. Coup de tête (2/5) - Récit érotique publié le 10-11-2017
 
COLLECTION ZONE ROUGE. Coup de tête (1/4) - Récit érotique publié le 09-11-2017
 
COLLECTION ZONE ROUGE. L’abus d’alcool (1/1) - Récit érotique publié le 08-11-2017
 
COLLECTION LESBIENNES. La mère supérieure du couvent (4/4) - Récit érotique publié le 06-11-2017
 
COLLECTION LESBIENNES. La mère supérieure du couvent (3/4) - Récit érotique publié le 05-11-2017
 
COLLECTION LESBIENNES. La mère supérieure du couvent (2/4) - Récit érotique publié le 04-11-2017
 
COLLECTION LESBIENNES. La mère supérieure du couvent (1/4) - Récit érotique publié le 02-11-2017
 
COLLECTION ESCORTE. La jeune fille de la fac (3/3) - Récit érotique publié le 01-11-2017
 
COLLECTION ESCORTE. La jeune fille de la fac (2/3) - Récit érotique publié le 31-10-2017
 
COLLECTION ESCORTE. La jeune fille de la fac (1/3) - Récit érotique publié le 29-10-2017
 
COLLECTION ÉTRANGE PHÉNOMÈNE. Casper (2x2) - Récit érotique publié le 28-10-2017
 
COLLECTION ÉTRANGE PHÉNOMÈNE. Casper (1x1) - Récit érotique publié le 27-10-2017
 
COLLECTION TABOU. Bigamie non Trigamie (2/2) - Récit érotique publié le 25-10-2017
 
COLLECTION TABOU. Bigamie non Trigamie (1/2) - Récit érotique publié le 24-10-2017
 
COLLECTION HISTOIRE COURTE. La sodomie (1/1) - Récit érotique publié le 23-10-2017
 
COLLECTION VENGEANCE : Tueur à gages (3/3) - Récit érotique publié le 21-10-2017
 
COLLECTION VENGEANCE : Tueur à gages (2/3) - Récit érotique publié le 20-10-2017
 
COLLECTION VENGEANCE : Tueur à gages (1/3) - Récit érotique publié le 19-10-2017
 
COLLECTION DOMINANT DOMINE. Vampire 3 (3/3) - Récit érotique publié le 17-10-2017
 
COLLECTION ZONE ROUGE. Livrée par ma belle-mère (1/1) - Récit érotique publié le 15-10-2017
 
COLLECTION CANDAULISME. Pile ou Face (1/1) - Récit érotique publié le 13-10-2017
 
COLLECTION ZONE ROUGE. Esclave de mon sexe - Esclave de son sexe. (1/1) - Récit érotique publié le 11-10-2017
 
COLLECTION JEUNE – VIEUX. La pocharde (1/1) - Récit érotique publié le 09-10-2017
 
COLLECTION LESBIENNES. Ma nouvelle belle-mère (1/1) - Récit érotique publié le 07-10-2017
 
COLLECTION DOMINANT DOMINE. La bombe (2/2) - Récit érotique publié le 05-10-2017
 
COLLECTION DOMINANT DOMINE. La bombe (1/1) - Récit érotique publié le 03-10-2017
 
COLLECTION DOMINANT DOMINE. Vampire 2 (1/1) - Récit érotique publié le 02-10-2017
 
COLLECTION LESBIENNES. Glissement de terrain (1/1) - Récit érotique publié le 30-09-2017
 
COLLECTION HISTOIRE COURTE. Le site porno (1/1) - Récit érotique publié le 29-09-2017
 
COLLECTION JEUNE – VIEUX. Grand-mère indigne (1/1) - Récit érotique publié le 27-09-2017
 
COLLECTION DOMINANT DOMINE. Chargée d’affaire (1/1) - Récit érotique publié le 26-09-2017
 
COLLECTION HISTOIRE COURTE. Femme parfaite (1/1) - Récit érotique publié le 24-09-2017
 
Femme BCBG, escorte, non, pute… (144) - Récit érotique publié le 22-09-2017
 
COLLECTION ÉTRANGE PHÉNOMÈNE. Un couple dans le parc (1/1) - Récit érotique publié le 20-09-2017
 
COLLECTION DOMINANT DOMINE. Un voisin assoiffé (1/1) - Récit érotique publié le 18-09-2017
 
COLLECTION JEUNE – VIEUX. Camping à la ferme (2/2) - Récit érotique publié le 16-09-2017
 
COLLECTION JEUNE – VIEUX. Camping à la ferme (1/2) - Récit érotique publié le 14-09-2017
 
Femme BCBG, escorte, non, pute… (143) - Récit érotique publié le 13-09-2017
 
COLLECTION JEUNE – VIEUX. Grand-père indigne (1/1) - Récit érotique publié le 12-09-2017
 
COLLECTION CANDAULISME. Proposition indécente (1/1) - Récit érotique publié le 10-09-2017
 
COLLECTION ESCORTE. Escortes (1/1) - Récit érotique publié le 08-09-2017
 
COLLECTION ZONE ROUGE. Le pion (2/2) - Récit érotique publié le 07-09-2017
 
COLLECTION ZONE ROUGE. Le pion (1/2) - Récit érotique publié le 05-09-2017