S'IDENTIFIER (Pas encore inscrit ?)

Mémoriser     [Mot de passe perdu ?]


 

Histoires triées par catégories :


 

Thématiques

Abstinence Amazones Amis Andromaque Anulingus Arabes Artisan Artiste Asiatiques Au boulot Au reveil Auto-fellation Autobiographie Avion Baby sitter Bateau Beau-frere Beau-pere Beauté Belle-mere Belle-soeur Bisexualite Bizarre Blacks Blondes Bois, Foret Bondage Boules de geisha Bourgeois Branlette espagnole Brunes Cage de chasteté Calin Camping Candaulisme CapdAgde Caresses preliminaires Casting Chantage Cinéma Club libertin Cocufiage adultere Combat Coming-out Cougar Coup de foudre Cousins Cuisine Culottes Cunnilingus Cybersexe Darkroom Depucelage Dialogue Discothèque Docteur Doigtage Dominant Maitre Dominatrix Double penetration Douche Bain Drague Echangisme Ejaculation faciale Ejaculation feminine Emotions sensibilité Endroits insolites Entre hommes - Gay Epilation Escort boy Escort girl Etudiant Europe est Exhibition Exotisme Extreme Facesitting Fantasmes Fantasy Fellation Féminisation Femme fontaine Femmes enceintes Fessee fetes soirees Fetichisme Fille encule homme Film porno Fist Fist-fucking Flagellation Frotteurisme Fucking machine Gang bang Gerontophilie Glamour Gloryhole Gode ceinture Godemiche gorge profonde Gros Grosses Gros seins Gros sexe Hammam Handicap Hermaphrodite Hermaphrodites Historique Hôpital Hotel Humiliation Inconnu-inconnue Infirmieres Ivresse Jambes Jeunes Jeux Jumeaux-jumelles Lactation Lavement anal Lectures érotiques Legumes Lesbiennes Levrette Libertinage Lingerie Maigre Mammophilie Mariage Massage Masturbation Matures Mini jupe Missionnaire Mommy porn Mots crus Muscles Mythologie Naturisme nudisme Nymphomane Obéissance Oeuf vibrant Oncle et tante Onirique Parking Partouze Perles anales Petit sexe Petits seins Pieds Piercings Piscine, Plage Poesie Poilues Ponyslave Préliminaires Première fois Prison Prof Prostate Punitions Quebec Recit bilingue Romantisme Rousses Routiers Russes Sadomaso Saint valentin Salope Sans capote Sans culotte Science fiction Secrétaire Sensualité Sexe sauvage Sexshop Sextoy Sillicone Sodomie Soixante-neuf Soubrette Soumission Spermophile Sport String Striptease Tatouage Tendresse Terma Testicules Tétons Toys rosebud geisha Train Transexuelle Travesti Triolisme Triple penetration Uniformes Urophilie Pisse Vacances Vieux avec jeunes Voisins voisines Voiture Voyeurisme Wc




Petites annonces

Les dix dernières annonces :

• Salut a tous, Je suis une jeune de 20ans et je suis très excité par les cum ...
• Bonjour je suis une jeune fille de 25ans, j'aimerais bien dialoguer (dans un premier ...
• Bonjour tout le monde, j'ai 19ans, je recherche des filles ou femmes voulant ...
• Bonjour je mappele marianne et je cherche un écrivain ou écrivaine pour mécrire ...
• Je recherche une partenaire pour des jeux de lavements et des jeux anaux ...
• Salut je suis un jeune métisse de 26 ans de 1m80 85 kg qui cherche des femmes avec ...
• Je suis un homme de 60 ans, bien mis et qui paraît plus jeune. Je recherche une ...
• Bonjour. Annonce sérieuse. Je m’appelle Bénédicte, 37 ans. Je pense être jolie, ...
• bonjour j ais 70 ans et je me sens de plus en plus en plus devenir lope c est pas ...
• Bonjour a vous les soumis/soumise je suis Maître Bastien venu ici en quête d'un ou ...


Marina, ma tonkinoise

- Par l'auteur HDS Albin Thai -

Auteur de récits érotiques Récit érotique écrit par Albin Thai [→ Accès à sa fiche auteur].
Auteur homme. - Email : siercklesbainshotmailfr

• 86 récits érotiques publiés.
• Cote moyenne attribuée par les lecteurs : 7.6 • Cote moyenne attribuée par HDS : 7.6
• L'ensemble des récits érotiques de Albin Thai ont reçu un total de 844 151 visites.

sexe récit : Marina, ma tonkinoise Histoire érotique Publiée sur HDS le 11-09-2017 dans la catégorie Entre-nous, hommes et femmes
Tags: Asiatiques  Calin  Sodomie 
Cette histoire de sexe a été affichée 2964 fois depuis sa publication.

Note attribuée à cette histoire érotique par les lecteurs ( 1 votes ): Marina, ma tonkinoise ( 9.0 /10 )
Note attribuée à cette histoire érotique par HDS : Marina, ma tonkinoise ( 9.0 /10 )
 
histoires érotiques audio

 
Couleur du fond :


Marina, ma tonkinoise

Depuis qu'elle m'est apparue, j'ai du mal à dormir. Je me vois en train de la déshabiller. C'est une petite asiatique. Elle doit mesurer à peine un peu plus d'1 m 50. Tout est petit chez elle. Sa bouche, ses mains, son cul.
Son cul, petit rond, cambré. J'imagine ma queue s'y engouffrer. Elle m'a souri plusieurs fois. Ses mimiques sont adorables. La couleur de sa peau, la rend charmante. Quand elle me croise, tout le langage de son corps est une invite à l'amour.
Quand elle se lève, elle remue son cul comme pour me dire qu'il n'attend que moi. Demain, elle sera nue entre mes bras.
La voilà qui sort. Elle est allée se changer. Elle a revêtu un short ultra-court, qui la moule depuis la taille jusqu'en haut des cuisses. Ses jambes sont minces, mais galbées à souhait.
- J'ai prévu des vêtements jetables ! souffla-t-elle, en montant dans ma voiture.
A la regarder, simplement s'asseoir, sur le siège passager, je bande comme un naufragé qui n'a pas vu de femme depuis des années.
Enfin chez moi. Je me précipite vers la porte de l'ascenceur. Elle tourne la tête vers moi, en souriant :
- On va prendre l'escalier, si tu veux bien. Quand tu me suis, je sais bien ce que tu regardes ! Alors, profites du spectacle.
Le short, plus qu'étroit, moule tellement son cul, qu'il resssemble à un bonbon. Je repense à sa remarque sur les vêtements jetables. Elle veut que je les arrache.
Quand la porte se referme, elle me sourit effrontément. Elle passe ses bras autour de mon cou, et se colle contre moi. Elle glisse sa langue dans ma bouche, cherchant la mienne.
L'une de ses mains, descend entre mes jambes et ouvre ma braguette. Elle se glisse dans mon slip et saisit ma bite. J'ai l'impression que je vais exploser. Elle m'attire vers le lit et me pousse à la renverse. Ses lèvres entourent ma bite. Elle l'avale toute entière. Comment une si petite bouche peut-elle s'ouvrir autant.
Survolté par la caresse, je m'enhardis. Je saisi le short sur ses hanches, et le descend sauvagement jusqu'à ses pieds. Je pensais voir une culotte hyper sexy, comme dans les films porno asiatiques. Au lieu de ça, une espèce de slip rose pour enfant. Un peu interloqué, je m'arrêtes dans mon élan. Ses seins tout petits, lui donnent l'air d'une adolescente. Elle relève la tête vers moi. Sa langue passe langoureusement sur ses lèvres.
Je n'en peux plus. Je la renverse sur le lit et lui arrache sa culotte. Elle est à poil. Je passe mes mains sous ses fesses, et la remonte contre ma poitrine. Elle est chaude comme de la braise. Son sexe est minuscule. Je me demande si je ne vais pas lui faire mal en y entrant.
Je m'asseois sur le lit. Elle est assise sur ma pine. Elle remue son cul doucement. Sa vulve trempée lubrifie ma queue. Elle s'appuie sur ses genoux, se redresse, et sa main s'empare de l'objet de son désir. Elle le glisse entre ses cuisses, toujours avec ce sourire enfantin qui fait son charme. Je sens la moiteur de sa chatte qui happe ma bite comme une ventouse. Ca y est je suis au fond d'elle. Je repasse mes mains sous ses fesses, et me relève.
Elle est si légère et si petite, que je pense que si je la lâchais, elle pourrais rester là, fichée droite sur ma bite enfoncée dans sa moule.
- Assieds-toi sur le lit !
Elle posa ses mains sur mes épaules et souleva son petit cul. Sa moule, serrée autour de ma bite, montait et descendait,lentement, humide à souhait.
Elle accéléra le mouvement. Elle serrait les cuisses de plus en plus fort. Plus elle serrait, plus ma bitegrossissait et s'enflammait. Jusqu'au moment où j'ai joui.
Elle s'est arrêtée net. Elle s'est plaquée contre mon torse, frénétiquement, en serrant ses cuisses encore plus, comme si elle avait peur de perdre une seule goutte de mon plaisir.
On est restés plus d'une heure dans cette position. Elle était lovée entre mes bras. Ma bite toujours emprisonnée par ses lèvres d'en bas, elle avait remonté ses jambes contre son torse, et s'était endormie dans cette position. Je m'étais assoupi aussi.
J'ai repris conscience le premier. Le spectacle dans le miroir était touchant. Je voyais ma bite, fichée dans la moule de ma petite partenaire. Je remuais un tout petit peu pour vérifier que je ne rêvais pas. En voyant son petit cul bien rond, ma virilité se rappela à moi. Ma bite se reveilla, et réveilla sa locataire.
Elle se rapprocha de mon oreille, et gloussa :
- Prêt pour l'envers du décor ?
Elle se remit à genoux, libérant ma bite de son refuge chaud et humide. Elle glissa vers le bas de mes jambes, et saisi ma bite dans sa menotte.
- Là, dit-elle, il faut lubrifier. C'est un peu plus étroit ! minauda-t-elle.
Je sursautai. J'avais déjà trouvé étroite sa chatte, qu'est-ce que ça serait dans son cul.
Effectivement ! Elle avait repéré le miroir derrière elle. Elle se souleva, montrant son joli cul. Juste au-dessus, on pouvait voir mon visage, cramoisi et en sueur. Les yeux exhorbités par le désir. Son trou du cul était minuscule. Sans aucune appréhension, elle posa mon gland sur le petit trou. Elle glissa ses mains sous mes cuisses et se laissa retomber. Je sentais la pression de ses mains sous mes cuisses et le souffle bloqué par l'effort. A plusieurs reprises, elle se releva pour me sucer à nouveau. Le passage était si serré, qu'elle dû finir mar écarter ses fesses avec ses mains, pour s'empaler sur ma queue.
C'est alors que je me suis rebellè. Je me suis relevé, l'envoyant rouler au bas du lit. Je l'ai attrappée par un bras et l'ai mise debout. J'ai craché dans ma main et j'ai étalé ma salive entre ses fesses. Je l'ai couchée à plat ventre sur le lit, et d'un violent coup de reins, je me suis enfoncé dans son cul merveilleux. Je ne me souviens même plus si c'était serré ou pas. Survolté par le désir, je l'ai saccagée. Elle a crié, pleuré, mais je continuai quand même. Quand enfin j'ai joui, ses larmes avaient disparu. Son joli sourire éclairait son visage où règnait une expression de victoire.
Marina n'est jamais revenue chez moi. Peut-être a-t-elle besoin de vivre une première fois, à chaque fois. Quand j'ai repris le travail, elle avait disparu.








Les avis des lecteurs

Soyez le premier à donner votre avis après lecture sur cette histoire érotique...



Vous êtes :

Indiquez votre adresse mail si vous souhaitez la communiquer à l'auteur de l'histoire.
Sinon, laissez vide :


° Recopiez le code suivant :
 


Autres histoires érotiques publiées par Albin Thai


 
Leçon de sexe par Graziella - Récit érotique publié le 17-09-2017
 
Le transport en commun - Récit érotique publié le 15-09-2017
 
Noyna donne mon cul à Patrick - Récit érotique publié le 13-09-2017
 
Le sexe nippon, bien raffiné ! - Récit érotique publié le 13-09-2017
 
Marina, ma tonkinoise - Récit érotique publié le 11-09-2017
 
Tendresse, tendresse, Rudesse - Récit érotique publié le 09-09-2017
 
J'aime la mère et sa fille - Récit érotique publié le 07-09-2017
 
Une mère compréhensive et un beau-père rabatteur - Récit érotique publié le 05-09-2017
 
Mon cul chez les nudistes - Récit érotique publié le 03-09-2017
 
Ma fausse nièce me dévergonde - Récit érotique publié le 01-09-2017
 
Mis en scène à l'Etoile - Récit érotique publié le 30-08-2017
 
Ma nièce donne mon cul à son copain - Récit érotique publié le 23-08-2017
 
J'ai baisé ma nièce, qui me l'a bien rendu - Récit érotique publié le 13-08-2017
 
Piégé dans un cinéma, j'en suis devenu l'"Etoile" - Récit érotique publié le 11-07-2017
 
Le sandwich médical - Récit érotique publié le 06-06-2017
 
Le cavalier et sa monture (moi) - Récit érotique publié le 03-06-2017
 
Salope de Vanessa - Récit érotique publié le 06-03-2017
 
Rencontre de mon professeur de sexe entre homme, dans un cinéma porno - Récit érotique publié le 02-03-2017
 
L'Anniversaire de Fleur et de Mai Lin - Récit érotique publié le 28-02-2017
 
Simulation de viol dans un cinéma gay - Récit érotique publié le 24-02-2017
 
Fleur veut ma bite - Récit érotique publié le 04-02-2017
 
Orgie au cinéma - Récit érotique publié le 02-11-2016
 
Surprise matinale - Récit érotique publié le 13-10-2016
 
Géraldine, superbe jeune fille - Récit érotique publié le 05-10-2016
 
Education belle-parentale, chez Vanessa - Récit érotique publié le 12-09-2016
 
Le rendez-vous du panard - Récit érotique publié le 10-09-2016
 
J'ai fait l'amour avec mon Nounours ! - Récit érotique publié le 06-09-2016
 
Histoire d'Ô, revisitée à la sauce gay. - Récit érotique publié le 04-09-2016
 
Initiation d'un puceau, d'un jour ! - Récit érotique publié le 01-09-2016
 
Vous avez reçu un message - Récit érotique publié le 30-08-2016
 
Ma, ou mon futur - Récit érotique publié le 28-08-2016
 
Celine, Rémi et le Joli mignon - Récit érotique publié le 26-08-2016
 
J'ai trempé dans l'ambiance de l'Etoile - Récit érotique publié le 24-08-2016
 
C'est ça qui m'a rendu gay - Récit érotique publié le 22-08-2016
 
Le jardin de la "colonne", la nuit. - Récit érotique publié le 20-08-2016
 
La pseudo bite de l'Annamite - Récit érotique publié le 18-08-2016
 
Obsédé du pire - Récit érotique publié le 16-08-2016
 
Sandrine et Hugues se partagent mon cul - Récit érotique publié le 14-08-2016
 
De la cabine d'essayage au lit de la garçonne - Récit érotique publié le 12-08-2016
 
Ode à la fesse - Récit érotique publié le 10-08-2016
 
Jai maté une meuf qui m'a enculé - Récit érotique publié le 08-08-2016
 
Le théâtre de rue, real sex - Récit érotique publié le 08-08-2016
 
Une scène de ma vie de gay - Récit érotique publié le 06-08-2016
 
Les voyages en "Bitécul" - Récit érotique publié le 04-08-2016
 
Anniversaire sanglant, pas sans gland - Récit érotique publié le 02-08-2016
 
Amour, sans raison Confession 2 - Récit érotique publié le 31-07-2016
 
Du sport à la première - Confession 1 - Récit érotique publié le 29-07-2016
 
Vrai ou faux, nuit ou jour, c'est cul qui décide ? - Récit érotique publié le 27-07-2016
 
Montrer son cul pour un job - Récit érotique publié le 25-07-2016
 
Une nièce perverse et reconnaissante - Récit érotique publié le 23-07-2016