S'IDENTIFIER (Pas encore inscrit ?)

Mémoriser     [Mot de passe perdu ?]


 

Histoires triées par catégories :


 

Thématiques

Abstinence Amazones Amis Andromaque Anulingus Arabes Artisan Artiste Asiatiques Au boulot Au reveil Auto-fellation Avion Baby sitter Bateau Beau-frere Beau-pere Beauté Belle-mere Belle-soeur Bisexualite Bizarre Blacks Blondes Bois, Foret Bondage Boules de geisha Bourgeois Branlette espagnole Brunes Cage de chasteté Calin Camping Candaulisme CapdAgde Caresses preliminaires Casting Chantage Cinéma Club libertin Cocufiage adultere Combat Coming-out Cougar Coup de foudre Cousins Cuisine Culottes Cunnilingus Cybersexe Darkroom Depucelage Dialogue Discothèque Docteur Doigtage Dominant Maitre Dominatrix Double penetration Douche Bain Drague Echangisme Ejaculation faciale Ejaculation feminine Emotions sensibilité Endroits insolites Entre hommes - Gay Epilation Escort boy Escort girl Etudiant Europe est Exhibition Exotisme Extreme Facesitting Fantasmes Fantasy Fellation Féminisation Femme fontaine Femmes enceintes Fessee fetes soirees Fetichisme Fille encule homme Film porno Fist Fist-fucking Flagellation Frotteurisme Fucking machine Gang bang Gerontophilie Glamour Gloryhole Gode ceinture Godemiche gorge profonde Gros Grosses Gros seins Gros sexe Hammam Handicap Hermaphrodite Hermaphrodites Historique Hôpital Hotel Humiliation Inconnu-inconnue Infirmieres Ivresse Jambes Jeunes Jeux Jumeaux-jumelles Lactation Lavement anal Legumes Lesbiennes Levrette Libertinage Lingerie Maigre Mammophilie Mariage Massage Masturbation Matures Mini jupe Missionnaire Mommy porn Mots crus Muscles Mythologie Naturisme nudisme Nymphomane Obéissance Oeuf vibrant Oncle et tante Onirique Parking Partouze Perles anales Petit sexe Petits seins Pieds Piercings Piscine, Plage Poesie Poilues Ponyslave Préliminaires Première fois Prison Prof Prostate Punitions Quebec Recit bilingue Romantisme Rousses Routiers Russes Sadomaso Saint valentin Salope Sans capote Sans culotte Science fiction Secrétaire Sensualité Sexe sauvage Sexshop Sextoy Sillicone Sodomie Soixante-neuf Soubrette Soumission Spermophile Sport String Striptease Tatouage Tendresse Terma Testicules Tétons Toys rosebud geisha Train Transexuelle Travesti Triolisme Triple penetration Uniformes Urophilie Pisse Vacances Vieux avec jeunes Voisins voisines Voiture Voyeurisme Wc




Petites annonces

Les dix dernières annonces :

• au services de vos sévices sous certaines ...
• Je suis un homme charmant, sportif, propre et cultivé de nature calme. Je vous ...
• Bonjour tout le monde, Jeune homme de 27 ans recherche relation virtuelle avec ...
• Bonjour Madame Je suis 1 homme Age 52 ans silhouette ronde qui s’assume et une ...
• Bonjour messieurs, Vous avez d'échanger avec moi dans le respect, une jolie ...
• Jeune couple, elle 26 ans, lui 28 ans, recherchons une jeune femme pour passer une ...
• Bonjour, Jeune homme de 22 ans, toujours vierge Je recherche une femme qui serait ...
• Véritable lope à humilier, j'aimerais rencontrer toutes personnes dominatrices pour ...
• Bonjour, je recherche homme entre 30 et 50 ans, non bedonnant, pas de barbe ni ...
• Senior 70 ans actif aimant se faire sucer cherche senior pour jeux coquins ...


Marie - Épisode 16 – Pose de piercings et rencontre de Pauline

- Par l'auteur HDS Cello -

Auteur de récits érotiques Récit érotique écrit par Cello [→ Accès à sa fiche auteur].
Auteur couple. - Email :

• 42 récits érotiques publiés.
• Cote moyenne attribuée par les lecteurs : 9.4 • Cote moyenne attribuée par HDS : 8.6
• L'ensemble des récits érotiques de Cello ont reçu un total de 807 301 visites.

sexe récit : Marie - Épisode 16 – Pose de piercings et rencontre de Pauline Histoire érotique Publiée sur HDS le 08-09-2017 dans la catégorie Dominants et dominés
Tags: Piercings  Soumission  Humiliation 
Cette histoire de sexe a été affichée 2976 fois depuis sa publication.

Note attribuée à cette histoire érotique par les lecteurs ( 1 votes ): Marie - Épisode 16 – Pose de piercings et rencontre de Pauline ( 9.0 /10 )
Note attribuée à cette histoire érotique par HDS : Marie - Épisode 16 – Pose de piercings et rencontre de Pauline ( 9.0 /10 )
 
histoires érotiques audio

 
Couleur du fond :


Marie - Épisode 16 – Pose de piercings et rencontre de Pauline

Cello - Lorsque je me réveille, je me lève, me douche puis m'habille avant de te réveiller pour que tu prépares le petit-déjeuner. Tu me souris et m'embrasses avant de te rendre dans la cuisine. Je m'assois à table et t'ordonne de me sucer pendant que je bois mon café.
Marie – Oui vous m'ordonnez de vous sucer, et je m'empresse de m'agenouiller entre vos jambes et de dégrafer votre pantalon, pour me faire pardonner ma réaction de la veille dans l'institut de beauté, en vous voyant baiser Karine.
Je m'applique encore plus que d'habitude, vous faisant même des gorges profondes, tout en vous caressant les couilles et quand vous éjaculez dans ma bouche, j'avale sans en perdre une seule goutte. Puis je nettoie votre sexe avec ma langue, avant de vous lécher les couilles et votre anus.
Cello – Quand tu te relèves, satisfaite de ta prestation, je t'autorise à t’asseoir et à boire une tasse de café. Je te donne ton cachet pour activer la lactation de tes seins et te réprimande encore pour ton attitude de la veille et t'annonce que ce matin, tu vas te faire percer les tétons, le clitoris et probablement les lèvres intimes.
Marie – En attendant le programme de la matinée, j'ai peur et vous supplie de renoncer à me faire percer, car j'ai trop peur de souffrir, mais encore une fois, vous me raisonnez et me persuadez que c'est pour mon bien, afin qu'Hervé ne me reconnaisse pas lors de la soirée que vous allez organiser.
Contrainte et forcée, je me rends dans la salle de bain, me doucher, me coiffer, me maquillez et me parfumer avant de venir vous demandez :
« Comment voulez-vous que je m'habille aujourd’hui, Monsieur Cello ? ».
Cello : « Mets juste la cape noire sur tes épaules, cela évitera que tes vêtements n'accrochent tes nouvelles décorations et te donnes des infections ».
Marie – Je vais dans la chambre, ouvre ma penderie, et prend la cape que vous aviez acheté, la pose sur mes épaules et l'attache en nouant les deux rubans situé en haut du vêtement.
Cello – Pendant ce temps, je sors la voiture du garage et me gare sur le trottoir, devant la maison. Je viens alors à ta rencontre et te prends par la main pour te conduire jusqu'à la voiture. Obligée ainsi de tendre le bras, tu écartes automatiquement l'un des pans de la cape, dévoilant ainsi ta nudité. De même, une fois assise dans mon véhicule, tu te sens obligée de te comporter comme d'habitude et donc d'écarter tes cuisses et les pans du vêtement, apparaissant quasi-nue à toutes personnes qui regarderaient à l'intérieur de l'automobile.
Je me gare à une cinquantaine de mètres de la boutique de piercings et tatouages. Je t'ouvre la portière et te prend une nouvelle fois la main jusqu'à la porte du tatoueur.
Nous sommes accueillis par un homme imposant, tout de cuir vêtu, une belle paire de bacchantes, très grand et costaux, avec des tatouages sur les avant-bras, le cou, les épaules et des piercings aux arcades sourcilières, à une narine et à la lèvre inférieure.
Il nous accueille et demande ce que nous souhaitons, tatouage ou piercing ? Je confirme que je souhaite dans un premier temps faire percer les tétons de Marie pour y mettre deux anneaux et le capuchon du clitoris.
Il nous conduit dans une pièce à l'arrière et demande à Marie de retirer sa cape et de s'installer sur le fauteuil de torture. Marie s'installe et me demande de lui prendre la main pour lui donner du courage.
L'homme nous tourne alors le dos et prépare son matériel qu'il place sur un plateau stérilisé. Il y place une pince, une aiguille et une aiguille pointe creuse pour passer le piercing. Bien entendu tout son matériel est stériliser et les aiguilles sont à usage unique. Puis il me demande de choisir les anneaux que je souhaites. J'en choisi que le perceur va sertir afin que Marie garde en permanence. Quand tout son matériel est prêt, il s'approche de Marie. Je prends la main de ma salope. L'homme passe une pommade anesthésiante sur tes seins, puis il pince le téton et d'un coup sec, il transperce le téton avec l'aiguille. Marie hurle, puis la douleur s'estompe légèrement. Cela devient supportable même quand il passe la pointe creuse pour mettre ensuite l'anneau qu'il sertis. Des larmes coulent sur tes joues, mais tu te forces à me sourire et lorsque l'homme demande si ça va, tu fais signe oui de la tête.
Il te laisse récupérer environ 5 minutes, puis il procède de la même façon pour le second téton.
Ensuite pendant que tu récupères, il prépare un autre plateau avec son matériel et me demande de choisir le bijou que je souhaite te voir porter.
Il se place tout près de toi, passe la pommade anesthésiante puis il saisit la peau du capuchon et tire dessus, et perce. Nouveau crie et nouvelles larmes, mais le perceur continue et met en place le bijou. Pendant que tu récupères, j'accompagne l''homme pour régler le travail et le bijou. Il me donne également quelques conseils pour nettoyer les plaies. Il précise qu'il faut attendre entre une et deux semaines pour la cicatrisation. Je lui dis alors que je reviendrais probablement plus tard, pour lui percer les lèvres intimes, car je souhaite pouvoir y attacher soit une clochette pour la promener ou des cadenas pour la priver de rapports intimes en punition.
Je t'aide à te lever et là, la douleur réapparaît car le piercing appuie  sur ton clito, ce qui a eu pour effet de le faire  bander, ce qui est très inconfortable au début, mais très bon par la suite, car tu seras en permanence excitée. C'est le perceur qui me l'a assuré.
Nous regagnons la voiture et rentrons à la maison. Je t'annonce alors que je ne souhaite pas que Kevin voit tes décorations, et donc tu vas rester à la maison quelques jours, et pour éviter que tu touches à tes bijoux, je t'attaches sur le lit, les bras et les jambes écartées. Tu me laisses faire et je te laisse ainsi pour aller au bureau.
Je suis au bureau depuis une petite heure lorsque je reçois un appel de la femme du patron d'Hervé. Elle me raconte qu'Hervé a parlé à son mari d'une soirée que j'organisais et son mari lui avait demandé de me contacter pour en savoir plus sur cette soirée. Prétextant le fait que ce n'est pas facile à expliquer au téléphone, j'aimerais la rencontrer et elle me propose de passer en début d'après-midi. Je suis satisfait d'avoir attirer au bureau cette femme, très belle et très coquine d'après ce que m'en a dit Hervé.
A midi, je quitte le bureau pour aller voir comment va Marie. Lorsque j'arrive dans la chambre d'amis où elle est installée, je la vois sourire, et soupirer. Elle me supplie de la détacher car elle s'ennuie. J'accepte de la délivrer juste le temps pour elle de prendre son déjeuner, mais ensuite je l'attache de nouveau. Je reste une petite heure à lui tenir compagnie puis je l'abandonne jusqu'au soir.
Lorsque je retourne au bureau, j'ai hâte de rencontrer cette femme qui m'a téléphoné dans la matinée en m'imaginant que je pourrais peut être la baiser, puisqu'elle est seule, son mari étant partie avec Hervé pour la semaine.
Je ne sais pas ou je mets les pieds , méfiante mais un brin excitée,  car je sais pour cette soirée  de débauche à laquelle  je vais prendre part , je ne vous connais pas , pas plus que Marie la femme de collègue de mon mari, Hervé  lui je l'ai  déjà aperçue  deux ou trois fois,  ce n'est  pas mon type d'homme  mais pour une soirée  pourquoi pas ?

Il et 13 heures et je ne sais toujours  pas comment je vais m'habiller  , jupe , short , robe  , pantalon ?
Dilemme ! !
Je fouille dans mes sous-vêtements,  noir blanc , coquin , ou sexy ?
Je voudrais être attirante sexy mais pas trop quand même,  aller ma fille décide-toi, noir , je sort l'ensemble  que mon mari ma acheté que je n'ai  encore jamais portée,
Le string est ouvert et fermé  sur le fond avec deux rubans rouges (en tirant dessus je m'ouvre  entièrement devant et derrière)
Pour le haut, le soutif assorti,  avec les rubans rouge mais là que pour la décoration.

Je pense à mettre ma petite chaîne en or que mon mec ma offerte  à mon mollet gauche.

Après plusieurs essayages , je me décide pour un pantalon en toile blanc , pantalon fermé  par deux séries de boutons sur les côtés , en tout  5 boutons de chaque côté  , ( si les cinq boutons sont défaits  de chaque côté  le devant et le derrière tombe sur mes cuisses ) , très coquin pour l'avoir  testé .
Pour le haut chemisier noir très décolleté  , lui ne ferme que par deux boutons ( très pratique aussi)

Me voilà presque prête pour ce rendez-vous,  encore une petite touche , un légère touche de mon parfum ( very irrésistible ) ?  Devant la glace le miroir me renvoyais une image de moi qui me plaît bien, mais plus le temps avance  plus je suis excitée.
Dans le taxi qui me conduit chez vous , enfin dans vos bureaux , les questions me viennent  à l'esprit L'homme  avec qui j'ai rendez-vous comment est-il Vieux , cela ne me dérange pas , avec un petit ventre j'aime  aussi ( confortable) jeune , très jeune , non je l'aurais  entendue à sa voie , peut être un pervers , hum !... Aller Pauline arrête  de fantasmer , il le faut mon entre jambe commence à bien s'humidifier , quand le taxi s'arrête  ,
« Voila madame vous voila à destination »
Il ma faut bien 30 seconde pour reprendre mes esprits
« Merci monsieur »,
Lorsque je te vois rentrer dans le hall des bureaux, je ne suis pas déçu. Tu es encore mieux que ce que j'avais imaginé, pas très grande, menue, j'espère juste qu'en plus d'être coquine, tu es soumise. Je viens à ta rencontre et te propose de venir dans mon bureau. Lorsque tu passes devant moi pour rentrer dans la pièce, je pose ma main au bas de tes reins et dis :
« Entrez ! Je vous en prie. Asseyez-vous ! » C'est plus un ordre qu'un conseil.En te montrant le canapé qui est sur la droite.
Puis j'ajoute : « Vous prendrez bien un verre de vodka, »
Pauline : « Oui bien sûr ».
Cello – Je sers un verre à Pauline, et m'en sert un également et je viens sur le canapé  à côté  d'elle , me serrant  un maximum contre elle. Nos cuisses se touchent ;
Pauline : Je sens votre cuisse contre la mienne, mais je fais comme si de rien était, 
Cello – Constatant que tu ne réagis pas, je commence à te parler de la soirée :
« Je souhaite faire baiser mon esclave sexuelle, une femme mariée, par quelques hommes, dont son mari, sans que celui-ci ne sache qui est cette chienne qui se fait prendre par tout les trous ».
Je m'arrête quelques secondes pour boire une gorgée de vodka, et aussi et pour voir comment tu réagis à ce que je viens de dire et je pose ma main sur sa cuisse . Elle ne bouge toujours pas alors je continues,
« Mon voisin Hervé m'a parlé de vous et de votre mari, me disant que vous aimez participer à ce genre de soirée, c'est pour cela que je lui ai dit dans parlé à votre époux en espérant votre venue, pour qu'elle soit aussi soumise à une femme très cochonne, car vous êtes bien très cochonne et vicieuse, n'est-ce pas? »
Je vide mon et pour te laisser le temps de répondre, j'ajoute :
« Une autre vodka? »
Tout en te servant, je te félicite pour  ta tenue, et demande :
« A quoi servent  ces boutons » ,
Pauline - Puis vous passez votre autre main dans mon dos , et je me retrouve  collée  à vous , là tu ne lâche rien , tu continues, moi je te regarde faire mais sans réaction. Tout en continuant à te présenter la soirée, je tripote les boutons de ton pantalon, défaisant les 5 qui sont entre nous deux.
« D'ici la soirée, je m'occupe de transformer ma salope en la faisant tondre et percer et en ce moment elle est captive, sans sexe, sans même la possibilité de se caresser, afin qu'elle soit en manque total de bite. Voilà ! Étés-vous toujours intéressée pour participer à cette soirée ? »
Pauline – Je suis toute mouillée à te cotés.....Je ne fais pas paraître , reste presque de marbre , j'ai  bien sentis que tu défaisais mes boutons, mais là encore je ne bouge pas , attendant  , presque frustrer que tu prennes ton temps.
Pauline pense – Pas mal du tout , bel homme ,  je voudrais bien savoir ce qui ce cache sous cette bosse , oui depuis qu'il a entrepris  de me déshabiller.  Il bande, et à voir cette bosse, il n'est  pas difficile  de penser à ce qu'il a dans  la tête.
En attendant sa réponse, je regarde son décolleté et lui dit qu'elle a de très jolis seins. Ma main attrape le premier bouton et défait celui du haut, dévoilant près qu’entièrement ta poitrine.
Pauline : « Oui, bien entendu, nous avons parfois avec Henri participé à quelques soirées libertines, mais jamais à ce genre de soirée avec une soumise ».
Puis mon chemisier s'ouvre  les deux boutons ne t''ont pas résisté très longtemps . Je prends le corsage par le haut des pans et descend le vêtement en laissant tes bras dans les manches. Ainsi les bras dans le dos, tu ne peux esquisser un geste de défense, si tu en avais envie, ce dont je doute, car depuis ton arrivée tu n'as jamais protesté, ni quand je t'ai collé, mis la main sur ta cuisse, défait les boutons du côté gauche de ton pantalon, ni même le premier bouton de ton corsage.
Je tourne délicatement le visage de Pauline vers moi, et je dépose mes lèvres sur les siennes. Lorsque je tente de pénétrer sa bouche avec ma langue, elle ouvre légèrement sa bouche pour accueillir ma langue. Nous échangeons un baiser plein de tendresse, avant d'y mettre de la fougue. Nous nous embrassons pendant de longues minutes tout en nous caressant. Je titille tes tétons puis je dégrafe mon pantalon et sort mon sexe à l'étroit dans mon caleçon.
Je pose ma main derrière sa tête et lentement, la fait de pencher vers mon sexe tendu.
Elle saisit mon sexe et se met à me masturber doucement, décalotte mon sexe et caresse mon gland de son pouce, étalant les gouttes qui sort de mon méat ...Après quelques minutes de ce traitement, elle se baisse dépose un baiser sur mon gland, puis quelques autres. Sa langue lèche celui-ci, remonte tout le long de mon sexe, puis redescend vers mon gland et recommence. Sa bouche entre dans la danse, Elle prend ma queue à pleine bouche. Elle aspire ma bite, la malaxe entre sa langue et son palais. Elle me regarde tout en me suçant. Ma queue s’allonge, grossis et durci dans sa bouche. Elle entame des vas et vient sur toute la longueur de ma bite. Avec sa main, elle me caresse les couilles. Elle recrache ma queue pour la lécher du gland aux couilles. Elle en gobe une, puis l’autre, toujours en me regardant avec ce regard sexy derrière ses lunettes. Elle me masturbe en même temps qu’elle me bouffe les couilles. Puis, elle retourne, lèche ma queue avant de la reprendre dans sa bouche. Elle reprend les vas et vient entre ses lèvres. Elle m’aspire le gland, je vois ses joues qui ce creuse. Elle se régale de ma queue, elle alterne entre me lécher, me prendre dans sa bouche et me masturber. Je sent le plaisir monter, les caresses sont de plus en plus sensible, je souffle de plus en plus fort. Elle a bien compris que je vais plus tenir très longtemps, elle reprend ses vas et vient avec sa bouche sur toute la longueur de mon sexe. Son regard, la chaleur de sa bouche qui enveloppe ma bite, sa langue qui titille mon gland et ses mains qui me malaxe les couilles finissent à avoir raison de moi.
« -Oh oui ma chérie, je vais jouir ».
Elle arrête la fellation et sans me quitter des yeux, elle me masturbe à quelques centimètres de son visage. Je ne peux me retenir plus longtemps. Mon premier jet épais et abondant s’écrase sur son nez et sa bouche. Un deuxième jet encore plus abondant s’écrase sur ses paupières et sur son front. Un troisième jet, moins important atterrie à la commissure de ses lèvres
Elle se redresse et cherche un mouchoir dans son sac. Je comprends qu'elle veut s'essuyer, aussi je lui demande de récupérer mon sperme avec sa langue. Elle refuse, elle n'a jamais fait cela, même pas avec Henri . Je parviens à la convaincre de goûter au moins une fois. Elle ouvre la bouche et récupère avec le bout de sa langue les quelques gouttes posées près de ses lèvres. Puis elle recommence. Je comprends alors que je l'ai convaincu et qu'elle ne déteste pas tant que cela et je lui demande de me nettoyer ma bite. Elle se baisse de nouveau et nettoie mon gland avec sa langue récupérant les dernières gouttes de mon nectar.
Je sers de nouveau un peu de vodka et nous trinquons. J'ai envie de la baiser, mais avant je lui demande :
« Ça fait longtemps que tu as ses piercings sur tes seins? ».
Pauline boit une gorgée de vodka et avec une certaine gène, elle commence à me raconter l'histoire de ses piercings. Elle est la poitrine nue sur le canapé, la tête sur mes cuisses nues, ma queue dans ses cheveux courts.
Pauline : « Oui, j'étais jeune, et c'est copain de l'époque qui m'a fait percé les tétons »
Tout en l'écoutant, je défais les 5 boutons, coté droit, de ton pantalon de ma main droite, alors que je lui caresse le visage et le haut du corps de la main gauche. Je comprends dans cette phrase que Pauline a été plus ou moins soumise à son petit ami de l'époque, mais je ne veux pas la brusquer, pour une première rencontre

Je fais lever Pauline et inévitablement son pantalon tombe sur des cuisses. Surprise, du moins c'est ce qu'elle veux faire paraître, elle tente de retenir le vêtement, mais je saisis celui-ci et le fait descendre sur ces mollets et acculée, elle retire ses chaussures et retire complètement son pantalon. Pauline est maintenant en string devant moi, dans mon bureau.
Elle est très sexy dans son string noir fendue, orné de deux ruban rouge qui empêche le sous-vêtement de s'ouvrir aux endroits stratégiques. Je la caresse tendrement, au travers de son string noir la félicitant pour le choix de ses sous-vêtements.
Je l'attrape par les hanches, et l'attire vers moi, toujours assis sur le canapé. Je me baisse et j'ai son sexe à la hauteur de mon visage. Elle ne lutte pas, lorsque je dépose mes lèvres sur son pubis. Il me semble même qu'elle vienne au devant de ce baiser. Je constate que tu es mouillée, Encouragé par cette constatation, je passe ma langue sur tes lèvres et je perçois qu'imperceptiblement, tu écartes tes cuisses. Nouvel encouragement de ta part, certainement, aussi je te fais asseoir sur mes genoux et te susurre à l'oreille :
« J'ai envie de toi, ma belle ».
Elle me sourit. Je tire sur les rubans rouges du string pour avoir accès à tes orifices. Je te caresse et commence à la doigter. Doucement je fait basculer Pauline sur le canapé, sur le dos, puis je m'allonge sur elle, et avec douceur je la pénètre sans retirer son string.
Nous faisons l'amour tendrement, ne voulant pas brusquer cette magnifique femme, que j'espère bien dominer et soumettre dans quelques temps. C'est comblée, mais exténuée que Pauline se rhabille plus d'une heure après.
Avant de partir, elle m'assure qu'elle me recontactera très vite pour me confirmer ou non, sa participation et celle de son époux à la soirée.








Les avis des lecteurs
 

Bonjour , nathalie
Tres belle suite , marie va avoir de la conurence
J'ai hate de découvrir la suite
Histoire très bien ecrite
Nathalie

 




Vous êtes :

Indiquez votre adresse mail si vous souhaitez la communiquer à l'auteur de l'histoire.
Sinon, laissez vide :


° Recopiez le code suivant :
 


Autres histoires érotiques publiées par Cello


 
Marie ma nouvelle voisine – 22 / 23– Après-midi du dimanche. - Récit érotique publié le 18-09-2017
 
Marie - Épisode 19 – ASSERVISSEMENT DE PAULINE (2) - Récit érotique publié le 16-09-2017
 
Marie - Épisode 18 – ASSERVISSEMENT DE PAULINE - Récit érotique publié le 14-09-2017
 
Marie - Épisode 17 – Deuxième rencontre avec Pauline - Récit érotique publié le 10-09-2017
 
Marie - Épisode 16 – Pose de piercings et rencontre de Pauline - Récit érotique publié le 08-09-2017
 
Marie - Épisode 15 – Préparation de la soirée Gang-Bang - Récit érotique publié le 06-09-2017
 
Marie ma nouvelle voisine - 21 – Fin de matinée du dimanche. - Récit érotique publié le 19-08-2017
 
Marie ma nouvelle voisine - 20 – Matinée du dimanche (suite) - Récit érotique publié le 07-08-2017
 
Marie ma nouvelle voisine - 19 – Matinée du dimanche - Récit érotique publié le 05-08-2017
 
Marie ma nouvelle voisine - 18 - samedi soir (fin) - Récit érotique publié le 03-08-2017
 
Marie ma nouvelle voisine - 17 - Repas du samedi soir - Récit érotique publié le 31-07-2017
 
Marie ma nouvelle voisine - 16 - fin du samedi apres midi - Récit érotique publié le 10-02-2014
 
Marie ma nouvelle voisine - 15 - samedi apres midi piscine - Récit érotique publié le 16-01-2014
 
Marie ma nouvelle voisine - 14 - fin de matinée et déjeuner - Récit érotique publié le 09-12-2013
 
Marie ma nouvelle voisine - 13 - Samedi matin - Récit érotique publié le 07-12-2013
 
Marie ma nouvelle voisine - 12 - vendredi - Fin du dîner - Récit érotique publié le 15-10-2013
 
Marie ma nouvelle voisine - 11 - vendredi - le diner - Récit érotique publié le 13-10-2013
 
Marie ma nouvelle voisine - 10 - vendredi - début de journée et de soirée - Récit érotique publié le 11-10-2013
 
Marie ma nouvelle voisine - 10 - Jeudi - fin de la journée - Récit érotique publié le 09-10-2013
 
Marie ma nouvelle voisine - 09 - Jeudi en fin de matinée. - Récit érotique publié le 08-08-2013
 
Marie ma nouvelle voisine - 08 - La matinée du Jeudi - Récit érotique publié le 23-07-2013
 
Marie ma nouvelle voisine - 07 - Le mercredi soir - Récit érotique publié le 10-03-2013
 
Marie ma nouvelle voisine - 06 - Le mercredi - Récit érotique publié le 08-03-2013
 
Marie ma nouvelle voisine - 05 - Le mardi après-midi - Récit érotique publié le 26-11-2012
 
Marie ma nouvelle voisine - 04 - Le mardi matin - Récit érotique publié le 23-11-2012
 
Marie ma nouvelle voisine - 03 - Le lundi après midi - Récit érotique publié le 21-11-2012
 
Marie ma nouvelle voisine - 02 - Le lundi matin - Récit érotique publié le 19-11-2012
 
Marie ma nouvelle voisine - 01 - Le samedi - Récit érotique publié le 16-11-2012
 
Marie - Episode 14 - Repas et nuit chez Marie en presence de son mari. - Récit érotique publié le 06-08-2012
 
Marie - Episode 13 - Marie chez mon docteur - Récit érotique publié le 02-08-2012
 
Marie - Episode 12 - Au restaurant avec son mari - Récit érotique publié le 31-07-2012
 
Marie - Episode 11 - Visite de l'époux de Marie au bureau - Récit érotique publié le 29-07-2012
 
Marie - Episode 10 - Présentation à Kévin - Récit érotique publié le 26-07-2012
 
Marie - Episode 9 - Médecine du travail - Récit érotique publié le 24-07-2012
 
Marie - Episode - Le magasin de vêtement - Récit érotique publié le 22-04-2012
 
Marie - Episode 7 - L'association - Récit érotique publié le 04-04-2012
 
Marie - Episode 6 - Essai de ta robe de mariée - Récit érotique publié le 29-03-2012
 
Marie - Episode 5 - Achat et gravure d'un collier - Récit érotique publié le 03-12-2011
 
Marie - Episode 4 - De retour au bureau, Marie téléphone à son mari - Récit érotique publié le 10-11-2011
 
Marie - Episode 3 - Au restaurant - Récit érotique publié le 08-11-2011
 
Marie - Episode 2 - Deuxième entretien d'embauche - Récit érotique publié le 06-11-2011
 
Marie - Episode 1 - Premier entretien d'embauche - Récit érotique publié le 30-10-2011