S'IDENTIFIER (Pas encore inscrit ?)

Mémoriser     [Mot de passe perdu ?]


 

Histoires triées par catégories :


 

Thématiques

Abstinence Amazones Amis Andromaque Anulingus Arabes Artisan Artiste Asiatiques Au boulot Au reveil Auto-fellation Avion Baby sitter Bateau Beau-frere Beau-pere Beauté Belle-mere Belle-soeur Bisexualite Bizarre Blacks Blondes Bois, Foret Bondage Boules de geisha Bourgeois Branlette espagnole Brunes Cage de chasteté Calin Camping Candaulisme CapdAgde Caresses preliminaires Casting Chantage Cinéma Club libertin Cocufiage adultere Combat Coming-out Cougar Coup de foudre Cousins Cuisine Culottes Cunnilingus Cybersexe Darkroom Depucelage Dialogue Discothèque Docteur Doigtage Dominant Maitre Dominatrix Double penetration Douche Bain Drague Echangisme Ejaculation faciale Ejaculation feminine Emotions sensibilité Endroits insolites Entre hommes - Gay Epilation Escort boy Escort girl Etudiant Europe est Exhibition Exotisme Extreme Facesitting Fantasmes Fantasy Fellation Féminisation Femme fontaine Femmes enceintes Fessee fetes soirees Fetichisme Fille encule homme Film porno Fist Fist-fucking Flagellation Frotteurisme Fucking machine Gang bang Gerontophilie Glamour Gloryhole Gode ceinture Godemiche gorge profonde Gros Grosses Gros seins Gros sexe Hammam Handicap Hermaphrodite Hermaphrodites Historique Hôpital Hotel Humiliation Inconnu-inconnue Infirmieres Ivresse Jambes Jeunes Jeux Jumeaux-jumelles Lactation Lavement anal Legumes Lesbiennes Levrette Libertinage Lingerie Maigre Mammophilie Mariage Massage Masturbation Matures Mini jupe Missionnaire Mommy porn Mots crus Muscles Mythologie Naturisme nudisme Nymphomane Obéissance Oeuf vibrant Oncle et tante Onirique Parking Partouze Perles anales Petit sexe Petits seins Pieds Piercings Piscine, Plage Poesie Poilues Ponyslave Préliminaires Première fois Prison Prof Prostate Punitions Quebec Recit bilingue Romantisme Rousses Routiers Russes Sadomaso Saint valentin Salope Sans capote Sans culotte Science fiction Secrétaire Sensualité Sexe sauvage Sexshop Sextoy Sillicone Sodomie Soixante-neuf Soubrette Soumission Spermophile Sport String Striptease Tatouage Tendresse Terma Testicules Tétons Toys rosebud geisha Train Transexuelle Travesti Triolisme Triple penetration Uniformes Urophilie Pisse Vacances Vieux avec jeunes Voisins voisines Voiture Voyeurisme Wc




Petites annonces

Les dix dernières annonces :

• au services de vos sévices sous certaines ...
• Je suis un homme charmant, sportif, propre et cultivé de nature calme. Je vous ...
• Bonjour tout le monde, Jeune homme de 27 ans recherche relation virtuelle avec ...
• Bonjour Madame Je suis 1 homme Age 52 ans silhouette ronde qui s’assume et une ...
• Bonjour messieurs, Vous avez d'échanger avec moi dans le respect, une jolie ...
• Jeune couple, elle 26 ans, lui 28 ans, recherchons une jeune femme pour passer une ...
• Bonjour, Jeune homme de 22 ans, toujours vierge Je recherche une femme qui serait ...
• Véritable lope à humilier, j'aimerais rencontrer toutes personnes dominatrices pour ...
• Bonjour, je recherche homme entre 30 et 50 ans, non bedonnant, pas de barbe ni ...
• Senior 70 ans actif aimant se faire sucer cherche senior pour jeux coquins ...


LA SOUMISSION D’ALICE (1)

- Par l'auteur HDS Janus01869 -

Auteur de récits érotiques Récit érotique écrit par Janus01869 [→ Accès à sa fiche auteur].
Auteur femme. - Email : janus1869outlookfr

• 10 récits érotiques publiés.
• Cote moyenne attribuée par les lecteurs : 9.3 • Cote moyenne attribuée par HDS : 8.8
• L'ensemble des récits érotiques de Janus01869 ont reçu un total de 67 964 visites.

sexe récit : LA SOUMISSION D’ALICE (1) Histoire érotique Publiée sur HDS le 10-09-2017 dans la catégorie Dominants et dominés
Tags: Dominatrix  Exhibition  Obéissance 
Cette histoire de sexe a été affichée 3312 fois depuis sa publication.

Note attribuée à cette histoire érotique par les lecteurs ( 1 votes ): LA SOUMISSION D’ALICE (1) ( 10.0 /10 )
Note attribuée à cette histoire érotique par HDS : LA SOUMISSION D’ALICE (1) ( 9.0 /10 )
 
histoires érotiques audio

 
Couleur du fond :


LA SOUMISSION D’ALICE (1)

Je vais commencer une tout autre série: j'aimerais vous relater ma soumission avec Maîtresse Céline.
En fait, contrairement à ce que j'ai laissé penser, tout ce que je vous ai raconté jusqu'à présent n'est que fantasme. La seule chose vraie, c’est que mon mari s’est effectivement fait passer pour Vincent mais le quiproquo dans le jardin de … n’a jamais eu lieu.

Avec Fabien, mon mari, on s’est connu au lycée. On a perdu notre virginité ensemble et on n’est jamais allé voir ailleurs. Ni l’un, ni l’autre. Je n’ai pas connu d’autres bites et lui pas d’autres chattes non plus.

Mais il y a peu, mon mari m’a débloquée comme on dit dans le jargon : je me suis découvert un appétit sexuel très fort. Il m'a alors encouragé à écrire ce que je voulais sur HDS et même à parler cul avec d'autres personnes. C'est une marque de confiance énorme et je l'en remercie du fond du cœur. Mes histoires se sont étoffées avec les échanges: David, Nico et Yass sont des personnes réelles. J’aime exciter, faire bander et gicler les personnes avec qui je discute. Mais interdiction formelle d’aller voir ailleurs ou d’envoyer des photos d’aucunes sortes.

Lorsque Maîtresse Céline m’a proposé d’être sa Soumise, à la suite d’un de mes récits sur HDS, j’étais assez dubitative. Je ne savais même pas que j’en étais une ou tout du moins, je n’étais pas prête à l’admettre et surtout à m’accepter comme telle. Je ne juge pas les autres mais j’ai un regard d’auto-flagellation très prononcé. Et puis, avouons-le, j’avais peur. Peur de ce qu’on peut me faire faire, d’ouvrir la boîte de Pandore et d’aller au-delà des limites fixées avec mon mari ; peur enfin que ce Dominant soit un prédateur en quête de chair fraîche pour satisfaire son ego sous couvert de satisfaire mes propres désirs.

En échangeant beaucoup avec elle, Maîtresse Céline a su me faire découvrir ce monde du BDSM qui me fascine désormais, un monde qui est en fait très respectueux de l’intégrité physique et psychique du Soumis. Cette société protège ses Soumis. Le Soumis a des devoirs envers son Dominant mais c’est réciproque. Et le premier devoir du Dominant est de protéger son/sa Soumis(e). J’ai pu recouper toutes les informations qu’elle me donnait. Elle me prouvait ainsi que je pouvais avoir confiance en elle et c’est ce qui m’a décidé de m’engager à être sa Soumise.

Je suis très heureuse d’avoir franchi le pas, et fière aussi qu’on me propose de faire partie de ce monde fascinant et subtil. Ce n’est pas « juste de la baise ». C’est même plus cérébral que physique.

Alors oui, la boîte de Pandore est ouverte : je vois ce qu’il est possible de faire alors que je ne me l’autorise pas pour des raisons personnelles. Mais Maîtresse Céline me permet de canaliser mes pulsions, de donner un cadre permis à mes envies. Je suis beaucoup plus épanouie et en phase avec moi-même maintenant, même s’il me reste encore bien du chemin à parcourir. C’est comme si, jusque-là je n’avais été qu’une chenille et que désormais le papillon venait d’éclore de son cocon.

J’ai envie ici de vous faire partager ma soumission. Il y aura du réelle mais aussi des fantasmes car je ne m’autorise pas tout. Ecrire me libère. Une sorte d’évasion.

La toute première règle que Maîtresse Céline m’a apprise est que si je rencontre des Dominants, il ne faut pas que je les regarde dans les yeux, et que je les appelle Monsieur ou Madame. Le vouvoiement et leur parler respectueusement est également obligatoire.

-------------------
MA PREMIERE SOIREE
------------------

« Alice, il y a une soirée Dominant/Soumis le XXX à XXX et j’aimerais que tu m’y accompagnes en tant que Soumise. Je respecterai notre accord et tu ne feras que du sexe et de la Soumission seule ou avec moi ».

Ce mail m’électrise ! Je suis fière que Maîtresse Céline me propose une telle soirée ! Pouvoir être exhibée à ses côtés en bonne chienne obéissante, voir l’effet que je produis sur les autres Soumis et Soumises qui seront nus comme moi est un rêve qui va devenir réalité.

Les semaines passent et la soirée approche à grands pas. J’apprends tout ce que je peux pour ne pas décevoir ma belle Maîtresse et lui faire honneur par mon comportement. Je n’aurai que 3,5 mois de soumission derrière moi et que du virtuel ! Je m’entraîne à bien parler pendant les séances de buttplug/cône et de fist, comme elle me le demande, chose qui m’est encore assez difficile. Je ne suis peut-être que Soumise virtuellement pour le moment, mais j’aimerais que cela ne se voit pas auprès de ses « confrères ». Je m’exerce également à porter des talons. Les miens ne font que 10 cm mais ils galbent bien les jambes et même si je serai la plupart du temps à quatre pattes pour bien mettre en valeur ma belle croupe, le peu de temps où je serai en civile, ce serait de plus mauvais effet de s’étaler.

Le jour J arrive enfin ! Avec fébrilité j’enfile mes vêtements que j’ôterai à l’arrivée. Je me maquille et enfile mon masque vénitien à damiers or, blanc et noir. Dès que je le revêts, ce que me renvoie le miroir n’est plus le reflet d’Alice mais celui de Janus, la bonne salope obéissante à la chute de reins qui plaît tant à ma Maîtresse. J’ai choisi ce surnom pour le Dieu à deux visages qui définit mes deux personnalités, la Alice de la vie de tous les jours, sage et réservée et la Alice cachée qui aime le stupre et le vice. Mon entrejambe me chauffe et le clito pulse dans mon string. Je me force au calme en me concentrant sur ma respiration. A partir de maintenant, c’est Maîtresse Céline qui a tout pouvoir sur ma libido.

Nous arrivons dans la même voiture avec ma Maîtresse et un autre de ses Soumis, Numéro Bis. Très bien proportionné ce Numéro Bis! Un torse musclé et athlétique mais pas trop, taillé en V. Une cambrure au niveau des reins qui accentuait la beauté de son petit cul rebondi. Il doit aimer se faire fourrer !

Nous sommes en vue d’une magnifique maison bourgeoise dont la façade est percée de hautes fenêtres. Les voitures font la queue pour permettre aux majordomes d’ouvrir la portière et laisser descendre leurs passagers. Les Dominants et leurs Soumis. Je baisse les yeux inutilement de peur de croiser le regard d’un Dominant. C’est bien la première règle que Maîtresse Céline m’a énoncée et la seule que je n’ai pas vraiment éprouvé… A travers la vitre teintée, impossible qu’aucun d’entre eux ne puissent me voir. Je me sens soudain intimidée par tant de faste. Est-ce que je vais être à la hauteur ? Est-ce que je ne vais pas paraître trop gauche et porter ma Maîtresse au ridicule ? Celle-ci sent ma vague de peur et l’apaise en me touchant le bras et me soufflant que tout va bien se passer.

A notre tour. Maîtresse Céline sort en premier puis nous, ses Soumis. On me tend la main et me voilà dehors à admirer cette belle façade illuminée du soleil presque couchant qui teinte les pierres claires d’or et de bronze. Le temps est compté, une autre voiture suit la nôtre. J’entre à la suite de ma Maîtresse qui nous laisse au soin d’un toiletteur. Pas un cm carré de mon anatomie intime n’est épargné et plus aucun poil ne couvre mon corps. Je suis propre comme un sous neuf, de l’extérieur comme de l’intérieur. Mes parties érogènes sont recouvertes d’une crème qui me chauffe encore plus les sens.

Une fois finie, je sors de la pièce un peu perdue, mais pas longtemps. Notre Maîtresse m’attend et aux claquements de ses doigts, je la rejoins à quatre pattes, comme il sied à mon rang de Soumise. Elle a mis sa tenue noire : un bustier et un string avec des fermetures aux endroits adéquates, des cuissardes à talons vertigineux qui élancent sa silhouette et un loup de la même couleur que l’ensemble. Le noir lui va à ravir et rehausse son teint mat. Ses cheveux bruns tombent en cascade sur ses épaules et son dos. Que ma Maîtresse est belle ! Elle est menue et possède un petit cul de rêve. Et pour couronner le tout sa voix très suave et sensuelle patinée d'un très léger accent sud-américain lui donne encore plus de charme.

Contrairement à mon comparse, je ne porte pas de collier. Je ne supporte pas de sentir quoique ce soit au niveau de mon cou. Je suis assez déçue par moi-même de ne pas supporter cette marque d’appartenance à cette société.

Un petit claquement de langue pour moi et un petit coup sur la chaîne pour lui et nous voilà partis à la suite de Maîtresse Céline dans les dédales des couloirs. Je n’ai pas l’habitude de la quadrupédie mais au bout de quelques mètres, ma démarche se fait plus souple. Les lumières tamisées s’ajoutent aux mystères des lieux.

Nous arrivons dans un grand salon où d’autres Maitres et Soumis à leurs pieds à quatre pattes attendent dans un silence respectueux. Tous portent un masque ce qui rend le cadre encore plus solennel. On reconnaît vite les Soumis : ils sont tous nus à part les femelles qui portent des talons hauts. Colliers et chaînes dans les mains de leur Soumis complètent la tenue. Les Dominants quant à eux sont habillés. Les hommes avec des vêtements moins hétéroclites que leurs consœurs : soit en costume soit tout en cuir style biker. Je sens les regards sur notre trio. Je me rends compte alors que les femmes Dominantes sont peu nombreuses et celles avec des femelles, encore moins. La mienne est magnifique et je me redresse de fierté d’avoir le privilège d’être sa chienne. En cet instant, je suis encore plus consciente que mon corps et mon plaisir n’appartiennent qu’à Elle. C’est Elle mon Alpha, celle qui me protège et exacerbe mes jouissances. Je sens mes tétons se tendre. Je jette un coup d’œil à mon collègue, Numéro Bis. Lui aussi est très excité, et je vois sa queue bandée et grandir à vue d’œil. En réponse ma chatte s’humidifie. Encore une fois, je me force au calme et regarde autour de moi.

Le Maître de séance ouvre alors le bal en énonçant les règles et la répartition des salles. Tous les Maîtres se dispersent et leurs Soumis à leur suite dans un ballet de fesses des plus excitants. Certaines ont une démarche si féline ! Combien d’année de soumission avant d’obtenir un si beau résultat ?

Nous passons dans diverses antichambres toutes plus cossues les unes que les autres avant de nous arrêter dans une pièce où une jeune femme aux fesses magnifiques, qu’on aurait envie de lécher toute la nuit, attend patiemment qu’une file de Soumis mâles se forme. Pas moins de 12 hommes nus et masqués font la queue !

(A suivre…)








Les avis des lecteurs
Janus01869

Tu m'en vois ravie Kaminu!
La suite est déjà parue, au moment où je t'écris.
A bientôt j'espère
Alice

 
Kaminu

Lu d'une main en me masturbant avec l'autre, j'ai très hâte de lire la suite...

 
Janus01869

Merci Daphnis pour ton commentaire.
Patience, patience, la suite arrive très vite!

 
Daphnis

Tes histoires m'avaient manqué Alice.
Cette petite mise en bouche m'excite énormément je bande fort et j'ai hâte de découvrir la suite

 
Janus01869

Merci cher lecteur pour votre commentaire.
Si Maîtresse Céline me l'ordonnait, oui j'irai lécher vos couilles et votre bite sortant du fondement de ma consoeur en soumission avec beaucoup de plaisir et d'excitation! Je cracherais bien à la jonction entre votre membre et son oeillet pour lubrifier le passage.

 
 

Alice est de retour en Soumise pour la dureté de nos bites! Si cela était possible, aimerais tu lécher mon anus pendant que je sodomise cette fameuse Soumise? Voir même aspirer mes couilles et sucer ma queue dans ses allers et venues dans le rectum de ta comparse?



 




Vous êtes :

Indiquez votre adresse mail si vous souhaitez la communiquer à l'auteur de l'histoire.
Sinon, laissez vide :


° Recopiez le code suivant :
 


Autres histoires érotiques publiées par Janus01869


 
LA SOUMISSION D’ALICE (3) - Récit érotique publié le 14-09-2017
 
LA SOUMISSION D’ALICE (2) - Récit érotique publié le 12-09-2017
 
LA SOUMISSION D’ALICE (1) - Récit érotique publié le 10-09-2017
 
ALICE (5) : LE CLUB LIBERTIN - Récit érotique publié le 17-05-2017
 
ALICE (4) : LE SEXSHOP - Récit érotique publié le 17-03-2017
 
ALICE (3): DOMINATRIX CHEZ MON PATRON DAVID - Récit érotique publié le 18-02-2017
 
ALICE, FABIEN ET VINCENT (2) : LE PLAN A TROIS - Récit érotique publié le 30-01-2017
 
ALICE, FABIEN ET VINCENT (1) : LE QUIPROQUO - Récit érotique publié le 12-01-2017
 
Oh ma Maîtresse - Récit érotique publié le 05-01-2017
 
Le cubi - Récit érotique publié le 03-01-2017