S'IDENTIFIER (Pas encore inscrit ?)

Mémoriser     [Mot de passe perdu ?]


 

Histoires triées par catégories :


 

Thématiques

Abstinence Amazones Amis Andromaque Anulingus Arabes Artisan Artiste Asiatiques Au boulot Au reveil Auto-fellation Autobiographie Avion Baby sitter Bateau Beau-frere Beau-pere Beauté Belle-mere Belle-soeur Bisexualite Bizarre Blacks Blondes Bois, Foret Bondage Boules de geisha Bourgeois Branlette espagnole Brunes Cage de chasteté Calin Camping Candaulisme CapdAgde Caresses preliminaires Casting Chantage Cinéma Club libertin Cocufiage adultere Combat Coming-out Cougar Coup de foudre Cousins Cuisine Culottes Cunnilingus Cybersexe Darkroom Depucelage Dialogue Discothèque Docteur Doigtage Dominant Maitre Dominatrix Double penetration Douche Bain Drague Echangisme Ejaculation faciale Ejaculation feminine Emotions sensibilité Endroits insolites Entre hommes - Gay Epilation Escort boy Escort girl Etudiant Europe est Exhibition Exotisme Extreme Facesitting Fantasmes Fantasy Fellation Féminisation Femme fontaine Femmes enceintes Fessee fetes soirees Fetichisme Fille encule homme Film porno Fist Fist-fucking Flagellation Frotteurisme Fucking machine Gang bang Gerontophilie Glamour Gloryhole Gode ceinture Godemiche gorge profonde Gros Grosses Gros seins Gros sexe Hammam Handicap Hermaphrodite Hermaphrodites Historique Hôpital Hotel Humiliation Inconnu-inconnue Infirmieres Ivresse Jambes Jeunes Jeux Jumeaux-jumelles Lactation Lavement anal Lectures érotiques Legumes Lesbiennes Levrette Libertinage Lingerie Maigre Mammophilie Mariage Massage Masturbation Matures Mini jupe Missionnaire Mommy porn Mots crus Muscles Mythologie Naturisme nudisme Nymphomane Obéissance Oeuf vibrant Oncle et tante Onirique Parking Partouze Perles anales Petit sexe Petits seins Pieds Piercings Piscine, Plage Poesie Poilues Ponyslave Préliminaires Première fois Prison Prof Prostate Punitions Quebec Recit bilingue Romantisme Rousses Routiers Russes Sadomaso Saint valentin Salope Sans capote Sans culotte Science fiction Secrétaire Sensualité Sexe sauvage Sexshop Sextoy Sillicone Sodomie Soixante-neuf Soubrette Soumission Spermophile Sport String Striptease Tatouage Tendresse Terma Testicules Tétons Toys rosebud geisha Train Transexuelle Travesti Triolisme Triple penetration Uniformes Urophilie Pisse Vacances Vieux avec jeunes Voisins voisines Voiture Voyeurisme Wc

Petites annonces

Les dix dernières annonces :

• > Le libertinage pour des plaisirs dans le respect de chacun et chacune > Anna ...
• bonjour à toutes , je suis un charmant jh de 35 ans marié mais délaissé et je ...
• Bonjour, Je cherche une complice femme, pour séduire/échanger des emails torrides ...
• Bonjour Quelle femme mariée ou non (je suis moi-même marié) aurait envie de ...
• Bonjour.. J'ai une demande tout à fait particulière.. Je ne cherche aucun ...
• Je suis toujours à la recherche d'une bourgeoise 50/60 bcbg sans tabou acceptant ...
• Salut tout le monde, J'ai 26 ans et je suis célibataire. Alors pour combler mon ...
• Bonjour je m’appelle Florian j’ai 22 ans et je cherche une femme plutôt vers les 35 ...
• Jeune homme de Lille, 24 ans, aimerai découvrir le plaisir anal, le massage de la ...
• Bonjour, 32 ans, initié aux plaisirs divers depuis quinze ans, j'ai l'audace de ...


Des vues sur moi 2

- Par l'auteur HDS Folle de lycra -

Auteur de récits érotiques Récit érotique écrit par Folle de lycra [→ Accès à sa fiche auteur].
Auteur homme. - Email :

• 25 récits érotiques publiés.
• Cote moyenne attribuée par les lecteurs : 8.6 • Cote moyenne attribuée par HDS : 8.5
• L'ensemble des récits érotiques de Folle de lycra ont reçu un total de 159 511 visites.

sexe récit : Des vues sur moi 2 Histoire érotique Publiée sur HDS le 11-10-2017 dans la catégorie Entre-nous, les hommes
Tags: Travesti  Soumission  Féminisation 
Cette histoire de sexe a été affichée 2802 fois depuis sa publication.


Note attribuée à cette histoire érotique par HDS : Des vues sur moi 2 ( 9.0 /10 )
 
Les Dernières Inscrites sur HDS.sexy - Sur votre Région :

 
Couleur du fond :


Des vues sur moi 2

Salut c’est votre folle de lycra


Dans l'épisode précédent, je vous avais parlé de mon aventure avec mon chef qui se prénommait Antoine. Il avait fait de moi la pire des cochonne et en abusait avec son ami Gilles. Je m’étais retrouvé à faire des choses inavouables avec lui, avec ses amis et pire encore. Il avait une emprise sexuelle sur moi que je ne saurais expliquer, mais il dépassait les limites souvent quand même. En même temps j’avais une relation hétéro avec celle qui est aujourd’hui ma compagne prénommée Marie est d’une grande beauté et je suis on ne peut plus heureux avec elle. Elle est très coquine et nous en profitons mutuellement. Avec mon chef nous avons gardé contact, nous échangions des courriels et de petits messages sur Messenger ou par courriel. Voilà quelques semaines, quelle ne fut pas ma surprise de le rencontrer dans une galerie marchande à proximité de chez moi. Je lui ai demandé si il habitait dans le coin, il m’a répondu que non, mais il était responsable d’un magasin dans cette galerie. C’était un magasin de vêtements pour homme assez chics donc je vous tairai la marque.



Il ne lui a pas fallu 5 minutes pour que ces propos commencent déjà à dévier et s’orienter vers une connotation sexuelle. Comme hypnotisé, je l’ai laissé faire. Une fois arrivés dans le magasin, il a laissé sa vendeuse partir vu qu’il était 19h30’. Nous sommes restés là à causer un petit peu, puis il s’est approché de moi et a commencé à me caresser, comme si j’étais à lui. Comme voilà 5 ans je me suis laissé faire et les minutes qui suivirent lui ont donné le dessus psychologique sur moi. À 20h il m’a dit qu’il baissait la grille et qu’il allait faire la caisse. Il n’avait pas beaucoup de temps à me consacrer ce soir car il était attendu pour une réception. Nous sommes donc passés dans la réserve et j’étais à ses ordres je lui obéissais tel un petit chien. Il me caressait le sexe à travers le pantalon quelques instants, juste le temps de me foutre une gaule de fou. Ensuite il m’a saisi par la nuque et m’a délicatement fait agenouiller je savais ce que je devais faire; je n'avais jamais refait ça depuis lui. Il me parlait avec des mots doux, des mots tendres mais des mots fermes. Voilà comment vers 20h10 j’avais sorti son sexe et il était à l’entrée de ma bouche. Je brûlais d’impatience de replonger comme voilà 5 ans.



Cela me rappelait le bon vieux temps, même si il y avait des souvenirs un peu durs beaucoup de ces souvenirs était agréables et excitants. Le moment qui suivait; j’avais son sexe, qui n’avait pas perdu de sa taille, en bouche et il était déjà en train de me limer. Comme il m’avait appris voilà 5 ans je le regardais dans les yeux. Moi qui n’avais pas sucé un sexe depuis que nous nous étions perdus de vue, les habitudes sont vite revenues. Son sexe était toujours taillé de près, ainsi je n’avais pas un seul poil dans le nez, c’était plaisant. J’aimais le goût et l’odeur de son sexe, il y avait toujours un côté aphrodisiaque. Il me tenait fermement la tête pour donner le rythme et par la même occasion me traitait de tous les noms, comme avant quoi... Il n’y a pas à dire j’aimais faire les fellations et j’ai l’impression que cela m’avait quand même manqué. Son sexe se promenait partout dans ma bouche, et je faisais attention à ne pas le toucher avec mes dents. Par contre ma langue virevoltait autour de son prépuce, histoire de lui titiller la base et surtout lui exciter ce dernier. Au bout de 10 minutes de ce traitement, il est parti en moi avec de longues et épaisses giclées qui sont parties au fond de ma gorge et qu’il m’a obligé à avaler.


Il va de soi que j’ai eu le droit de lui nettoyer le bout du gland de telle façon à ce qu’il ne reste pas une goutte de liqueur. Il n’y a pas à dire jamais être traitée comme une moins-que-rien. J’ai eu le droit à un commentaire comme quoi je n’avais perdu aucun de mes talents de suceuse... J’étais fier de son compliment. Après s’être copieusement vidé dans ma bouche il s’est mis à faire la caisse et j’ai dû lui ranger son sexe dans son pantalon. Vers 20h35 le tout était terminé et nous quittions le magasin. Il m’a dit avec un regard malicieux, qu’il serait heureux de me revoir. Il m’a expliqué qu’il fermait souvent le magasin et qu’il serait heureux que je passe le voir de temps à autre le soir, histoire que nous fermions le magasin ensemble... Quand je suis rentré à la maison j’étais tout excité. On l’eut été pour moins...


Marie ma compagne ne s’est doutée de rien, par contre après le repas, je lui ai sauté dessus comme je ne lui avais pas fait depuis bien longtemps. Je l’ai bloquée dans la cuisine, face à moi, lui ai écarté les jambes puis levé la jambe droite sur le plan de travail... Ma compagne est de grande taille (182cm) ce qui me permet de pratiquer des positions que je qualifierais d’acrobatiques... Je n’ai eu qu’à libérer mon sexe qui était déjà au garde-à-vous pour la pénétrer tout en douceur profondément mais surtout avec efficacité. J’adore sentir les frottements de mon prépuce dans son intimité, telle une tête chercheuse à la recherche du plaisir. J’ai dû embrasser Marie pour ne pas qu’elle puisse crier car ma belle est très expressive si vous voyez ce que je veux dire. J’aime beaucoup lui faire l’amour car elle est, si je puis dire, toujours opérationnelle. Elle était accrochée à mon cou et sa jambe droite était maintenant autour de ma taille. De mon côté j’étais agrippé à ses petites fesses si attirantes et bien fermes. Il n’y a pas à dire nos sexe étaient faits l’un pour l’autre, le frottement du mien sur ses parois intimes lui donnait des sensations magnifiques. Le frottement de son vagin contre mon sexe me faisait grimper aux rideaux et je ne vous raconte pas quand elle le contractait.


Son minou est toujours humide et odorant, ce qui me permettait de pouvoir lui sauter dessus quand je voulais. C’est ainsi que alors que je venais de vider les bourses d’Antoine, je partais maintenant dans le minou de ma compagne. Nous sommes ensuite passés à la douche tous les deux, avant de nous coucher. Je me suis endormi en pensant à ce que je venais de vivre avant de rentrer à la maison. Je me suis endormie avec le Braquemard. Pour l’anecdote Marie m’avait imposé de dormir dans une douces nuisettes, Histoire de conserver un peu mon côté féminin. Antoine venait de réapparaître dans ma vie, ah si ma belle savait... La nuit a pris fin vers 7h du matin quand le réveil a sonné. Toute la nuit je n’ai pas débandé car je n’ai cessé de penser à Antoine. Toute la nuit j’étais collé dans le dos de Marie et elle sentait mon sexe raide entre ses fesses. Ma belle était flattée.., mais si elle savait... Nous avons pris notre petit déjeuner comme si de rien n’était. Marie m’imposait aussi pendant la journée de toujours porter quelque chose de féminin sur moi, ce n'était pas pour me déplaire. Je portais donc en permanence : ou un collant ou un tanga ou un body ou plusieurs de ces choses là...



Ma compagne savait que j’étais chaud et estimait que c’était une garantie pour que je ne la trompe pas avec une autre fille. En fait elle avait parfaitement raison à une petite exception près. Une fois habillés nous sommes partis en même temps au boulot chacun de notre côté. Vers 11h j’ai reçu un courriel d’Antoine qui me demandait mon numéro de portable car j’avais changé de numéro depuis. C’est en soumise obéissante que je lui ai envoyé les coordonnées téléphoniques. Du coup quelques instants après je me suis mis à recevoir des SMS coquins. Il m’écrivait comme il l’aurait fait à une femme soumise, j’aimais beaucoup le lire. Cela réveillait plein de choses en moi, des souvenirs et du désir. Dans ses sms, il m’expliquait que j’allais redevenir sa femelle soumise et obéissante. Je lui ai expliqué que je n’étais pas contre, en revanche, je ne voulais plus être méprisé comme je l'avais été voilà 5 ans. Il m’a expliqué que je n’avais pas à m’inquiéter et m’a demandé quand est-ce que je pouvais me libérer pour passer fermer le magasin avec lui. Je lui ai dit que on pouvait se voir le lendemain soir. Du coup rendez-vous fut posé pour le lendemain 19h30 à son magasin.


L’attente jusqu’au lendemain soir a été longue et j’ai été chaud bouillant jusque-là. C’est Marie qui en a profité car le soir même je lui ai à nouveau sauté dessus comme aux premiers jour quand nous étions ensemble. depuis les premiers jours où nous nous sommes mis ensemble, elle m'imposait de d'être en femme pour lui faire l'amour; minimum une robe très longue. Ce soir-là c’est Marie qui m’a sodomisé car il lui arrivait d’inverser les rôles pour notre plus grand plaisir. Si elle savait, qu’en agissant ainsi ce soir là, elle me préparerait pour les jours à venir avec Antoine. Ça y est le jour fatidique était là, la journée c’était bien passée. Le plus beau c’est que ce matin, un acte prémonitoire de Marie; elle m’a donné à porter pour la journée une robe relativement longue en lycra viscose très légère. Ces robes faisaient partie de ma garde-robe invisible aux yeux de tous... J’appréhendais, mais en même temps j’étais pressé de retrouver Antoine à son boulot.








Les avis des lecteurs

Soyez le premier à donner votre avis après lecture sur cette histoire érotique...



Vous êtes :

Indiquez votre adresse mail si vous souhaitez la communiquer à l'auteur de l'histoire.
Sinon, laissez vide :


° Recopiez le code suivant :
 


Autres histoires érotiques publiées par Folle de lycra


 
Souvenir d'animateur en Corse 2 - Récit érotique publié le 15-10-2017
 
Souvenir d'animateur en Corse - Récit érotique publié le 13-10-2017
 
Des vues sur moi 2 - Récit érotique publié le 11-10-2017
 
Des vues sur moi - Récit érotique publié le 09-10-2017
 
Le loup dans la bergerie 2 - Récit érotique publié le 07-10-2017
 
Le loup dans la bergerie - Récit érotique publié le 05-10-2017
 
Cours de danse avec ma cousine 3 - Récit érotique publié le 25-06-2017
 
Cours de danse avec ma cousine 2 - Récit érotique publié le 19-06-2017
 
Cours de danse avec ma cousine - Récit érotique publié le 17-06-2017
 
Découverte à la piscine 4 - Récit érotique publié le 24-05-2017
 
Découverte à la piscine 3 - Récit érotique publié le 21-05-2017
 
Découverte à la piscine 2 - Récit érotique publié le 05-05-2017
 
Découverte à la piscine - Récit érotique publié le 02-05-2017
 
Soumission naturelle suite fin - Récit érotique publié le 30-04-2017
 
Je découvre la douceur et la soumission 2 - Récit érotique publié le 18-04-2017
 
Je découvre la douceur et la soumission - Récit érotique publié le 12-04-2017
 
Relation de bon voisinage 4e - Récit érotique publié le 30-01-2017
 
Ce que mon patron fît de moi (4) - Récit érotique publié le 28-01-2017
 
Promotion en nature - Récit érotique publié le 16-08-2016
 
Ce que mon patron fît de moi (3) - Récit érotique publié le 14-08-2016
 
Relation de bon voisinage 3e - Récit érotique publié le 12-08-2016
 
Maitresse de caisses - Récit érotique publié le 29-07-2016
 
Ce que mon patron fît de moi (2) - Récit érotique publié le 22-07-2016
 
Relation de bon voisinage - Récit érotique publié le 19-07-2016
 
Ce que mon patron fît de moi - Récit érotique publié le 14-07-2016