S'IDENTIFIER (Pas encore inscrit ?)

Mémoriser     [Mot de passe perdu ?]


 

Histoires triées par catégories :


 

Thématiques

Abstinence Amazones Amis Andromaque Anulingus Arabes Artisan Artiste Asiatiques Au boulot Au reveil Auto-fellation Autobiographie Avion Baby sitter Bateau Beau-frere Beau-pere Beauté Belle-mere Belle-soeur Bisexualite Bizarre Blacks Blondes Bois, Foret Bondage Boules de geisha Bourgeois Branlette espagnole Brunes Cage de chasteté Calin Camping Candaulisme CapdAgde Caresses preliminaires Casting Chantage Cinéma Club libertin Cocufiage adultere Combat Coming-out Cougar Coup de foudre Cousins Cuisine Culottes Cunnilingus Cybersexe Darkroom Depucelage Dialogue Discothèque Docteur Doigtage Dominant Maitre Dominatrix Double penetration Douche Bain Drague Echangisme Ejaculation faciale Ejaculation feminine Emotions sensibilité Endroits insolites Entre hommes - Gay Epilation Escort boy Escort girl Etudiant Europe est Exhibition Exotisme Extreme Facesitting Fantasmes Fantasy Fellation Féminisation Femme fontaine Femmes enceintes Fessee fetes soirees Fetichisme Fille encule homme Film porno Fist Fist-fucking Flagellation Frotteurisme Fucking machine Gang bang Gerontophilie Glamour Gloryhole Gode ceinture Godemiche gorge profonde Gros Grosses Gros seins Gros sexe Hammam Handicap Hermaphrodite Hermaphrodites Historique Hôpital Hotel Humiliation Inconnu-inconnue Infirmieres Ivresse Jambes Jeunes Jeux Jumeaux-jumelles Lactation Lavement anal Lectures érotiques Legumes Lesbiennes Levrette Libertinage Lingerie Maigre Mammophilie Mariage Massage Masturbation Matures Mini jupe Missionnaire Mommy porn Mots crus Muscles Mythologie Naturisme nudisme Nymphomane Obéissance Oeuf vibrant Oncle et tante Onirique Parking Partouze Perles anales Petit sexe Petits seins Pieds Piercings Piscine, Plage Poesie Poilues Ponyslave Préliminaires Première fois Prison Prof Prostate Punitions Quebec Recit bilingue Romantisme Rousses Routiers Russes Sadomaso Saint valentin Salope Sans capote Sans culotte Science fiction Secrétaire Sensualité Sexe sauvage Sexshop Sextoy Sillicone Sodomie Soixante-neuf Soubrette Soumission Spermophile Sport String Striptease Tatouage Tendresse Terma Testicules Tétons Toys rosebud geisha Train Transexuelle Travesti Triolisme Triple penetration Uniformes Urophilie Pisse Vacances Vieux avec jeunes Voisins voisines Voiture Voyeurisme Wc

Petites annonces

Les dix dernières annonces :

• > Le libertinage pour des plaisirs dans le respect de chacun et chacune > Anna ...
• bonjour à toutes , je suis un charmant jh de 35 ans marié mais délaissé et je ...
• Bonjour, Je cherche une complice femme, pour séduire/échanger des emails torrides ...
• Bonjour Quelle femme mariée ou non (je suis moi-même marié) aurait envie de ...
• Bonjour.. J'ai une demande tout à fait particulière.. Je ne cherche aucun ...
• Je suis toujours à la recherche d'une bourgeoise 50/60 bcbg sans tabou acceptant ...
• Salut tout le monde, J'ai 26 ans et je suis célibataire. Alors pour combler mon ...
• Bonjour je m’appelle Florian j’ai 22 ans et je cherche une femme plutôt vers les 35 ...
• Jeune homme de Lille, 24 ans, aimerai découvrir le plaisir anal, le massage de la ...
• Bonjour, 32 ans, initié aux plaisirs divers depuis quinze ans, j'ai l'audace de ...


Aventures spatiales - Chapitre 13

- Par l'auteur HDS Trixie -

Auteur de récits érotiques Récit érotique écrit par Trixie [→ Accès à sa fiche auteur].
Auteur femme. - Email :

• 68 récits érotiques publiés.
• Cote moyenne attribuée par les lecteurs : 8.7 • Cote moyenne attribuée par HDS : 9.2
• L'ensemble des récits érotiques de Trixie ont reçu un total de 635 220 visites.

sexe récit : Aventures spatiales - Chapitre 13 Histoire érotique Publiée sur HDS le 09-10-2017 dans la catégorie A dormir debout
Tags: Science fiction  Gros sexe  Sexe sauvage 
Cette histoire de sexe a été affichée 1716 fois depuis sa publication.

Note attribuée à cette histoire érotique par les lecteurs ( 1 votes ): Aventures spatiales - Chapitre 13 ( 8.0 /10 )
Note attribuée à cette histoire érotique par HDS : Aventures spatiales - Chapitre 13 ( 9.0 /10 )
 
Les Dernières Inscrites sur HDS.sexy - Sur votre Région :

 
Couleur du fond :


Aventures spatiales - Chapitre 13

Il était temps de retourner sur Terre, avec la moisson d'échantillons, des vidéos holographiques prises au cours de cette mission. De faire un rapport précis à leur hiérarchie sur leur combat contre les trafiquants de drogue. De remettre le docteur Jélimar aux autorités, pour être emprisonné sur sa planète d'origine. Et pour faire une révision complète du Protée.
Après plus de deux ans passés dans le cosmos, l'équipage du Protée se prélassait au bord d'une piscine sous les tropiques.
Le transpondeur d'Abby émit un appel. Le gouvernement Terrien désirait lui confier une mission ayant rapport à la drogue « le premier péché sexuel », dont elle avait subit les effets et étudié la composition. Elle était une biologiste réputée et cette « cochonnerie » commençait à faire des ravages dans l'univers. Elle se rendit à l'adresse indiquée, une sorte de forteresse, dans zone spéciale sécurisée ou était étudié les échantillons venant de l'espace.
Le responsable, lui expliqua ce qu'il attendait d'elle. Elle accepta. Il lui indiqua qu'en échange de conditions de détention adoucies, Jelimar avait accepté de travailler pour eux... et qu'il conduirait les recherches avec elle pour ma mise du sérum anti-poison.
Le lendemain, elle pénétra dans le laboratoire. Jélimar se promenait complètement nu. Devant sa mine ébahie, il lui dit.

« Vous savez que j'adore travailler dans cette tenue, question d'habitude maintenant, je trouve que cela permet de laisser libre cours à sa libido... Mais avez-vous revêtu la tenue que je vous ai demandé, string, bas, porte-jarretelle ?
- Oui et j'ai mis cette courte robe à bretelles, je me porte pas de soutien-gorge...
- Très bien, j'ai conditionné spécimen 180, avec des films pornographiques ou les actrices sont vêtues ainsi, et ceux ou l'on vous voit lors des nombreuses relations sexuelles que vous avez eu avec les extraterrestres. Je peux vous dire que cela à très bien fonctionné, maintenant il entre en érection, lorsque votre ou vos partenaires commencent à vous déshabiller... Je voudrais savoir s'il est capable le reproduire, et s'il est apte, si vous l'aidez un peu, à faire des préliminaires pour exciter sa partenaire... Vos ébats seront filmés, et je les étudierais de près... Vous devrez avoir des rapports sexuels avec l'échantillon n ° 180 (mâle), pour que l'on puisse étudier son comportement en présence d'une femelle. Vous laisser inséminer pour que je recueille ensuite le sperme éjaculé dans votre vagin, et étudier le comportement des spermatozoïdes à l'intérieur de votre glaire cervicale et nous les étudierons pour comprendre le fonctionnement de ce puissant aphrodisiaque... Nous lui en avons injecté, nous attendons qu'il fasse effet...»

Elle frissonna, ses lèvres eurent une moue dubitative en s'approchant de la paroi de verre, pour examiner la créature. Physiquement elle connaissait les effets de cette drogue...

« Il fait parti des Vulkars Noirs et qui furent à l'origine de la guerre des gangs sur Taris. N'ayez aucune crainte, il est très doux... et s'il y avait quoi que ce soit, je suis là, et je stopperais l'expérience avec cet appareil qui l'anesthésiera à distance... Ah oui, je lui ai implanté quelque éléments de langage... »

Le spécimen 180, comme il l'appelait, était un humanoïde d'un noir d'ébène, le crane rasé, un faciès simiesque, très grand et très musclé. Son corps glabre luisait sous la lumière crue. Il était dans une pièce qui comportait un pan complètement vitré, percé d'une porte avec des barreaux métalliques brillants assez espacés. Il semblait dormir, sur un lit. Il tapa un code et la porte s'ouvrit.

« Allez-y , c'est à vous de jouer... »

Sur ses talons hauts, Abby s'approcha doucement du lit. Elle se pencha et examina l' imposant rouleau de chair noire, qui reposait inerte entre ses cuisses. Elle écarquilla les yeux, elle n'avait jamais vu un sexe aussi gros et aussi long, même parmi ceux des Aliens qui l'avaient baisé. Bon, mais il fallait qu'elle remplisse sa mission, elle avait accepté.
Doucement, elle saisit ce phallus colossal, sa main n'en faisait pas le tour. Elle tira lentement le prépuce vers l'arrière pour libérer le gland d'un rose foncé. Du coin de l’œil, elle surveillait les expressions de sa face simiesque, sa bouche descendit vers le sexe titanesque. Timidement, sa langue titilla le méat urinaire, pas de réaction... Elle ouvrit la bouche en grand et avala le gland, tandis que de sa main droite, elle masturbait doucement la monstrueuse colonne noire. Ses yeux cherchèrent Jelimar, il était de l'autre côté de la cloison, une tablette électronique à la main, surveillant et notant le moindre de ses gestes. Elle s'enhardit, sa langue léchait l'énorme gland. Elle l'enduisit de salive, pour mieux le faire pénétrer dans sa cavité buccale. D'un seul coup, elle sentit un frémissement dans sa verge, il ouvrit les yeux, ses mains se posèrent sur sa tête. Malgré elle, elle eut un sursaut de recul. Il descendit du lit, l'examinant des pieds à la tête. Il s'approcha et posa ses mains sur son corps. Il s'approcha et posa ses mains sur son corps. Inexorablement, elles la caressaient, puis assez brutalement, il essaya de me quitter sa robe, une légère panique commença à l'envahir.

« Ohhhhh, ouuuuiiiiiii, ouuuuuiiiii doucement.... regarde comme ça !!! »

Elle réussit à faire tomber une bretelle de sa robe, un sein surgit. Il poussa un grognement, il saisit l'autre bretelle et tira, elle céda... La robe tomba sur le sol. Elle se retrouva seulement vêtue de son string, bas et porte-jarretelles debout face au colosse noir. Une main se plaqua sur sa poitrine, la brutalité de l'action avait fait dresser ses tétons en deux petites piques brunes. Son autre main allait de ses fesses à son vagin, elle la sentait s'insinuer entre ses jambes et les longs doigts noirs frotter sa fente à travers le mince tissu de son string. Ses doigts lisses repoussaient peu à peu sa petite culotte, se tortillaient dans la raie de ses fesses, effleuraient les lèvres de son vagin. On voyait que cela commençait à m'exciter un peu... Elle se débattait légèrement, mais il la tenait plaquée contre lui. Il passa sa main dans mon string et enfila deux doigts dans sa chatte maintenant humide. Il la repoussa un peu, il attrapa son string et le tira d'un coup sec. Elle n'avait plus que ses bas noirs, son porte-jarretelles et ses talons hauts. Il la repoussa pour l'admirer.

« Wwwwooooowwwww, toi belle, moi te baiser !!!! Regarde.... »

Son sexe tendu dépassait son nombril et arrivait presque à hauteur de ses pectoraux, la créature se frottait contre elle, ce frottement et la caresse incessante de ses mains sur son corps faisait couler du foutre sans discontinuer de sa chatte, des petits cris gutturaux de plaisir sortaient de la gorge du géant. Sous le plaisir les mamelons de Abby étaient devenus durs et avaient triplé de volume, ses hanches ondulaient et se frottaient contre la monstrueuse verge noire.

« Toi aimer ça, hein ?

- Ohhhhh.... Ouiiiiiiii »

Apparemment satisfait de sa réponse, il la pencha vers l'arrière, sa langue baveuse descendit sur ses seins et titilla ses tétons érigés. Elle ressentit un énorme frisson de plaisir lui traverser le corps, elle gémit de plaisir s'abandonnant à la caresse. Le conditionnement avec les films avait été une réussite, il reproduisait exactement ce qu'il avait vu et retenu. Elle était maintenant excitée au plus haut point, sa langue entra dans la bouche de la jeune fille, elle l'aspira avec volupté et la suça avec avidité. Elle avait oublié qu'il n'était pas tout à fait humain. Elle semblait ne désirer plus qu'une chose, c'était qu'il la pénètre avec son sexe éléphantesque. Il la retourna, lui fit poser le buste sur le lit, écarta ses jambes, pour bien dégager sa chatte, son nez vint renifler le liquide séminal qui en coulait, puis sa langue fouilla la vulve trempée buvant et léchant le nectar qui s'en échappait.
« Attends... »

Elle réussit à se coucher sur le lit, écarta au maximum les jambes...

« Viens me sucer !! »

Il eut l'air de comprendre, car sa bouche vint à nouveau se plaquer sur son sexe. Elle me tortilla de plaisir sentant la grosse langue râpeuse au fond de sa chatte. Elle lui plaqua la tête sur son clitoris, il se mit à l'aspirer avec une ardeur peu commune, qui allait crescendo, avec la teneur de ses cris de jouissance. Cette bouche la rendait folle de plaisir, chaque fois qu'il léchait sa fente béante, c'était une caresse chaude et humide, qui la faisait hurler. Elle haletait de plaisir, la langue baveuse quitta sa chatte pour se promener sur le pourtour de son orifice anal, la pointe de l'appendice buccal se mit à entrer et sortir de son petit trou, en exerçant chaque fois une pression un peu plus forte, le faisant s'ouvrir chaque fois un peu plus. D'un seul coup, il enfonça la totalité de sa langue. Elle me cambra sous la caresse et ouvrit ses cuisses en grand. Son corps fut ravagé par une jouissance d'une telle intensité que son foutre giclait par petites saccades entre les lèvres de sa chatte, la créature le récupérait sur sa langue et déglutissait avec délice. C'était la seconde fois que cela lui arrivait. Étendue sur le dos, elle récupérait de cet orgasme, un des plus violents qu'elle ait eu, cette baise avec cette créature extraordinaire était vraiment inattendue. Il l'attrapa aux hanches et lui mit les fesses au bord du lit. Il allait la pénétrer, sa vulve était béante, elle coulait comme une fontaine.

« Doucement.... Doucement.... Ta queue est énorme.... Doucement... »

Mais le souvenir des Aliens qui l'avaient baisée ensemble avec leurs queues monstrueuses lui traversa l'esprit, celle-ci devrait entrer sans trop de problèmes.

« Oh ouuuuiiiiii, ouuuiiiiiii , baise moi... défonce moi.... Éjacule dans ma chatte.... »

En prenant appui sur ses mains, elle bascula mon bassin vers l'avant, il glissa ses paumelles sous ses fesses, elle mit sa jambe droite sur son épaule, le bout de son gland vint buter son orifice vaginal. Avec de sourds grognements, il commença à pousser. Elle avait connu d'énormes pénétrations, mais son énorme bite avait un peu de mal à entrer. Elle ondula du bassin, l' énorme gland rosâtre disparu peu à peu entre ses lèvres. Sûr de lui, il ne se pressait pas, et enfonçait doucement le reste de son énorme mandrin noir. Arrivé à la moitié, il la souleva. Seules ses mains étaient en appui sur la table et d'un grand coup de reins, il enfonça entièrement son pieu noir gigantesque. Elle cria et hoqueta, on aurait dit que sa chatte était traversée par une lame portée au rouge. Il commença ensuite des va-et-vient lascifs, sa queue glissait maintenant le long de ses parois vaginales distendues et bien lubrifiées. Elle la sentait venir buter à l'entrée du col de son utérus, et ce n'était plus qu'un gémissement de plaisir qui sortait sans discontinuer d'entre ses lèvres. Il la fit descendre du lit, elle se retrouva à quatre pattes sur le sol moelleux, elle releva la tête, aperçue Jelimar qui bandait comme un âne, et qui entrait des données sur sa tablette. Sans ménagement, spécimen 180 enfila à nouveau son phallus monumental dans sa chatte, sa nouvelle position lui permettait de l'enfoncer encore plus profondément. Ses énormes couilles venaient lui battre les fesses. Il accéléra sa cadence de pénétration. Il appuya assez fortement sur ses épaules pour les plaquer au sol et faire saillir sa croupe. » En prenant appui sur ses mains, elle bascula mon bassin vers l'avant, il glissa ses paumelles sous ses fesses, elle mit sa jambe droite sur son épaule, le bout de son gland vint buter son orifice vaginal. La douleur et la surprise la firent crier. Avec un petit feulement de satisfaction, il commença à la besogner.
Au bout d'un moment elle leva les yeux et aperçu Jelimar qui était derrière les barreaux de la porte, celui-ci avait abandonné sa tablette et se masturbait.
Avec une sorte de ricanement, la créature la releva, toujours son sexe bien enfoncé dans son anus, la poussa contre les barreaux de la porte, comme pour montrer que c'était lui le mâle dominant puisqu'il possédait la femelle.
Ses coups de boutoir, continuaient à la faire crier de plaisir, ses seins passaient à travers les barreaux. Le plaisir les avait tellement fait durcir qu'ils lui faisaient mal.« Salope, Salope... Je n'aurais jamais cru que tu prennes autant de plaisir à te faire baiser par ma créature... Gronda Jelimar.. Toi, tu n'as pas besoin du « premier péché sexuel »... À travers les barreaux, il attrapa les mains d'Abby et les mit sur son sexe turgescent.« Branle moi, Salope... » Il se mit à lui caresser les seins, à lui mordiller les mamelons, elle le masturbait avec vigueur. Mais spécimen 180, l'entraîna au milieu de la pièce, il se coucha sur le dos, lui fit mettre les genoux de chaque côté de son corps et l'empala à nouveau sur sa verge de 35 cm. Elle regardait Jelimar d'un air gourmand, passant sa langue sur ses lèvres, comme pour lui dire qu'il était battu, que la créature lui avait donné beaucoup de plaisir bien qu'elle pas prit de drogue...

« Oh oui... Baise-moi, défonce moi... j'aime ta grosse bite qui me pénètre... Ouuuiii.... C'est bon, je la sens bien... Entre là encore... Encore !! Pas besoin de ta drogue Jelimar...

- Attends, Salope... Grogna celui-ci » Il entra dans la pièce nu comme un ver la queue tendue au maximum, il verrouilla le code et se dirigea vers le couple enlacé. Il fit pencher Abby sur la créature, qui maintenant semblait vouloir prendre son plaisir et était moins attentive a ce qui se passait autour d'elle. Spécimen 180 sentait arriver son orgasme, il accéléra sa cadence, le bruit de succion humide que faisait son sexe dans la chatte semblait décupler sa frénésie et celle de Jelimar léchait le dos de la jeune brune à grands coups de langue et lui malaxait les seins avec vigueur. Il la sodomisa avec violence. Elle flottait dans une béatitude abjecte mais délicieuse... Cette pénétration brutale et l'orgasme qui la submergea lui firent contracter fortement ses muscles vaginaux autour de la colonne noire ancrée dans sa chatte, cela déclencha simultanément l'éjaculation de l'humanoïde, de long jets de sperme chaud se déversèrent dans son vagin. Elle hurla sa jouissance...

« OOUUUIIII ; Je suis à toi... !! Remplis moi de ton sperme...»

Avachie sur lui, elle l'embrassait à pleine bouche. Il lui semblait que l' éjaculation dans ma vulve, ne cesserait jamais, mais la bite glissa hors de son fourreau distendu, et son sperme gicla sur ses fesses autour de mon anus, qui s'ouvrait et se détendait. Jelimar avait cessé ses pénétrations, il frotta son gland dans le sperme poisseux, et avec qu'elle ne puisse réagir, il la tira vers lui par les épaules pour bien pouvoir enfoncer son sexe dans ses entrailles. Le bout de son phallus poisseux buta l'entrée de son trou intime, il poussa d'un seul coup et avant qu'elle ne puisse réagir il la sodomisa à nouveau. Il commença à baiser son petit trou serré et a pilonner ses sphincters pour les passer, sa grosse bite descendit dans le ventre de Abby.

« Ouais chienne,tu aimes bien non ? Je vais moi aussi te faire jouir, en baisant ton cul ! Tiens, tiens petite Salope, cela ne polluera pas l'expérience... J'éjaculerai dans ton cul !! »

Cette étrange situation déclencha en elle, des sensations sexuelles, qu'elle, je ne pouvais pas m'expliquer et qu'elle n'avait jamais imaginé. Des gémissements de plaisir s'échappaient de sa gorge, elle mouillait si fort que son foutre s'écoulait sur le ventre et les cuisses de la créature qui pour l'instant semblait repu sexuellement. Ses fesses rebondissaient, sa poitrine se balançait et tout son corps la brûlait profondément sous les coups de boutoir de cette bite qui la pourfendait.Elle commença à haleter profondément, un feulement jaillit de son gosier annonçant sa totale défaite sexuelle. Jelimar sentit le spasme de son anus et ses sphincters se resserrer autour de sa queue, qu'il poussa au fond de son anus distendu. Puis une éruption de sperme chaud et visqueux se déversa dans son conduit anal,

« Tu vois Salope, moi aussi, je peux te faire jouir...

- Mais je crois que le sperme la créature, n'est pas étranger à la chose.. »

Le liquide séminal de spécimen 180 fut prélevé dans le vagin d'Abby, ils passèrent plusieurs jours à l'étudier à l'analyser, mais ils durent s'avouer vaincus, le mystère demeura entier.

A suivre...








Les avis des lecteurs

Soyez le premier à donner votre avis après lecture sur cette histoire érotique...



Vous êtes :

Indiquez votre adresse mail si vous souhaitez la communiquer à l'auteur de l'histoire.
Sinon, laissez vide :


° Recopiez le code suivant :
 


Autres histoires érotiques publiées par Trixie


 
Aventures spatiales - Chapitre 18 - Récit érotique publié le 28-10-2017
 
Aventures spatiales - Chapitre 17 - Récit érotique publié le 17-10-2017
 
Aventures spatiales - Chapitre 16 - Récit érotique publié le 15-10-2017
 
Aventures spatiales - Chapitre 15 - Récit érotique publié le 13-10-2017
 
Aventures spatiales - Chapitre 14 - Récit érotique publié le 11-10-2017
 
Aventures spatiales - Chapitre 13 - Récit érotique publié le 09-10-2017
 
Chinoiseries - Récit érotique publié le 02-09-2017
 
Le chef de ma copine (suite) - Récit érotique publié le 30-08-2017
 
Le chef de ma copine - Récit érotique publié le 26-08-2017
 
La pétanque (3) suite - Récit érotique publié le 01-05-2017
 
la pétanque (2) suite... - Récit érotique publié le 29-04-2017
 
La pétanque - Récit érotique publié le 27-04-2017
 
Un hôte de marque - Récit érotique publié le 31-03-2017
 
Un barbecue du tonnerre - Récit érotique publié le 10-03-2017
 
Un cadeau de Noël... - Récit érotique publié le 11-01-2017
 
Un cadeau d'anniversaire sexetraordinaire - Récit érotique publié le 07-11-2016
 
Satisfaire les fantasmes de mon patron - Récit érotique publié le 03-11-2016
 
Comment régler sa facture...(suite) - Récit érotique publié le 04-10-2016
 
Comment régler sa facture... - Récit érotique publié le 04-08-2016
 
Adult sex game - Récit érotique publié le 16-07-2016
 
Le tour du monde en 80 sex jours - L'afrique - Récit érotique publié le 12-01-2016
 
Trixie chapitre 36 - Le tour du monde en quatre vint sex jours - l'Europe - Récit érotique publié le 18-11-2015
 
Vegetables, sex and son... - Récit érotique publié le 04-10-2015
 
Trixie chapitre 34 - Ou l'on ne perd rien au change - Récit érotique publié le 21-07-2015
 
Trixie Chapitre 33 - Une partie de billard... très disputée - Récit érotique publié le 12-07-2015
 
Un gode très... conséquent ! - Récit érotique publié le 07-12-2014
 
Secretaire très particulière ! - Récit érotique publié le 29-11-2014
 
Trixie chapitre 30 - Le boulot d'un jardinier ! - Récit érotique publié le 20-10-2014
 
Trixie chapitre 29 - Pour épater les copains - Récit érotique publié le 18-10-2014
 
Trixie chapitre 28 - Souvenirs érotiques - 2 - Récit érotique publié le 20-09-2014
 
Trixie chapitre 27 - Souvenirs érotiques - 1 - Récit érotique publié le 11-09-2014
 
Aventures spatiales - Chapitre 12 - Récit érotique publié le 20-08-2014
 
Un contrat bien négocié... - Récit érotique publié le 04-07-2014
 
Trixie Chap 26 - Le pot de départ - Récit érotique publié le 09-06-2014
 
Aventures Spatiales - Chapitre 11 - Récit érotique publié le 29-05-2014
 
Aventures Spatiales - Chapitre 10 - Récit érotique publié le 23-05-2014
 
Aventures Spatiales - Chapitre 9 - Récit érotique publié le 21-05-2014
 
Aventures Spatiales - Chapitre 8 - Récit érotique publié le 19-05-2014
 
Aventure Spatiales - Chapitre 7 - Récit érotique publié le 17-05-2014
 
Aventures Spatiales - Chapitre 6 - Récit érotique publié le 15-05-2014
 
Aventures Spatiales - Chapitre 5 - Récit érotique publié le 13-05-2014
 
Aventure Spatiales - Chapitre 4 - Récit érotique publié le 11-05-2014
 
Aventures Spatiales - Chapitre 3 - Récit érotique publié le 09-05-2014
 
Aventures Spatiales - Chapitre 2 - Récit érotique publié le 07-05-2014
 
Aventures spatiales - chap 1 - Récit érotique publié le 05-05-2014
 
chap 25 Le Gynéco - Récit érotique publié le 13-04-2014
 
Trixie chap 24 - Les vacances - Récit érotique publié le 01-09-2013
 
Trixie chap 23 - La dette de jeu - Récit érotique publié le 26-08-2013
 
Trixz chap 22 - Les voleurs - Récit érotique publié le 31-07-2013
 
Trixie chap 21 - Le dîner - Récit érotique publié le 20-07-2013