S'IDENTIFIER (Pas encore inscrit ?)

Mémoriser     [Mot de passe perdu ?]


 

Histoires triées par catégories :


 

Thématiques

Abstinence Amazones Amis Andromaque Anulingus Arabes Artisan Artiste Asiatiques Au boulot Au reveil Auto-fellation Autobiographie Avion Baby sitter Bateau Beau-frere Beau-pere Beauté Belle-mere Belle-soeur Bisexualite Bizarre Blacks Blondes Bois, Foret Bondage Boules de geisha Bourgeois Branlette espagnole Brunes Cage de chasteté Calin Camping Candaulisme CapdAgde Caresses preliminaires Casting Chantage Cinéma Club libertin Cocufiage adultere Combat Coming-out Cougar Coup de foudre Cousins Cuisine Culottes Cunnilingus Cybersexe Darkroom Depucelage Dialogue Discothèque Docteur Doigtage Dominant Maitre Dominatrix Double penetration Douche Bain Drague Echangisme Ejaculation faciale Ejaculation feminine Emotions sensibilité Endroits insolites Entre hommes - Gay Epilation Escort boy Escort girl Etudiant Europe est Exhibition Exotisme Extreme Facesitting Fantasmes Fantasy Fellation Féminisation Femme fontaine Femmes enceintes Fessee fetes soirees Fetichisme Fille encule homme Film porno Fist Fist-fucking Flagellation Frotteurisme Fucking machine Gang bang Gerontophilie Glamour Gloryhole Gode ceinture Godemiche gorge profonde Gros Grosses Gros seins Gros sexe Hammam Handicap Hermaphrodite Hermaphrodites Historique Hôpital Hotel Humiliation Inconnu-inconnue Infirmieres Ivresse Jambes Jeunes Jeux Jumeaux-jumelles Lactation Lavement anal Lectures érotiques Legumes Lesbiennes Levrette Libertinage Lingerie Maigre Mammophilie Mariage Massage Masturbation Matures Mini jupe Missionnaire Mommy porn Mots crus Muscles Mythologie Naturisme nudisme Nymphomane Obéissance Oeuf vibrant Oncle et tante Onirique Parking Partouze Perles anales Petit sexe Petits seins Pieds Piercings Piscine, Plage Poesie Poilues Ponyslave Préliminaires Première fois Prison Prof Prostate Punitions Quebec Recit bilingue Romantisme Rousses Routiers Russes Sadomaso Saint valentin Salope Sans capote Sans culotte Science fiction Secrétaire Sensualité Sexe sauvage Sexshop Sextoy Sillicone Sodomie Soixante-neuf Soubrette Soumission Spermophile Sport String Striptease Tatouage Tendresse Terma Testicules Tétons Toys rosebud geisha Train Transexuelle Travesti Triolisme Triple penetration Uniformes Urophilie Pisse Vacances Vieux avec jeunes Voisins voisines Voiture Voyeurisme Wc

Petites annonces

Les dix dernières annonces :

• Bonjour. J'ai 22 ans, je recherche à rencontrer des femmes ou faire des échange ...
• bonjour a toutes, j'ai 46 ans et je recherche dans la région de Marseille une femme ...
• h 50 ans cherche un h dominent pour me prendre et se faire sucé dispo les aprem et ...
• Mesdammes, Mesdemoiselles Jeune homme de 32 ans, j'aime echanger des recits ...
• Bonsoir, Jeune homme parisien de 19 ans encore vierge, j'aimerais faire ma ...
• Je cherche une femme d'environ 60 à 70 ans célibataire,seule,libre,douce,sensuelle ...
• > Le libertinage pour des plaisirs dans le respect de chacun et chacune > Anna ...
• bonjour à toutes , je suis un charmant jh de 35 ans marié mais délaissé et je ...
• Bonjour, Je cherche une complice femme, pour séduire/échanger des emails torrides ...
• Bonjour Quelle femme mariée ou non (je suis moi-même marié) aurait envie de ...


Betty

- Par l'auteur HDS Zouzou -

Auteur de récits érotiques Récit érotique écrit par Zouzou [→ Accès à sa fiche auteur].
Auteur femme. - Email :

• 3 récits érotiques publiés.
• Cote moyenne attribuée par les lecteurs : 9.3 • Cote moyenne attribuée par HDS : 9.7
• L'ensemble des récits érotiques de Zouzou ont reçu un total de 10 582 visites.

sexe récit : Betty Histoire érotique Publiée sur HDS le 12-10-2017 dans la catégorie Entre-nous, les femmes
Tags: Lesbiennes  Drague 
Cette histoire de sexe a été affichée 5018 fois depuis sa publication.

Note attribuée à cette histoire érotique par les lecteurs ( 2 votes ): Betty ( 9.5 /10 )
Note attribuée à cette histoire érotique par HDS : Betty ( 10.0 /10 )
 
Les Dernières Inscrites sur HDS.sexy - Sur votre Région :

 
Couleur du fond :


Betty

Salut, moi c'est Betty !! La quarantaine, divorcée !! Banal, quoi !! Je suis plutôt timide, mais finalement les aléas des rencontres me font vivre de belles histoires. Si vous avez lus mes histoires précédentes, avec le beau pizzaiolo et Fernando, vous savez alors de quoi je parle !!
ce soir là, je me suis à nouveau rendu dans mon restaurant favori, tenu par mon pizzaiolo favori !! Comme à mon habitude, j'y vais seule, toujours prête à y faire des rencontres.
Quand je suis arrivée, une jeune femme, à peine plus jeune que moi, était installée au bar, seule aussi. Je m'y installe aussi. Les allées et venues des livreurs, le téléphone qui sonne, toute cette activité font que l'on ne se cause pas beaucoup. Et puis, finalement, tout cet élan fait que la conversation démarre. Des adresses de livraisons, des anecdotes des commandes etc ...

Finalement, étant seules toutes les deux, d'un commun accord, nous passons à table ensemble. Nous discutons de tout et de rien, s'en s'étaler sur nos vies, ce que j'apprécie énormément : je déteste avoir à raconter mon passé. Si je suis célibataire, c'est un choix dont je n'ai pas à expliquer le pourquoi du comment !!
Le plat fut un délice, et comme si nous voulions que la soirée perdure, nous faisons toutes les deux nos gourmandes en commandant un dessert !!
Je la trouvais ravissante, avec une lueur maline dans les yeux. Je ne suis pas particulièrement attirée par les femmes, mais quelque chose en elle me captivait.
J'en profitais pour lui faire remarquer le beau pizzaiolo !! Effectivement, elle le trouvait mignon, plein de charme. Évidemment, je ne lui en dit pas plus. Mais je pensais intérieurement que si elle pouvait y goûter elle serait certainement ravie !!!
Et puis vient le café : la soirée passe vraiment trop vite, je ne souhaite pas qu'elle s’arrête !!
Après avoir toutes deux réglé la note, nous nous quittons à la sortie du restau. Mais, je n'ai pas pu m'empêcher de lui proposer un dernier verre à la maison. A ma grande surprise, elle accepte.

C'est l'automne, la maison est un peu froide, je décide alors d'allumer un feu de cheminée. J'ouvre une bouteille de vin rouge, et la conversation se poursuit. Plus intime, nous parlons respectivement de nos vies et déboires amoureux.
La chaleur de la pièce, l'alcool, la tristesse de notre passé, tout ça fait que nous nous rapprochons l'une de l'autre jusqu'à nous coller. Elle a besoin de tendresse, et moi aussi. Nous nous tenons par la main, toujours en discutant de nos déboires. Elle se met à pleurer, en regrettant son ancien amant. Je lui caresse doucement la tête, en lui passant la main sur les cheveux, puis sa joue. Je la regarde droit dans les yeux, lui parle pour la rassurer.
Et, va-t-en savoir pourquoi, je dépose un léger baiser sur ses lèvres. Nous fermons nos yeux, et je recommence. Nous apprécions l'instant. Nous nous regardons, puis c'est elle qui me dépose également un baiser. Je repasse ma main dans ses cheveux, et là nos langues sortent timidement, cherchant celle de l'autre.
Elle passe aussi sa main sur ma joue, je frissonne. Jamais une femme ne m'avait touchée, c'est un réel plaisir. Nous continuons à nous embrasser, lentement, doucement.
Le plaisir et le désir s'installe. Mes lèvres remontent jusqu'à son oreille, la mordille, fouille l'intérieur. Je sens qu'elle apprécie. Je reviens vers sa bouche. Nos langues s’entremêlent. Ses mains me caressent les épaules. Elle m'embrasse dans le cou, je sens sa langue me lécher, c'est divin.
Mes mains se posent sur ses genoux, et remontent le long des cuisses. Je continue à l'embrasser. Mes mains passent la taille et arrivent sur ses seins. Je la sens fébrile tant elle apprécie.
Ses mains imitent les miennes. Nous nous regardons d'un sourire béat, mais interrogateur. On arrête, on continue ??
C'est trop bon pour arrêter !!
Je sens mes seins qui pointent de désir et mon entre-jambe qui mouille. Je pense qu'elle aussi.
Ma main repasse sur une cuisse et passe sous sa robe. Je sens les dentelles de sa culotte.
Elle continue à passer sa langue dans mon cou, et je sens ses mains sur mes cuisses aussi.
Pffff, je n'ai jamais fait l'amour avec une femme. C'est exquis. Doit-ton stopper là ?
Elle se pose sûrement les mêmes questions, mais nous continuons. C'est trop délicieux pour s'arrêter en si bon chemin.
Je caresse ses seins à travers le tissus, elle en fait de même. En fait, nous faisons exactement les même gestes.
Le plaisir de l'une vaut le plaisir de l'autre.
Finalement, je passe sa robe par dessus sa tête, découvrant son corps. Elle porte des jolis dessous en dentelle noires, elle est magnifique, ce qui me fait la désirer encore plus.
Elle fait pareil : ma robe passe par dessus ma tête. Je porte des dessous en dentelle également, mais rouge !!
On se regarde, yeux dans les yeux, pleines de désir.
Elle passe ses mains sur mes seins, quel délice. Ses mains sont entre les dentelles et ma peau. Mes tétons pointent, endurcit de plaisir.
J'en fait de même avec elle. Puis une de mes mains s'aventure entre ses jambes, jusqu'à son pubis. Nous continuons à nous embrasser. Je la caresse entre les jambes, elle gémit de plaisir. Je lui fait glisser le joli tissus jusqu'à ses chevilles. Et continue mes caresses.
Je l'embrasse, descend le cou, passe ma langue sur son sein, passe ma langue sur son téton, je le sens dur, il me réclame. Ma main caresse son ventre, son pubis. Ma bouche continue à descendre.
Et puis, je m'aventure. J'en ai envie, tout comme sucer un homme, j'en ai terriblement envie. L'inconnu me fait peur, mais j'en ai envie. Je caresse sa toison, passe ma langue le long de ses cuisses, remonte, et voilà, j’atteins les lèvres. Ma langue passe doucement et lentement, frôlant son clitoris au passage. Je la sens qui tremble. Je continue comme ça un moment, puis j'accélère gentiment la cadence au fur et à mesure de ses gémissements. Je sens son clitoris se gonfler à chaque passage de langue. Mes mains triturent ses tétons en même temps. Son plaisir s'accroît. Ça y'est voilà l'orgasme ? Je continue, elle n'en peut plus. Son corps se tend. Je continue encore. Elle s'immobilise. J'arrête.
Quelques instants d'arrêts, elle me ramène à elle par la tête, elle m'embrasse.
Ses main commencent à se balader, je sens qu'elle veut me rendre la pareille. Elle m'allonge sur le canapé, et fourre sa tête entre mes jambes. De la même manière, elle passe sa langue le long de mes cuisses. Huuuuummmm !!!!
Ses mains caressent mes pieds, remontent les chevilles, les mollets, les cuisses, le ventre, la taille, les seins. Sa bouche remonte aussi. Ses lèvres passent sur mon ventre, jusqu'à mes seins. Je sens les allers et venues de sa langue sur mes seins. Quelle merveille !!
Sa mains passe sur mon pubis, caresse mon clitoris, elle fait pénétrer un doigt. Pffffffffffff !!! c'est exquis !!
Sa bouche redescend et sa langue entre dans mon intimité. Des cercles, des allers, des retours, encore des cercles. Lentement. Doucement. Puis, elle accélère petit à petit. Je vais jouir, c'est sûr !!
Mon corps chauffe, se tétanise, et voilà j'explose.
Mes jambes enserre sa tête. Elle continue, et je pousse un râle de plaisir. Mes jambes tombent. Elle ralentit petit à petit, puis s'arrête. Elle pose sa tête sur mon ventre.
Nous restons ainsi un instant, puis je la fais remonter vers moi. Nous nous prenons dans les bras. Un petit baiser. Et nous nous endormons, l'une contre l'autre, devant la chaleur de la cheminée, repues de plaisir.








Les avis des lecteurs
 

Un très beau récit empreint de douceur, de délicatesse et de sensualité.

 
 

Charmante soirée. A refaire.

 
 

Délicieux...

 
Florence27

Excellent récit où deux femmes découvrent les plaisirs saphiques que j'aime tant!!!

 
Zouzou

Merci à vous ! ça fait plaisir !

 
 

Wahou...simple sans fioritures mais plein de désirs de grâce....de vices...merci pour se sensuel et doux récit me mettant facilement à l'étroit dans mon jeans.....comprenez ma petite faiblesse de mâle imaginant ses deux créatures se découvrir et de donner du plaisir....pffff il fait chaud par ici!!!!

 
 

Bien rédigé et sensuellement efficace.
Continuez.

 




Vous êtes :

Indiquez votre adresse mail si vous souhaitez la communiquer à l'auteur de l'histoire.
Sinon, laissez vide :


° Recopiez le code suivant :