S'IDENTIFIER (Pas encore inscrit ?)

Mémoriser     [Mot de passe perdu ?]


 

Histoires triées par catégories :


 

Thématiques

Abstinence Amazones Amis Andromaque Anulingus Arabes Artisan Artiste Asiatiques Au boulot Au reveil Auto-fellation Autobiographie Avion Baby sitter Bateau Beau-frere Beau-pere Beauté Belle-mere Belle-soeur Bisexualite Bizarre Blacks Blondes Bois, Foret Bondage Boules de geisha Bourgeois Branlette espagnole Brunes Cage de chasteté Calin Camping Candaulisme CapdAgde Caresses preliminaires Casting Chantage Cinéma Club libertin Cocufiage adultere Combat Coming-out Cougar Coup de foudre Cousins Cuisine Culottes Cunnilingus Cybersexe Darkroom Depucelage Dialogue Discothèque Docteur Doigtage Dominant Maitre Dominatrix Double penetration Douche Bain Drague Echangisme Ejaculation faciale Ejaculation feminine Emotions sensibilité Endroits insolites Entre hommes - Gay Epilation Escort boy Escort girl Etudiant Europe est Exhibition Exotisme Extreme Facesitting Fantasmes Fantasy Fellation Féminisation Femme fontaine Femmes enceintes Fessee fetes soirees Fetichisme Fille encule homme Film porno Fist Fist-fucking Flagellation Frotteurisme Fucking machine Gang bang Gerontophilie Glamour Gloryhole Gode ceinture Godemiche gorge profonde Gros Grosses Gros seins Gros sexe Hammam Handicap Hermaphrodite Hermaphrodites Historique Hôpital Hotel Humiliation Inconnu-inconnue Infirmieres Ivresse Jambes Jeunes Jeux Jumeaux-jumelles Lactation Lavement anal Lectures érotiques Legumes Lesbiennes Levrette Libertinage Lingerie Maigre Mammophilie Mariage Massage Masturbation Matures Mini jupe Missionnaire Mommy porn Mots crus Muscles Mythologie Naturisme nudisme Nymphomane Obéissance Oeuf vibrant Oncle et tante Onirique Parking Partouze Perles anales Petit sexe Petits seins Pieds Piercings Piscine, Plage Poesie Poilues Ponyslave Préliminaires Première fois Prison Prof Prostate Punitions Quebec Recit bilingue Romantisme Rousses Routiers Russes Sadomaso Saint valentin Salope Sans capote Sans culotte Science fiction Secrétaire Sensualité Sexe sauvage Sexshop Sextoy Sillicone Sodomie Soixante-neuf Soubrette Soumission Spermophile Sport String Striptease Tatouage Tendresse Terma Testicules Tétons Toys rosebud geisha Train Transexuelle Travesti Triolisme Triple penetration Uniformes Urophilie Pisse Vacances Vieux avec jeunes Voisins voisines Voiture Voyeurisme Wc




Petites annonces

Les dix dernières annonces :

• Bonjour tout le monde, j'ai 19ans, je recherche des filles ou femmes voulant ...
• Bonjour je mappele marianne et je cherche un écrivain ou écrivaine pour mécrire ...
• Je recherche une partenaire pour des jeux de lavements et des jeux anaux ...
• Salut je suis un jeune métisse de 26 ans de 1m80 85 kg qui cherche des femmes avec ...
• Je suis un homme de 60 ans, bien mis et qui paraît plus jeune. Je recherche une ...
• Bonjour. Annonce sérieuse. Je m’appelle Bénédicte, 37 ans. Je pense être jolie, ...
• bonjour j ais 70 ans et je me sens de plus en plus en plus devenir lope c est pas ...
• Bonjour a vous les soumis/soumise je suis Maître Bastien venu ici en quête d'un ou ...
• bonjour a toutes et a tous, JE RECHERCHE SOUMISES OU SOUMIS POUR RELATION ...
• T'aimes t'ennuyer au lit ? Moi pas. Moi j'aime lécher la chatte en me faisant ...


Effets indirects de la jalousie .....

- Par l'auteur HDS Benoit gourmand gourmet -

Auteur de récits érotiques Récit érotique écrit par Benoit gourmand gourmet [→ Accès à sa fiche auteur].
Auteur homme. - Email : benoit.lethierryyahoocom

• 29 récits érotiques publiés.
• Cote moyenne attribuée par les lecteurs : 8.9 • Cote moyenne attribuée par HDS : 9.1
• L'ensemble des récits érotiques de Benoit gourmand gourmet ont reçu un total de 209 123 visites.

sexe récit : Effets indirects de la jalousie ..... Histoire érotique Publiée sur HDS le 22-10-2017 dans la catégorie Entre-nous, hommes et femmes
Tags: Amis  Ejaculation faciale  Sodomie 
Cette histoire de sexe a été affichée 5516 fois depuis sa publication.

Note attribuée à cette histoire érotique par les lecteurs ( 2 votes ): Effets indirects de la jalousie ..... ( 9.0 /10 )
Note attribuée à cette histoire érotique par HDS : Effets indirects de la jalousie ..... ( 9.0 /10 )
 
histoires érotiques audio

 
Couleur du fond :


Effets indirects de la jalousie .....

Cet été, j'avais retrouvé une "petite Amie" de mes jeunes années...
Nos retrouvailles c'étaient, pour le moins, bien passées, nous avions à nouveau couché ensembles dans la chambre qui abritait nos ébats de jeunesse...
Depuis, nous sommes restés en contact téléphonique, nous appelant de temps en temps pour prendre des nouvelles.

Et c'est ainsi que, il y a quelques semaines, je l'ai appelée.
Nous avons échangé des nouvelles de nos santés respectives, de nos enfants, et de nos familles...

C'est ainsi qu'elle m'a avouée que son copain était d'une jalousie maladive, mais que d'un autre côté, il ne s'intéressait plus trop à elle, et que du coup, c’était pour cette raison que nos retrouvailles avaient quelque peu échappées à son contrôle cet été....

"Je comprends" dis-je "pardon si tu as l'impression que j'en ai profité" ....
"Ne t'en fais pas, on est des adultes"...
"Tu es sûre que nous nous sommes comportés comme des adultes ???? moi, je dirais plutôt comme des adolescents que nous sommes redevenus comme à l'époque"...
un rire franc ponctua ma remarque, un rire franc, sincère, un rire qui n'avait pas changé .....
"En même temps, je ne regrette pas" précisai-je...
Nouvel éclat de rire ....
"J'adore ton rire " lui dis-je
"De toutes façons, ce n'est pas après trente ans qu'on va craquer et tomber amoureux" ...
"Tu as raison, pas après trente ans.... depuis trente ans en ce qui me concerne" ...lancai-je...
Il y eut un blanc au bout du téléphone...., puis ...
"Arrête, tu es sérieux?"
"Bah oui" avouai-je...
Puis après un nouveau "blanc", j'ajoutai : "quand je t'ai revue l'autre jour, la blessure s'est rouverte, tu es toujours aussi belle que dans mes rêves"....
"Tu vas souvent dans ta maison de Normandie" dit-elle pour changer de sujet....
"De temps en temps" répondis-je...."des fois en famille, des fois tout seul, comme je le ferai bientôt pour aller la préparer pour l'hiver" ....
"Quand je pense que je passe mon temps à travailler à côté de chez toi, et que tous les trois jours je reviens en face de ta maison, et on ne s'est jamais croisé depuis trente ans ...."
"Quand est-ce que tu reviens travailler vers chez moi ? On pourrait peut être se poser autour d'un déjeuner" ....
"Pourquoi pas ....."dit-elle
puis je l’entendis dire : "Aie" ...
"Qu'est ce qui t'arrive" ???
"Je viens de casser un de mes talons"....
A mon tour d'éclater de rire ..."Pardon" dis-je en riant
"voilà, tu m'imagines avec mon petit pantalon de tailleur beige, boiteuse, et ça te fait rire" ....? fit-elle mine de s'emporter....
"Excuses moi, mais quand je t'imagine, c'est plutôt sans ton petit pantalon beige"....
"C'est ça, en dessous et chaussettes ....ça doit être terrible" ironisa-t-elle
"non, rassure toi, sans l'un ni l'autre ..." rectifiai-je...
"T'es bête, maintenant, je suis vieille" ...
"Le temps t'a épargnée alors, parce que la femme que j'ai retrouvée est toujours aussi belle et désirable" ....
"Bon, je suis arrivée, je te rappelle" ...
et elle a raccroché ...

Cette semaine, alors que je ne m’y attendais pas, pris que j’étais par mon boulot, son numéro s’est affiché sur mon portable .....

« Allô »...? dis-je « Quelle bonne surprise ! Comment vas tu ?» ajoutai-je ...
"Je suis en colère" me répondit-elle....
"Pas après moi au moins" dis-je...
"Non, après mon copain" ...
"Qu'est-ce qu'il t'a fait" ???
"J'ai découvert qu'il a mis un truc sur mon téléphone pour savoir où je suis" .....
"Comment ça" ??? demandai-je ...
"Oui, une espèce de mouchard avec le GPS"
"Et comment t'as trouvé ça" ???
"Bah j’ai eu un problème de blocage de mon écran, alors je suis allée le faire réparer, et c'est là qu'ils m'ont dit que c'était peut être ce mouchard qui faisait ça" ...
"Et qu'est ce que tu as fait" ? finis-je par réagir après un blanc ...
"J'ai dit au gars de ne pas le réparer, et je l'ai jeté"...
"Bah ... tu as le même numéro" ...???
"Oui, j'ai dit que j'avais perdu mon téléphone, et du coup, il m'ont gardé mon numéro, mais ce téléphone là, mon copain n'y a pas accès, et je te garanti qu'il va me le payer" ...."je ne sais pas encore comment, mais il va me le payer ! " ....
Elle semblait vraiment remontée contre lui ...
Je décidai de changer de sujet...
"Tiens, au fait, je vais passer en Normandie le week-end prochain pour préparer la maison pour l'hiver, c'est un peu tôt, mais après, je ne suis pas sûr de pouvoir revenir avant janvier alors, comme on dit, ce qui est fait n'est plus à faire" ...
"Alors, au lieu de déjeuner sur Paris, on pourrait déjeuner là bas "... me dit elle "j'y serai aussi pour le week-end"..
"Avec plaisir" répondis-je, ce sera bien plus agréable de déjeuner avec toi que tout seul"...
"Pourquoi, tu viens seul" ? me demanda-t-elle ...
"Oui, ma femme a des rendez-vous le samedi, et mon fils ne veut pas rater son entrainement de rugby"...
"Tu arrives quand ?" me demanda-t-elle...
"Vendredi soir, je pars directement après le boulot" ...
"Eh bah tu n'aura qu'à venir diner en arrivant, je préparerai pour 20 heures, ça te va" ???....
"Ça me va parfaitement, comme ça, la maison aura le temps de chauffer avant que j'aille me coucher" ...
"C'est une bonne idée de laisser chauffer la maison" me dit-elle
Puis elle ajouta "bon, alors bonne journée et à vendredi soir...

Le vendredi suivant, après ma journée de travail, j'ai pris la route de la Normandie.
Un peu plus de deux heures après, je me garais devant ma maison, et allumais le chauffage avant d'installer mes affaires et de me changer; puis je vins sonner à la porte de mon hôtesse.
Je m'étais habillé avec un jean et une chemise passée sous un pull.
Je ne fus pas surpris de la trouver en pantalon et chemisier, juchée sur des hauts talons, mais de l'ambiance qui régnait dans le séjour...
Celui-ci était plongé dans une demi pénombre.
"Installe toi" me dit-elle...et elle disparu vers la cuisine.
Elle revint peu de temps après, avec un sceau à champagne et deux coupes ...
"Tu veux bien servir, je vais me changer pour dîner"... et elle disparu à nouveau.
Je servis donc deux coupes et attendis son retour, assis dans le confortable canapé.
Lorsqu'elle revint après quelques minutes, j’eus un coup au cœur...!
Elle ne portait plus son sempiternel pantalon et son chemisier, mais une robe noire s'arrêtant au dessus du genou, qui épousait ses formes en soulignant son opulente poitrine (95E pour ceux qui ne se souviendraient plus). et ses chaussures à talons hauts qui soulignaient le galbe de ses jambes gainées de nylon...
Une vision de rêve !
"Tu ne m'avais pas prévenu que c'était un dîner habillé" souriais-je avant d'ajouter "tu es magnifique" !!!
"Merci, mais je me suis habillée comme ça pour me faire plaisir, tu aimes?" ...
"Si j'aime ???? tu es magnifique !!!"
"Alors buvons pour arroser ça" ...Et elle me tendis sa coupe pour trinquer...
Après l'apéritif, nous passâmes à table, où un grand cru de Bordeaux accompagna le plat principal, et un autre le fromage (un très grand ...) ... Elle avait décidé de me gâter...
Arrivé au dessert, elle apporta une nouvelle bouteille de champagne ...
"Tu es sûre que c'est raisonnable" demandai-je ...
"Qui a parlé d'être raisonnable" me répondit-elle le regard excessivement brillant ....
Elle déboucha la bouteille et remplit nos deux coupes avant de trinquer et de vider sa coupe "cul-sec" ....
"J'ai envie de danser" dit-elle soudain.....
"Tu veux aller en boite" ??? demandais-je
"Idiot" répondit-elle en allumant la chaine (visiblement prête....) d’où une musique très lente et sensuelle s'éleva ....
Je me suis levé et je l'ai "invitée" à danser le slow (en fait, à peine debout, c'est plutôt elle qui s'est ruée dans mes bras, se collant à moi des genoux aux épaules ...).
A peine mes mains se posèrent sur ses hanches que je sentis son corps onduler contre le mien, son bassin entamant une danse aussi sensuelle qu’efficace frottant son mont de venus contre mon bas ventre, fort heureusement protégé par l'érection qui déformait mon jean à tel point qu'elle ne pouvait l'ignorer...
Elle se pencha en arrière pour me regarder dans les yeux, tout en gardant son bassin collé au mien....
"On dirait bien que de danser avec moi te donne des idées" ......
"Tu crois" ...???
"Va t'assoir dans le canapé " (recouvert d'un drap de bain en éponge.....)...
J'obéis sans discussion, me doutant avec délectation et impatience de la manière dont la soirée allait se terminer ....
Une fois bien installé, je la regardai en allongeant les bras sur le dossier de part et d'autre ...
Elle vint se planter devant moi, juste devant le canapé, et elle glissa ses mains dans son dos, et j'entendis le bruit caractéristique du crissement d'une fermeture éclair que l'on descend .....
A ce bruit, mon érection devint douloureuse ...., aussi, lorsque la robe noire glissa de ses épaules jusqu'à ses hanches, je laissai échapper un soupir et voulu me libérer en ouvrant mon pantalon ....
elle me fit signe du bout du doigt ... "Non ..... toi, tu ne fais rien" !!!!!
Sa robe froissée sur ses hanches, elle dégrafa son soutien-gorge et libéra sa somptueuse poitrine avant de venir s’agenouiller devant moi ...
Ses doigts vinrent fureter sur mon jean, en défaisant la ceinture et ouvrant la braguette avant de le faire glisser sur mes cuisses ....
Elle fit ensuite passer mon t-shirt par dessus ma tête ...
Ainsi vêtu, je la contemplai dans sa demi nudité, ses seins lourds caressant mes cuisses alors que son regard allait de mes yeux à la bosse qui déformait (oh combien...?) mon boxer ...
Son regard gourmand en disait long sur ce qu’elle voulait.... Néanmoins, je posais la question fatidique ...:
"Pourquoi" ???
"Parce que mon mari n'a pas confiance en moi, il me croit infidèle, alors je vais le devenir, et en plus, je vais faire avec toi des choses que je ne fais pas avec lui" ....
Puis elle ajouta : "Il me prend pour une salope.... alors je vais l'être ....." ...!
Et à peine avait elle fini sa phrase, qu'elle se releva et fit glisser sa robe à terre, se dévoilant en bas et porte-jarretelles, avec un string assorti quasi transparent ....
"J'ai acheté ça cette semaine, juste pour cette occasion"....
"Tu es fabuleuse" ......
"Ça fait des années que je suis une femme fidèle (sauf quand je t’ai revu) et sage , maintenant, j'ai envie de me lâcher .... de devenir ce qu'il pense que je suis, comme dans les films qu'il me fait regarder "......
Elle se retourna alors dos à moi, et vint s'assoir sur moi, me tournant le dos, ondulant du bassin pour frotter ses fesses sur mon sexe dur et gonflé à me faire mal ...Elle prit ensuite mes mains et les posa sur ses seins dont les tétons pointaient déjà, je me mis alors a les malaxer avec gourmandise en embrassant son dos...
Très rapidement, une de mes mains glissa sur son ventre et descendit jusque sur son string, caressant son sexe par dessus le fin tissus...
Son string était trempé et poissait sous mes doigts ....Je me rendis ainsi compte qu'elle s'était rasée intégralement (pour mon plus grand plaisir) ....
Elle dansait en gémissant assise dur ma queue me rendant fou d'envie ...
"Viens" ordonna-t-elle en se relevant et me prenant par la main pour m'entrainer vers sa chambre .....
Une fois arrivé, elle me fit allonger sur son lit après avoir enlevé mon boxer et embrassé mon gland, et vint a califourchon sur moi.
Face à moi, elle se remit à se frotter sur mon sexe tendu, les yeux fermés tandis que je malaxais sa poitrine généreuse, faisant rouler ses tétons entre mes doigts ...
Je décidai alors de prendre les "choses" en mains....
d'une "ruade", je l'ai renversée sur le lit, et, aussitôt, j'ai enfoui mon visage entre ses cuisses, embrassant le tissus trempé de son string...
Elle s'est contentée de prendre ma tête entre ses mains tandis que j'écartais la barrière séparant ma bouche de sa peau...
Mes lèvres se sont posées sur les siennes embrassant son sexe à pleine bouche, ma langue dardant pour la fouiller à le recherche de son petit bouton ...
Quand le bout de ma langue commença à le titiller, elle me plaqua la tête sur sa petite chatte toute lisse et se mit à gémir comme un fauve blessé en se tortillant ....
Ses gémissement se firent de plus en plus forts ...
Puis soudain, elle serra ma tête entre ses cuisses comme pour l’emprisonner tandis qu’une véritable vague déferlait sur mon visage, alors qu’elle tremblait de tout son corps .....
Quand elle a desserré l'étreinte de ses cuisses, je suis remonté petit à petit, embrassant son ventre et remontant vers sa poitrine. Je me suis occupé de ses seins magnifiques aux tétons dressés, les embrassant et les suçant longuement tandis que mon sexe caressait le sien....
Puis, comme nos corps étaient l'un contre l'autre, je n'ai eu qu'à me cambrer pour la pénétrer ...
Prenant appui sur les mains, je me suis enfoncé en elle jusqu'à ce que nos pubis entrent en contact, provocant un soupir de bien être délicieusement encourageant.
Je lui ai fait l'amour comme ça, doucement, variant le rythme et la profondeur, à chaque pénétration ...
Je sentais son sexe trempé de son plaisir dégouliner sur mes bourses et entre ses fesses, j'embrassai ses seins, aspirai ses tétons tout en le besognant finalement de plus en plus rapidement... jusqu'à ce qu'elle succombe à un nouvel orgasme .....
Alors, je me suis retiré, lui demandant de se mettre à genoux sur le lit pour la prendre en levrette ...
Elle s'exécuta dès qu'elle eu retrouvé ses esprits, et se mit à quatre pattes ...
Je guidai mon gland entre ses cuisses afin de m'enfoncer en elle une nouvelle fois, mais au moment de la pénétrer, elle gémit ...
"Non .... je veux essayer comme dans les films " ...et, glissant une main sous son ventre, elle attrapa ma queue et la fit remonter jusqu'entre ses fesses ....
"Tu n'as jamais essayé"? .. demandai-je alors ...
"Non, je n'ai jamais autorisé mon mari à passer par là"...
"Sans préparation, tu va avoir mal" dis-je en me reculant, avant de caresser ses fesses pour commencer à la préparer .....
"Non, vas-y, comme dans les films" ... supplia-t-elle...
Alors, glissant mon gland en remontant depuis ses lèvres dégoulinantes jusqu'entre ses fesses, je posait ma queue sur son petit trou tout luisant de son propre miel, et commençai à presser sur sa rondelle vierge ...
Après une résistance, à ma grande surprise, assez faible, son anus s'ouvrit, et mon gland s'enfonça de quelques millimètres....
j'accentuai alors ma poussée, et mon gland s'enfonça complètement et disparu dans ses fesses décidément délicieusement gourmandes ...
"Doucement !!!!!!" cria-t-elle dès que mon gland eut disparu dans son petit trou ...
Je stoppai alors toute pression et restai un bon moment sans bouger, le temps que son sphincter s'habitue à la dilatation.....
Puis, quand je sentis que ses fesses ne se crispaient plus autour de mon membre... je repris ma pénétration, m'enfonçant doucement jusqu'au fond de ses reins .....
"Hhhhhhhaaaaaaaaaa....." gémit-elle pendant que ma queue s'enfonçait dans ses reins...
"Je te fait mal"? m'inquiétai-je .....
"Non" reconnu-t-elle, "c'est pas désagréable, c'est bizarre" ajouta-t-elle alors, "Vas-y" ....
Alors, je ressortis de ses fesses, et la pénétrai une nouvelle fois, m'enfonçant avec plus de facilité dans son étroit fourreau brulant ....
Je la sentais fabuleusement serrée autour de mon membre, très fier d'être le premier à profiter de ses fesses.....
Je m'accrochai alors à ses hanches, et me mis à aller et venir, me délectant de la vue de mon sexe se plantant dans ses fesses...de plus en plus facilement, de plus en plus rapidement au fur et à mesure qu'il glissait aussi facilement entre ses deux globes qu'entre ses cuisses....
Les soupirs qu'elle poussait quand je me suis enfoncé dans son petit trou se sont mués en gémissements de plus en plus fort..
elle finit par glisser une main entre ses cuisses et se masturba vigoureusement ...
ses gémissement devinrent un cri déchirant quand elle fut prise de tremblements incontrôlables, avant de s'écrouler sur le lit......
J'allais me retirer et la laisser savourer son nouvel orgasme que elle gémit : "je veux te sentir te vider dans mon cul"!!!!
Je repris alors mes mouvement, et au bout de quelques instants, je senti venir une onde de plaisir le long de ma colonne vertébrale, ma queue sembla grossir encore, et de puissant jets de sperme jaillirent de mon méat, innondant son ventre tandis que je grognais de plaisir ......
Le coeur battant à tout rompre, je m'écroulai sur elle, terrassé par un plaisir incroyable, avant de rouler sur le coté, tentant de maitriser les battements de mon cœur et ma respiration .....
Elle se redressa, s'appuyant sur les coudes et posa ses lèvres sur les miennes, dans un baiser d'une tendresse infinie....
"Je vais me doucher mon cœur" me dit elle ....."ne bouge pas, je reviens ...."

Je ne l'ai même pas vue revenir...
J’ai été réveillé par une douce sensation bien agréable.....
Mon sexe était gonflé, raide, et une chaleur humide l'enveloppait, en le caressant doucement...
Sans bouger, j'ai ouvert les yeux, et ils confirmèrent ma première « conclusion » ...
Je voyais la chevelure brune méchée de blond que je connaissait si bien, monter et descendre doucement sur mon ventre, sa bouche avalait membre raide comme un pieu, m'administrant une fellation divinement agréable .....
Totalement nue, elle me réveillait d’une manière dont tout homme rêverait d’être ainsi réveillé tous les matins....
Quand elle se rendit compte que j’étais réveillé, sans doute à mes grognements de plaisir, elle s’interrompit ...
"Je ne te demande pas si tu as bien dormi"...
"Quelle heure est-il" ? demandai-je un peu surpris ...
"Il est presque huit heures et demi" ! ricana-t-elle...
"Ah oui, quand même "....ponctuai-je "Tu m'as épuisé hier soir, c'est pour ça".....
"J'ai plutôt l'impression que tu en veux encore à voir ta réaction" ....
Et elle replongea sur ma queue, reprenant sa fellation sans que mon sexe n'aie dégonflé, faisant monter et descendre sa bouche tandis qu'elle tenait la base de ma queue d'une main et malaxait mes bourses de l'autre ....
Après un moment, elle se coula sur moi comme une chatte et vint s'embrocher sur mon mât, raide comme la veille, et se mit à monter et descendre jusqu'à s'offrir un orgasme .....
Elle finit par s'affaler sur moi, écrasant sa somptueuse poitrine sur mon torse, sa tête dans mon cou...
Puis, constatant que j'étais toujours raide entre ses cuisses, elle descendit du lit, et me fit assoir ...
Alors, elle s'agenouilla et englouti mon sexe, se mettant à le sucer avec avidité, le masturbant au même rythme que sa bouche allait et venait ...
Quand elle me sentit prêt à jouir, elle se recula en me masturbant de plus belle, et me regardant droit dans les yeux, elle ouvrit la bouche et tira la langue ...
Le premier jet de sperme qui jaillit de mon gland barra son visage d'une trainée oblique...
Les suivants atterrirent sur et dans sa bouche si délicieusement gourmande et sur sa poitrine généreuse ....Lorsque mon geyser s'est asséché, elle avait le visage maculé de mon jus, que sa langue léchait tandis qu'elle me regardait toujours droit dans les yeux ...
Elle s'éclipsa, et partit se doucher ....
Quand elle revint, elle me dit : "tu reviens dormir ce soir" ????
......
La soirée promettait d'être chaude .....










Les avis des lecteurs
 

Comme d'habitude ! Un moment de lâcher prise total sans barrières !
Seul désir et pulsion mènent la danse entre ces deux êtres coquins
Bravo

 




Vous êtes :

Indiquez votre adresse mail si vous souhaitez la communiquer à l'auteur de l'histoire.
Sinon, laissez vide :


° Recopiez le code suivant :
 


Autres histoires érotiques publiées par Benoit gourmand gourmet


 
Les effets indirects de la jalousie, suite ... - Récit érotique publié le 26-10-2017
 
Effets indirects de la jalousie ..... - Récit érotique publié le 22-10-2017
 
Le bricoleur est de retour .... - Récit érotique publié le 25-09-2017
 
Audrey part en chasse - Récit érotique publié le 17-09-2017
 
Une amie Amie de jeunesse - Récit érotique publié le 06-09-2017
 
Le Bricoleur finit à plat - Récit érotique publié le 11-08-2017
 
Le Bricoleur et la panne de batterie - Récit érotique publié le 09-08-2017
 
Lily s'offre un plaisir solitaire - Récit érotique publié le 25-07-2017
 
Le réveil de Lily et David - Récit érotique publié le 23-07-2017
 
Lily sort avec des copines - Récit érotique publié le 21-07-2017
 
Le bricoleur et la porte de garage, deuxième couche - Récit érotique publié le 19-07-2017
 
Le Bricoleur et la porte de garage... - Récit érotique publié le 17-07-2017
 
Lily craque pour son Patron - Récit érotique publié le 10-07-2017
 
Marine et Marc : un après midi à la piscine (1) - Récit érotique publié le 06-07-2017
 
Marc et Marine à Paris - Récit érotique publié le 02-07-2017
 
Le Bricoleur et la fuite ... - Récit érotique publié le 30-06-2017
 
Bricoleur un jour..... bricoleur toujours .... - Récit érotique publié le 20-06-2017
 
Marine Offerte... - Récit érotique publié le 15-06-2017
 
Un homme plutôt prêteur - Récit érotique publié le 10-06-2017
 
Un mari vraiment pas jaloux - Récit érotique publié le 08-06-2017
 
Un homme pas jaloux ... - Récit érotique publié le 06-06-2017
 
Ma collègue de travail 4 - Récit érotique publié le 02-06-2017
 
Ma collègue de travail 3 - Récit érotique publié le 31-05-2017
 
Ma collègue de travail 2 - Récit érotique publié le 29-05-2017
 
Une collègue de travail - Récit érotique publié le 27-05-2017
 
Très en manque ! - Récit érotique publié le 25-05-2017
 
Promotion canapé - Récit érotique publié le 23-05-2017
 
Massage à Bali (suite et fin) - Récit érotique publié le 21-05-2017
 
Massage à Bali - Récit érotique publié le 19-05-2017