S'IDENTIFIER (Pas encore inscrit ?)

Mémoriser     [Mot de passe perdu ?]


 

Histoires triées par catégories :


 

Thématiques

Abstinence Amazones Amis Andromaque Anulingus Arabes Artisan Artiste Asiatiques Au boulot Au reveil Auto-fellation Autobiographie Avion Baby sitter Bateau Beau-frere Beau-pere Beauté Belle-mere Belle-soeur Bisexualite Bizarre Blacks Blondes Bois, Foret Bondage Boules de geisha Bourgeois Branlette espagnole Brunes Cage de chasteté Calin Camping Candaulisme CapdAgde Caresses preliminaires Casting Chantage Cinéma Club libertin Cocufiage adultere Combat Coming-out Cougar Coup de foudre Cousins Cuisine Culottes Cunnilingus Cybersexe Darkroom Depucelage Dialogue Discothèque Docteur Doigtage Dominant Maitre Dominatrix Double penetration Douche Bain Drague Echangisme Ejaculation faciale Ejaculation feminine Emotions sensibilité Endroits insolites Entre hommes - Gay Epilation Escort boy Escort girl Etudiant Europe est Exhibition Exotisme Extreme Facesitting Fantasmes Fantasy Fellation Féminisation Femme fontaine Femmes enceintes Fessee fetes soirees Fetichisme Fille encule homme Film porno Fist Fist-fucking Flagellation Frotteurisme Fucking machine Gang bang Gerontophilie Glamour Gloryhole Gode ceinture Godemiche gorge profonde Gros Grosses Gros seins Gros sexe Hammam Handicap Hermaphrodite Hermaphrodites Historique Hôpital Hotel Humiliation Inconnu-inconnue Infirmieres Ivresse Jambes Jeunes Jeux Jumeaux-jumelles Lactation Lavement anal Lectures érotiques Legumes Lesbiennes Levrette Libertinage Lingerie Maigre Mammophilie Mariage Massage Masturbation Matures Mini jupe Missionnaire Mommy porn Mots crus Muscles Mythologie Naturisme nudisme Nymphomane Obéissance Oeuf vibrant Oncle et tante Onirique Parking Partouze Perles anales Petit sexe Petits seins Pieds Piercings Piscine, Plage Poesie Poilues Ponyslave Préliminaires Première fois Prison Prof Prostate Punitions Quebec Recit bilingue Romantisme Rousses Routiers Russes Sadomaso Saint valentin Salope Sans capote Sans culotte Science fiction Secrétaire Sensualité Sexe sauvage Sexshop Sextoy Sillicone Sodomie Soixante-neuf Soubrette Soumission Spermophile Sport String Striptease Tatouage Tendresse Terma Testicules Tétons Toys rosebud geisha Train Transexuelle Travesti Triolisme Triple penetration Uniformes Urophilie Pisse Vacances Vieux avec jeunes Voisins voisines Voiture Voyeurisme Wc




Petites annonces

Les dix dernières annonces :

• Bonjour tout le monde, j'ai 19ans, je recherche des filles ou femmes voulant ...
• Bonjour je mappele marianne et je cherche un écrivain ou écrivaine pour mécrire ...
• Je recherche une partenaire pour des jeux de lavements et des jeux anaux ...
• Salut je suis un jeune métisse de 26 ans de 1m80 85 kg qui cherche des femmes avec ...
• Je suis un homme de 60 ans, bien mis et qui paraît plus jeune. Je recherche une ...
• Bonjour. Annonce sérieuse. Je m’appelle Bénédicte, 37 ans. Je pense être jolie, ...
• bonjour j ais 70 ans et je me sens de plus en plus en plus devenir lope c est pas ...
• Bonjour a vous les soumis/soumise je suis Maître Bastien venu ici en quête d'un ou ...
• bonjour a toutes et a tous, JE RECHERCHE SOUMISES OU SOUMIS POUR RELATION ...
• T'aimes t'ennuyer au lit ? Moi pas. Moi j'aime lécher la chatte en me faisant ...


COLLECTION LESBIENNES. La mère supérieure du couvent (1/4)

- Par l'auteur HDS CHRIS71 -

Auteur de récits érotiques Récit érotique écrit par CHRIS71 [→ Accès à sa fiche auteur].
Auteur homme. - Email : chr.r.rsfrfr

• 607 récits érotiques publiés.
• Cote moyenne attribuée par les lecteurs : 9.0 • Cote moyenne attribuée par HDS : 8.7
• L'ensemble des récits érotiques de CHRIS71 ont reçu un total de 3 517 436 visites.

sexe récit : COLLECTION LESBIENNES. La mère supérieure du couvent (1/4) Histoire érotique Publiée sur HDS le 02-11-2017 dans la catégorie Entre-nous, les femmes
Tags: Lesbiennes  Caresses preliminaires  Doigtage 
Cette histoire de sexe a été affichée 3514 fois depuis sa publication.

Note attribuée à cette histoire érotique par les lecteurs ( 1 votes ): COLLECTION LESBIENNES. La mère supérieure du couvent (1/4) ( 10.0 /10 )
Note attribuée à cette histoire érotique par HDS : COLLECTION LESBIENNES. La mère supérieure du couvent (1/4) ( 9.0 /10 )
 
histoires érotiques audio

 
Couleur du fond :


COLLECTION LESBIENNES. La mère supérieure du couvent (1/4)

Dans ces années-là, il était courant d’offrir à Dieu pour le repos de l’âme des parents l’une de leurs filles surtout s’ils en ont plusieurs, le tout agrémenté d’une dot en or qui aide au bon fonctionnement de ces lieux d’église.
C’est mon cas, je viens d’entrer dans un couvent, près de Nantes, j’ai tous juste dix-neuf ans, âge où nous les filles s’ouvrent à l’amour.
C’est mon cas, je suis amoureuse de Lucas, le fils du boucher, je me voyais bien derrière la caisse de la boutique de ses parents quand ils auraient pris leur retraite.
Depuis que je saigne, mon corps me brûle certains jours, j’ai trouvé, comment l’éteindre le soir ou j’ai rencontré le petit bouton que j’allume ou que j’éteins au gré de mon doigt qui passe, se retire, repasse, se retire jusqu’à ce que la grosse bulle qui s’est formée au plus profond de mon corps éclate sur mes lèvres.

Quand mon père m’a convoqué pour me dire que j’aurais l’honneur de leur permettre d’atteindre leur paradis, la foudre m’est tombée sur la tête.

• Ma fille, je compte sur toi pour nous faire honneur, une vie de prière à celui qui va devenir ton mari, est la meilleure des choses qui peut arriver à une jeune fille.
Tu aurais pu aspirer à épouser un riche marchand, mais cet honneur en revient à ta sœur Anabelle notre fille aînée et comme notre fortune, même si elle est conséquente, est loin d’être suffisante pour que tu aspires à un tel mariage.
Par compte, la bourse que nous offrirons au couvent pour que tu pries pour le salut de nos âmes sera assez importante pour que tu sois bien considérée au sein de ce couvent.

C’est comme cela que je me trouve à franchir la porte du couvent de Marie qui m’a été destiné.

• Mes sœurs, Aurore vient nous rejoindre, je compte sur vous pour lui faire bon accueil, sœur Marie, comme votre tâche vous l’en incombe, emmenez-la revêtir la tenue de novice de notre ordre et lui montrer la cellule que je vous ai demandée à.
• Oui, mère Marie des Anges, j’ai déjà opéré le changement que vous m’avez demandé pour les cellules de nos sœurs, Aurore suivez-moi.
• Attendez, une dernière chose, après la prière, je vous réunirais pour vous faire connaître les modifications que l’arrivée de notre nouvelle sœur va engendrer, aller.

Je me retrouve dans la buanderie qui est le lieu du travail de trois sœurs sous la direction de sœur Marie, il y a sœur Josette, sœur Marie-Madeleine et la plus vieille qui a été placée là, car elle fait un minimum de travail vu son âge, sœur Antoinette.

• Aidons là à enlever ses vêtements, sœur Josette, tu te souviens quand pour la première fois, nous nous sommes retrouvées nues devant les sœurs, qui hélas, ont été rappelées par notre très haut.

Des roucoulements ponctuent cette tirade, chacune s’affaire à me déshabiller pour mieux me montrer comment mettre la tenue de novice que je garderais jusqu’à ce qu’il soit considéré que je mérite de devenir définitivement leur sœur.
Je connais tout cela, ayant été au catéchisme auprès du curé de notre village, j’ai toujours eu des pensées autres de toutes ces bondieuseries, mais dans mon époque, ce que décidaient nos parents tenait lieu d’évangile.

Un point positif tout de même, c’est la première fois depuis les mains de maman dans ma petite enfance, qu’une femme, non des femmes touchent mon corps, avant de me faire enfiler ma petite culotte en pilou.

• Aviez-vous déjà vu une telle toison rousse ?
• Rouge, tu veux dire Marie-Madeleine.
• Oui, tu as raison, notre mère supérieure devrait beaucoup aimer, sœur Virginie qui rejoint les cuisines était blonde comme les blés.
• De quoi parlez-vous mes sœurs, vous m’intriguez, maman m’a dit que la vie dans notre ordre était contemplative.
• Pour contempler, tu vas contempler et même de très près, mais arrêtons de cancaner, Aurore est prête, écoutez, la cloche de la prière retentie, suis-nous, pendant le temps de la prière plus un mot.

Ce sont mes premiers pas dans cette immense bâtisse, je suis les sœurs, les mains jointent comme elles.
Le temps des prières passées, nous sommes réunis pour le repas, sœur Marie m’assoit à sa droite, elle-même assise à celle de la mère supérieure.
Repas frugal, mais suffisant, car équilibré avec féculents, légumes sans oublier les fruits.

• Les légumes sont de notre potager, je t'y emmènerais.
• Sœur Marie, vous savez que nos repas doivent se faire en écoutant notre sœur Anaïs lire des pages de l'évangile.
• Pardon, ma mère, vous avez raison.
• Tu viendras me voir pour recevoir ta punition, je veux du respect du travail des autres dans le couvent que j’ai l’honneur de diriger.

Ma prise de contact avec la mère supérieure semble tendue, jusqu'à ce qu'elle se lève.

• Merci, sœur Anaïs, je vous autorise à aller manger, mes sœurs, vous savez toutes que nous avons une nouvelle nonne conduite par ses parents auprès de nous.
Sa famille a fait don à notre communauté d'une valeur en or qu'elle renouvellera chaque année, à ce titre elle rejoindra sœur Maria à la gestion de notre couvent, car elle a commencé des études en comptabilité qui nous sera très utile.
J'ai demandé à sœur Marie de lui donner la cellule de sœur Josette qui l’a rejoint à la buanderie dans la gestion de notre linge.
Sœur Aurore en plus de son travail dans le bureau sera ma nouvelle assistante, comme le faisait sœur Josette et quelques-unes de vous dans le passé.
Bonne soirée à toutes, demain debout à 6 heures pour notre première prière.

Je remarque des sourires ironiques, mais en prenant garde, car la mère supérieure semble être une femme entière.
C'est normal, il y a vingt-trois sœurs dont cinq novices, pardon, six avec moi.
Comme un gentil toutou, me demandant tout ce que ces sourires narquois, ce qui va m’arriver.

• Sœur Josette, pardon sœur Aurore, tu vois qu'il y a une porte de communication avec ma cellule, ce sont les seules, car je dois pouvoir avoir ton aide à tout moment au cours de la nuit.
Quand nous serons entre nous, je te tutoierais, viens m'aider à défaire mes vêtements et faire ma toilette.

Pour la première fois, je me retrouve à défaire les vêtements d'une autre femme, qui plus est une bonne sœur, je vais pour lui frotter le dos quand je remarque des zébrures sur son dos, je suis interloquée.

• Tu regardes mon dos, tu sais, même chez nous les serviteurs de Dieu, la chair est faible, il est difficile de tous dire à notre bon curé, alors certaines de nos sœurs dont je fais partie se flagellent pour expier nos pêchers.
• Moi aussi devrais-je me flageller ?
• Avec le temps, tu jugeras par toi-même, mais je t’aiderais, nous devons nous entendre, viens me laver le dos, tu prends du savon que tu places doucement, ma dernière flagellation date de trois jours et mes épaules sont encore à vif.
C’est bien, tu es une bonne fille, descends lentement vers mes fesses avec ta patte mouille savonné, oui, c’est bien, maintenant passe là entre mes deux hémisphères, lentement, on a tout le temps, arrête.
Non, continue, doucement, force un peu sur mon petit trou, mais tu es une petite cochonne, tu me rentres un doigt dans l’anus, passe ton autre main par-devant, non sans le tissu, à main nue.
As-tu déjà fait cela à une fille Aurore ?
• Non, ma mère, vous êtes la première femme que je vois nue.
• Quand nous sommes entre nous, pas de ma Mère entre nous, tant que tu seras à mon service et que nous serons seules, appelle-moi Séraphine, c’est le nom que m’ont donnée mes parents à ma naissance.
Alors, tu ignores ce qu’est un clitoris, à moins que tu ne te caresses, quand tu es seule toi aussi.
• Une seule fois, je vous le jure, Madame, pardon, Séraphine.
• Laisse-moi m’allonger, je vais te donner ton premier court d’anatomie féminine, car ici à part notre vieux curé, les seuls instruments que nous avons à notre disposition, ce sont nos mains et des cierges.
• Séraphine, je rougis, allez-vous m’apprendre !
• Tu veux que je t’initie à mes jeux lubriques qui invariablement vont te conduire vers la punition que je serais obligé de t’infliger, si tu es prête, je serais enchantée, j’aime fouetter mes novices.
Regarde, j’écarte mes grandes lèvres, que vois-tu ?
• Une grosse excroissance tout en haut.
• C’est mon clitoris, il est développé comme pourrait l’être le sexe d’un homme, prend le dans ta bouche, et suce-le, ta maman t’offrait des sucettes quand tu étais petite ?
• Oui, lorsque j’étais sage.
• Tu as été très sage depuis que nous sommes rentrés dans nos chambres, tu as bien mérité une sucette.

C’est ainsi que je fais minette à une femme pour la première fois, elle jouit sans aucune retenue, criant son plaisir, je comprends les sourires narquois des autres sœurs, elles connaissaient le penchant de leur mère supérieure à s’amuser avec nous.
Moi qui croyais trouver le temps long dans ce couvant, je sens que la vie va être pleine d’imprévu.

Elle tombe d’épuisement, je rejoins ma cellule pour y trouver un lit loin d’être mouelleux comme celui que j’avais chez mes parents, je me tourne et je me retourne, quand j’entends de drôles de bruits dans la chambre de Séraphine.
Je me lève et je m’approche de la porte que j’avais préalablement repoussée, le spectacle et les mots que j’entends son extravagant, mais plein d’espoir.

• Salope, tu es une ignoble gouine, il te les faut toutes, même cette jeune fille tout juste sortie de l’adolescence, il faut que tu te fasses lécher la chatte, tiens prend ça et ça encore, oui, oui, oui.

En même temps que, Séraphine prononce ces mots, il faudrait que je puisse écrire, les grands coups de son étrange martinet qu’elle a dû sortir de son armoire.
J’ai mal pour elle chaque fois que les petites billes qui sont dessus frappent ses épaules et son dos, laissant ces zébrures sanguinolentes, incroyable, alors qu’elle s’est relevée, je vois sa main venir sur son vagin deux de ses doigts la pénétrant.
Les cris de plaisir qu’elle a eus avec moi quand je léchais son intimité, j’allais en faire autant quand la porte de ma chambre s’ouvre doucement, avant que j’aie le temps de crier, une main se pose sur ma bouche et sur mes seins.

• Chute, on vient voir la vieille se caresser le dos…








Les avis des lecteurs
Lasemelle

Nov. 6, 2017. For God sake, voilà un récit qui fait bander John La Semelle, car il connait un peu la vie en couvent.

 
CHRIS71

De plus un lecteur ou lectrice a aimé puisse q'il a mis quatre cœurs, les goûts et les couleurs...

 
CHRIS71

On ne peux pas tout réussir...


 
 

pas terrible

 




Vous êtes :

Indiquez votre adresse mail si vous souhaitez la communiquer à l'auteur de l'histoire.
Sinon, laissez vide :


° Recopiez le code suivant :
 


Autres histoires érotiques publiées par CHRIS71


 
COLLECTION SOUMISE. Fille de… (2/8) - Récit érotique publié le 19-11-2017
 
COLLECTION SOUMISE. Fille de… (1/8) - Récit érotique publié le 18-11-2017
 
COLLECTION ESCORTE. La pute. (1/1) - Récit érotique publié le 17-11-2017
 
COLLECTION JEUNE – VIEUX. Colette (1/1) - Récit érotique publié le 16-11-2017
 
COLLECTION ZONE ROUGE. Coup de tête (5/5) - Récit érotique publié le 14-11-2017
 
COLLECTION ZONE ROUGE. Coup de tête (4/5) - Récit érotique publié le 13-11-2017
 
COLLECTION ZONE ROUGE. Coup de tête (3/5) - Récit érotique publié le 12-11-2017
 
COLLECTION ZONE ROUGE. Coup de tête (2/5) - Récit érotique publié le 10-11-2017
 
COLLECTION ZONE ROUGE. Coup de tête (1/4) - Récit érotique publié le 09-11-2017
 
COLLECTION ZONE ROUGE. L’abus d’alcool (1/1) - Récit érotique publié le 08-11-2017
 
COLLECTION LESBIENNES. La mère supérieure du couvent (4/4) - Récit érotique publié le 06-11-2017
 
COLLECTION LESBIENNES. La mère supérieure du couvent (3/4) - Récit érotique publié le 05-11-2017
 
COLLECTION LESBIENNES. La mère supérieure du couvent (2/4) - Récit érotique publié le 04-11-2017
 
COLLECTION LESBIENNES. La mère supérieure du couvent (1/4) - Récit érotique publié le 02-11-2017
 
COLLECTION ESCORTE. La jeune fille de la fac (3/3) - Récit érotique publié le 01-11-2017
 
COLLECTION ESCORTE. La jeune fille de la fac (2/3) - Récit érotique publié le 31-10-2017
 
COLLECTION ESCORTE. La jeune fille de la fac (1/3) - Récit érotique publié le 29-10-2017
 
COLLECTION ÉTRANGE PHÉNOMÈNE. Casper (2x2) - Récit érotique publié le 28-10-2017
 
COLLECTION ÉTRANGE PHÉNOMÈNE. Casper (1x1) - Récit érotique publié le 27-10-2017
 
COLLECTION TABOU. Bigamie non Trigamie (2/2) - Récit érotique publié le 25-10-2017
 
COLLECTION TABOU. Bigamie non Trigamie (1/2) - Récit érotique publié le 24-10-2017
 
COLLECTION HISTOIRE COURTE. La sodomie (1/1) - Récit érotique publié le 23-10-2017
 
COLLECTION VENGEANCE : Tueur à gages (3/3) - Récit érotique publié le 21-10-2017
 
COLLECTION VENGEANCE : Tueur à gages (2/3) - Récit érotique publié le 20-10-2017
 
COLLECTION VENGEANCE : Tueur à gages (1/3) - Récit érotique publié le 19-10-2017
 
COLLECTION DOMINANT DOMINE. Vampire 3 (3/3) - Récit érotique publié le 17-10-2017
 
COLLECTION ZONE ROUGE. Livrée par ma belle-mère (1/1) - Récit érotique publié le 15-10-2017
 
COLLECTION CANDAULISME. Pile ou Face (1/1) - Récit érotique publié le 13-10-2017
 
COLLECTION ZONE ROUGE. Esclave de mon sexe - Esclave de son sexe. (1/1) - Récit érotique publié le 11-10-2017
 
COLLECTION JEUNE – VIEUX. La pocharde (1/1) - Récit érotique publié le 09-10-2017
 
COLLECTION LESBIENNES. Ma nouvelle belle-mère (1/1) - Récit érotique publié le 07-10-2017
 
COLLECTION DOMINANT DOMINE. La bombe (2/2) - Récit érotique publié le 05-10-2017
 
COLLECTION DOMINANT DOMINE. La bombe (1/1) - Récit érotique publié le 03-10-2017
 
COLLECTION DOMINANT DOMINE. Vampire 2 (1/1) - Récit érotique publié le 02-10-2017
 
COLLECTION LESBIENNES. Glissement de terrain (1/1) - Récit érotique publié le 30-09-2017
 
COLLECTION HISTOIRE COURTE. Le site porno (1/1) - Récit érotique publié le 29-09-2017
 
COLLECTION JEUNE – VIEUX. Grand-mère indigne (1/1) - Récit érotique publié le 27-09-2017
 
COLLECTION DOMINANT DOMINE. Chargée d’affaire (1/1) - Récit érotique publié le 26-09-2017
 
COLLECTION HISTOIRE COURTE. Femme parfaite (1/1) - Récit érotique publié le 24-09-2017
 
Femme BCBG, escorte, non, pute… (144) - Récit érotique publié le 22-09-2017
 
COLLECTION ÉTRANGE PHÉNOMÈNE. Un couple dans le parc (1/1) - Récit érotique publié le 20-09-2017
 
COLLECTION DOMINANT DOMINE. Un voisin assoiffé (1/1) - Récit érotique publié le 18-09-2017
 
COLLECTION JEUNE – VIEUX. Camping à la ferme (2/2) - Récit érotique publié le 16-09-2017
 
COLLECTION JEUNE – VIEUX. Camping à la ferme (1/2) - Récit érotique publié le 14-09-2017
 
Femme BCBG, escorte, non, pute… (143) - Récit érotique publié le 13-09-2017
 
COLLECTION JEUNE – VIEUX. Grand-père indigne (1/1) - Récit érotique publié le 12-09-2017
 
COLLECTION CANDAULISME. Proposition indécente (1/1) - Récit érotique publié le 10-09-2017
 
COLLECTION ESCORTE. Escortes (1/1) - Récit érotique publié le 08-09-2017
 
COLLECTION ZONE ROUGE. Le pion (2/2) - Récit érotique publié le 07-09-2017
 
COLLECTION ZONE ROUGE. Le pion (1/2) - Récit érotique publié le 05-09-2017