S'IDENTIFIER (Pas encore inscrit ?)

Mémoriser     [Mot de passe perdu ?]


 

Histoires triées par catégories :


 

Thématiques

Abstinence Amazones Amis Andromaque Anulingus Arabes Artisan Artiste Asiatiques Au boulot Au reveil Auto-fellation Autobiographie Avion Baby sitter Bateau Beau-frere Beau-pere Beauté Belle-mere Belle-soeur Bisexualite Bizarre Blacks Blondes Bois, Foret Bondage Boules de geisha Bourgeois Branlette espagnole Brunes Cage de chasteté Calin Camping Candaulisme CapdAgde Caresses preliminaires Casting Chantage Cinéma Club libertin Cocufiage adultere Combat Coming-out Cougar Coup de foudre Cousins Cuisine Culottes Cunnilingus Cybersexe Darkroom Depucelage Dialogue Discothèque Docteur Doigtage Dominant Maitre Dominatrix Double penetration Douche Bain Drague Echangisme Ejaculation faciale Ejaculation feminine Emotions sensibilité Endroits insolites Entre hommes - Gay Epilation Escort boy Escort girl Etudiant Europe est Exhibition Exotisme Extreme Facesitting Fantasmes Fantasy Fellation Féminisation Femme fontaine Femmes enceintes Fessee fetes soirees Fetichisme Fille encule homme Film porno Fist Fist-fucking Flagellation Frotteurisme Fucking machine Gang bang Gerontophilie Glamour Gloryhole Gode ceinture Godemiche gorge profonde Gros Grosses Gros seins Gros sexe Hammam Handicap Hermaphrodite Hermaphrodites Historique Hôpital Hotel Humiliation Inconnu-inconnue Infirmieres Ivresse Jambes Jeunes Jeux Jumeaux-jumelles Lactation Lavement anal Lectures érotiques Legumes Lesbiennes Levrette Libertinage Lingerie Maigre Mammophilie Mariage Massage Masturbation Matures Mini jupe Missionnaire Mommy porn Mots crus Muscles Mythologie Naturisme nudisme Nymphomane Obéissance Oeuf vibrant Oncle et tante Onirique Parking Partouze Perles anales Petit sexe Petits seins Pieds Piercings Piscine, Plage Poesie Poilues Ponyslave Préliminaires Première fois Prison Prof Prostate Punitions Quebec Recit bilingue Romantisme Rousses Routiers Russes Sadomaso Saint valentin Salope Sans capote Sans culotte Science fiction Secrétaire Sensualité Sexe sauvage Sexshop Sextoy Sillicone Sodomie Soixante-neuf Soubrette Soumission Spermophile Sport String Striptease Tatouage Tendresse Terma Testicules Tétons Toys rosebud geisha Train Transexuelle Travesti Triolisme Triple penetration Uniformes Urophilie Pisse Vacances Vieux avec jeunes Voisins voisines Voiture Voyeurisme Wc




Petites annonces

Les dix dernières annonces :

• Bonjour tout le monde, j'ai 19ans, je recherche des filles ou femmes voulant ...
• Bonjour je mappele marianne et je cherche un écrivain ou écrivaine pour mécrire ...
• Je recherche une partenaire pour des jeux de lavements et des jeux anaux ...
• Salut je suis un jeune métisse de 26 ans de 1m80 85 kg qui cherche des femmes avec ...
• Je suis un homme de 60 ans, bien mis et qui paraît plus jeune. Je recherche une ...
• Bonjour. Annonce sérieuse. Je m’appelle Bénédicte, 37 ans. Je pense être jolie, ...
• bonjour j ais 70 ans et je me sens de plus en plus en plus devenir lope c est pas ...
• Bonjour a vous les soumis/soumise je suis Maître Bastien venu ici en quête d'un ou ...
• bonjour a toutes et a tous, JE RECHERCHE SOUMISES OU SOUMIS POUR RELATION ...
• T'aimes t'ennuyer au lit ? Moi pas. Moi j'aime lécher la chatte en me faisant ...


MELANIE, MA BELLE SOEUR

- Par l'auteur HDS Romainro -

Auteur de récits érotiques Récit érotique écrit par Romainro [→ Accès à sa fiche auteur].
Auteur homme. - Email : romainroyahoocom

• 16 récits érotiques publiés.
• Cote moyenne attribuée par les lecteurs : 8.3 • Cote moyenne attribuée par HDS : 8.9
• L'ensemble des récits érotiques de Romainro ont reçu un total de 78 373 visites.

sexe récit : MELANIE, MA BELLE SOEUR Histoire érotique Publiée sur HDS le 02-11-2017 dans la catégorie Pour la première fois
Tags: Belle-soeur  Fellation  Ejaculation faciale 
Cette histoire de sexe a été affichée 11043 fois depuis sa publication.

Note attribuée à cette histoire érotique par les lecteurs ( 1 votes ): MELANIE, MA BELLE SOEUR ( 8.0 /10 )
Note attribuée à cette histoire érotique par HDS : MELANIE, MA BELLE SOEUR ( 9.0 /10 )
 
histoires érotiques audio

 
Couleur du fond :


MELANIE, MA BELLE SOEUR

Je suis en couple avec Laurence depuis bientôt 10 ans, on est marie depuis maintenant 7 ans. Comme nous n’avons pas encore d’enfants et que notre situation financière le permet j’ai décidé de finir mes études d’ingénieur. Ce n’est pas évident à 28 ans de reprendre des études mais ça a aussi pas mal d’avantages: les fêtes d’étudiants, l’emploi du temps, les jeunes femmes et évidement les vacances.

Ma femme a repris une des boutiques de ses parents et dans mon temps de libre je vais lui donner un coup de main, ce qui nous permet de passer du temps ensemble, des fois nous faisons même « des pauses » dans l’arrière boutique!
Même si nous nous sommes connu à 17 ans qu’on est ensemble depuis 10 ans, que je n’ai jamais connu d’autre femme qu’elle ( j’étais son deuxième), nous avons une relation toujours très complice. Par contre je trouve que nous ne faisons plus suffisamment l’amour. Elle me dit qu’elle est crevée par ses journées. Je ne peux rien lui reprocher mais je dois avouer que j’utilise un peu trop mon poignet à mon gout!

Nous sommes dimanche matin, il est 10h passé, Laurence dort encore alors je décide de lui préparer un très bon réveil. Je me lève discrètement, après un passage à la salle de bain, je file en cuisine préparer le café et un plateau pour le petit déjeuner. Je verse le café dans un thermos, et retourne dans la chambre, toujours aussi discrètement, avec le petit déjeuner.
Nous avons toujours dormi nu (sauf quand elle a ses règles), mais cela fait bien longtemps qu’elle ne m’a pas réveillé en me sucent, ni moi en lui bouffant la moule. Je décide donc de reprendre les bonnes habitudes surtout que par chance elle est sur le dos. Je me glisse donc sous la couette par le bas du lit. Je me retrouve entre ses pieds. Je lui embrasse chacune de ses chevilles. Elle ne bouge pas. Je colle mes lèvres sur son mollet droit et remonte en l’embrassant, jusqu’au genou. Toujours pas de réaction. Je tourne la tête et embrasse son autre genou. Elle commence à remuer. Je remonte vite le long de sa cuisse pour atteindre son mont de venus avant qu’elle soit totalement réveillée. Je place ma langue sur le haut de son ticket de métro et redescends jusqu’à son clito, que je commence à lécher. Je sens son corps bouger, elle s’étire. Je profite qu’elle plie ses jambes pour descendre ma langue entre ses lèvres et lécher les premières gouttes de sa cyprine. Puis je lèche chacune de ses grandes lèvres avant de retourner vers son clito. Avec les années, je la connais bien alors je sais comment faire pour qu’elle atteigne l’orgasme. Alors que ma bouche passe, pour la énième fois, de son vagin à son clito je lui mets 2 doigts dans la chatte, 1 contre son point G (très facile à trouver chez elle), l’autre lui fouille l’intérieur de la chatte. Très rapidement, elle attrape ma tête, et me l’appuies encore plus contre son sexe trempé. C’est le signe qu’elle va jouir alors j’accélère le rythme de mes doigts mais aussi de mes lèvres et de ma langue. Elle soulève son bassin puis se crispe. Je ne remue plus mes doigts en elle mais j’accentue la pression sur son point G tout en aspirant son clito entre mes lèvres. Je bande à m’en faire mal. Lorsqu’elle retombe sur le lit, je retire doucement mes doigts, embrasse une dernière fois son sexe et remonte vers les oreillers pour l’embrasser tout en collant ma bite contre sa chatte glissante. Tout en pénétrant ses lèvres du haut avec ma langue, je fais glisser mon sexe tendu entre ses lèvres vaginales et je fais buter mon gland contre son clito. Je délaisse sa bouche pour quand même lui dire: « Bonjour, mon amour. »
Elle me répond en souriant « Et quel bonjour! »
« Tu es prête pour la suite? », je n’attends pas sa réponse, je plie un peu les genoux pour faire redescendre mon gland vers l’entrée de sa grotte et la pénétrer jusqu’au fond.
Elle dépose un baiser sur mes lèvres, contracte son vagin autour de ma bite et me dis « On reprend ça dans 2 minutes je dois absolument aller aux toilettes. Un peu déçu, je me retire et m’allonge sur le dos pour admirer ses fesses lorsqu’elle sort va à la salle de bain.

Elle ne m’a pas menti, elle revient exactement 2 min après mais en criant:
« Sérieux!!! Il est bientôt 11h!!!! ».
Même si 30 secondes plus tôt j’étais excité comme un fou, tout est retombé d’un coup! Je lui réponds: « Oui est alors? »
« Le train de ma soeur arrive dans 15 minutes!!! »
Merde j’avais oublié que Mélanie, sa soeur, venait passer 10 jours chez nous.
« Ecoute, je m’habille en 2 min et j’y vais. Prends ton petit déjeuner, une bonne douche pendant ce temps et ne t’inquiète de rien ».
Apres une négocier de 30 secondes juste pour la forme, je me prépare, dépose un bisou sur ses lèvres, j’attrape les clés de la voiture et je claque la porte d’entrée.

J’ai connu Mélanie elle avait tout juste 10 ans. C’était une petite rousse mais vers le aubern, pas carotte. De grosses joues bien rondes, des yeux noisettes et toujours à rigoler. Maintenant c’est une étudiante en deuxième année de droit! Cela fait plus 3 ans que je ne l’ai pas vu, les relations avec mon beau père sont très mauvaises…
Mon portable sonne, c’est elle. Elle m’explique qu’elle vient d’avoir Laurence au téléphone, que son train est arrivé et que du coup elle m’attend au dépose minutes. Je lui répond que j’arrive dans 5 minutes et que je conduis toujours ma vieille honda blanche.
Heureusement qu’elle m’a fait signe en voyant la voiture parce que je ne l’aurai pas reconnu, à part pour ses cheveux qui sont toujours les mêmes. Je descends de la voiture lui faire la bise et je mets sa valise dans le coffre (pas sans difficultés vu le poids! Elle pense rester un mois chez nous ou quoi???), et nous rentrons
Le trajet est plutôt silencieux quand je me décide à briser la glace « En tout cas je ne suis pas sur que je t’aurai reconnu, tu as quand même bien changé! »
Elle me regarde avec un demi sourire et me dit: « En bien j’espère? »
Clairement en bien, elle est devenue une belle femme d’1m65 avec une poitrine qui m’a l’air tout aussi généreuse que celle de sa soeur (ma femme fait du 95C!). Mais bon je ne vais pas lui répondre ca, alors je me contente d’un simple « Tu as gardé la même tête mais tu n’as plus ton corps de petite fille! », il faut que je change de sujet sinon je vais commencer à dire n’importe quoi! « Tes examens se sont bien passés? ». On enchaine sur mes examens et on arrive enfin à la maison.
Je vous passe les détails des retrouvailles des deux soeurs et ceux du petit déjeuner pour revenir à l’essentiel. Il est 16h, ma belle soeur s’installe dans la chambre d’amis et je me retrouve enfin seul avec ma femme dans notre chambre. Ce matin je suis resté sur ma faim alors je la prends dans les bras, l’embrasse, lui enlève son t-shirt et son soutien gorges. J’embrasse son cou, ses seins, ses tétons. J’ouvre son jean, le fait tomber à ses chevilles. Ma bouche passe sur l’autre sein pendant que ma main rentre dans sa culotte. Elle enlève ma main, me relève la tête et me dit « A mon tour de te réveiller comme il se doit ». Puis elle se met a genoux, ouvre ma ceinture, mon pantalon, le descend jusqu’au sol et commence à m’embrasser la bite à travers mon boxer. J’étais déjà bien excité mais là, malgré le tissu qui sépare sa bouche de mon sexe, je gonfle encore, ma bite ne demande qu’à sortir et ça ma femme l’a bien compris et baisse mon boxer. Ma queue sort comme un ressort. Elle commence par me lécher une couille puis l’autre puis remonte le long de ma bite. Elle n’a pas le temps d’arriver au niveau de mon gland que son téléphone professionnel sonne! Elle dépose un bisous sur mon gland, se relève et me dis; « Je règle ça et je suis tout a toi. »

Vu la tournure de la conversation je comprend qu’elle ne va pas pouvoir tenir sa promesse. Surtout qu’elle finit par « Ne signez rien et attendez moi je serais là dans 20 minutes ». Un problème de livraison. Elle doit absolument partir. Dans maximum 2 heures, elle est de retour. Ca ne sert à rien de s’engueler alors je m’habille, l’accompagne à la porte et en me retournant je me retrouve face à face avec sa soeur (je l’avais oublié celle la), qui vient de sortir de la douche, elle a uniquement une serviette autour du corps et les cheveux mouillés. Elle est magnifique, même encore plus belle que sa soeur. Je sens que ma queue est du même avis que moi.
« Tout va bien? », elle me demande avec une voix surprise.
Je reprends vite mes esprits pour lui répondre: « Oui, oui. Un problème de livraison que ta soeur doit régler! Bon je vais me doucher et si tu veux après on va se balader. »
« Avec plaisir. Je peux d’abord utiliser le sèche cheveux? »
Je l’invite à me suivre jusque notre salle de bain qui donne directement dans notre chambre, je lui tend le sèche cheveux et lui propose de s’installer à la coiffeuse de sa soeur pour se préparer.
Une fois qu’elle est dehors, je me déshabille et prend ma douche. Je me caresse un peu mais n’éjacule pas, je me garde pour ce soir.
Je sors de la douche, me sèche Même si je n’entend pas le sèche cheveux j’accroche ma serviette autour de la taille et quand je me retourne pour sortir je vois la porte grande ouverte. Merde j’étais sur que Mélanie l‘avait fermé! C’est pas grave, je n’ai rien à cacher. Je rentre dans notre chambre et je vois ma belle soeur sur notre lit, la serviette grande ouverte en train de se masturber d’une main et se pincer un sein de l’autre. Elle est vraiment magnifique et encore une fois ma bite est d’accord avec moi. Je profite du spectacle mais elle sent ma présence. Sa main s’immobilise mais ne quitte pas sa chatte poilue et elle me regarde droit dans les yeux. Je ne sais pas quoi dire ou quoi faire. Elle baisse les yeux vers mon sexe, qui est au garde à vous et tout en reprenant les mouvement de sa main qui est resté colle à son sexe, elle me dit: « Je vois que ça te plait. », elle repose sa tête sur le lit et continue de se branler.
Je reste immobile un moment, le temps de me poser 10 000 questions. Mais je suis trop attiré par ce show, c’est ma bite qui prend la décision. Je me jette sur sa chatte et remplace d’abord sa main par la mienne sur son clito. Elle se met à gémir, alors je remplace ma main par ma bouche. Elle se tortille dans tous les sens. Je commence à caresser ses grandes lèvres avec un doigt que je rapproche toujours plus de l’entrée de sa grotte. Mais elle se relève attrape ma tête et me regarde fixement et me dit: « Attends! », un silence, «  Ne met pas tes doigts! ». Vu ma tête, elle reprend « Je suis toujours vierge ».

Ben merde si je m’attendais à ça. Je vais m’allonger à coté d’elle dans le lit en silence. Elle fixe mon sexe tendu. quand j’ose la question: « Tu as déjà touché le sexe d’un homme? » Elle rougit et fais non de la tête, alors j’enchaine « Tu as déjà vu une verge, en vrai? », toujours aussi rouge, elle fait oui de la tête. Alors j’attrape sa main et la dépose sur mon sexe. Je lui fait faire des petits allers retours et je reprend mes questions: « Pourquoi tu n’as pas touché l’homme que tu as vu nu? ». Elle rougit de nouveau. et après un long silence (mais elle continue d’elle même a me caresser la queue) elle se décide enfin à parler: « Parce qu’il n’y a que toi que j’ai vu nu! »
Je me retourne vers elle et lui demande quand. Il y a à nouveau un silence, elle descend sa main vers mes couilles et tout en fixant ma queue elle m’explique que la première fois elle avait 13 ans, et que depuis à chaque fois qu’on se voyait elle essayait de renouveler cette vision.
Je suis très étonné mais je n’arrête pour autant sa main.
Je réfléchis un moment puis je m’allonge sur son corps nu, ce qui fait encore augmenter mon érection, enfin si c’est possible, et je lui dis « Je suis d’accord pour faire ton éducation sexuel mais il ne faut surtout pas que ta soeur le sache, on en parle à personne. » Puis je dépose mes lèvres sur les siennes et fais rentrer ma langue dans sa bouche pour aller à la rencontre de sa langue. Apres ce long baiser je lui demande si elle est d’accord et pour toute réponse elle m’embrasse à son tour. Puis elle nous fait nous retourner afin qu’elle soit au dessus de moi. Elle fait descendre ses lèvres le long de mon corps jusqu’à ce qu’elle arrive au niveau de mes poils pubiens. Elle remplace ses lèvres par ses mains. Elle commence par me masser les couilles et fait remonter ses mains jusqu’a mon gland (je suis circoncis), qui gonfle encore plus sous le contact de ses doigts. Elle commence des vas viens tout le long de ma verge, puis descend son visage et me lèche les couilles. J’adore ce traitement, je suis excité comme je ne l’ai pas été depuis très longtemps. Est ce que c’est le fait de tromper ma femme? Ou que sa soit sa soeur? dans notre lit?… Je crois que c’est tout ça mélangé mais surtout le fait de savoir qu’elle est encore vierge. Je pense à tout ça en l’admirant me branler quand elle immobilise ses mains.
« Pourquoi tu arrêtes? Tu n’aimes pas? »
« Non pas du tout mais tu viens d’éjaculer! »
Je rigole doucement; « Ne t’inquiète pas c’est juste du pré sperme, je suis très excité mais pas encore au point d’éjaculer, j’ai au moins envie de sentir te bouche sur ma queue »
J’ai juste le temps de finir ma phrase qu’elle pose sa langue sur mon sexe tendu. Elle est maladroite mais mon excitation est extrême, alors je décide de la guider. Je lui demande de lécher ma bite comme une glace de partout. Puis je l’invite à me prendre en bouche, au début elle ne fait rentrer que mon gland, au bout de quelques minutes je fais des mouvements de bassin pour rentrer un peu plus mon sexe. Ca prend un peu de temps, mais elle s’habitue à mon sexe et commence à me sucer de mieux en mieux. Je lui demande de me caresser les couilles en même temps. De modifier ses pressions autour de mon sexe avec ses lèvres. Au bout de 10 minutes de ce traitement je n’en peux plus, je la préviens que je vais éjaculer. Elle me fait sortir de sa bouche et alors que j’aller me branler pour me faire jouir je vois ses 2 mains se poser sur ma bite découverte de sa salive et me branler comme une pro. Je n’en peux plus un premier grand jet viens s’écraser sur ses cheveux roux, une deuxième termine sont chemin juste à coté et les 4 suivantes inondent ses joues, ses mains et mes jambes alors qu’elle continue ses vas viens sur ma queue qui est encore dure. Elle ne s’arrête qu’une fois ma bite totalement ramollie. Elle dépose quelques bisous sur mon gland et reviens à ma hauteur. Je la prends dans mes bras en silence jusqu’a ce que je dise: « Tu es sur que c’est ta première fois? »
« Oui je te promet. Ca t’a plus? », elle me demande un peu gênée.
« Ca m’a même plus que plu, tu as vu comment j’ai giclé. Et toi, ça t’a plu? »
« J’ai déjà eu du plaisir en me branlant, je n’en ai jamais autant ressenti qu’aujourd’hui. Merci.
Tu sais je n’avais jamais vu un homme éjaculer non plus, à part dans les films porno »
« Tu as deja vu des films porno toi??? »
« Oui plein pour préparer ce moment… »
Nous continuons à discuter un moment tout en nous caresser. Elle m’avoue qu’elle a toujours fantasmé de perdre sa virginité avec moi. Je l’embrasse et lui dit que son fantasme va devenir réalité. Je l’embrasse mais sommes interrompu par le téléphone. C’est ma femme qui va bientôt finir et qui veut savoir ou nous rejoindre…

Mais ce n’est pas grave nous avons encore 10 jours devant nous….








Les avis des lecteurs
Lasemelle

Nov. 11, 2017. Oui, vraiment super bandant et John La Semelle se réjouit de lire la suite.

 
 

Super bandant. La suite vient???

 




Vous êtes :

Indiquez votre adresse mail si vous souhaitez la communiquer à l'auteur de l'histoire.
Sinon, laissez vide :


° Recopiez le code suivant :
 


Autres histoires érotiques publiées par Romainro


 
Une pause dans un cinéma III - Récit érotique publié le 19-11-2017
 
Une petite pause sexe pendant la fête de la musique - Récit érotique publié le 17-11-2017
 
Mon initiation à la soumission II - Récit érotique publié le 15-11-2017
 
UNE DOUCHE INNOUBLIABLE - Récit érotique publié le 13-11-2017
 
La première fois que j’ai trompé ma femme - Récit érotique publié le 11-11-2017
 
Une pause dans un cinéma II - Récit érotique publié le 09-11-2017
 
MA RECHUTE AVEC NATHALIE - Récit érotique publié le 07-11-2017
 
Une pause dans un cinéma - Récit érotique publié le 05-11-2017
 
MELANIE, MA BELLE SOEUR - Récit érotique publié le 02-11-2017
 
J’AI BIEN FAIT DE NE PAS PRENDRE L’AVION! - Récit érotique publié le 31-10-2017
 
Une consultation peu ordinaire - Récit érotique publié le 29-10-2017
 
Une halte au cinéma - Récit érotique publié le 25-10-2017
 
Première double pénétration pour ma femme - Récit érotique publié le 10-10-2017
 
MES PREMIERS PAS DANS LE MONDE L’URO - Récit érotique publié le 08-10-2017
 
La nuit des premières fois - Récit érotique publié le 06-10-2017
 
Mon initiation à la soumission - Récit érotique publié le 04-10-2017