... Histoires De Sexe Audio :

Récits érotiques sur téléphone fixe ou mobile : Appelez le 08 95 22 70 67
Plusieurs catégories d'histoires libertines, sadomaso, insolites, lesbiennes etc...


Mélanie, ma belle soeur, son dépucelage


- Par l'auteur HDS -

Auteur de récits érotiques Récit érotique écrit par Romainro [→ Accès à sa fiche auteur].
Auteur homme. - Email : romainroyahoocom

• 64 récits érotiques publiés.
• Cote moyenne attribuée par les lecteurs : 8.5 • Cote moyenne attribuée par HDS : 8.9
• L'ensemble des récits érotiques de Romainro ont reçu un total de 377 080 visites.

sexe récit : Mélanie, ma belle soeur, son dépucelage Histoire érotique Publiée sur HDS le 29-11-2017 dans la catégorie Pour la première fois
Tags: Depucelage   Hotel   Cunnilingus 
Cette histoire de sexe a été affichée 16610 fois depuis sa publication.

Note attribuée à cette histoire érotique par les lecteurs ( 1 votes ): Mélanie, ma belle soeur, son dépucelage ( 10.0 /10 )
Note attribuée à cette histoire érotique par HDS : Mélanie, ma belle soeur, son dépucelage ( 9.0 /10 )
 
 
Couleur du fond :


Mélanie, ma belle soeur, son dépucelage

Merci pour vos mails et commentaires sur le début de cette histoire, voici donc la suite.

La boutique de ma femme étant fermée le lundi, Ma belle soeur et moi n’avons plus eu de moment qu’à 2. Je la trouve différentes avec moi, je commence à me demander si elle regrette.
Mardi matin alors que ma femme est sur le départ, ma belle soeur toujours dans son lit, je finis mon café et juste avant qu’elle parte je glisse à ma femme « Si tu as le temps et que ta soeur se réveille à une heure normale, on viendra déjeuner avec toi parce que je ne sais pas quoi faire avec elle toute la journée! » elle me répond immédiatement: « Impossible, ce midi je déjeune avec le comptable j’ai un petit soucis à régler avec lui », elle se penche vers moi, dépose ses lèvres contre les miennes et rajoute « C’est pas compliqué, tu l’amènes faire un tour en ville. Vous n’avez qu’a faire un musée ou les boutiques et elle sera contente! ». Elle me fait un clin d’oeil et m’embrasse à nouveau mais cette fois nos lèvres s’entremêlent, ma langue rentre dans sa bouche, danse avec sa langue. Puis nos lèvres se séparent. Elle prend son sac et sa mallette et sors. Avant de refermer la porte elle précise « Je ne serais pas de retour avant 19h30, mais essayez d’être là pour mon retour. Je vous invite au resto ce soir », puis elle claque la porte.
J’aime bien trainé à poil dans l’appartement et même si ma belle soeur m’a non seulement déjà vu à poil mais m’a aussi sucé, j’ai mis un caleçon en me levant. J’avale la dernière gorgée de mon café. Je débarrasse la table et attaque la vaisselle. Je n’ai pas le temps de rincer les tasses que je sens 2 bras passer entre mes bras et mon torse et venir se refermer sur mes pectoraux, des lèvres se posent sur ma nuque et j’entends enfin la voix de Mélanie me dire « Alors comme ça tu ne sais pas quoi faire avec moi??? », ses mains descendent sur mon ventre et quand elles atteignent mon caleçon et caresse mon sexe tendu à travers le tissu elle rajoute « C’est pas grave parce que j’ai plein d’idées, moi! ». C’est clair, elle n’a pas de regrets.
Je suis quand même un peu mal à l’aise comme ça dans notre cuisine, avec ma femme qui peut revenir à tout moment alors que sa soeur me caresse la bite. Je finis de rincer la vaisselle pour encore un peu profiter de ses caresses, puis je retire ses mains. Je me retourne, dépose un baiser sur ses lèvres et lui dit  « Bonjour quand même! », elle rougit et répond à mon bonjour. Je lui propose de lui servir son petit déjeuner et qu’on discute de la suite de ses vacances calmement pendant qu’elle mange.

Je lui verse un café, la dernière fois que je l’ai vu elle prenait du chocolat chaud au petit déjeuner! Et je commence à lui demander si elle est sûre de vouloir perdre sa virginité maintenant et surtout avec moi. Je lui explique que je l’aime bien mais que je suis amoureux de sa soeur et que même si en ce moment c’est un peu calme je ne la quitterai pas.
Elle m’explique que plus jeune, elle était amoureuse de moi, mais que c’est fini. Que depuis elle a eu un amoureux pendant presque un an mais qu’ils n’ont jamais rien fait d’autre que s’embrasser. Que depuis elle ne regarde plus les trop les garçons de son âge mais qu’elle est attirée par les hommes plus matures. Elle a eu des sorties avec des hommes mais trop honteuse de leur avouer qu’elle est toujours vierge, elle préférait rompre avant de passer une nuit avec un d’entre eux.
« Mais maintenant je suis prête, et avec toi je me sens en confiance alors je veux passer le pas… En plus ma soeur m’a dit plusieurs fois que tu étais un très bon coup ». C’est à mon tour de rougir, je ne pensais pas que ma femme parlait avec sa soeur de notre vie sexuelle!
J’ose rentrer plus dans les détails: « Tu as envie de tester quoi ? ». Sans même prendre le temps de réfléchir elle me répond « Tout ».
Je rigole et lui explique que non seulement en quelques jours c’est impossible de tout essayer et qu’il faut bien en garder pour la suite. Je réfléchis un instant et reprends:
« Ecoute, je dois bien avouer que ton corps et la situation m’excite beaucoup. Je suis d’accord mais à plusieurs conditions. »
« Je t’écoute »
« D’abord cette histoire ne durera que le temps de ces vacances »
« Ok »
« Il ne faudra jamais en parler à personne ni même qu’on en reparle entre nous ».
« Je trouve ça nul mais si tu veux »
« Il ne se passera rien ici, non seulement je trouve que ça serait trop irrespectueux vis a vis de Laurence mais aussi je ne veux pas prendre le risque qu’elle ait un doute. »
« Tu as raison, mais on va aller où? »
« Dans un petit hôtel à la sortie de la ville. »
« Hummmm, une escapade dans un hôtel, c’est excitant ça! »
Déjà que juste de penser à cette situation je bandais mais son « hummm » m’a encore fait gonfler. Heureusement que la table cache mon érection.
« Enfin quand un de nous 2 dit non, c’est vraiment non! »
« Marché conclu! », et elle me tend la main.
Je lui attrape l’embrasse et rajoute:
« Dépêches toi de finir ensuite on se préparer pour faire un petit tour en ville et on fera le reste au feeling ok? »
Elle accepte et finit son petit déjeuner ce qui me laisse le temps de me calmer. Une fois que je suis enfin mou, je me lève et lui dit que je vais me préparer et qu’elle se dépêche parce qu’il est bientôt 11h.
Je vais dans ma chambre, je prépare mes habits et vais prendre une douche.
En attendant qu’elle finisse de se préparer je vérifie mes mails, j’attends toujours les résultats de mes examens mais rien. Je suis toujours derrière mon bureau quand Mélanie rentre dans la chambre. Elle porte un jean très slim, qui lui moule bien les jambes, je ne préfères pas imaginer comment doit être son cul dans ce jean, et un top avec une vue plongeante sur la naissance de ses seins gonflés. Il faut que je pense à autre chose. Je me lève et lui dit sans la regarder: « Allez on bouge, on va en voiture jusqu’au centre ville et après on profitera un peu du soleil. »
Dans la voiture je ne sais pas du tout de quoi parler, je sens une tension, alors j’allume la radio. Une fois garé, nous allons directement vers la rue piétonne. Elle rentre dans quelques boutiques, je m’ennuies sauf quand elle rentre dans une boutique de sous vêtements et qu’elle me demande mon avis pendant ses essayages. Elle a un corps de rêve. Elle va en faire saliver!

Pendant qu’elle finit et règle ses achats, je passe vite à la pharmacie la plus proche. Je reviens elle est toujours pas sorti du magasin. Une fois dehors je lui propose d’aller manger un bout et qu’après nous passerons voir sa soeur à sa boutique. Je marche 3 mètres derrière elle pour admirer son cul comprimé dans le jean. Bon plus aucune hésitation je lui offrir ce qu’elle veut.
Nous déjeunons en terrasse, le repas est très silencieux. Nous passons voir ma femme qui est très pressée. Elle ne prend même pas le temps de m’embrasser. Un peu vexé je prends ma belle soeur par la main et nous allons directement à la voiture sans dire un mot ni s’arrêter. Main sa main n’a pas quitté la mienne. Une fois dans la voiture je prends la direction de la sortie de la ville, je me gare devant le premier hôtel genre Formule 1 à la sortie de la rocade. Je dépose ma main sur sa cuisse et tout en la caressant je lui dit:
« Tu es toujours décidée? » Elle me fait un oui de la tête alors je rajoute « Jusqu’au dernier moment tu peux dire stop. ». Elle me fait un autre signe de tête.

Nous allons vers la réception, je paye la chambre en liquide et récupère la clé. Nous avons une chambre au premier étage alors je la dirige vers l’escalier ce qui me permet encore une fois de mater son cul. Une fois dans la chambre elle s’immobilise devant le lit. Je lui enlève son manteau que je pose sur chaise avec le mien. Je me glisse derrière elle et l’enlace. Je me penche pour déposer un bisou sur sa joue et je lui demande si elle va bien. Elle se retourne, me serre fort contre elle et me chuchote « Je suis un peu stressée mais je pense que c’est normale. »
Je la serre fort, avant de me décoller d’elle pour retourner vers ma veste. J’en sors un petit pétard et lui propose qu’on le fume ensemble pour qu’elle se détente. Elle a déjà fumé avec nous, elle attrape la clope que je viens d’allumer et tire 2 grosses lattes dessus avant de s’allonger sur le lit.
Je lui laisse le pétard et commence à l’embrasser dans le cou avant de descendre vers son décolleté. Je tire un peu dessus pour atteindre une plus grande partie de ses seins. Ensuite je descend vers son ventre après avoir soulever son top. Je l’embrasse délicatement et le caresse aussi avec ma main gauche. Elle commence à gémir signe qu’elle doit être plus détendue, alors je défait le premier bouton de son jean et je commence à l’embrasser juste au dessus de l’élastique de sa culotte. J’ouvre le deuxième bouton, baisse un peu l’élastique et je passe ma langue dans ses poils roux, mais elle se lève. Bien que très excité j’arrive à lui dire avec une voix un peu déçue « Tu veux arrêter? »
« Non pas du tout, je vais jeter ça », elle me montre le mégot et va vers la salle de bain. Elle en ressort 2 min après mais elle n’a plus que son slip sur elle.
Je bande encore plus. Je me lève et vais vers elle. Avant d’arriver devant elle j’enlève ma chemise et ma ceinture. Je la serre contre moi, je sens ses seins s’écraser contre mon torse, elle a les tétons durs. Je l’embrasse à pleine bouche, nos langues se frottent l’une contre l’autre. Je pose ma main droite sur ses fesses que je glisse sous le tissu du slip. Elle sursaute mais ne lâche pas lèvres. Toujours coller à elle je recule afin de retourner sur lit, je nous fait tomber tous les deux sur la couverture alors que nos bouches sont toujours scellées. Puis je nous fais rouler afin d’être sur elle et je délaisse ses lèvres mais ma bouche part immédiatement à l’attaque de son sein droit.

Je commence par lui lécher avec ma langue et mes lèvres, en démarrant de la base et remonte jusqu’à ce que ma lèvre touche son aréole, puis je recommence. Je fais ainsi tout le tour de son sein alors qu’avec ma main gauche je lui caresse les cuisses. Je passe au sein gauche alors que je n’ai toujours pas touché ses mamelons. Ma main remonte doucement le long de sa cuisse et lorsque je touche son slip ses jambes se serrent et se contracte un court instant comme par reflexe. Je redescend ma main, et juste avant de la remonter à nouveau, je sers entre mes lèvres son mamelon gauche que je titille avec ma langue quand ma main se pose sur le triangle de coton. Elle gémit, alors je continue à m’occuper de son mamelon et lui caresse les lèvres vaginales à travers le slip qui est déjà humide.
Je l’abandonne entièrement pour me glisser sur sa droite. En même temps que je gobe son mamelon droit, je fais glisser ma main droite contre sa peau depuis son nombril mais cette fois ma main passe sous le tissu. Lorsque j’atteins ses poils, je commence par les caresser. Je descends un peu plus ma main et mon majeur rencontre son bouton, elle se redit. Je vais récupéré un peu de cyprine à l’entrée de ses lèvres, et remonte mon majeur contre son clito et je commence à faire tourner mon doigt. Elle gémit encore plus fort alors je tente de lui mordiller le mamelon. Elle se met à crier de plaisir. Je sers son clito entre 2 doigts. Je sens son corps se crisper. J’appuies plus fort avec mes doigts et mes dents. Son corps se cambre, elle reste comme ça plusieurs dizaines de secondes et retombe de tout son poids sur le lit.

J’ai lâché son sein mais je caresse toujours son clito. Avec un grand sourire, elle me dit qu’elle a envie de me sentir en elle maintenant. Je me lève, me déshabille entièrement et je vais chercher la boite de préservatifs que j’ai acheté à la pharmacie tout à l’heure. Apres en avoir pris un je dépose la boite sur la table de nuit. Je pose le préservatif à côté d’elle et je la tire vers le bord du lit pour que ses pieds touchent le sol.
Je met à genoux entre ses jambes après lui avoir enlevé son slip qui est trempé, je pose ses genoux sur mes épaules et ma langue contre son clito qui est encore bien gonflé. Je joue avec pendant quelques minutes. Elle n’arrête pas de bouger son corps alors je l’attrapes par la taille pour un peu l’immobiliser et je fais descendre ma langue le long de ses lèvres vaginales. Je passe de l’une à l’autre et après les avoirs bien lécher, aspirer et mordiller, je pose ma langue sur son périnée et je remonte jusqu’à son clito. Elle tressaille de bonheur. Je recommence alors l’opération 2 ou 3 fois avant de me lever pour dérouler le préservatif le long de ma queue bandée comme jamais. C’est la première fois que je vais pénétrer une vierge et même si je pensais que ce n’était pas possible cette idée me fait encore plus gonfler. J’ai l’impression que la capote va exploser tellement que je bande.
J’attrape sa jambe gauche que je place sur mon épaule. Avec ma main droite, j’attrape ma queue, je caresse mon gland emplastifié contre ses lèvres afin de récupérer de la cyprine et je présente le bout de mon sexe à l’entrée de son vagin complètement fermé. Je pousse un peu avec ma main et mes hanches. Elle se redit alors j’arrête. Je fais des mouvements du haut vers le bas avec ma bite contre ses lèvres afin de détendre ses chairs. Elle recommence à gémir, alors je m’enfonce un peu. Mon gland n’est même entièrement rentré que je sens un obstacle. Je suis contre son hymen alors je lui dit:
« Encore un centimètre et tu n’es plus vierge. Tu es toujours décidée? »
Elle me regarde droit des les yeux et me fait oui de la tête. Avant de continuer je rajoute:
« A la prochaine poussée je déchire ton hymen donc tu risques d’avoir un peu mal mais après ça devrait agréable ».
Elle me regarde toujours droit dans les yeux et me sourit alors avec ma main je pousse ma bite un peu plus à l’intérieur. Je suis passé et n’a pas l’air d’avoir mal alors je m’enfonce un peu plus. Elle recommence à gémir, je m’enfonce jusqu’à toucher le bout de son vagin tellement serré. Je m’immobilise un instant qu’elle s’habitue à moi mais pour ne pas la laisser sans reste, je lui caresse le clito. Elle réagit immédiatement à mes caresses que j’accentue avant de commencer a bouger mon sexe en elle. Quand je commence à ressortir ma queue, je vois que la capote est couverte de filets visqueux blancs et rouges. Je la pilonne d’abord doucement. Elle aime ça et moi aussi. Je soulève son autre jambe et je commence à la ramoner plus fort tout en continuant à lui caresser son bouton d’or. J’accélère encore le rythme. Elle fait balancer sa tête, la voir ainsi prendre du plaisir alors qu’il y a seulement 3 jours elle n’avait encore jamais touché un sexe d’homme m’excite au plus haut point. Je lui dit que je ne vais pas tarder à jouir. Elle me demande alors de me retirer parce qu’elle veut encore une fois sentir mon sperme l’éclabousser.
Je me retire de sa caverne si serrée et si accueillante, mais je maintiens ses jambes sur mes épaules. J’enlève le préservatif qui est trempé à l’extérieur, je lui soulève un peu plus les fesses et je frotte vigoureusement ma queue contre ses lèvres et son clito. Elle a l’air d’apprécier autant que moi ce traitement. J’appuies avec ma main sur ma bite pour encore plus titiller ses terminaisons nerveuses, elle sers fort ses cuisses autour de nos sexes. Le spectacle est trop beau et bon. J’explose en envoyant un premier jet sur son visage, les suivants s’écrasent sur ses seins et son ventre.

Je place bien ma bite contre son sexe. Je m’allonge sur elle, je sens mon sperme encore chaud s’étaler sur nos peaux. Je l’embrasse goulument tout en bougeant mes fesses afin de continuer à frotter nos 2 sexes l’un contre l’autre.
je lui rend sa bouche et m’allonges à côté d’elle pour reprendre ma respiration.
Elle me dit « Merci »
Je lui caresse le visage et lui répond « Tu me diras merci à la fin de ton séjour, et pour ton information on a pas fini pour aujourd’hui, on a encore 3 heures devant nous.. »

Après une micro sieste dans les bras l’un de l’autre, je l’amène avec moi sous la douche où je vais enfin pouvoir lui bouffer la chatte et la doigter comme il faut maintenant qu’elle n’est plus vierge!







... Histoires Erotiques Audio :

Appelez le 08 95 22 70 67

Les avis des lecteurs
Romainro

Merci pour vos commentaires et emails.
Il va falloir lire la suite pour répondre à toutes ces questions. Elle arrive dans quelques jours...

 
 

Ca risque de poser des problèmes non à la fin des 10 jours, qui dit que l'un des 2 voudra pas continuer. Sans parler de la femme si elle a 1 amant de son coté apres tout son mari a bien pris la soeur de sa femme.
Ou alors ils finiront en partie à 3 ?

 
 

Très bon, vite la suite!

 

Réagissez au texte
Avis sur le récit

Vous êtes :

Indiquez votre adresse mail si vous souhaitez la communiquer à l'auteur de l'histoire.
Sinon, laissez vide :


° Recopiez le code suivant :
 


Autres histoires érotiques publiées par Romainro


 
Invité chez des apprentis candaulistes - Récit érotique publié le 08-04-2018
 
Exhibition au jardin qui finit en double - Récit érotique publié le 07-04-2018
 
Albert va acheter un ventilateur et trouve mieux - Récit érotique publié le 05-04-2018
 
Emilie, sa cousine et moi; le dernier soir 1er partie - Récit érotique publié le 03-04-2018
 
Mon dépucelage avec une copine de ma mère, les prémices sont plus qu’engagés - Récit érotique publié le 01-04-2018
 
Un shopping qui tourne à l’exhibition - Récit érotique publié le 31-03-2018
 
Quand une femme est mariée il y a des avantages mais son mari n’est jamais loin - Récit érotique publié le 29-03-2018
 
Emilie, sa cousine et moi : le lendemain, la suite - Récit érotique publié le 27-03-2018
 
Mon dépucelage avec une copine de ma mère, les prémices - Récit érotique publié le 25-03-2018
 
Quand une femme est mariée il y a des avantages, la suite - Récit érotique publié le 23-03-2018
 
Emilie, sa cousine et moi; le lendemain - Récit érotique publié le 21-03-2018
 
Quand une femme est mariée il y a des avantages - Récit érotique publié le 19-03-2018
 
Un trio qui tourne à l’imprévu - Récit érotique publié le 17-03-2018
 
Un drôle de scénario - Récit érotique publié le 16-03-2018
 
Un rendez vous comme on en voudrait plus souvent - Récit érotique publié le 14-03-2018
 
Une femme pas du tout farouche, la deuxième et dernière nuit - Récit érotique publié le 12-03-2018
 
La première fois que je me suis fait prendre par une femme, suite - Récit érotique publié le 10-03-2018
 
Emilie, sa cousine et moi; l’aveu d’Emilie - Récit érotique publié le 08-03-2018
 
Une femme pas du tout farouche, la suite de la nuit - Récit érotique publié le 06-03-2018
 
Albert a bien fait de se disputer avec sa femme - Récit érotique publié le 04-03-2018
 
La première fois que je me suis prendre par une femme - Récit érotique publié le 02-03-2018
 
Une femme pas du tout farouche, le début de nuit - Récit érotique publié le 28-02-2018
 
Albert, le routier, en Allemagne - Récit érotique publié le 26-02-2018
 
Emilie, sa cousine et moi - Récit érotique publié le 23-02-2018
 
Albert le routier à Liège, suite - Récit érotique publié le 21-02-2018
 
La salle de sport - Récit érotique publié le 19-02-2018
 
Un moment dans les bois avec Nora - Récit érotique publié le 17-02-2018
 
Albert le routier, à Liège - Récit érotique publié le 13-02-2018
 
Testons la nouvelle secrétaire avec un chasseur de tête - Récit érotique publié le 05-02-2018
 
Albert va faire le plein mais pas que d’essence - Récit érotique publié le 26-01-2018
 
Testons la nouvelle secrétaire - Récit érotique publié le 24-01-2018
 
Albert le routier et le commercial - Récit érotique publié le 21-01-2018
 
La femme, la petite bite et moi. 1er jour 2/2 - Récit érotique publié le 19-01-2018
 
La femme, la petite bite et moi. 1er jour 1/2 - Récit érotique publié le 17-01-2018
 
ALBERT LE ROUTIER, LA SUITE - Récit érotique publié le 13-01-2018
 
Premier pas vers la domination de Vanessa - Récit érotique publié le 10-01-2018
 
Albert, le routier (1er partie) - Récit érotique publié le 08-01-2018
 
D’aire en aire d’autoroute, partouze entre mecs dans les chiottes - Récit érotique publié le 06-01-2018
 
D’aire en aire, avec un routier - Récit érotique publié le 03-01-2018
 
D’aire en aire d’autoroute, on y rencontre aussi des couples - Récit érotique publié le 01-01-2018
 
D’aire en aire d’autoroute - Récit érotique publié le 30-12-2017
 
Un week end à 3, un petit moment uro et double pénétration pour elle. - Récit érotique publié le 14-12-2017
 
Mélanie, ma belle soeur, sodomie 2/2 - Récit érotique publié le 12-12-2017
 
Un week end à 3, mais un petit moment à 2 - Récit érotique publié le 10-12-2017
 
Mlanie, ma belle soeur, première sodomie 1/2 - Récit érotique publié le 08-12-2017
 
Un week end de trio - Récit érotique publié le 06-12-2017
 
Mélanie, ma belle soeur, son dépucelage - Récit érotique publié le 29-11-2017
 
Un trio HHF bi - Récit érotique publié le 27-11-2017
 
Une pause dans un cinéma III - Récit érotique publié le 19-11-2017
 
Une petite pause sexe pendant la fête de la musique - Récit érotique publié le 17-11-2017
 
En Savoir plus sur l'auteur, liste complète des histoires de Romainro...

... Récits érotiques Audio :

Appelez le 08 95 22 70 67
S'IDENTIFIER (Pas encore inscrit ?)

Mémoriser     [Mot de passe perdu ?]


 

Histoires triées par catégories :

Thématiques

Abstinence Amazones Amis Andromaque Anulingus Arabes Artisan Artiste Asiatiques Au boulot Au reveil Auto-fellation Autobiographie Avion Baby sitter Bateau Beau-frere Beau-pere Beauté Belle-mere Belle-soeur Bisexualite Bizarre Blacks Blondes Bois, Foret Bondage Boules de geisha Bourgeois Branlette espagnole Brunes Cage de chasteté Calin Camping Candaulisme CapdAgde Caresses preliminaires Casting Chantage Cinéma Club libertin Cocufiage adultere Combat Coming-out Cougar Coup de foudre Cousins Cuisine Culottes Cunnilingus Cybersexe Darkroom Depucelage Dialogue Discothèque Docteur Doigtage Dominant Maitre Dominatrix Double penetration Douche Bain Drague Echangisme Ejaculation faciale Ejaculation feminine Emotions sensibilité Endroits insolites Entre hommes - Gay Epilation Escort boy Escort girl Etudiant Europe est Exhibition Exotisme Extreme Facesitting Fantasmes Fantasy Fellation Féminisation Femme fontaine Femmes enceintes Fessee fetes soirees Fetichisme Fille encule homme Film porno Fist Fist-fucking Flagellation Frotteurisme Fucking machine Gang bang Gerontophilie Glamour Gloryhole Gode ceinture Godemiche gorge profonde Gros Grosses Gros seins Gros sexe Hammam Handicap Hermaphrodite Hermaphrodites Historique Hôpital Hotel Humiliation Inconnu-inconnue Infirmieres Ivresse Jambes Jeunes Jeux Jumeaux-jumelles Lactation Latina latino Lavement anal Lectures érotiques Legumes Lesbiennes Levrette Libertinage Lingerie Maigre Mammophilie Mariage Massage Masturbation Matures Mini jupe Missionnaire Mommy porn Mots crus Muscles Mythologie Naturisme nudisme Nymphomane Obéissance Oeuf vibrant Oncle et tante Onirique Parking Partouze Perles anales Petit sexe Petits seins Pieds Piercings Piscine, Plage Poesie Poilues Ponyslave Préliminaires Première fois Prison Prof Prostate Punitions Quebec Recit bilingue Romantisme Rousses Routiers Russes Sadomaso Saint valentin Salope Sans capote Sans culotte Science fiction Secrétaire Sensualité Sexe sauvage Sexshop Sextoy Sillicone Sodomie Soixante-neuf Soubrette Soumission Spermophile Sport String Striptease Tatouage Tendresse Terma Testicules Tétons Toys rosebud geisha Train Transexuelle Travesti Triolisme Triple penetration Uniformes Urophilie Pisse Vacances Vieux avec jeunes Voisins voisines Voiture Voyeurisme Wc

Petites annonces

Les dix dernières annonces :

• Par proche Lyon mec grosse salope le 2018-04-17 ....
• Par Dominateur black le 2018-04-17 ....
• Par oli1963 le 2018-04-14 ....
• Par sadoscat le 2018-04-14 ....
• Par Un grand coquin Gourmand le 2018-04-13 ....
• Par Samy le 2018-04-13 ....
• Par Riocooper le 2018-04-13 ....
• Par coupledu52 le 2018-04-13 ....
• Par Languebaladeuse le 2018-04-12 ....
• Par Olivi 751 le 2018-04-12 ....