... Histoires De Sexe Audio :

Récits érotiques sur téléphone fixe ou mobile : Appelez le 08 95 22 70 67
Plusieurs catégories d'histoires libertines, sadomaso, insolites, lesbiennes etc...


Soirée torride.


- Par l'auteur HDS -

Auteur de récits érotiques Récit érotique écrit par Le Matou libertin [→ Accès à sa fiche auteur].
Auteur homme. - Email :

• 291 récits érotiques publiés.
• Cote moyenne attribuée par les lecteurs : 9.1 • Cote moyenne attribuée par HDS : 10.0
• L'ensemble des récits érotiques de Le Matou libertin ont reçu un total de 1 994 340 visites.

sexe récit : Soirée torride. Histoire érotique Publiée sur HDS le 14-12-2017 dans la catégorie Plus on est
Tags: Sexshop   Echangisme   Partouze 
Cette histoire de sexe a été affichée 8395 fois depuis sa publication.

Note attribuée à cette histoire érotique par les lecteurs ( 1 votes ): Soirée torride. ( 9.0 /10 )
Note attribuée à cette histoire érotique par HDS : Soirée torride. ( 10.0 /10 )
 
 
Couleur du fond :




Soirée torride.

Il faut absolument que je vous raconte notre soirée de samedi dernier…

Avec Mélissa, Karen et moi, Aline, nous sommes un trio de joyeuses copines qui, depuis que nous sommes dans la vie active, échangeons nos petits copains pour comparer leurs performances sexuelles…
A 25 ans, nous sommes assez semblables, environ un mètre soixante dix, des cheveux longs allant du noir de geai pour Mélissa au blond vénitien pour Karen et moi… des formes relativement menues et longilignes… Seule Mélissa se démarque un peu avec une poitrine un peu plus agressive…

Donc, samedi dernier, nous allons sur les Champs voir le dernier thriller sorti « Insaisissable 2 ». Volontairement, nous avons choisi l’avant dernière séance car ainsi, je pourrai rejoindre mon « ami » du moment qui gère un sexshop dans une des rues chaudes du centre de Paris. Le temps de faire le trajet à pied, j’arriverais peu de temps avant l’heure de fermeture.
Contrairement à ce que je pensais, Mélissa et Karen ne voulurent pas prendre le métro pour rentrer en banlieue… Je me trompais lourdement ! Au lieu de prendre la correspondance à « Chatelet-Les Halles » Mélissa dit soudain :
• Je n’ai pas envie de rentrer… Depuis le temps que tu nous parles de Karim, je veux faire SA connaissance… Tu es une belle cachottière !
• Oh oui, on croirait que tu veux le garder pour toi !
• Bon… Puisque vous insistez, allons-y !

C’est un peu vrai que je voulais garder Karim pendant quelques temps… je le connaissais depuis un peu plus de quatre mois. Ce dernier avait été gentil avec moi : il m’avait permis, à l’insu de son patron, d’arrondir une fin de mois difficile en me laissant m’exhiber dans une des cabines du magasin.
Le dernier soir, il m’avait fait l’amour dans une des love-room puis nous nous étions séparés bons amis…
Il y a environ un mois, je suis passée le voir au magasin pour le saluer et de fil en aiguille, nous avons pris l’habitude de nous rencontrer plusieurs fois par semaine… J’étais sa « petite amie » du moment ! Et ce qui ne gâte rien : il me baise comme un dieu !



Quand nous arrivons au magasin, il y a encore quelques personnes dont un couple de trentenaires qui parcourent les allées et Karim est à la caisse.
• Salut les filles… C’est sympa, Aline, tu nous présente tes copines !
• OK… La grande blonde c’est Karen et la brunette, c’est Mélissa. Comme tu peux le voir, cette dernière porte bien son prénom ! Tu ne trouves pas qu’elle ressemble à une actrice X des années 2000 ?
• Ah si… à bien réfléchir, elle a des airs de Mélissa Lauren !
• Et tu ne peux pas savoir… c’est aussi une fieffée luronne !
• Allez m’attendre dans le salon d’essayage… L’heure de la fermeture arrive… avec la vendeuse, je vais mettre tout le monde dehors… En plus, il n’y a plus de filles pour les cabines…

Avant que je puisse ajouter quelque chose Mélissa lance :
• D’accord… on t’attend ! J’espère que tu as des munitions…

Comme je connais les lieux, je dirige mes copines vers le fond du magasin où se trouvent plusieurs cabines d’essayage et le salon qui est nettement plus vaste. Trois des murs sont équipés de grands miroirs dans lesquels on peut se voir sous tous les angles et le dernier dans le quel est percée la porte comporte un certain nombre d’étagères et de petits meubles de rangement.
• Dis donc Aline, avec ces divans, çà peut aussi servir de baisodrome !
• Mais oui Karen… Certainement… mais il y a mieux à l’étage… Il y a des petites chambres avec tout le confort ! On peut les louer à l’heure…
• Waouh… mais c’est génial ! Comme çà, plus besoin d’aller à l’hôtel quand on lève un mec dans le coin !

Mélissa ajoute alors :
• Tu as raison… quand dans le coin on va à l’hôtel, les tenanciers nous prennent pour des putes !
Je complète alors :
• Non pas des putes… mais des filles qui adorent baiser !
• T’as raison, c’est ce qu’il y a de meilleur ! Bien se faire ramoner tous les trous, il n’y a que cela de vrai !



Nous nous installons… Karen et Mélissa sur un des divans et moi, sur l’autre en face d’elles. Ces deux coquines commencent à s’embrasser… et à se caresser la poitrine tout juste emprisonnée dans un léger T-shirt et un soutif des plus réduit…
Je ne suis pas surprise car je les sais bisexuelles… C’est plus d’une fois qu’elles ont tenté de m’entrainer dans leurs jeux de lesbiennes… alors que je n’aime que les hommes bien virils.
Et avec Karim, je suis servie…
Il a 35 ans, il est né en France d’un père sénégalais et d’une mère tunisienne ce qui lui donne un métissage agréable à voir. Il mesure un bon mètre quatre vingts et comme c’est un adepte des salles de sports, il est bien découplé, avec une musculature juste apparente… Bref un beau mec… Qu’il soit métissé, je n’en rien à foutre… ce qui m’intéresse c’est qu’il sache bien se servir de sa bite et de sa langue !

Soudain Karen s’écrie :
• Dis donc salope, tu n’as pas de culotte !
• Et alors ? Comme si tu ne savais pas que j’aime me balader la foufoune à l’air, surtout en plein été comme ce soir !
• Alors j’en fais autant !
• Mais dis-moi… Tu coules comme une fontaine !
• Ouiiiiii ! C’est de voir le copain d’Aline ! Il me fait baver…
• T’as vu ce mec !
• Hé, les filles, c’est MON mec !
• Et tu ne nous le prêterais pas…
• C’est à voir… mais c’est lui qui décide ! Je m’en moque, dés l’instant où il me revient après…
• Ok ! Pour le moment, Mélissa et moi, on va s’offrir un cunni en 69…

Sans ôter leur minijupe qui est vraiment « ras la touffe » elles se mettent tête-bêche et commencent à se lécher le minou !
Karen tourne le dos à la porte et a les fesses levées pendant que Mélissa est entre ses cuisses.



Karim entre à ce moment et s’exclame :
• Joli spectacle ! Continuez les filles !
Après avoir claqué les fesses de Karen, il se tourne vers moi et me prend dans ses bras… Il me presse contre son torse viril et quand il m’embrasse dans le cou, il susurre à mon oreille :
• Merci… Tu as amené deux jolies coquines… J’espère qu’elles aiment les mecs aussi !
• Oh sois rassuré… Elles aiment BEAUCOUP les mecs ! Mais occupes-toi de moi d’abord !
• Waouh… T’es déjà mouillée !
• Oui… c’est en pensant à ce que tu vas me faire !
• T’inquiète… je vais te sauter vite fait ici mais après, je vous emmène chez moi !

Et il arrache plus qu’il ne l’enlève mon mini-string et dans un même mouvement il enlève son pantalon et son boxer… Sa bite est déjà dressée !
• J’ai faim de toi… En plus tes copines m’excitent ! Mets-toi en levrette que je te prenne comme une salope !

Il déballe vite fait un préservatif et se couvre… et entre dans ma chatte d’une seule poussée, sans préparation… il me colle violemment son pubis contre mes fesses en relevant ma jambe droite… Waouh… je le sens passer !
Et là Karim entreprend ce va-et-vient, tantôt lent, tantôt rapide et profond… Je sens sa queue frapper ma matrice tant elle est longue… et mon plaisir monte, monte, monte de plus en plus… J’entends les clapotis de sa verge dans ma chatte littéralement inondée…
• Dis donc coquine… c’est de te faire sauter à côté de tes copines qui te fait mouiller ainsi ?
• Oouiii ! Et ta bite me ramone si bien que c’est un vrai plaisir !
• Pour moi aussi… et tes copines m’ont l’air de deux belles salopes si bien que je vais me les faire aussi ! Mais attendons d’être à la maison !
• Je ne suis pas jalouse… Tu peux les baiser autant que tu veux mais tu me reviendras après… et j’espère que tu as des munitions en réserve !
• Oui… Sois tranquille… Tu auras ce qu’il te faut aussi !

Et là, je suis prise d’une jouissance démentielle qui me fait manquer d’air au moment où je sens que Karim se lâche au fond de la capote !
• WOW ! Qu’est-ce tu m’as mis ! Dommage qu’il y ait eu la capote !
Dans le même temps Karen et Mélissa jouissent à leur tour…


Un quart d’heure plus tard nous attendons Karim qui achève la fermeture du magasin et il nous entraine vers le parking souterrain qui se trouve à proximité… A cette heure de la nuit, la circulation est relativement fluide si bien que nous arrivons rapidement dans un immeuble neuf à côté du Stade de France.


Nous montons tous les quatre dans l’ascenseur qui nous conduit au dernier étage… Malgré la montée rapide, Karim entreprend Mélissa et il lui pelote les seins par-dessus son T-shirt…
Je connais bien cet appartement où Karim m’a baisée plus d’une fois… mais je suis surprise d’y trouver un autre homme qui ressemble beaucoup à mon copain de baise !
• Voila Akim… C’est mon petit frère… Il est bien plus jeune que moi mais nous nous entendons bien… Il est venu depuis Marseille passer le weekend à Paris.
• Enchanté les filles…
• Mettez vous à l’aise… si vous voulez prendre une douche, ne vous gênez pas… Il y a tout ce qu’il vous faut !

Je me charge des présentations pendant que Karim prépare des boissons. Karen et Mélissa s’éclipsent vers la salle de bains et moins de 10 minutes plus tard, elles nous rejoignent… Ces coquines sont entièrement nues ! Je ne suis guère surprise car depuis trois ans que nous passons nos vacances d’été dans divers camps naturistes, nous sommes devenues passablement exhibitionnistes…
• Bon, je ne veux pas être en reste, je me mets nue aussi !

Karim et Akim en font autant si ce n’est qu’ils conservent leur boxer dont le devant montre une bosse très prometteuse !
La température montre brusquement dans l’appart’ et je me tourne vers Karim pour lui dire :
• Karim… je comprends maintenant pourquoi tu disais avoir des munitions en réserve !
• Oui… c’était la surprise ! Mais je te signale qu’Akim est à voile et à vapeur… D’ailleurs je vais vous montrer ce qu’il est venu acheter à Paris.

Et là dessus, il ôte une housse en tissu qui abrite un appareil dont je connais l’existence mais je n’en ai jamais vu.
• WOW… Une machine à baiser !
• Oui, c’est bien cela !
Je demande :
• Comment çà marche ?
• Qui veut essayer ?
• Moi… J’ai déjà un coup d’avance alors pendant ce temps là, occupez vous de Karen et Mélissa ! Je suis sure qu’elles doivent être en manque de bite !

Akim explique rapidement comment la machine fonctionne et pendant qu’il couvre le sexe factice d’un préservatif, il me confie l’avoir essayée dans l’après-midi et qu’il trouve cela génial !
Je prends la télécommande en main. La machine qui ressemble à une sellette recouverte de velours beige… et je dois m’agenouiller de part et d’autre pour l’enjamber… Je me laisse glisser sur ce sceptre factice, certes moins gros que celui de Karim mais, comme il est motorisé, il doit être infatigable !
Mélissa me semble très en forme ce soir… Elle interpelle Karim et Akim en disant :
• Bandez nous les yeux ! Nous ne voulons pas savoir qui nous allons sucer et qui va nous baiser ! Tu es partante Karen ?
• Oui… oui, çà va être le pied ! Deux mecs interchangeables à leur gré, çà va être génial !

Karim leur bande les yeux avec un foulard et les deux hommes se mettent face aux filles qui avancent les mains jusqu’à ce qu’elles sentent la taille et le boxer des mecs qui maintenant bandent comme des cerfs en rut, leur sexe faisant une bosse démesurée… et le gland apparaissant au dessus de l’élastique de la taille.
Mélissa se trouve face à Karim et Karen devant Akim… Sans se concerter elles descendent le boxer et deux belles bites bistres, dures et longues se tendent vers elles…
Les mains remontent le long des cuisses et découvrent ces beaux sceptres de chair au gland circoncis…
Pendant ce temps, j’actionne le vibreur de la machine et je sens le sexe factice trembler de plus en plus fort dans ma chatte au fur et à mesure que je tourne le curseur… Je me soulève et je redescends plusieurs fois de suite…
Oh que c’est bon… puis j’enclenche le va et vient qui, comme pour le vibreur peut aller plus ou moins fort, plus ou moins profondément… J’essaie toutes les possibilités de cet appareil génial…

Karen et Mélissa ont changé de partenaire… Karen suce Karim dans une gorge profonde qu’elle pratique souvent et mon copain semble être aux anges… la tête rejetée en arrière, une main posée sur la tête de Karen pour lui donner le rythme… Mélissa caresse le sceptre de chair d’Akim, tantôt de ses mains, tantôt avec sa bouche…
Ces coquines savent faire monter et redescendre la pression… et je sais qu’une simple fellation ne leur suffira pas !
Karim dit soudain :
• Ah les filles, assez joué… passons aux choses sérieuses !
Akim surenchérit en disant :
• On va vous guider pour vous mettre en levrette sur le divan… Après, on verra ! Du moins… vous sentirez !
• Çà marche ! Faites ce que vous voulez… mais baisez nous bien !
Karen est en veine ce soir…
Et les filles, les yeux toujours bandés prennent la position souhaitée par les hommes… Elles sont indécentes comme cela, le cul tendu vers le mâle, la raie ouverte si bien qu’on peut voir l’entrée interdite palpiter… et la foufoune baveuse d’envie…
De mon côté, j’ai déjà pris mon pied à deux reprises et j’en ai encore envie… Que c’est bon… avoir une bite encore moins infatigable que celle de Karim…
Soudain je remarque un tube de gel lubrifiant sur une console et je me rappelle ce que Karim a dit de son frère… Il a du se sodomiser avec la machine et… c’est pour cela qu’il l’a achetée…
Je sors le sexe artificiel de mon vagin, je saisis le tube de gel et j’en injecte une bonne rasade dans mon sphincter qui est tout humide… Je me laisse à nouveau glisser sur l’accessoire pénétrant… et mon cul s’ouvre sans problème…
C’est dire aussi qu’il a déjà été « défriché » à plusieurs reprises…

Wow… que c’est bon… je me sens remplie au plus profond par cette queue artificielle qui mesure au moins 20 cm de longueur… Lorsque ce sentiment de plénitude est bien ancré dans mes entrailles, j’enclenche les deux mouvements simultanés… le vibreur et le va-et-vient… çà ma fait un bien fou et je comprends mieux que ces appareils ont de plus en plus de succès…
Pendant ce temps les deux frères s’occupent de mes copines et changent souvent de partenaire, si bien qu’à aucun moment, elles ne savent qui les baise !
Mélissa les encourage :
• Allez-y les mecs… bourrez nous bien… on ne demande que çà !
A ce moment Karim baise Mélissa et Akim copule ardemment Karen qui, pour mieux sentir le va-et-vient écarte ses fesses de ses mains…
Clac… clac, une main assénée sur les fesses de Karen la fait se cambrer encore plus…
• Oh… mais je vois ce que tu veux ! Tu vas la sentir passer !
• Fais ce que tu veux ! Mais baise-moi à fond… Je sens que çà vient !
Akim se dégage de la chatte de Karen et place son gland sur la rosette qui palpite d’envie…
• Oui… Prends-moi le cul !
Placée comme je suis, je vois le membre forcer la rondelle plissée et dès que le gland est passé, c’est toute la longueur qui s’introduit d’une seule poussée dans le pertuis étroit de ma copine…
Houlà ! Qu’est-ce qu’elle prend avec cet enculage à sec ! Mais cela ne semble pas la déranger…
En effet, lors qu’une soirée coquine, j’ai vu une autre fille lui fister le cul et y introduire toute sa main… progressivement jusqu’à ce que Karen jouisse comme une démente…
Je laisse refluer mon plaisir pour mieux les observer… Akim a entrepris de longs va-et-vient lents puis de plus en plus rapides… Il est sacrément endurant car il a déjà fait jouir ma copine une première fois avant de continuer…
Lorsqu’il devine qu’elle va partir une seconde fois, il accélère ses mouvements et se tétanise dans le cul qui l’accueille mais il sort presque aussitôt, arrache la capote et déverse son sperme sur les reins et entre les fesses de Karen…
Wow… C’était chaud bouillant !

Karim et Mélissa ont changé de position… elle fait l’ascenseur sur le sexe de mon copain qui lui fait face et triture les bourgeons des seins… Je sais que Mélissa aime çà… Parfois, il lui arrive de jouir uniquement sous ces caresses… Mais, là, elle jouit sur cette pine infatigable qui la remplit jusqu’au fond de la matrice…
Mélissa s’exclame :
• Quel dommage, j’aurais bien pris sa giclée directement… c’est du gaspillage… et pour une seconde fois, ton copain est sacrément généreux…
• Je t’avais bien dit que c’était un bon coup !
• Oh oui… J’ai pris un pied d’enfer ! On recommence quand il veut !
• Hé… Mélissa, je t’ai dit que c’était MON mec !
• T’inquiète, je te le rendrai après… çà s’use pas !

Et là, je me lâche et jouis sur cette merveilleuse machine infatigable… Dès que je reprends mes esprits, je me tourne vers Karim et je dis à Mélissa :
• Dégage… son sperme est pour moi !
• Je pense qu’il y en a assez pour deux… tu ne crois pas ?
• Si… je pense qu’il a du t’en mettre une bonne rasade !
Nous nous plaçons de chaque côté de mon mec et nous entreprenons à deux de lui nettoyer la bite… Quand l’une a le membre en bouche, l’autre caresse les burnes glabres et inversement… Mais ce qui est génial, c’est que notre position permet à Karim de nous caresser la fente, glissant ses doigts dans notre vagin ou titillant notre rondelle plissée…
Soudain Karen nous interpelle :
• Remettez-le en forme… Pour une fois que j’ai deux mecs performants, doués et en plus avec des bites de compét’, je ne vais pas rater ce qui me manque depuis quelques mois… Je prépare Akim… comme cela il va me baiser en double avec Karim !
• OK… Je pense qu’il a encore de la réserve !
• T’inquiète pas ma belle, vous ne m’avez pas encore asséché les burnes !

Karen, qui ce soir semble très en forme et qui vient de se faire prendre le cul par Akim le remet en forme avec une fellation digne d’une pro’ du sexe… avalant la bite jusqu’au plus profond de sa gorge avant de la recracher et de gober juste le gland en jouant avec sa langue sur le méat… ou en suçant les burnes glabres
Mélissa et moi achevons de nettoyer le sexe de Karim et de le faire bander à nouveau ! Et il ne faut pas longtemps pour qu’il retrouve toute sa superbe… Son sexe ressemble à une barre d’acier bien raide !
Il nous dit :
• Bien les filles… je suis prêt ! Karen, à toi de jouer ! Empale-toi en me tournant le dos !
Et il s’allonge sur le tapis, le sexe dressé comme un ‘ I ‘…
Je le couvre d’une nouvelle capote et avec Mélissa, nous prenons Karen chacune par une main pour l’aider à se placer à genoux au dessus de Karim et la guider vers ce pieu qui l’attend…
J’ai compris que Karim veut la prendre par l’antre interdit… et Karen aussi car lorsqu’elle sent le bout de la bite entre ses cuisses, elle la prend en main et la dirige vers son passage étroit… Pas si étroit que cela car Akim vient d’y passer mais Karim, c’est un autre format…
Bien qu’étant habituée à la sodomie, la première fois où il m’a pris la pastille, je l’ai senti passer malgré le gel lubrifiant… et là, il n’y en a pas…
Karen fait quelques mouvements d’ascenseur pour bien se mettre en place sur ce barreau de chair puis Karim l’attire vers lui, la couchant le dos sur son torse et en la maintenant les mains posées sur les seins…
Karen, les cuisses ouvertes, attend Akim…
Wow… Quelle pose indécente… c’est un véritable appel à la fornication !
La bite de Karim est ancrée dans son cul et sa chatte largement ouverte suinte déjà (ou encore ???).
Akim, la queue dressée devant son pubis s’agenouille de par et d’autre des cuisses de son frère et d’un seul trait pénètre le vagin qui s’offre à lui…
Il ne faut pas longtemps aux mecs pour trouver le rythme qui va bien… alternant les mouvements dans la chatte et le cul de Karen qui feule doucement, prononçant des mots inintelligibles… mais qui décrivent bien le plaisir qu’elle a sous cette double pénétration…
• Allez les mecs… Défoncez-la bien puisque c’est ce qu’elle veut !

J’encourage les deux frères et pendant ce temps là, Mélissa essaie la machine à baiser…
Ces deux coquins savent y faire… Comme deux duettistes ils accordent leurs mouvements si bien qu’ils font jouir Karen une première fois… avant de continuer à la baiser et à la sodomiser…
La tête de Karen va dans tous les sens, la bouche entrouverte, elle semble se pâmer et jouit une seconde fois dans un grand râle quand Karim se lâche dans son antre étroit et qu’Akim le suis à quelques secondes plus tard…
Lorsque le trio se désunit Karen s’écrie :
• MERCI les mecs… C’était… wow… g é n i a l !


J’ai terminé la nuit dans le lit de mon mec et Karen et Mélissa dans celui d’Akim… Je ne sais pas ce qu’ils ont pu faire mais il y a eu des éclats de rire jusque tard dans la nuit… Et moi, j’ai été bien baisée par mon mec qui m’a fait reluire deux fois…

QUELLE SOIREE !








Les avis des lecteurs

Soyez le premier à donner votre avis après lecture sur cette histoire érotique...
Réagissez au texte
Avis sur le récit

Vous êtes :

Indiquez votre adresse mail si vous souhaitez la communiquer à l'auteur de l'histoire.
Sinon, laissez vide :


° Recopiez le code suivant :
 


Autres histoires érotiques publiées par Le Matou libertin


 
On a réalisé notre fantasme - Récit érotique publié le 23-05-2018
 
J'ai frappé fort ? - Récit érotique publié le 21-05-2018
 
Une nuit inoubliable avec Jenny. - Récit érotique publié le 09-05-2018
 
Chloé et son oncle Jimmy - Récit érotique publié le 07-05-2018
 
Après le cinéma. - Récit érotique publié le 05-05-2018
 
Ma copine bi sexuelle. - Récit érotique publié le 24-04-2018
 
Au bureau.... - Récit érotique publié le 22-04-2018
 
L’imprévu a du bon… - Récit érotique publié le 19-04-2018
 
Après la piscine… la soirée en club. - Récit érotique publié le 17-04-2018
 
Partie carrée du dernier soir. (Suite de « A quatre dans les dunes ») - Récit érotique publié le 01-04-2018
 
Une maison d'ôtes bien garnie. 3ème partie. - Récit érotique publié le 30-03-2018
 
Une maison d'ôte bien garnie - 2ème partie - Récit érotique publié le 28-03-2018
 
Une maison d’hôtes bien garnie. Première partie. - Récit érotique publié le 26-03-2018
 
Ma copine bisexuelle. - Récit érotique publié le 24-03-2018
 
A quare dans les dunes. - Récit érotique publié le 22-03-2018
 
Prenez moi le cul.... - Récit érotique publié le 20-03-2018
 
Un duo qui se transforme en trio. - Récit érotique publié le 18-03-2018
 
Leçon de choses - Récit érotique publié le 17-03-2018
 
Le Hammam. - Récit érotique publié le 16-03-2018
 
Visite dans un EROS CENTER - Récit érotique publié le 14-03-2018
 
Un triangle amoureux - Récit érotique publié le 13-03-2018
 
Les deux amies - Récit érotique publié le 11-03-2018
 
Mon harem - Récit érotique publié le 10-03-2018
 
Le marché de Noël - Récit érotique publié le 08-03-2018
 
Je venais chercher ma copine - Récit érotique publié le 07-03-2018
 
Dommage.... c'était le dernier soir. - Récit érotique publié le 05-03-2018
 
Carolina et moi.... - Récit érotique publié le 04-03-2018
 
Mon amie Inès et sa copine Brindille - Récit érotique publié le 02-03-2018
 
La bourgeoise " anglaise " - Récit érotique publié le 28-02-2018
 
Je joue le voyeur en forêt. - Récit érotique publié le 26-02-2018
 
Un couple de kinés peu ordinaire - Récit érotique publié le 24-02-2018
 
Rencontre sur les Champs. - Récit érotique publié le 22-02-2018
 
Je la branle... elle me suce... - Récit érotique publié le 21-02-2018
 
Souvenirs de vacances et plus... 4 - Rencontre au bord de la piscine de ma maison. - Récit érotique publié le 19-02-2018
 
Souvenirs de vacances et plus... 3. Dressage. - Récit érotique publié le 18-02-2018
 
Souvenirs de vacances et plus... 2 Domination soft et plus... - Récit érotique publié le 16-02-2018
 
Souvenirs de vacances et plus... 1 - Récit érotique publié le 15-02-2018
 
Primes de match. - Récit érotique publié le 13-02-2018
 
Mon beau-père et moi. - Récit érotique publié le 12-02-2018
 
La Défense, Tour Y… 30ème étage. - Récit érotique publié le 10-02-2018
 
Ma copine se fait défoncer. - Récit érotique publié le 08-02-2018
 
Douce défloration. - Récit érotique publié le 06-02-2018
 
Deux belles coquines. - Récit érotique publié le 04-02-2018
 
Je baise avec mon père (qui n'est pas mon vrai père). - Récit érotique publié le 02-02-2018
 
Enceinte... elle baise à la salle de gym. - Récit érotique publié le 31-01-2018
 
Cousinades - Récit érotique publié le 29-01-2018
 
Samedi soir.... - Récit érotique publié le 26-01-2018
 
Pendant un séjour au Cap. - Récit érotique publié le 24-01-2018
 
On a réalisé notre fantasme - Récit érotique publié le 21-01-2018
 
Ma belle-soeur et moi - Récit érotique publié le 19-01-2018
 
En Savoir plus sur l'auteur, liste complète des histoires de Le Matou libertin...

... Récits érotiques Audio :

Appelez le 08 95 22 70 67
S'IDENTIFIER (Pas encore inscrit ?)

Mémoriser     [Mot de passe perdu ?]


 

Histoires triées par catégories :

Thématiques

Abstinence Amazones Amis Andromaque Anulingus Arabes Artisan Artiste Asiatiques Au boulot Au reveil Auto-fellation Autobiographie Avion Baby sitter Bateau Beau-frere Beau-pere Beauté Belle-mere Belle-soeur Bisexualite Bizarre Blacks Blondes Bois, Foret Bondage Boules de geisha Bourgeois Branlette espagnole Brunes Cage de chasteté Calin Camping Candaulisme CapdAgde Caresses preliminaires Casting Chantage Cinéma Club libertin Cocufiage adultere Combat Coming-out Cougar Coup de foudre Cousins Cuisine Culottes Cunnilingus Cybersexe Darkroom Depucelage Dialogue Discothèque Docteur Doigtage Dominant Maitre Dominatrix Double penetration Douche Bain Drague Echangisme Ejaculation faciale Ejaculation feminine Emotions sensibilité Endroits insolites Entre hommes - Gay Epilation Escort boy Escort girl Etudiant Europe est Exhibition Exotisme Extreme Facesitting Fantasmes Fantasy Fellation Féminisation Femme fontaine Femmes enceintes Fessee fetes soirees Fetichisme Fille encule homme Film porno Fist Fist-fucking Flagellation Frotteurisme Fucking machine Gang bang Gerontophilie Glamour Gloryhole Gode ceinture Godemiche gorge profonde Gros Grosses Gros seins Gros sexe Hammam Handicap Hermaphrodite Hermaphrodites Historique Hôpital Hotel Humiliation Inconnu-inconnue Infirmieres Ivresse Jambes Jeunes Jeux Jumeaux-jumelles Lactation Latina latino Lavement anal Lectures érotiques Legumes Lesbiennes Levrette Libertinage Lingerie Maigre Mammophilie Mariage Massage Masturbation Matures Mini jupe Missionnaire Mommy porn Mots crus Muscles Mythologie Naturisme nudisme Nymphomane Obéissance Oeuf vibrant Oncle et tante Onirique Parking Partouze Perles anales Petit sexe Petits seins Pieds Piercings Piscine, Plage Poesie Poilues Ponyslave Préliminaires Première fois Prison Prof Prostate Punitions Quebec Recit bilingue Romantisme Rousses Routiers Russes Sadomaso Saint valentin Salope Sans capote Sans culotte Science fiction Secrétaire Sensualité Sexe sauvage Sexshop Sextoy Sillicone Sodomie Soixante-neuf Soubrette Soumission Spermophile Sport String Striptease Tatouage Tendresse Terma Testicules Tétons Toys rosebud geisha Train Transexuelle Travesti Triolisme Triple penetration Uniformes Urophilie Pisse Vacances Vieux avec jeunes Voisins voisines Voiture Voyeurisme Wc

Petites annonces

Les dix dernières annonces :

• Par Picou le 2018-11-06 ....
• Par Passifcoquin le 2018-11-06 ....
• Par candol le 2018-11-05 ....
• Par Jeune Coquin le 2018-11-05 ....
• Par Lucien68 le 2018-11-05 ....
• Par TiFlo le 2018-11-04 ....
• Par Adultere le 2018-11-04 ....
• Par Jeff34 le 2018-11-04 ....
• Par Plaisirs partagés le 2018-11-03 ....
• Par greveche le 2018-11-03 ....