... Histoires De Sexe Audio :

Récits érotiques sur téléphone fixe ou mobile : Appelez le 08 95 22 70 67
Plusieurs catégories d'histoires libertines, sadomaso, insolites, lesbiennes etc...


COLLECTION CANDAULISME. La maison du Bonheur (1/4)


- Par l'auteur HDS -

Auteur de récits érotiques Récit érotique écrit par CHRIS71 [→ Accès à sa fiche auteur].
Auteur homme. - Email : christ.71.g.egmailcom

• 828 récits érotiques publiés.
• Cote moyenne attribuée par les lecteurs : 9.1 • Cote moyenne attribuée par HDS : 8.8
• L'ensemble des récits érotiques de CHRIS71 ont reçu un total de 4 854 456 visites.

sexe récit : COLLECTION CANDAULISME. La maison du Bonheur (1/4) Histoire érotique Publiée sur HDS le 18-01-2018 dans la catégorie Entre-nous, hommes et femmes
Tags: Première fois   Libertinage   Vieux avec jeunes 
Cette histoire de sexe a été affichée 4521 fois depuis sa publication.


Note attribuée à cette histoire érotique par HDS : COLLECTION CANDAULISME. La maison du Bonheur (1/4) ( 9.0 /10 )
 
 
Couleur du fond :




COLLECTION CANDAULISME. La maison du Bonheur (1/4)

• Louis que fais-tu là, incroyable de te retrouver dans ce T.G.V.
• Rien d’anormal Adrien, je rentre à Brignais, que je n’ai jamais quitté, où j’ai repris l’étude de mon père, toi, je sais que tu étais parti aux U.S.A.
J’ai su, par un article dans le journal que tu projetais de développer le concept que tu as créé aux U.S.A.
• Oui, j’étais parti sur un coup de tête, suite à la tromperie de ma petite copine Jennifer par notre pote Hugo.
J’étais à deux doigts de faire l’erreur d’épouser cette salope et de reprendre la boulangerie de mes parents, moi, au fournil, elle dans la boutique.

Je venais de finir mon école de boulange et mon diplôme en poche, j’ai embrassé mes parents et j’ai pris l’argent que me donnait mon père pour prendre un billet pour tenter ma chance aux U.S.A.
New York pour commencer où j’ai trouvé du boulot comme cuistot chez un traiteur français ou en plus je faisais du pain à la Française.
Environ deux ans après, je suis allé visiter Houston, pourquoi cette ville, le destin certainement, mais plutôt, une tombola lors d’une soirée entre Français, dans un club de français que je fréquentais rarement, il n’était composé que de vieux nostalgiques qui pleuraient sur leur sort, n’ayant jamais réussi à faire la fortune qui se disait possible quand ils étaient venus.

À Houston, à la sortie de l’aéroport, Dee une femme de quarante-cinq ans m’avait récupéré, elle avait offert ce séjour à ce club français, ayant elle-même un Club dans cette ville.

• Tu as raison, je viens de poser mes valises en France pour quelques semaines, j’ai un projet de chaîne de boulangerie industrielle comme j’en ai une dans de nombreuses villes des U.S.A.
Avec ma banque partenaire filiale de ma banque américaine, j’ai obtenu que la première boulangerie soit implantée à Lyon tout près du stade des Lumières.
• Quand je vois ton costume et tes pompes, un véritable homme d’affaire, tu as fait fortune au pays des cow-boys.
• On peut le dire, grâce à une femme s’appelant Dee et qui habitait à Houston.

Dee, vingt ans de plus que moi, propriétaire d’une chaîne de magasins vendant de l’électroménager, elle m’a reçu chez elle dans le quartier chic de la ville où elle possédait un appartement au dernier étage d’une tour du centre.
L’appartement ainsi que la terrasse couvraient tout le haut et de tous les coins intérieurs ou extérieurs, nous avions vu sur la ville.
C’était un peu oppressant au début, vu la hauteur où nous nous trouvions, mais je m’y suis habitué.
Le deuxième jour, j’ai compris pourquoi elle avait créé ce club où elle passait du temps avec des Français.

• Une Américaine, je parie que tu l’as épousé et qu’elle avait une grosse fortune.

Une grosse fortune pire que cela, presque un empire, à cause d’un marin français, elle m’a expliqué qu’elle venait d’avoir vingt ans quand après la fin de son travail, son père lui avait offert une boutique où elle vendait des disques vinyles à l’époque, elle s’était rendue comme chaque soir au bout du parking avec sa Porche retrouver des copains.
Dans ce temps lointain pour moi, il était interdit aux jeunes Américains mineurs d’acheter de l’alcool quand ils avaient moins de Vingt et un ans, bien qu’elle gérât déjà son magasin de disques dans la galerie marchande.
C’est son père italien d’origine venue chercher fortune, n’ayant pas mal réussi, car il possédait une entreprise de travaux publics, qui lui avait offert quelques mois plus tôt pour ses vingt ans.
Un soir, un copain ayant Vingt et un ans avait apporté un caddy de bière qu’ils buvaient tous ensemble, détournant ainsi la loi, quand Yvon, le fils d’un Breton venu, lui aussi chercher fortune est arrivé avec deux marins français ayant leur âge.

(Il se peut que la partie américaine de ce récit soit une partie de la vie du marin dont j’écrire les aventures dans la collection « Le marin », réaliter ou fiction, Chris71 les a-t-il vécus, ça reste sa part de mystère.
On verra, Chris71 l’écrira peut-être en détail un de ces jours, mais à ce que j’en sais, c’est une partie de sa vie qui l’a marqué et qu’il lui laisse des regrets.

Elle n’avait vu que le plus grand, beau comme un dieu et qui l’avait subjugué.
Le soir même, elle l’emmena chez ses parents, c’est dans sa chambre, qu'il l'avait dépucelé.
Au matin, elle avait passé son peignoir et était sortie de la chambre, il croyait qu’ils étaient chez elle, mais quand elle est revenue et qu’il lui a fait une nouvelle fois l’amour, on a frappé un peu après, une femme ayant de faux airs de Dee est entrée apportant un plateau avec leur petit déjeuner.
Dee lui a présenté sa mère, laissant tomber des nues le jeune marin, elle m’a expliqué que ses parents avaient souffert de la rigueur de leurs propres parents dans ces années-là surtout des Italiens.
Alison, sa mère s’était retrouvée enceinte les obligeant à se marier rapidement faisant scandale dans ces milieux cathos malgré l’éloignement du pays.
Dee savait que ses parents lui avaient autorisé de faire venir des garçons chez eux si elle avait des envies sexuelles, c’est ainsi que le marin avait passé six jours chez eux.
Elle avait visité son bateau et le jour de son départ, avec sa maman elle était sur le quai, il était engagé, il lui restait trois ans à faire, ils se sont juré de se retrouver dès qu’il aurait pu se libérer de son contrat.
Dee m’a montré les lettres écrites en Franglais qu’il lui envoyait, elle lui répondait en français, aidé par sa maman qui avait appris sa langue dans sa jeunesse.

• Oui, mais bien plus tard, au début, je suis devenu son amant, je sais l’écart d’âge, je pourrais t’en révéler plus sur Dee, mais ce serait trop long, une aventure dans sa jeunesse avec un marin français l’ayant marqué.

C’est dans le travail que Dee s’est réfugiée, je ne saurais dire si après ce qu’il lui était arrivé, elle avait eu des amants, je me sentais bien chez elle, aussi nous avons pris son avion privé et nous sommes venus à New York, démissionné, au grand dam de mon patron et récupéré mes affaires.
De retour à Houston, je profitais de l’été pour faire le lézard, j’avais trouvé mon Amérique, ce qui est sûr, c’est qu’un jour, nous avions bu un peu plus que de raison, du Bourgogne qu’elle faisait venir d’un viticulteur de la côte chalonnaise, plus précisément du Mercurey et du Givry.
Je ne lui ai jamais demandé pourquoi ce vin, alors que les lettres qu’elle m’avait montrées étaient cachetées de la région parisienne, cela restera un mystère pour moi.
Ce jour-là, nous étions à l’ombre d’un store un verre à la main, j’allais pour me lever, Dee était en maillot de bain, elle était très bandante, car depuis que j’étais chez elle, nous ne nous déplacions pas toujours ensemble.
À New York, les jolies américaines aimaient beaucoup les Français, j’en étais un qui plus ait leur donnant du plaisir avec mon pain et mes gâteaux que mon patron traiteur leur vendait le dimanche.
Elle a perdu l’équilibre, je l’ai reçue dans mes bras, ce qui devait arriver arriva, nous nous sommes embrassés, la pelouse qui tapissait la terrasse arrosée tous les jours par un système automatique et entretenu par une société d’espaces verts, une fois par semaine, nous a récupérés.
J’ai arraché son soutien-gorge en premier, en bon français, je me suis attaché à les sucer, les lécher, les mordiller, je voyais que ses yeux se révulsaient, j’ai obtenu son premier orgasme en passant ma main dans sa culotte et lui introduire deux doigts dans sa chatte dégoulinante.
Sans lui avoir introduit mon sexe, ce que je vais faire rapidement, la faire jouir avec mes doigts l’a attaché à moi, j’ignore comment le marin baisait, c’était son problème, ce que je sais, c’est qu’à partir de ce jour alors que c’est elle qui est venue sur ma bite s’emmancher, nous sommes devenus des amants qui ne se refusaient rien.
Une chose est sûre, quand j’ai voulu la sodomiser, j’ai su qu’il n’était jamais passé par la petite porte, car au début elle refusait, dans ces moments-là en anglais, je pense que personne ne lui avait appris le mot sodomie dans notre langue.
Depuis, elle s’est bien rattrapée, c’est le soir de notre mariage à Vegas où nous étions venus flamber un peu, que nous nous sommes mariés et que pour me récompenser de lui avoir fait redémarrer sa vie de femme qu’elle s’est mise en levrette.
Je suis venu derrière elle, s’est-elle qui a pris ma verge d’une main la cherchant et qui l’a placé sur son anus.

• Un marin français, j’ai fait mon service dans la marine, je l’ai peut-être connu.
• Tu es allée à Houston, pendant ton service.
• Non, j’étais au ministère à Paris, comment as-tu fait fortune, du moins, tu sembles avoir réussi.

Après avoir épousé Dee, comme je l’ai dit, je fainéantais allègrement, les affaires, de télévision, cuisinières, qu’elle gérait, me passait au-dessus de la tête, un jour, je lui ai parlé d’un projet d’ouverture de boulangerie à la française dans les plus grandes villes des États-Unis.
Ses connaissances du business comme ils disent aux States, doubler de l’anglais que j’ai appris dans une société de la ville, m’ont permis de faire passer des annonces dans toute la France, c’est elle qui m’a aidé à trier les candidats surtout sur leur motivation.
C’est une jeune femme que nous avons fait venir en lui payant tous ses frais, elle l’avait choisi sentant qu’elle en voulait, avec elle qui la gérait, nous avons ouvert notre première boutique, bien sûr, l’argent n’a pas été un problème.

• J’ai fini par m’ennuyer à ne rien faire, avec l’aide de Dee, j’ai ouvert ma première boulangerie sous l’enseigne « PAIN FRANÇAIS », la première à ouvrir, c’était à Houston.
• En as-tu plusieurs ?
• Juste quelques exemple, Houston trois, Los Angeles quatre, San Francisco deux et avant de prendre l’avion, avec Janine, une jeune femme que j’ai fait venir de France pour ouvrir Houston et qui est devenue la responsable en chef de ma société, une sixième boutique.
• Ta femme est restée à Houston !
• Non, elle est morte il y a deux mois, d’un cancer du sein.
• Excuse, je l’ignorais.
• Sans problème, tu l’ignorais, c’est elle qui a eu l’idée de faire une extension en France, elle voulait qu’après sa disparition, je retrouve mes racines.
• Et tu as choisi Lyon.
• Non, là encore, elle a voulu deux endroits, Lyon et Dijon, encore la Bourgogne, pourquoi cette région, cela restera toujours un mystère pour moi, Lyon elle me l’a dit, pour réussir, ses propres racines sont primordiales.
La nouvelle zone qui se développait grâce au stade était un endroit propice, je savais qu’un article était passé dans le journal de notre région.
• Je comprends ton parcours réussi grâce à celle qui t’avait trompé, ne te focalise pas, je ne t’ai pas dit qui j’avais épousé après que tu es parti.
• Quelqu’un de Brignais, que je connais ?
• Jennifer…






... Histoires Erotiques Audio :

Appelez le 08 95 22 70 67

Les avis des lecteurs

Soyez le premier à donner votre avis après lecture sur cette histoire érotique...
Réagissez au texte
Avis sur le récit

Vous êtes :

Indiquez votre adresse mail si vous souhaitez la communiquer à l'auteur de l'histoire.
Sinon, laissez vide :


° Recopiez le code suivant :
 


Autres histoires érotiques publiées par CHRIS71


 
COLLECTION ESCORTE BOY. Le pied a l’étrier (1/1) - Récit érotique publié le 17-08-2018
 
COLLECTION DOMINANT DOMINE. L’Hypnotiseur (1/1) - Récit érotique publié le 15-08-2018
 
COLLECTION LESBIENNE. La malle de ma jeunesse (1/1) - Récit érotique publié le 14-08-2018
 
COLLECTION HISTOIRE COURTE. Maman m’a trahi (1/1) - Récit érotique publié le 13-08-2018
 
COLLECTION BLACK. Un an après (1/1) - Récit érotique publié le 12-08-2018
 
COLLECTION HISTOIRE COURTE. Le réveillon (1/1) - Récit érotique publié le 11-08-2018
 
COLLECTION COCU. L’arrêt de bus (1/1) - Récit érotique publié le 10-08-2018
 
COLLECTION HOMME FEMME. Vierge à 66 ANS. (2/2) - Récit érotique publié le 09-08-2018
 
COLLECTION HOMME FEMME. Vierge à 66 ANS. (1/2) - Récit érotique publié le 08-08-2018
 
COLLECTION COCU. Noémi, cette salope (1/1) - Récit érotique publié le 06-08-2018
 
COLLECTION BLACK. La Femme de ménage (1/1) - Récit érotique publié le 05-08-2018
 
COLLECTION DOMINANT DOMINE. Huguette (1/1) - Récit érotique publié le 04-08-2018
 
COLLECTION JEUNE – VIEUX. Les vendanges (4/4) - Récit érotique publié le 03-08-2018
 
COLLECTION JEUNE – VIEUX. Les vendanges (3/4) - Récit érotique publié le 02-08-2018
 
COLLECTION JEUNE – VIEUX. Les vendanges (2/4) - Récit érotique publié le 01-08-2018
 
COLLECTION JEUNE – VIEUX. Les vendanges (1/4) - Récit érotique publié le 30-07-2018
 
COLLECTION CANDAULISME. Les chippendale (1/1) - Récit érotique publié le 29-07-2018
 
COLLECTION HISTOIRE COURTE. Mon fils (1/1) - Récit érotique publié le 28-07-2018
 
COLLECTION ZONE ROUGE. Le videur de grenier (1/1) - Récit érotique publié le 27-07-2018
 
COLLECTION TRIOLISME. La copine de ma femme (1/1) - Récit érotique publié le 26-07-2018
 
COLLECTION ESCORTE. Vacances de rêves (3/3) - Récit érotique publié le 25-07-2018
 
COLLECTION ESCORTE. Vacances de rêves (2/3) - Récit érotique publié le 24-07-2018
 
COLLECTION ESCORTE. Vacances de rêves (1/3) - Récit érotique publié le 23-07-2018
 
COLLECTION HISTOIRE COURTE. Champion du monde (1/1) - Récit érotique publié le 23-07-2018
 
COLLECTION VENGEANCE. Justice immanente (2/2) - Récit érotique publié le 21-07-2018
 
COLLECTION VENGEANCE. Justice immanente (1/2) - Récit érotique publié le 20-07-2018
 
COLLECTION COCU. Ma petite voisine (2/2) - Récit érotique publié le 19-07-2018
 
COLLECTION COCU. Ma petite voisine (1/2) - Récit érotique publié le 18-07-2018
 
COLLECTION COCU. Ma belle-mère, quelle salope (4/4) - Récit érotique publié le 17-07-2018
 
COLLECTION COCU. Ma belle-mère, quelle salope (3/4) - Récit érotique publié le 16-07-2018
 
COLLECTION COCU. Ma belle-mère, quelle salope (2/4) - Récit érotique publié le 15-07-2018
 
COLLECTION COCU. Ma belle-mère, quelle salope (1/4) - Récit érotique publié le 14-07-2018
 
COLLECTION HISTOIRE COURTE. J’ai vu Belle de Jour (1/1) - Récit érotique publié le 12-07-2018
 
COLLECTION HISTOIRE COURTE. Une cuite mémorable (1/1) - Récit érotique publié le 11-07-2018
 
COLLECTION CANDAULISME. Les chippendales (1/1) - Récit érotique publié le 10-07-2018
 
COLLECTION DOMINANT DOMINE. Les filles de Monsieur, les filles de Madame (7/7) - Récit érotique publié le 09-07-2018
 
COLLECTION DOMINANT DOMINE. Les filles de Monsieur, les filles de Madame (6/7) - Récit érotique publié le 08-07-2018
 
COLLECTION DOMINANT DOMINE. Les filles de Monsieur, les filles de Madame (5/7) - Récit érotique publié le 07-07-2018
 
COLLECTION DOMINANT DOMINE. Les filles de Monsieur, les filles de Madame (4/7) - Récit érotique publié le 06-07-2018
 
COLLECTION DOMINANT DOMINE. Les filles de Monsieur, les filles de Madame (3/7) - Récit érotique publié le 04-07-2018
 
COLLECTION DOMINANT DOMINE. Les filles de Monsieur, les filles de Madame (2/7) - Récit érotique publié le 03-07-2018
 
COLLECTION DOMINANT DOMINE. Les filles de Monsieur, les filles de Madame (1/7) - Récit érotique publié le 02-07-2018
 
COLLECTION HISTOIRE COURTE. La plage naturiste (1/1) - Récit érotique publié le 01-07-2018
 
COLLECTION HISTOIRE COURTE. Baby-Sitter fouineuse (4/4) - Récit érotique publié le 30-06-2018
 
COLLECTION HISTOIRE COURTE. Baby-Sitter fouineuse (3/4) - Récit érotique publié le 29-06-2018
 
COLLECTION HISTOIRE COURTE. Baby-Sitter fouineuse (2/4) - Récit érotique publié le 28-06-2018
 
COLLECTION HISTOIRE COURTE. Le poker (1/1) - Récit érotique publié le 27-06-2018
 
COLLECTION ZONE ROUGE. Le vieux pervers (1/1) - Récit érotique publié le 25-06-2018
 
COLLECTION CANDAULISME. Envie de sodomie (1/1) - Récit érotique publié le 24-06-2018
 
COLLECTION ÉTRANGE PHÉNOMÈNE. Lui ou Elle, Elle ou Lui (3/3) - Récit érotique publié le 23-06-2018
 
En Savoir plus sur l'auteur, liste complète des histoires de CHRIS71...

... Récits érotiques Audio :

Appelez le 08 95 22 70 67
S'IDENTIFIER (Pas encore inscrit ?)

Mémoriser     [Mot de passe perdu ?]


 

Histoires triées par catégories :

Thématiques

Abstinence Amazones Amis Andromaque Anulingus Arabes Artisan Artiste Asiatiques Au boulot Au reveil Auto-fellation Autobiographie Avion Baby sitter Bateau Beau-frere Beau-pere Beauté Belle-mere Belle-soeur Bisexualite Bizarre Blacks Blondes Bois, Foret Bondage Boules de geisha Bourgeois Branlette espagnole Brunes Cage de chasteté Calin Camping Candaulisme CapdAgde Caresses preliminaires Casting Chantage Cinéma Club libertin Cocufiage adultere Combat Coming-out Cougar Coup de foudre Cousins Cuisine Culottes Cunnilingus Cybersexe Darkroom Depucelage Dialogue Discothèque Docteur Doigtage Dominant Maitre Dominatrix Double penetration Douche Bain Drague Echangisme Ejaculation faciale Ejaculation feminine Emotions sensibilité Endroits insolites Entre hommes - Gay Epilation Escort boy Escort girl Etudiant Europe est Exhibition Exotisme Extreme Facesitting Fantasmes Fantasy Fellation Féminisation Femme fontaine Femmes enceintes Fessee fetes soirees Fetichisme Fille encule homme Film porno Fist Fist-fucking Flagellation Frotteurisme Fucking machine Gang bang Gerontophilie Glamour Gloryhole Gode ceinture Godemiche gorge profonde Gros Grosses Gros seins Gros sexe Hammam Handicap Hermaphrodite Hermaphrodites Historique Hôpital Hotel Humiliation Inconnu-inconnue Infirmieres Ivresse Jambes Jeunes Jeux Jumeaux-jumelles Lactation Latina latino Lavement anal Lectures érotiques Legumes Lesbiennes Levrette Libertinage Lingerie Maigre Mammophilie Mariage Massage Masturbation Matures Mini jupe Missionnaire Mommy porn Mots crus Muscles Mythologie Naturisme nudisme Nymphomane Obéissance Oeuf vibrant Oncle et tante Onirique Parking Partouze Perles anales Petit sexe Petits seins Pieds Piercings Piscine, Plage Poesie Poilues Ponyslave Préliminaires Première fois Prison Prof Prostate Punitions Quebec Recit bilingue Romantisme Rousses Routiers Russes Sadomaso Saint valentin Salope Sans capote Sans culotte Science fiction Secrétaire Sensualité Sexe sauvage Sexshop Sextoy Sillicone Sodomie Soixante-neuf Soubrette Soumission Spermophile Sport String Striptease Tatouage Tendresse Terma Testicules Tétons Toys rosebud geisha Train Transexuelle Travesti Triolisme Triple penetration Uniformes Urophilie Pisse Vacances Vieux avec jeunes Voisins voisines Voiture Voyeurisme Wc

Petites annonces

Les dix dernières annonces :

• Par vieillescazes le 2018-08-15 ....
• Par janeo le 2018-08-15 ....
• Par azerbebe le 2018-08-14 ....
• Par fontaine64 le 2018-08-14 ....
• Par Gillou le 2018-08-14 ....
• Par difale le 2018-08-14 ....
• Par Fellatore le 2018-08-14 ....
• Par Stalingrad le 2018-08-14 ....
• Par alaindresseur le 2018-08-14 ....
• Par speed34 le 2018-08-14 ....