... Histoires De Sexe Audio :

Récits érotiques sur téléphone fixe ou mobile : Appelez le 08 95 22 70 67
Plusieurs catégories d'histoires libertines, sadomaso, insolites, lesbiennes etc...


La Saga des esclaves au Château du Marquis d'Evans (épisode N°1133)


- Par l'auteur HDS -

Auteur de récits érotiques Récit érotique écrit par MAITREDOMINO [→ Accès à sa fiche auteur].
Auteur homme. - Email :

• 1310 récits érotiques publiés.
• Cote moyenne attribuée par les lecteurs : 9.0 • Cote moyenne attribuée par HDS : 9.8
• L'ensemble des récits érotiques de MAITREDOMINO ont reçu un total de 3 993 095 visites.

sexe récit : Jacques au Château Histoire érotique Publiée sur HDS le 26-01-2018 dans la catégorie Dominants et dominés
Tags: Soumission   Humiliation  
Cette histoire de sexe a été affichée 1697 fois depuis sa publication.


Note attribuée à cette histoire érotique par HDS : Jacques au Château ( 10.0 /10 )
 
 
Couleur du fond :


La Saga des esclaves au Château du Marquis d'Evans (épisode N°1133)

Jacques au Château -

Je m’appelle Jacques et je suis le soumis du Marquis d’Evans. La semaine dernière le Vénéré Maître avait donné l’ordre de me chercher pour m'emmener dans une proche ferme sur les Terres du Château. Une ferme appartenant à Monsieur le Marquis qu’Il met en location à un jeune couple d’agriculteurs pervers du village, afin que ceux-ci exploitent les terrains agricoles du Domaine des Evans … A 9h au matin, Walter vint donc me chercher dans mon cachot, et c’est nu et pieds nus que je devais aller à pieds avec les mains attachées dans le dos, faire les 3 kms à travers chemins ruraux. Attaché au bout d’une corde liée à mon collier et fixée à l’autre extrémité au 4x4 conduit à faible allure par Walter. Au préalable, il m’avait posé sans modération un plug dans le cul. Les cailloux me faisaient mal parfois à la plante des pieds mais étant aussi bâillonné, mes cris de douleurs restaient étouffés, au passage d’une pierre saillante.

Au bout de 45 minutes de trajet et une fois arrivé sur place, Walter suivi de moi-même entrions dans une immense cour de ferme entourée de bâtiments agricoles. Nous nous arrêtons en plein milieu de celle-ci quand surgit, d’où je ne sais où, un jeune couple venu nous accueillir. A ce moment, je n’avais qu’une envie, de cacher ma nudité exposée à cette belle et jeune femme brune qui n’avait absolument pas l’air surprise et à l’homme qui l’accompagnait, un grand gaillard, qui prit d’amblée, un sourire sadique en me voyant.

- Ah Walter, je t’attendais ! Louise et moi, nous avons téléphoné hier à Monsieur le Marquis. Il nous avait promis le mois dernier un esclave supplémentaire pour tous les travaux de la ferme et ne voyant rien venir, j’ai cru bon de le lui dire. Il m’a promis que ce matin, tu viendrais avec un de ses esclaves afin que celui-ci puisse nous donner de bons coups de main, car il faut bien avouer qu’à cette saison les taches sont nombreuses pour l’exploitation de la ferme et les 3 soumis que j’ai déjà ne suffisent plus !
- Oui, Le Maître a beaucoup de choses à gérer, ces temps-ci et Il m’a avoué t’avoir un peu oublié ! Alors pour se faire pardonner, il te confie ce chien qui se prénomme ‘’Jacques’’. Il est extrêmement docile et efficace. Il fera tout ce que tu lui diras pour t’aider. Tu peux même le baiser toi et Louise tant que vous voulez ! Faites-en ce que bon vous semble, Monsieur le Marquis t’en fait cadeau !
- Monsieur le Marquis est trop généreux ! Tu le remercieras très sincèrement de notre part… Walter … Veux-tu boire quelque chose ?
- Non merci Jacques ! Je dois retourner au château, il y a un soumis ce matin à punir ! Le Maître m’attend ! Mais tu peux faire boire cet esclave, il vient de faire les 3 kms à pieds et il commence à tirer la langue sous son bâillon… ah ah ah ! Dit le Majordome en s’en allant, me laissant debout, seul, nu, bâillonné et attaché devant ce couple qui me paraissait assez pervers.

Louise, me toisa et s’approcha de moi. Je baissais alors la tête en signe d’une parfaite soumission. En silence elle tourna tout autour doucement en me regardant de la tête au pied. Puis elle empoigna mes couilles sans ménagement et me regardant droit dans les yeux, elle m’obligea à lever la tête afin de croiser son regard sadique

- Ecoute-moi bien, petit chien, me dit-elle, tu es là pour nous aider à la ferme, mais je compte bien aussi t’essayer afin que tu me donnes du plaisir … Alors un seul conseil ; tu nous obéi au doigt et à l’oeil
- Oui Madame, répondis-je
- Ici, tu m’appelleras ‘Maîtresse’ et Jacques, tu l’appelles ‘’Maître ‘’. Est-ce clair ?
- Oui Maîtresse … bien Maîtresse… répondis-je alors que mon sexe montrait déjà des signes d’excitation en commençant à se dresser.

Alors, elle lâcha mes couilles et me branla quelques secondes mais sans jamais quitter son regard fixe. Un regard de Domina qui me fit à la fois peur mais qui m’excitait aussi beaucoup.

- Louise ! s’exclama son compagnon, laisse le tranquille pour le moment … tu joueras avec ce chien une autre fois, pour le moment nous avons du travail. Commençons par le plus urgent, la fabrication des fromages. Nous devons chaque semaine faire le marché de Villefranche/Saône et tu sais combien nos fromages sont appréciés par la clientèle. Emmenons ce ‘Jacques’ à la fromagerie…

A peine avait-il finit sa phrase qu’il empoigna la corde et tira dessus. D’un pas rapide, il avança en direction du bâtiment de droite, ce qui m’obligea à le suivre en trottinant car il se déplaçait très vite par rapport à Walter qui paradoxalement avec son 4x4 était allé à une allure très lente.

Noua entrâmes dans cette bâtisse de pierre. Jacques ralentit l’allure pour de suite descendre des escaliers de pierre étroits, abrupts et droits, aux murs humides de salpêtre. Louise était derrière moi et me flattait parfois les fesses de quelques coups de badine. C’est une haute porte métallique qui nous donna l’accès à une immense cave voûtée où de suite une odeur forte de laitage quasi écoeurante me montait à la gorge. Le sol très propre était entièrement carrelé ainsi que les murs également. Je remarquai aussi les très nombreux rayonnages alignés et agencés telle une bibliothèque. Mais ce n’étaient pas des livres qui y étaient stockés mais des fromages. Il y en avait des centaines remisés, empilés, de tout calibre, de toutes sortes… Je me posais alors la question, pourquoi ils avaient encore besoin d’en fabriquer pour le marché alors qu’à l’évidence, il y avait largement du stock en avance. Certainement que ceux exposés devaient avoir une autre destiné que les étals de Villefranche/Saône !

Au milieu de la pièce, j’aperçu deux esclaves qui, devant une large et longue table en inox, étaient en train, de tirer des cuillérées avec une grosse louche-passoire ovale du fromage blanc, d’un énorme faitout qui devait faire 100 litres. Ils plaçaient les fromages blancs frais dans les nombreuses faisselles plastiques alignées dans de grandes cagettes en inox. Les esclaves n’avaient même pas levé la tête à notre entrée, ils devaient à l’évidence avoir pour consigne de ne pas se laisser distraire par autre chose que leur labeur.

Je n’eu pas pour loisir de regarder la scène très longtemps car Jacques tira sur la corde pour m’emmener au fond de la pièce. Une large table ronde tout en inox également y était installée. Dessus des centaines de fromages secs empilés en forme de cylindre d’un diamètre qui me rappelait celui d’un phallus en érection. Une boîte ouverte à côté emplie d’étiquettes autocollantes attendait d’être vidée. J’eu le temps de lire sur les belles étiquettes colorées : ‘’Fromage pur chèvre du Domaine des Evans – Beaujolais - France -’’ avec de magnifiques caprins dessinés dans des pâturages verdoyants. Magnifiques étiquettes, il fallait bien l’avouer !

- Tu vas étiqueter tous ces fromages qui doivent partir demain pour le marché. Allez, au boulot et pas question que tu fasses ce travail assis, tu va te mettre à genoux ainsi tu seras à la bonne hauteur.

J’obtempérais de suite sans dire mot. Je ne sais pas pourquoi et donc je ne pourrais pas l’expliquer mais depuis que j’étais entré dans cette fromagerie une certaine excitation s’était emparée de moi. L’odeur du fromage ne m’avait pas laissé indifférent, j’en n’étais tout émoustillé, mes sens étaient en éveil et je sentais ma nouille se durcir sans que j’y puisse faire grand-chose. Et donc c’est en bandant qu’agenouillé, Jacques me détacha les mains et m’ordonna de commencer mon travail sous l’œil dominant de Louise qui me toisait de haut et flattait encore mes fesses en promenant doucement entre elles, sa badine.

J’avançais assez vite, essayant de bien faire, de mettre les belles étiquettes bien droites. Les cinquante premiers fromages cylindriques étiquetés, j’allais entamer la deuxième pile quand malencontreusement j’échappai un fromage par terre qui roula sous la table sur le carrelage. Je me baissais à quatre pattes pour aller le chercher, je passais donc sous la table. Au moment où j’attrapai le fromage, je sentis fortement un coup de badine sur mes fesses, et j’entendis Louise hurler :

- Espèce de chien, tu ne peux pas faire attention ! Pas question de vendre un fromage qui soit tombé par terre. Tu vas donc payer très cher ta faute, espèce de lopette insignifiante…

J’allais reculer pour sortir de dessous la table quand je reçu une volée de coups de badine. Je me mis à crier de douleur. Mes fesses devaient rougir à vue d’œil.

- Ne bouge pas chien, me dit-elle, prend ce fromage et sent le, renifle-le, comme un chien renifle un os à quatre pattes, un chien ah ! ah ! ah ! après tout c’est bien ce que tu es ! Alors tu vas aussi le lécher comme si c’était ton os !

Et c’est sous la table, humilié que j’obtempérai. Je pris le cylindre pour le humer, le caresser tout en gémissant. Car je me surpris de constater que j’éprouvai un immense plaisir à faire cela et encore une fois, je ne saurai expliquer pourquoi mais je bandai comme un taureau. Je pris mon temps pour savourer de mon nez ce fromage que je me mis à lécher tout en le reniflant. L’odeur forte de la chèvre monta dans mes narines et m’enivrai de plaisirs Ma langue passait sur la croûte et le goût salé et de chèvre me donna une forte excitation pas forcément culinaire mais plutôt psychologique et physique sur ma nouille tendue. Quand tout d’un coup, je sentis qu’on m’enleva mon plug. J’étais à quatre pattes sous la table et je ne voyais pas grand chose de ce qui se passait derrière moi, quand je sentis une chose molle et cylindrique prendre la place de mon plug. Louise m’enfila sans ménagement un fromage dans le cul. Mon anus déjà dilaté par le plug engouffra ce ‘’pur chèvre’’ d’un seul coup ! Si une bonne partie du fromage pénétrait mon fondement, l’extrémité s’écrasa entre mes fesses et Louise prit un vicieux plaisir à étendre le fromage écrasé dans la raie de mon cul. Puis elle m’ordonna de sortir sous la table mais de rester à quatre pattes face à elle en position de levrette et d’embrasser ses bottes de cuir noir. J’obéissais pour l’entendre me dire :

- Mais c’est que tu bandes, petit chien ? Cette situation à l’évidence t’excite ! hein ?
- Oui … Je…
- Oui qui, me coupa-t-elle en me donnant un coup de badine
- Oui Maîtresse …
- Ah … ça t’excite le fromage, c’est ça, hein ????
- Oui Maîtresse … Je …
- Silence chien, suis-moi à quatre pattes, tu me donnes une idée …

Je suivis Maîtresse, tel un chien. Nous passâmes dans la petite pièce d’à-côté, également toute carrelée. Il y avait une large cuve peu haute et donc peu profonde mais qui devait faire 2 mètres de diamètre. Elle était emplie d’un liquide blanchâtre.

- Je vais t’offrir un bain ah ! ah ! ah ! … Cette cuve est remplie du petit-lait des fromages blancs que nous récupérons avant de le jeter…. Alors autant que ce liquide serve à quelque chose … Allez, assis toi dedans sur le dos comme si tu prenais un bain …

Je me redressais alors pour enjamber la cuve et me positionna comme exigé. Il y avait une petite table à côté de la cuve avec une dizaine de fromage abîmé, mal calibré, à moitié écrasé pour certain. Je compris qu’il s’agissait de fromages invendables par leur présentation.

A moitié couché dans ma ‘’baignoire’’ la nouille toujours aussi raide, j’étais dans un état second, dans une excitation inimaginable. Louise prit alors un fromage abîmé (à la forte odeur rancie) sur la petite table et l’étala sur ma figure et me fit sentir les restes du fromage en maintenant fortement sa main fromagée sous mon nez. Quelle fut ma surprise de constater qu’en même temps, elle avait mis sa deuxième main dans le liquide blanc pour aller me masturber. Elle me branlait avec frénésie tout en me faisant renifler le fromage. Je ne mis pas longtemps pour éjaculer entre ses doigts dans le bain de petit-lait. En gémissant de plaisirs jouissifs, j’ouvris grand la bouche, quand d’un coup, elle enfila dans celle-ci le fromage écrasé que j’avais abondamment reniflé.

- Mange maintenant, espèce de chien et lèche aussi ton sperme …

Elle approcha sa deuxième main où coulait le petit-lait de fromage blanc mélangé à mon sperme que je récupérais sur ma langue comme je pouvais en lui léchant chaque doigt.

Je n’oublierai jamais ce bonheur que Maîtresse Louise me donna. Mais je dus le payer bien cher par la suite car si elle avait daigné me donner du plaisir ce jour-là; elle m’utilisa par la suite avec Sa perversité exacerbée, tous les jours suivants pour Son plaisir personnel, mais ça c’est une autre histoire …

(A suivre…)







... Histoires Erotiques Audio :

Appelez le 08 95 22 70 67

Les avis des lecteurs
 

J'attends la suite de Hathor.....

 

Réagissez au texte
Avis sur le récit

Vous êtes :

Indiquez votre adresse mail si vous souhaitez la communiquer à l'auteur de l'histoire.
Sinon, laissez vide :


° Recopiez le code suivant :
 


Autres histoires érotiques publiées par MAITREDOMINO


 
La Saga des esclaves au Château du Marquis d'Evans (épisode N°1186) - Récit érotique publié le 22-05-2018
 
La Saga des esclaves au Château du Marquis d'Evans (épisode N°1185) - Récit érotique publié le 20-05-2018
 
La Saga des esclaves au Château du Marquis d'Evans (épisode N°1184) - Récit érotique publié le 18-05-2018
 
La Saga des esclaves au Château du Marquis d’Evans (épisode N°1183) - Récit érotique publié le 16-05-2018
 
La Saga des esclaves au Château du Marquis d'Evans (épisode N°1182) - Récit érotique publié le 10-05-2018
 
La Saga des esclaves au Château du Marquis d'Evans (épisode N°1181) - Récit érotique publié le 08-05-2018
 
La Saga des esclaves au Château du Marquis d'Evans (épisode N°1180) - Récit érotique publié le 03-05-2018
 
La Saga des esclaves au Château du Marquis d'Evans (épisode N°1179) - Récit érotique publié le 21-04-2018
 
La Saga des esclaves au Château du Marquis d’Evans (épisode N°1178) - Récit érotique publié le 18-04-2018
 
La Saga des esclaves au Château du Marquis d'Evans (épisode N°1177) - Récit érotique publié le 14-04-2018
 
La Saga des esclaves au Château du Marquis d'Evans (épisode N°1176) - Récit érotique publié le 12-04-2018
 
La Saga des esclaves au Château du Marquis d'Evans (épisode N°1175) - Récit érotique publié le 10-04-2018
 
La Saga des esclaves au Château du Marquis d'Evans (épisode N°1174) - Récit érotique publié le 08-04-2018
 
La Saga des esclaves au Château du Marquis d'Evans (épisode N°1173) - Récit érotique publié le 06-04-2018
 
L’Odyssée de la Belle Hélène – Les Hiérodules - - Récit érotique publié le 04-04-2018
 
La Saga des esclaves au Château du Marquis d’Evans (épisode N°1172) - Récit érotique publié le 02-04-2018
 
La Saga des esclaves au Château du Marquis d’Evans (épisode N°1171) - Récit érotique publié le 31-03-2018
 
La Saga des esclaves au Château du Marquis d'Evans (épisode N°1170) - Récit érotique publié le 29-03-2018
 
La Saga des esclaves au Château du Marquis d'Evans (épisode N°1169) - Récit érotique publié le 27-03-2018
 
La Saga des esclaves au Château du Marquis d'Evans (épisode N°1168) - Récit érotique publié le 25-03-2018
 
La Saga des esclaves au Château du Marquis d'Evans (épisode N°1167) - Récit érotique publié le 23-03-2018
 
La Saga des esclaves au Château du Marquis d'Evans (épisode N°1166) - Récit érotique publié le 21-03-2018
 
La Saga des esclaves au Château du Marquis d'Evans (épisode N°1165) - Récit érotique publié le 19-03-2018
 
La Saga des esclaves au Château du Marquis d'Evans (épisode N°1164) - Récit érotique publié le 09-03-2018
 
La Saga des esclaves au Château du Marquis d'Evans (épisode N°1163) - Récit érotique publié le 08-03-2018
 
La Saga des esclaves au Château du Marquis d'Evans (épisode N°1162) - Récit érotique publié le 06-03-2018
 
La Saga des esclaves au Château du Marquis d'Evans (épisode N°1161) - Récit érotique publié le 05-03-2018
 
La Saga des esclaves au Château du Marquis d’Evans (épisode N°1160) - Récit érotique publié le 04-03-2018
 
La Saga des esclaves au Château du Marquis d’Evans (épisode N°1159) - Récit érotique publié le 02-03-2018
 
La Saga des esclaves au Château du Marquis d’Evans (épisode N°1158) - Récit érotique publié le 01-03-2018
 
La Saga des esclaves au Château du Marquis d’Evans (épisode N°1157) - Récit érotique publié le 27-02-2018
 
La Saga des esclaves au Château du Marquis d'Evans (épisode N°1156) - Récit érotique publié le 25-02-2018
 
La Saga des esclaves au Château du Marquis d'Evans (épisode N°1155) - Récit érotique publié le 23-02-2018
 
La Saga des esclaves au Château du Marquis d'Evans (épisode N°1154) - Récit érotique publié le 22-02-2018
 
La Saga des esclaves au Château du Marquis d'Evans (épisode N°1153) - Récit érotique publié le 20-02-2018
 
La Saga des esclaves au Château du Marquis d'Evans (épisode N°1152) - Récit érotique publié le 19-02-2018
 
La Saga des esclaves au Château du Marquis d'Evans (épisode N°1151) - Récit érotique publié le 18-02-2018
 
La Saga des esclaves au Château du Marquis d'Evans (épisode N°1150) - Récit érotique publié le 16-02-2018
 
La Saga des esclaves au Château du Marquis d'Evans (épisode N°1149) - Récit érotique publié le 15-02-2018
 
La saga des esclaves au Château du Marquis d'Evans (épisode N°1148) - Récit érotique publié le 14-02-2018
 
La Saga des esclaves au Château du Marquis d'Evans (épisode N°1147) - Récit érotique publié le 12-02-2018
 
La Saga des esclaves au Château du Marquis d'Evans (épisode N°1146) - Récit érotique publié le 11-02-2018
 
La Saga des esclaves au Château du Marquis d'Evans (épisode N°1145) - Récit érotique publié le 10-02-2018
 
La Saga des esclaves au Château du Marquis d'Evans (épisode N°1144) - Récit érotique publié le 08-02-2018
 
La Saga des esclaves au Château du Marquis d'Evans (épisode N°1143) - Récit érotique publié le 07-02-2018
 
La Saga des esclaves au Château du Marquis d'Evans (épisode N°1142) - Récit érotique publié le 06-02-2018
 
La Saga des esclaves au Château du Marquis d'Evans (épisode N°1141) - Récit érotique publié le 05-02-2018
 
La Saga des esclaves au Château du Marquis d'Evans (épisode N°1140) - Récit érotique publié le 03-02-2018
 
La Saga des esclaves au Château du Marquis d'Evans (épisode N°1139) - Récit érotique publié le 02-02-2018
 
La Saga des esclaves au Château du Marquis d'Evans (épisode N°1138) - Récit érotique publié le 01-02-2018
 
En Savoir plus sur l'auteur, liste complète des histoires de MAITREDOMINO...

... Récits érotiques Audio :

Appelez le 08 95 22 70 67
S'IDENTIFIER (Pas encore inscrit ?)

Mémoriser     [Mot de passe perdu ?]


 

Histoires triées par catégories :

Thématiques

Abstinence Amazones Amis Andromaque Anulingus Arabes Artisan Artiste Asiatiques Au boulot Au reveil Auto-fellation Autobiographie Avion Baby sitter Bateau Beau-frere Beau-pere Beauté Belle-mere Belle-soeur Bisexualite Bizarre Blacks Blondes Bois, Foret Bondage Boules de geisha Bourgeois Branlette espagnole Brunes Cage de chasteté Calin Camping Candaulisme CapdAgde Caresses preliminaires Casting Chantage Cinéma Club libertin Cocufiage adultere Combat Coming-out Cougar Coup de foudre Cousins Cuisine Culottes Cunnilingus Cybersexe Darkroom Depucelage Dialogue Discothèque Docteur Doigtage Dominant Maitre Dominatrix Double penetration Douche Bain Drague Echangisme Ejaculation faciale Ejaculation feminine Emotions sensibilité Endroits insolites Entre hommes - Gay Epilation Escort boy Escort girl Etudiant Europe est Exhibition Exotisme Extreme Facesitting Fantasmes Fantasy Fellation Féminisation Femme fontaine Femmes enceintes Fessee fetes soirees Fetichisme Fille encule homme Film porno Fist Fist-fucking Flagellation Frotteurisme Fucking machine Gang bang Gerontophilie Glamour Gloryhole Gode ceinture Godemiche gorge profonde Gros Grosses Gros seins Gros sexe Hammam Handicap Hermaphrodite Hermaphrodites Historique Hôpital Hotel Humiliation Inconnu-inconnue Infirmieres Ivresse Jambes Jeunes Jeux Jumeaux-jumelles Lactation Latina latino Lavement anal Lectures érotiques Legumes Lesbiennes Levrette Libertinage Lingerie Maigre Mammophilie Mariage Massage Masturbation Matures Mini jupe Missionnaire Mommy porn Mots crus Muscles Mythologie Naturisme nudisme Nymphomane Obéissance Oeuf vibrant Oncle et tante Onirique Parking Partouze Perles anales Petit sexe Petits seins Pieds Piercings Piscine, Plage Poesie Poilues Ponyslave Préliminaires Première fois Prison Prof Prostate Punitions Quebec Recit bilingue Romantisme Rousses Routiers Russes Sadomaso Saint valentin Salope Sans capote Sans culotte Science fiction Secrétaire Sensualité Sexe sauvage Sexshop Sextoy Sillicone Sodomie Soixante-neuf Soubrette Soumission Spermophile Sport String Striptease Tatouage Tendresse Terma Testicules Tétons Toys rosebud geisha Train Transexuelle Travesti Triolisme Triple penetration Uniformes Urophilie Pisse Vacances Vieux avec jeunes Voisins voisines Voiture Voyeurisme Wc

Petites annonces

Les dix dernières annonces :

• Par mandrake le 2018-05-18 ....
• Par max le 2018-05-17 ....
• Par PlaisirNoir le 2018-05-16 ....
• Par ocomme le 2018-05-15 ....
• Par Couple candau le 2018-05-15 ....
• Par 14000 le 2018-05-14 ....
• Par Loki Coquin le 2018-05-14 ....
• Par Julien le 2018-05-14 ....
• Par Mature Sissy le 2018-05-13 ....
• Par Mèlou le 2018-05-13 ....