... Histoires De Sexe Audio :

Récits érotiques sur téléphone fixe ou mobile : Appelez le 08 95 22 70 67
Plusieurs catégories d'histoires libertines, sadomaso, insolites, lesbiennes etc...


JE PRENDS PLAISIR DE VOIR MA FEMME ME COCUFIER...


- Par l'auteur HDS -

Auteur de récits érotiques Récit érotique écrit par Alainylon [→ Accès à sa fiche auteur].
Auteur homme. - Email :

• 67 récits érotiques publiés.
• Cote moyenne attribuée par les lecteurs : 8.3 • Cote moyenne attribuée par HDS : 9.0
• L'ensemble des récits érotiques de Alainylon ont reçu un total de 744 804 visites.

sexe récit : JE PRENDS PLAISIR DE VOIR MA FEMME ME COCUFIER... Histoire érotique Publiée sur HDS le 05-01-2018 dans la catégorie Entre-nous, hommes et femmes
Tags: Fellation   Gros sexe   Voyeurisme 
Cette histoire de sexe a été affichée 6939 fois depuis sa publication.

Note attribuée à cette histoire érotique par les lecteurs ( 5 votes ): JE PRENDS PLAISIR DE VOIR MA FEMME ME COCUFIER... ( 9.0 /10 )
Note attribuée à cette histoire érotique par HDS : JE PRENDS PLAISIR DE VOIR MA FEMME ME COCUFIER... ( 9.0 /10 )
 
 
Couleur du fond :




JE PRENDS PLAISIR DE VOIR MA FEMME ME COCUFIER...

Je fus tout de suite en alerte. Il y avait quelque chose de pas très normal, sur l’altitude de ma femme en cette fin après-midi. Il était prévu qu’elle travaille cette nuit, mais la tenue qu’elle avait revêtue porté à confusion. M’incitant à me tenir sur mes gardes.
Après m’avoir annoncé qu’elle s’apprêtait à partir, je l’accompagnais jusqu’à l’entrée. Elle se saisit de son imperméable sur la patère, celui même qu’elle enfilait habituellement que pour la grande occasion.
Elle se justifia en attestant que les autres étaient sales. Pour compléter le méfait elle fourra ses pieds gainés de nylon blanc dans ses escarpins rouges au lieu et place de ses coutumières baskets.
Cela ira mieux avec mon imper ! Ce fut ses propres mots comme pour se disculper. Elle avait réponse à tout.
Je pris sur moi pour ne rien faire paraître à ses yeux. Alors que j’avais pris auparavant la ferme résolution de la suivre discrètement. Avec l’espoir de mettre trompé sur son compte.
J’avais attendu patiemment qu’elle prenne la route à bord de sa voiture pour débouler à mon tour sur le trottoir. Je sautais dans l’habitacle de la mienne et je lui filais le train. Cela avait été un jeu d’enfant de la rattraper. La conduite de nuit n‘avait jamais été son point fort.
Alors que je suivais à bonne distance, ses feux rouges en ligna de mire, une seule pensée me vint en boucle dans la tête : mais où donc pouvait-elle aller ? Surtout que la direction qu’elle avait prise n’était pas celui la menant à son boulot.
Elle me fit parcourir une vingtaine de kilomètre avant de s‘arrêter devant une grille que je reconnue, étant la demeure de son collègue Patrice. Tiens ! Tiens ! Je fus qu‘à demi surpris.
J’avais décelé ses derniers temps, qu‘ils y avaient entre eux deux, plus qu’une complicité professionnelle. Mais là, à croire qu‘elle était devenue sa maîtresse il y avait un pas qu‘elle avait sans doute franchis.
Après m’être garé un peu loin dans une rue perpendiculaire j’émergeais dans l’air tiède de la nuit. Tremblotant, je m’avançais jusqu’à la grille, là où ma femme avait été avalé quelques instants plus tôt.
Pour être à plusieurs fois venue dans ce lieu, je connaissais parfaitement l’endroit. Je savais qu’un gros chêne se trouvait dans le jardin, et que ce dernier dominait toute la demeure. Et cela me donna une idée.
Je m’engageais dans à l’intérieur de la court, coudes au corps, en une petite foulée rapide et souple, jusqu’à ce que j’atteigne mon but. Un coup d’œil en direction de la demeure, je m’aperçus des ombres aux seconds niveaux. Je supervisais l’objectif, tous les sens en alerte. Quelques branches s’avançaient jusqu’à l’aplomb de la pièce allumée. Ce fut un jeu d’enfant pour moi de l’atteindre.
De ce parfait poste d’observation, j’eus la douloureuse surprise de surprendre ma femme en compagnie de son collègue. Elle était dévêtue, agenouillée aux pieds de son amant, son pénis dans la bouche. Ses lèvres étaient affreusement déformées par le gland. Qu’elle suçait avec une infinie délicatesse. Avec une lenteur démesurée en hochant les joues. Patrice, ses mains en appuie sur la tête de ma femme, faisait tanguer son bassin.
Visiblement mon épouse prenait un certain plaisir à le sucer. Elle y mettait même une application qui aurait pu dans d’autre temps me rendre jaloux. Ce qui n’était pas le cas sur l’instant.
Elle avait pris la bourse de son collègue dans sa main gauche, la soupesa, l’évalua, la prenait à pleine poignée avant de la malaxait tendrement pendant que sa bouche effectuait de savants allers et retours sur l’épaisse verge à l’énorme gland, sa main droite accompagnant le mouvement.
J’ai honte de vous avouez, à vous, mes chers lecteurs qu’à cet instant je bandais, oui ! Je bandais, excité comme jamais. De toute façon, je ne pouvais pas être tourmenté, ce n’était pas ma femme qui le sucer, c’était son enveloppe charnelle, désincarnées, possédée par le démon de la perversion.
Puis elle se positionna à quatre pattes sur le lit. L’amant s’empressa de l’imiter, se plaçant derrière elle. Il plaça son gros mandrin de chair au centre de sa cible et commença à la faire disparaître avec lenteur dans le derrière de ma moitié.
Sur ma plate forme improvisée, mon érection ne diminuait pas, d’où au contraire. Tant je prenais plaisir à ce qui se dérouler devant mes rétines. Au point de ne pas pouvoir résister à pincer ma queue par-dessus l‘étoffe de mon pantalon. Là-bas derrière le carreau ma femme avait levé les fesses pour aller au-devant de son amant. Je devenais surexcité. Ma bite gonflée était maintenant devenu à l’étroit dans mon pantalon. Je ne résistais pas à la mettre à l’air et à me masturber, les yeux rivés sur ma femme qui se cramponnait au lit, pendant que son amant la baisait de toutes ses forces. Le visage rougi par le plaisir, elle remuait son cul dans tous les sens la bouche grande ouverte.
Sous la brutale poussée, elle tomba le nez en avant. Le salaud en profita pour lui défoncer carrément la chatte. Elle s’offrait à lui, tendant encore et toujours ses fesses, le cul en l’air. Il la limait de plus en plus vite, de plus en plus fort aussi. Malgré la fenêtre fermée, je l’entendais jouir comme je ne l’avais jamais entendu jouir avec moi. Il m’en fallait pas plus pour me faire éjaculer à gros bouillons.
L’excitation retombé, je m’interdis d’en voir plus. Je suis descendu de mon arbre et j’étais allé rejoindre ma voiture.
Quelques kilomètres plus loin, au fond de mon lit, je n’avais pas pu fermer l’œil de la nuit. Regardant l’heure à chaque instant. Puis j’entendis une voiture s’arrêter sur le trottoir. Le moteur se coupait, puis une portière claquait. S’en suivit des bruits de pas dans l’escalier et enfin la porte de la chambre qui s’ouvrait. J’appuyais sur l’interrupteur, une lumière artificielle éclaira ma femme en train de se déchausser.
- Bonjour, ne fis-je, pas trop dur ?
- Ne m’en parle pas… que des emmerdes… bon n’en parlant pas, veux-tu, je suis crevée comme tu peux le comprendre après une nuit mouvementée.
Son visage était rouge et échevelé, sa jupe était toute froissée. Les boutons sur le côté de sa jupe étaient dégrafés jusqu’à la hanche. La chair blanche et luisante de sa cuisse était visible au-dessus du bas pourtant de la même couleur et elle ne cherchait pas à la masquer. Ses yeux fixes brillaient d’une étrange lueur.
Pas la peine de regarder ma queue pour savoir que je bandais. En d’autre temps j’aurai caché mon érection, mais pas là, tout au contraire. Elle me regardait, étonnée, dans sa petite tenue en dentelle rouge qui moulait parfaitement ses formes. Une large auréole ornait sa culotte à a hauteur de son sexe. Comme si elle s‘était pissé dessus. Je coupais la lumière. Dans l’obscurité, je perçus le froissement d’un vêtement que l’on retire. Puis aussitôt elle investit le lit, son corps vint se lover contre le mien. Sans un mot, elle enfila elle-même ma queue dans sa chatte. J’avais l’impression de nager à l’intérieur de son sexe alors qu‘elle cavalcadait dessus. Elle prenait un réel plaisir à monter et à descendre tout en ondulant des hanches. J’avais rarement été aussi excité à ce point ses derniers jours. Elle se mit à donner des coups de cul de plus en plus rapides, tout en ahanant.
Ma main glissa sous ses fesses, alors que la deuxième s’empara d’un de ses nichons, le pressant comme si j’avais voulu le remodeler. Sans contraindre, j’insinuais mon index dans son cul. J’y trouvais avec stupeur et émoi, du sperme. Pris de folie, d’un violent coup de reins, je la fis basculer sur le lit. Sous l’action elle avait laissé échapper ma verge, que je mis un point d’honneur à engager entre ses fesses. Il ne me fallut qu’un seul coup de reins pour l‘investir de toute ma longueur. Elle devait se sentir indigne et sale pour se laisser malmener comme une pute. De façon obscène, elle offrit son cul en frétillant de la croupe sous mes coups de queue.
- Oh oui, encule-moi ! Je ne veux jouir que comme ça, maintenant ! Dit-elle dans un murmure, pour ne pas réveiller les enfants dormant tout proche.
Ce furent les seules paroles sortant de sa bouche, avant de se mettre à haleter à en perdre le souffle. La jouissance nous emporta tous les deux. Et en même temps. Une chose qui n’était pas arrivé depuis belle lurette à notre couple…








Les avis des lecteurs
Cocuforever

D'accord avec LUCE, sentir le sperme de son amant et le gouter; ensuite la confession de l'épouse à son cocu de mari.

 
Luce

Les lecteurs ne sont vraiment pas sympas,aucun commentaire pour si jolie histoire.
Pourquoi n'as tu pas visité son sexe avec ta bouche pour partager dans un baiser avec elle tout ce qu'il contenait
ç'aurait été merveilleux.
Luce

 

Réagissez au texte
Avis sur le récit

Vous êtes :

Indiquez votre adresse mail si vous souhaitez la communiquer à l'auteur de l'histoire.
Sinon, laissez vide :


° Recopiez le code suivant :
 


Autres histoires érotiques publiées par Alainylon


 
CONSOLATION... - Récit érotique publié le 19-10-2018
 
TABLE DE SAPIN 8 - Récit érotique publié le 30-09-2018
 
LA VIEILLE FILLE... - Récit érotique publié le 22-09-2018
 
TABLE DE SAPIN 7 - Récit érotique publié le 20-09-2018
 
SOS... POUR COPINE EN DETRESSE... - Récit érotique publié le 14-03-2018
 
HEURE SUP... - Récit érotique publié le 12-03-2018
 
PLAN TRIO POUR UN APRES MIDI TRIO... - Récit érotique publié le 08-03-2018
 
TENDRESSE D'UN MATIN... - Récit érotique publié le 06-03-2018
 
BEAUTE CACHEE... - Récit érotique publié le 04-03-2018
 
CERCLE VICIEUX... - Récit érotique publié le 02-03-2018
 
FANSTASME ASSOUVI... - Récit érotique publié le 28-02-2018
 
EXHIBITION SUR UNE TABLE EN VERRE... - Récit érotique publié le 14-02-2018
 
SUR LE CAPOT... - Récit érotique publié le 12-02-2018
 
LA SOUMISSION... MOI J'ADHERE... - Récit érotique publié le 06-02-2018
 
DECOUVERTE D'UN NOUVEAU PLAISIR... - Récit érotique publié le 31-01-2018
 
L'AMIE DE MON AMIE EST MON AMIE... - Récit érotique publié le 27-01-2018
 
DUR COMME DU BOIS... - Récit érotique publié le 25-01-2018
 
LUCETTE FAIT DES SIENNES... - Récit érotique publié le 21-01-2018
 
L'EMPRISE... - Récit érotique publié le 16-01-2018
 
JE DONNE L'OCCASION A MA FEMME DE SE FAIRE METTRE DEVANT MOI... - Récit érotique publié le 14-01-2018
 
L'ADULTERE DE MA FEMME ME DONNE DES AILES... - Récit érotique publié le 07-01-2018
 
JE PRENDS PLAISIR DE VOIR MA FEMME ME COCUFIER... - Récit érotique publié le 05-01-2018
 
MOI ET MA VOISINE BERNADETTE... - Récit érotique publié le 25-12-2017
 
MA VOISINE BRIGITTE ET MOI... - Récit érotique publié le 23-12-2017
 
Jeux pas si solitaire - Récit érotique publié le 21-12-2017
 
L'EXCITATION N'A PAS D'ÂGE. - Récit érotique publié le 08-12-2017
 
La femme en petite tenue... - Récit érotique publié le 23-11-2017
 
CADEAU DE NOËL - Récit érotique publié le 17-11-2017
 
LA REPRESENTANTE EN DETRESSE... - Récit érotique publié le 12-11-2017
 
LE DESIR DE PATRICIA - Récit érotique publié le 20-10-2017
 
LE TELEPHONE ROSE... - Récit érotique publié le 20-09-2017
 
LA MERE DE MA COPINE VEUT TOUT SAVOIR - Récit érotique publié le 19-09-2017
 
MON NOM EST PLAISIR... - Récit érotique publié le 16-08-2017
 
La culotte de Cathy - Récit érotique publié le 20-07-2017
 
Pour les pieds de Natacha - Récit érotique publié le 29-06-2017
 
JE VOUS EN SUPPLIE... PRENEZ-MOI MONSIEUR... - Récit érotique publié le 21-06-2017
 
APRES LA COPINE, CE SERA AU TOUR DU COPAIN... - Récit érotique publié le 31-05-2017
 
AVEC LA MERE DE MON COPAIN - Récit érotique publié le 19-05-2017
 
Claire se donne du plaisir - Récit érotique publié le 25-03-2017
 
UNE ENVIE PRESSANTE - Récit érotique publié le 21-02-2017
 
LE SERVICE. - Récit érotique publié le 14-02-2017
 
LES BONS PETITS VIEUX - Récit érotique publié le 29-01-2017
 
TABLE DE SAPIN 6 - Récit érotique publié le 09-01-2017
 
TABLE DE SAPIN 5 - Récit érotique publié le 06-01-2017
 
LA TABLE DE SAPIN 4 - Récit érotique publié le 05-04-2016
 
LA TABLE EN SAPIN 3 - Récit érotique publié le 21-01-2016
 
LA TABLE EN SAPIN - Récit érotique publié le 15-01-2016
 
LA TABLE EN SAPIN... - Récit érotique publié le 05-01-2016
 
LA BELLE-MERE DE LA COPINE DU MOMENT: La visite surprise de Marion. - Récit érotique publié le 13-12-2014
 
La belle-mère de ma copine du moment... - Récit érotique publié le 03-12-2014
 
En Savoir plus sur l'auteur, liste complète des histoires de Alainylon...

... Récits érotiques Audio :

Appelez le 08 95 22 70 67
S'IDENTIFIER (Pas encore inscrit ?)

Mémoriser     [Mot de passe perdu ?]


 

Histoires triées par catégories :

Thématiques

Abstinence Amazones Amis Andromaque Anulingus Arabes Artisan Artiste Asiatiques Au boulot Au reveil Auto-fellation Autobiographie Avion Baby sitter Bateau Beau-frere Beau-pere Beauté Belle-mere Belle-soeur Bisexualite Bizarre Blacks Blondes Bois, Foret Bondage Boules de geisha Bourgeois Branlette espagnole Brunes Cage de chasteté Calin Camping Candaulisme CapdAgde Caresses preliminaires Casting Chantage Cinéma Club libertin Cocufiage adultere Combat Coming-out Cougar Coup de foudre Cousins Cuisine Culottes Cunnilingus Cybersexe Darkroom Depucelage Dialogue Discothèque Docteur Doigtage Dominant Maitre Dominatrix Double penetration Douche Bain Drague Echangisme Ejaculation faciale Ejaculation feminine Emotions sensibilité Endroits insolites Entre hommes - Gay Epilation Escort boy Escort girl Etudiant Europe est Exhibition Exotisme Extreme Facesitting Fantasmes Fantasy Fellation Féminisation Femme fontaine Femmes enceintes Fessee fetes soirees Fetichisme Fille encule homme Film porno Fist Fist-fucking Flagellation Frotteurisme Fucking machine Gang bang Gerontophilie Glamour Gloryhole Gode ceinture Godemiche gorge profonde Gros Grosses Gros seins Gros sexe Hammam Handicap Hermaphrodite Hermaphrodites Historique Hôpital Hotel Humiliation Inconnu-inconnue Infirmieres Ivresse Jambes Jeunes Jeux Jumeaux-jumelles Lactation Latina latino Lavement anal Lectures érotiques Legumes Lesbiennes Levrette Libertinage Lingerie Maigre Mammophilie Mariage Massage Masturbation Matures Mini jupe Missionnaire Mommy porn Mots crus Muscles Mythologie Naturisme nudisme Nymphomane Obéissance Oeuf vibrant Oncle et tante Onirique Parking Partouze Perles anales Petit sexe Petits seins Pieds Piercings Piscine, Plage Poesie Poilues Ponyslave Préliminaires Première fois Prison Prof Prostate Punitions Quebec Recit bilingue Romantisme Rousses Routiers Russes Sadomaso Saint valentin Salope Sans capote Sans culotte Science fiction Secrétaire Sensualité Sexe sauvage Sexshop Sextoy Sillicone Sodomie Soixante-neuf Soubrette Soumission Spermophile Sport String Striptease Tatouage Tendresse Terma Testicules Tétons Toys rosebud geisha Train Transexuelle Travesti Triolisme Triple penetration Uniformes Urophilie Pisse Vacances Vieux avec jeunes Voisins voisines Voiture Voyeurisme Wc

Petites annonces

Les dix dernières annonces :

• Par Stalker le 2018-10-18 ....
• Par TiFlo le 2018-10-18 ....
• Par athabasca le 2018-10-18 ....
• Par Homme coquin le 2018-10-17 ....
• Par olivier le 2018-10-17 ....
• Par WhatElseKY le 2018-10-17 ....
• Par GentlemanPervers le 2018-10-17 ....
• Par eetat le 2018-10-16 ....
• Par kokin le 2018-10-16 ....
• Par Writer le 2018-10-16 ....