S'IDENTIFIER (Pas encore inscrit ?)

Mémoriser     [Mot de passe perdu ?]


 

Histoires triées par catégories :


 

Thématiques

Abstinence Amazones Amis Andromaque Anulingus Arabes Artisan Artiste Asiatiques Au boulot Au reveil Auto-fellation Autobiographie Avion Baby sitter Bateau Beau-frere Beau-pere Beauté Belle-mere Belle-soeur Bisexualite Bizarre Blacks Blondes Bois, Foret Bondage Boules de geisha Bourgeois Branlette espagnole Brunes Cage de chasteté Calin Camping Candaulisme CapdAgde Caresses preliminaires Casting Chantage Cinéma Club libertin Cocufiage adultere Combat Coming-out Cougar Coup de foudre Cousins Cuisine Culottes Cunnilingus Cybersexe Darkroom Depucelage Dialogue Discothèque Docteur Doigtage Dominant Maitre Dominatrix Double penetration Douche Bain Drague Echangisme Ejaculation faciale Ejaculation feminine Emotions sensibilité Endroits insolites Entre hommes - Gay Epilation Escort boy Escort girl Etudiant Europe est Exhibition Exotisme Extreme Facesitting Fantasmes Fantasy Fellation Féminisation Femme fontaine Femmes enceintes Fessee fetes soirees Fetichisme Fille encule homme Film porno Fist Fist-fucking Flagellation Frotteurisme Fucking machine Gang bang Gerontophilie Glamour Gloryhole Gode ceinture Godemiche gorge profonde Gros Grosses Gros seins Gros sexe Hammam Handicap Hermaphrodite Hermaphrodites Historique Hôpital Hotel Humiliation Inconnu-inconnue Infirmieres Ivresse Jambes Jeunes Jeux Jumeaux-jumelles Lactation Latina latino Lavement anal Lectures érotiques Legumes Lesbiennes Levrette Libertinage Lingerie Maigre Mammophilie Mariage Massage Masturbation Matures Mini jupe Missionnaire Mommy porn Mots crus Muscles Mythologie Naturisme nudisme Nymphomane Obéissance Oeuf vibrant Oncle et tante Onirique Parking Partouze Perles anales Petit sexe Petits seins Pieds Piercings Piscine, Plage Poesie Poilues Ponyslave Préliminaires Première fois Prison Prof Prostate Punitions Quebec Recit bilingue Romantisme Rousses Routiers Russes Sadomaso Saint valentin Salope Sans capote Sans culotte Science fiction Secrétaire Sensualité Sexe sauvage Sexshop Sextoy Sillicone Sodomie Soixante-neuf Soubrette Soumission Spermophile Sport String Striptease Tatouage Tendresse Terma Testicules Tétons Toys rosebud geisha Train Transexuelle Travesti Triolisme Triple penetration Uniformes Urophilie Pisse Vacances Vieux avec jeunes Voisins voisines Voiture Voyeurisme Wc

Petites annonces

Les dix dernières annonces :

• Par Voilier2970 le 2018-02-22 ....
• Par Maître Guy le 2018-02-21 ....
• Par Kev591 le 2018-02-21 ....
• Par Hypnoziss le 2018-02-20 ....
• Par Max le 2018-02-20 ....
• Par Maitre Paris le 2018-02-20 ....
• Par Tony le 2018-02-20 ....
• Par Stevenvinc3 le 2018-02-19 ....
• Par ddbb le 2018-02-18 ....
• Par quentinos le 2018-02-17 ....

... Histoires De Sexe Audio :

Récits érotiques sur téléphone fixe ou mobile : Appelez le 08 95 22 70 67
Plusieurs catégories d'histoires libertines, sadomaso, insolites, lesbiennes etc...


Obtention d'un grade supérieur

- Par l'auteur HDS Chienne Lucky -

Auteur de récits érotiques Récit érotique écrit par Chienne Lucky [→ Accès à sa fiche auteur].
Auteur femme. - Email :

• 2 récits érotiques publiés.
• Cote moyenne attribuée par les lecteurs : 9.5 • Cote moyenne attribuée par HDS : 9.0
• L'ensemble des récits érotiques de Chienne Lucky ont reçu un total de 12 915 visites.

sexe récit : Obtention d'un grade supérieur Histoire érotique Publiée sur HDS le 05-01-2018 dans la catégorie Dominants et dominés
Tags: Cage de chasteté  Gang bang  Humiliation 
Cette histoire de sexe a été affichée 5402 fois depuis sa publication.

Note attribuée à cette histoire érotique par les lecteurs ( 2 votes ): Obtention d'un grade supérieur ( 9.0 /10 )
Note attribuée à cette histoire érotique par HDS : Obtention d'un grade supérieur ( 9.0 /10 )
 
Les Dernières Inscrites sur HDS.sexy - Sur votre Région :

 
Couleur du fond :


Obtention d'un grade supérieur

-- ATTENTION HISTOIRE POUR LECTEURS AVERTIS --

D'abord j'aimerais remercier tous les gens qui ont écrit un commentaire suite à ma dernière histoire. Une chienne comme moi ne peut qu'être comblée devant tant d'attention. Pour vous remercier, je tâcherai d'être à la hauteur et de bien vous faire jouir avec cette présente histoire. N'hésitez pas à me démontrer votre satisfaction ou votre insatisfaction suite à mes histoires. Vos commentaires me permettent de me perfectionner et dirigent mon maitre dans le dressage de sa chienne que je suis.

Suite à vos réclamations, mon maître m'a offert une sévère correction qui s'est avérée être une grande épreuve pour moi. Mon maitre me dit que je suis définitivement maintenant une chienne de calibre supérieure. Il est bien fière de moi, mais m'a bien mise en garde, ce n'est que le début de ma déshumanisation.

Il y a un peu plus d'un mois, en entrant du travail, il avait un cadeau pour moi. J'étais bien excitée de découvrir cet objet qui allait assurément soit me mette en valeur en tant que putain ou me donner dès jouissances extrêmes. Quelle fut ma surprise de constater le contenu du cadeau qui m'a plutôt rendu triste. C'était une ceinture de chasteté. J'ai subitement été prise d'horreur à l'idée de ne pas recevoir ma ration quotidienne de queues, mais pire, de ne même pas pouvoir toucher à ma chatte.

-À partir de ce soir tu vas la porter jour et nuit, 24 heures sur 24 pour 5 jours consécutifs. Je te prépare une soirée vendredi pour te punir et je veux m'assurer que tu sois la plus chienne possible.

-Mais maitre, non, vous ne pouvez pas..

-Ta gueule sale pute, obéis sinon je repousse soirée de deux semaines et tu vas devoir porter ta ceinture tout ce temps.

Je compris qu'il valait mieux de baisser les yeux, fermer ma gueule de poufiasse et accepter ce défi qui à mes yeux était insurmontable. Des larmes coulaient de mes yeux, j'étais terrifiée. C'est alors que mon maitre passa sa main délicatement derrière la nuque en me rassurant.

-Je ne t'imposerais pas ce défi si je savais que tu n'en étais pas prête. Tu es une chienne magnifique et forte, tu vas y arriver, je sais.

C'est alors qu'il installa ma ceinture de chasteté et que mon enfer commença.

Pendant 5 jours, mon maitre m'a fait visionner du porno, dont plusieurs films où je suis la vedette. Mon maitre adore me filmer lors de mes défis. Il aime les partager à ses amis et me les faire écouter en boucle pour que mon état de trainée s'imprègne bien dans ma tête. Lorsque je devais aller faire mes besoins, je devais demander l'assistance de Robert, un employé qu'il avait déniché pour la semaine. Robert détenait la clé de ma ceinture. Quand je voulais aller à la toilette, il me passait les menottes, me libérait de ma ceinture pour que je puisse faire mes besoins, puis il m'essayait la chatte ou l'anus selon le cas. Le tout était bien entendu filmé et disponible en temps réel sur le cellulaire de mon maitre. Robert ne cessait de me traiter de salle pute, de garage à bites et autres vulgarités. Ça m'excitait terriblement et ainsi il récidivait de plus belle avec ses insultes pour finalement me remettre ma ceinture de chasteté. Cet homme puait et avait des doigts sales. Il était gros, bedonnant avec des cheveux graisseux avec barbe non-coupée. C'était tellement humiliant, à la fois excitant mais frustrant puisque personne, pas même moi avait accès à mon sexe ou daignait de m'offrir sa queue à sucer.

Quand mon maitre arrivait du boulot, il m'ignorait totalement. À chaque soir, fidèle à nos habitudes, je me plaçait dans l'entrée à genoux la gueule ouverte pour recevoir sa queue, mais pendant 5 jours, il me contournait et m'ignorait totalement. J'en étais tellement malheureuse. Pire, il a même appelé une vraie putain qu'il a baisé et payé devant moi qui ne pouvait pas participer, ni même me toucher à cause de cette ceinture horrible qui me bousillait subitement l'existence. J'avais la sensation d'étouffer. De ne plus exister, de juste souffrir de mon manque de queues, de ne plus avoir d'utilité. Je n'ai jamais vécu une épreuve si difficile que l'attente de cette soirée dont m'avait parlé mon maitre avec ce cadeau qui ne m'apportait que du malheur jusqu'à présent. Je n'en pouvais plus d'attendre cette soirée ou j'allais assurément enfin recevoir de l'attention.

La fin de ce 5 jours arriva enfin. Cette période m'a tellement parue interminable. Je n'en pouvais plus, je devais avoir des queues pour me défoncer de tous mes trous. J'avais un besoin animal d'être souillée. Ce soir la, mon maitre décida de ma tenue. C'était simplement des bottes de pute en latex rouge en latex avec ma ceinture et mon collier de chienne.

-Viens ici salle chienne, je vais te passer les menottes, enlever ta ceinture pour raser ta chatte et ton anus. Question que tu dois parfaitement lisse pour nos invités de la soirée.

Je m'exécuta à l'instant.

-Mon maitre, j'aimerais savoir, qui sont ces invités et qu'est-ce qui m'attends ?

-D'abord, j'aimerais te féliciter pour la résilience que tu as su faire preuve ces derniers jours. Tu vois bien, tu as pu surmonter cette épreuve, tu est forte. Regardes toi, tu es tellement belle en chienne en chaleur, tu as vu ta gueule pleine de bave en manque de queues ? Tu es consciente de tout ce chemin parcouru depuis nous début où tu étais toute coincée ? Tu es tellement belle.

Il est vrai que depuis deux jours j'avais la salive abondante. J'avais besoin d'une queue à sucer !!!!

-Maintenant, ce n'est pas terminé, mais ce soir tu seras enfin libéré de ta ceinture.

-Oh merci mon maitre !

-Je t'ai organisé une petite partouze. En fait, j'ai bien sélectionné 25 hommes qui viendront ici pour te baiser toute la nuit. Tu auras donc amplement ta récompense pour ces jours d'abstinence. Tu vas devoir tous les faire jouir le nombre de fois qu'ils le réclament et avaler tout leur foutre sans négliger ne serait-ce qu'une goute.

J'avais souvent participé à des gang bang, voir avec plus d'hommes, mais 25 hommes, je trouvais que ça n'était pas de trop mais bien suffisant compte tenu le besoin animal que je sentais en moi de me faire défoncer comme une traînée.

-Wow merci mon maitre, c'est trop, vous comprenez à quel point j'ai besoin d'être bien défoncée, vous êtes si généreux. Dites-moi en plus sur ces hommes, qui sont-ils ?

-Tu ne le saura pas avant demain sur la vidéo que je tournerai pendant la nuit pendant que tu seras en pleine prestation. Pendant toute la nuit tu auras les yeux bandés et des écouteurs aux oreilles avec soit de la musique forte ou ma voix qui te dictera des ordres et toi comme la vulgaire catin que tu es tu vas t'exécuter. Dans la pièce, de la musique jouera en fond sonore pour masquer les voix.

C'est alors que j'ai commencé à me questionner. Qui sont ces hommes si soigneusement choisi par mon maitre ? Pourquoi vouloir me dévoiler leur identité qu'après ma prestation ? Je me résigne rapidement, après tout, si c'est le plan de mon maitre, ça ne peut qu'être pour son bien et ainsi le miens, pour mon développement de chienne. Je dois lui faire entièrement confiance et éviter de me poser des questions, une bonne chienne ne se pose pas de questions, elle obéit et c'est tout.

Mon maitre continua son rasage de mes parties intimes. Il a eu de la misère comme je ne pouvais m'empêcher de me dandiner tant j'étais en chaleur. Ma chatte était trempée et mes mamelons durcis. J'émettait même de petits cris de jouissance. C'était plus fort que moi.

-Je vous supplie de me manger mon maitre, j'en peux plus, je souffre.

C'est alors que mon maitre me gifla en plus de me cracher au visage.

-La prochaine fois que je t'entends salope j'annule ta soirée et je te laisse dans ta ceinture de chasteté. Ferme ta gueule, je ne veux plus t'entendre.

Ce fut très difficile mais j'ai trouvé la force en moi pour le laisser terminer son travail sur mon sexe sans trop me dandiner. Une fois ma chatte et mon anus tout lisses, mon maitre replaça à nouveau ma ceinture de chasteté en me promettant que ce n'était que pour quelques heures.

-Non maitre pitié !!!

-Qu'est-ce que je t'ai dit plus tôt ?

C'est alors que les yeux en larmes je me positionna à genoux pour lui demander pardon une seconde fois.

-Je m'excuse maitre, je ne suis qu'une sale pute incompétente, formez-moi, pardonez-moi.

Il m'ordonna alors de porter mes bottes de salope et mon collier de chienne, puis posa un loup sur mes yeux et des écouteurs dans les oreilles.

-Place-toi dans l'entrée la gueule baveuse bien ouverte pour bien recevoir chacun de mes invités.

Je m'exécuta sur le champ, à genoux, les mains derrière le dos et la gueule ouverte. J'étais impatiente de recevoir ma première queue. Mon maitre s'est assuré de faire jouer de la musique forte à mes oreilles afin que je ne puisse pas reconnaître les voix. Je ne sais pas exactement combien de temps j'ai du attendre pour recevoir ma première queue en pleine gueule, mais elle fut si bonne. Elle était large et longue, je dirais au moins 10 pouces. Je n'avais pas sucé et j'en avais rêvé depuis plusieurs jours. L'homme m'a littéralement baisé la gueule jusqu'au fond de ma gorge puis s'est déchargé en moi comme la majorité des autres hommes qui ont suivis. Après le dernier invité arrivé, mon maitre m'ordonna dans mes écouteurs de licher le plancher car certaines goûtes de sperme auraient atterries sur le plancher. C'est en bonne chienne que je m'exécuta sans rouspéter. Me voilà donc le nez sur le sol à sentir pour détecter toute trace de sperme à avaler.

J'étais si fière et contente d'avoir enfin de l'attention. C'était comme si je me faisais défoncer pour la dernière fois, je n'avais jamais été aussi chienne en chaleur. Mais je portais toujours ma ceinture, j'avais si hâte qu'on me la retire pour de bon !

Après avoir nettoyé le plancher de toute trace de sperme, mon maitre ordonna de me déplacer à 4 pattes dans le salon où se trouvait ses invités. Il m'ordonna ensuite de chercher à nouveau les queues dans le noir. Je me promena alors dans le salon, sans voir ni entendre à la recherche de queues, la bouche baveuse bien ouverte. On m'a encore défoncé la gueule comme une vulgaire salope.

Puis subitement plus rien. C'est alors que mon maitre approcha pour m'enlever enfin cette foutu ceinture de chasteté. Il me demanda de me masturber en faisant ma chienne. Dès lors, j'ai commencé à caresser mon clitoris avec vigueur et à me malaxer les seins.

-Je suis votre petite pute, votre chose, je suis née, j'existe pour me faire souiller. Je veux sucer, me faire défoncer par tous mes trous de chienne, par plusieurs queues à la fois, toute la journée, tous les jours de l'année.

C'était si bon, depuis 5 jours personne n'avait joué avec mon clitoris ou m'avait accordé de l'attention alors que la je savais, 25 hommes plus mon maitre qui filmait étaient probablement là à se crosser devant moi en me regardant faire ma traînée. En très peu de temps, je me suis donné plusieurs orgasmes.

Puis, les queues ont commencé à me défoncer par tous les trous et ce pendant des heures. J'avais les cheveux plein de sperme, la chatte irritée à force d'être baissée, l'anus bien dilaté à force d'être défoncé. J'étais épuisée, mais ce flow continuel de coups de queues était si bon après ces jours de chasteté. J'avais si peur que ça ne revienne plus, j'aurais accepté que plus jamais cela n'arrête pour l'assurance de ne plus jamais revivre une telle période de chasteté.

Pendant un certain temps, je sais que deux hommes m'enculaient, un autre était dans ma chatte, deux dans ma bouche et je crossais un homme de chaque main. Si on fait le compte, 7 hommes zinguaient sur moi comme des pervers, c'est terriblement excitant ! Lors de cette nuit, j'ai un peu perdu la notion du temps, mais je pense que cela a duré une bonne heure. Pendant cette période, mon maitre m'apportait le soutien nécessaire en me rassurant par ses mots et ses consignes dans mes écouteurs.

Il était 7:15 du matin quand mon maitre m'enleva mon loup, tous avaient quitté. J'étais complètement souillée et épuisée. J'avais mal partout, on m'avait vraiment mise à l'épreuve. Mon maitre me félicita de ma performance et après une bonne douche, il m'a autorisé à aller dormir à ses côtés plutôt que par terre pour me récompenser.

C'est alors que j'ai compris le cadeau derrière la ceinture de chasteté. Il est vrai que j'ai souffert comme jamais, mais je n'avais jamais été aussi chienne, ressenti autant de jouissance que cette nuit. Je remercia mon maitre de bien vouloir m'accorder autant d'attention. Je suis consciente que je suis très chanceuse de l'avoir pour contrôler mon existence.

Lorsque nous nous sommes réveillé, mon maitre m'a dit de me rendre au salon pour visionner le vidéo de la soirée. Des le début du vidéo, j'ai compris pourquoi mon maitre a cherché à me cacher l'identité de ses invités de la veille. C'est que ces hommes qu'il avait soigneusement choisis, étaient tous des hommes que je côtoie dans ma vie au quotidien et qui jusqu'à maintenant, je pensais, ignoraient mon état de femme chose. Tous y étaient, mon meilleur ami d'enfance, mon oncle, mon frère et mon cousin qui ont témoigné à la caméra qu'ils rêvaient de me défoncer depuis ma tendre enfance, le gardien de sécurité et le concierge de notre immeuble, le garçon de la station d'essence, celui du magasin, mon médecin, Robert qui m'a essuyé et surveillé pendant ma semaine de chasteté, le voisin etc.

Un vent de panique m'a subitement envahi. J'avais souvent participé à dès gang bang (mon maximum étant avec 40 hommes), j'ai été humiliée, souillée, mais toujours par de pures inconnus ou des proches de mon maitre, mais jamais dans ma vie privée à moi. Puis, j'ai eu peur.

-Maitre, est-ce que papa est au courant ?

-Non, pas encore, mais il faudra te faire à l'idée. Un jour, ça devra venir.

-Mais j'aurais si peur de le décevoir.

-Mais non ma belle, prends exemple de ces hommes. Ils étaient tous bien heureux et choyé de t'utiliser tu sais. Tu es une si belle chienne, c'est comme ça que tu es à ton meilleur, c'est comme ça que nous t'apprécions, c'est ta seule et unique valeur.

Mon maitre avait toujours ces mots rassurants. Comme d'habitude, il avait raison, je dois admettre que ces hommes bien que certains dans ma vie depuis toujours ne m'avaient jamais autant donné d'attention que cette nuit et qu'il en sera probablement ainsi de mon père au moment désigné par mon maitre. Il est un homme après tout et il a toujours été lui-même autoritaire. Mon maitre a probablement raison, il sera fière de sa chienne de fille. Déjà, depuis que mon maitre contrôle mon alimentation, que j'ai une plus belle apparence et qu'il me force à porter des vêtements provocants, papa me regarde autrement. Il me regarde d'un œil pervers.

Mon maitre m'a expliqué que j'étais rendue au niveau supérieur, celui où la chienne est officiellement reconnue et utilisée comme tel par son entourage. Ainsi, pour obtenir définitivement mon grade, ma punition était loin d'être terminée. Pendant 1 mois, mon maitre a autorisé chacun de ces 25 hommes de mon entourage à me baiser lorsqu'ils en sentaient le besoin.

-Pendant 5 jours tu m'as cassé la tête avec ton besoin de queues, je me suis organisé pour que tu en reçoive ma jolie. Si tu te trouves dans cette situation aujourd'hui, c'est de ta
Faute sale garce. Maintenant, tu dois assumer.

C'est ainsi que je me suis trouvé à jouer à pute de service pendant un mois. Comme le scénario excitait mon homme, il faisait exprès pour m'ordonner d'aller chercher des articles au magasin habillée en catin, puis quand je revenais, m'ordonnait d'y retourner, encore et encore. À chaque fois que j'entrais, il m'examinait et s'il trouvait une trace de sperme ou sentait mon haleine de pompeuse, il me giflait ou me crachait au visage, puis m'ordonnait d'y retourner.

Bien qu'au début j'avais peur de ce statut officialisé, je m'y suis rapidement fait. Maintenant, je suis bien avec ce statut, je l'assume réellement.

Le mois étant maintenant terminé, je suis en attente de mon prochain défi. Mon maitre vous encourage à me laisser des commentaires et vous assure qu'il en prend bonne note pour ses prochains enseignements/punitions/récompenses. J'espère que j'ai su vous faire jouir, ma chatte est toute mouillée à l'idée de ces milliers d'hommes qui me lisent et éjaculent en lisant mes mots de sale pute soumise.

Bien à vous

Chienne Lucky





Avis des internautes sur cette histoire érotique

... Histoires De Sexe Audio :

Appelez le 08 95 22 70 67

Les avis des lecteurs
 

T'es qu'une sale trainée et t'en est fière.
Tu devrais nous remercier pour ces commentaires.
Continues à nous faire gicler salope !


 
 

j'espère avoir encore de tes nouvelles de salope Lucky pour bien te faire jouir manque juste deux ou trois grosses queues dans tes orifices pour te faire couiner comme tu le mérites . Ton MAITRE tu dois le remercier tous les
jours

 
 

Beaucoup mieux que la première histoire sa mérite une récompense pour les efforts part contre toujours pas d'info sur ton maître qui tient pourtant une grande place dans ta vie de soumise et de grosse chienne en chaleur. A oui ravis de savoir que rien qu'à écrire l'histoire tu mouille pourquoi ne pas nous le montre part une photos sur ton profile

 
Kaminu

C'est toujours excitant les récits de bouffeuses de sperme mais pense à soigner ton orthographe Chienne Lucky.

 
 

Quelle belle salope !
Bravo à ton maitre pour son dressage. Tout le mérite lui revient !
Quant à toi chienne Lucky, continues à nous faire gicler sale garce que tu es. Tu fais bien ça, je pense que tu mériterais une récompense.

 
 

excellente histoire bien décrite. Merci de ce bon moment de plaisir.
Ton Maître penserait-il à te donner aux SDF ou aux Clochards,... Voire aux réfugiés en manque de sexe???
à très bientôt dans une nouvelle histoire!

 

Réagissez au texte
Avis sur le récit

Vous êtes :

Indiquez votre adresse mail si vous souhaitez la communiquer à l'auteur de l'histoire.
Sinon, laissez vide :


° Recopiez le code suivant :