... Histoires De Sexe Audio :

Récits érotiques sur téléphone fixe ou mobile : Appelez le 08 95 22 70 67
Plusieurs catégories d'histoires libertines, sadomaso, insolites, lesbiennes etc...


April, en quête de sexe 23


- Par l'auteur HDS -

Auteur de récits érotiques Récit érotique écrit par CleeydL [→ Accès à sa fiche auteur].
Auteur homme. - Email : cleeydgmailcom

• 33 récits érotiques publiés.
• Cote moyenne attribuée par les lecteurs : 9.3 • Cote moyenne attribuée par HDS : 9.3
• L'ensemble des récits érotiques de CleeydL ont reçu un total de 183 189 visites.

sexe récit : April, en quête de sexe 23 Histoire érotique Publiée sur HDS le 09-01-2018 dans la catégorie Entre-nous, les femmes
Tags: Lesbiennes   Blondes   Cousins 
Cette histoire de sexe a été affichée 5853 fois depuis sa publication.

Note attribuée à cette histoire érotique par les lecteurs ( 2 votes ): April, en quête de sexe 23 ( 9.5 /10 )
Note attribuée à cette histoire érotique par HDS : April, en quête de sexe 23 ( 10.0 /10 )
 
 
Couleur du fond :




April, en quête de sexe 23

Ce récit contient le personnage de Léa, personnage créé par l'auteur DXD qui m'a autorisé à inclure son personnage dans mon récit.


Ce samedi, je recevais la visite de ma cousine, Léa. Cela faisait maintenant un peu plus d'un an que je ne l'avais pas vue et j'étais impatiente de la revoir. En effet, ma cousine était une très jolie fille qui devait faire tourner la tête de beaucoup de mecs et sûrement de filles aussi. Léa était blonde comme moi, quelques centimètres de plus, de beaux yeux verts, un très joli corps avec une belle poitrine et un fessier bombé, appétissant à souhait. En plus, nous étions plutôt coquines et nous avions déjà couchées ensemble malgré le fait que nous soyons cousine et nos parties de jambes en l'air étaient plutôt chaudes. Il n'y avait donc rien d'étonnant à ce que son arrivée m'enchante au plus haut point. Mes parents n'étaient pas à la maison de toute la journée ce qui me laissait le champ libre pour faire ce que je voulais avec ma cousine. Je me rendis dans ma chambre et je fouillais alors mon armoire pour décider ce que je porterais. Étant donné qu'il faisait plutôt chaud, je décidais de mettre un string et soutien-gorge bleu ciel avec au-dessus un mini-short en jean et un débardeur blanc qui mettait ma poitrine en valeur. J'eus à peine le temps de finir de m'habiller que la sonnette retentit. Je courus littéralement jusqu'à l'entrée et ouvrit immédiatement la porte. Léa se trouvait juste devant la porte, tout sourire et toute aussi belle que l'année dernière. Elle portait elle aussi un mini-short pour le bas et un débardeur pour le haut à la différence que le sien était orange. Je lui souris et je la serrai dans mes bras :


- Salut cousine, lui dis-je en l'embrassant sur le coin de sa bouche, ça faisait longtemps, tu m'as manquée.


Elle me serra elle aussi entre ses bras :


- Salut, April. Toi aussi tu m'as manquée.


Je desserrai mes bras d'autour d'elle et je la fis entrer. On s'installa sur le canapé du salon pour discuter de l'année passée. Au début, nous discutâmes de tout et de rien, puis au fil de la discussion, nous en arrivâmes à un sujet plus excitant, nos conquêtes :


- Et dis-moi ma belle, demandai-je, parle moi un peu de tes conquêtes.


Léa sourit et et me lança un regard coquin :


- Pourquoi tu me demandes ça ?
- Ça m'intéresse de savoir si tu es toujours aussi coquine.


Léa lança un regard dans le vague :


- Alors, voyons... cette année a été assez calme, j'ai eu quelques plans cul dont deux qui étaient plutôt doué. Mais il y en a un surtout que j'ai rencontré il y a un peu plus d'un an maintenant : il est vachement doué, il me fait jouir à chaque fois ! Il est plutôt dominateur au lit : la dernière fois, j'ai réussi à le dompter mais en général c'est chaud entre nous. En plus de ça, il est trop beau ! Il est brun, plutôt grand et il a de beaux yeux bleus.


Ce qu'elle disait m'intriguais: la description de ce mec me faisait penser au collègue de Scott. Mes soupçons se confirmèrent quand elle me montra une photo de son plan cul : bingo, c'était bien le collègue à Scott. Elle me demanda :


- On dirait que tu le connais, vu ta tête. Je me trompe ?
- Non, tu te trompes pas. Il s'avère que j'ai déjà couché avec lui. C'était très intense.
- Ouais, je comprends, c'est toujours le pied quand je baise avec lui. Et vu que t'aimes bien diriger, t'as réussi à le dompter ?
- La première fois, non. Il m'a bien dominé, je lui avais même demandée de me sodomiser. Mais ensuite j'ai pris ma revanche et je l'ai dominé. C'était dur mais j'ai réussi ; il m'a même appelé maîtresse et m'a supplié de le laisser jouir.
- Mmm, intéressant. J'ai hâte de le revoir, je lui dirais que t'es ma cousine et que tu l'as dompté, ça le vexera et on baisera encore mieux.
- C'est une bonne idée.
- Et toi, tes conquêtes ?


Avant de dire à mon tour mon tableau de chasse, je me rapprochai d'elle et lui caressa sa jambe ce qui la fit légèrement frémir.


- Alors moi, j'ai débuté mon année scolaire et j'ai fait plusieurs rencontres intéressantes. J'ai fait amie-amie avec quatre autres filles très sexy. Elles sont toutes les quarres bi et bien évidemment j'ai couchée avec chacune d'entre elles et elles sont très douées. Sinon niveau mec, le premier de l'année était nul. Je crois qu'il était puceau donc qu'il soit mauvais c'est pas grave mais le truc c'est qu'il ne pensait qu'à lui : à peine il eut joui qu'il me laissa en plan sans même essayer de me faire jouir. Si il n'y était pas arrivé, ça n'aurait pas été grave mais il n'a même pas essayé.
- Un vrai égoïste, quoi.
- Ouais exactement. Puis après j'ai couché avec d'autres mecs sympas qui baisent plutôt bien et avec qui je suis devenue bon amie. Il y en a un pour qui j'ai eu un coup de cœur : c'est pas un Apollon mais il est mignon et timide, ça m'a fait craquer. Il me baise bien mais c'est surtout un dieu avec sa langue, aucun mec ne le surpasse, du moins des mecs que je me suis fait.
- Et tu l'aimes, vu que t'as eue un coup de cœur ?
- Non, je l'aime bien mais je ne suis pas amoureuse ; je ne tombe jamais amoureuse, ça m'évite les emmerdes. Mais c'est devenu un très bon ami et un sexfriend, j'aime bien le taquiner, que ce soit au lit ou en dehors.
- Ok mais tu n'exagères pas un peu avec sa langue ? Non parce qu'un mec très doué en cunni, c'est rare.
- Non, je t'assures que je n'exagères pas. Je te le présenterais, comme ça tu verras par toi-même.


En disant ces mots, je lui retirai son mini-short dévoilant une jolie culotte noire. Je posais mes doigts sur son sexe à travers le tissu pour la caresser ce qui la frémir.


- J'ai aussi couché avec un excellent baiseur, lui dis-je en la caressant délicatement. Il était noir et bien monté.
- Bonjour le cliché.
- Oui c'est vrai. J'ai pris cher avec lui, il m'a même fisté. Mais j'ai quand même réussi à le dompter.
- T'es une vraie tigresse.


Je glissai maintenant ma main dans sa culotte et caressai l'entrée de son vagin.


- Et toi niveau fille, quelques conquêtes ? Lui demandai-je.
- Pas beaucoup, me répondit-elle en retenant un petit gémissement. J'ai pas eu beaucoup de relations lesbiennes cette année. Mais j'ai une sexfriend: une fille brune, de notre âge, qui est un peu nympho. Elle est très sexy et super douée au lit. Te vexe pas, mais je pense qu'elle est plus douée que toi au lit. Et en plus, elle aussi aime diriger, je pense même qu'elle te dominerait.


Je pensais connaître cette fille. Je demandais confirmation :


- Elle s'appellerait pas Katherine, par hasard ?
- Si. Tu la connais elle aussi ?
- Oui j'ai couché avec elle et je te confirme, elle est très douée. Et oui elle m'a dominée.
- Tiens donc. Toi la belle tigresse blonde, tu t'es fait domptée ? T'as trouvée ta maîtresse on dirait.
- À vrai dire, je me suis aussi faite dominée par une autre femme, ma prof de maths. J'ai jamais autant pris mon pied avec elle même si c'était vexant de me soumettre.
- T'es une petite soumise, en fait. Dit-elle en me taquinant.


Je fus légèrement vexée et je lui pinçais le clito pour me venger.


- Aïe !
- Dois-je te rappeler qui dirigeait dans nos parties de jambes-en-l'air ?
- Oui, c'est vrai c'était toi. D'ailleurs, j'espère que t'es toujours aussi douée.
- Tu vas voir.


Sur ces mots, je rentrai deux doigts dans ma cousine et j'entrepris de faire des va-et-vient. Pour avoir plus quartier libre, je lui retirai sa culotte, me permettant maintenant d'avoir un meilleur accès à son sexe. Ce dernier étant maintenant libéré de toute entrave, je rentrai à présent trois doigts en elle plus profondément et je lui infligeai de vigoureux va-et-vient. Léa cria immédiatement de plaisir et se cambra en arrière. Tandis que de ma main droite je lui doigtais son intimité, je lui caressais sa poitrine à travers ses habits de ma main gauche. Léa gémit encore plus et elle retira son débardeur orange puis son soutien-gorge noir libérant son joli 90c. Je pétris ses seins dont les tétons pointaient déjà de désir. Je la doigtai encore plus vigoureusement tandis que mon pouce caressait son clitoris à chaque va-et-vient. Quant à ma main gauche, elle malaxait la belle poitrine de ma cousine tout en caressant ses tétons. Léa cria de plus en plus et finit par atteindre le septième ciel dans un hurlement qui en disait long sur le plaisir qu'elle venait de prendre. Elle haleta, les yeux mi-clos, sonnée par l'orgasme que je venais de lui infligeais. Je sortis mes doigts de sa chatte et les présenta à sa bouche. Elle l'ouvrit instantanément et suça mes doigts pour les nettoyer de sa cyprine. Elle reprit peu à peu ses esprits puis me dit :


- Mmm, c'était super April, t'es encore plus douée qu'avant.


D'un ton légèrement prétentieux, je lui répondis :


- Oui je sais.


Je retirai mon short et mon string et je m'allongeai sur le canapé tout en écartant les jambes. Je lui dis alors :


- Allez, montre-moi si tu t'es améliorée toi aussi.


Léa me sourit et positionna sa tête entre mes jambes avant de me répondre :


- Avec plaisir, cousine.


Sur ce, Léa s'attaqua à me lécher la chatte. Aussitôt qu'elle commença le cunni, je me rendis compte qu'elle était encore plus douée qu'avant. Elle s'occupa de mon sexe avec avidité et avec habileté. Elle était vraiment douée pour les cunnilingus, plus encore que Scott. Je ne pouvais m'empêcher de crier sous ses talentueux coups de langues. Ses coups de langues me paralysaient, elle me procurait d'intenses vagues de plaisirs qui me faisaient trembler de tout mon être. Entre deux gémissements, je parvins à la complimenter :


- Oh bordel, Léa ! T'arrêtes surtout pas, c'est trop bon!


Léa redoubla alors d'ardeur, me faisant encore plus tortiller de plaisir. Elle me faisait de plus en plus gémir, sa langue taquinant mon clitoris et furetant l'intérieur de mon intimité. Elle finit alors par me procurer un monstrueux orgasme qui me fit hurler de plaisir. Après cet intense orgasme, Léa m'embrassa tendrement et me dit :


- Alors ? Comment c'était ?
- Mmm, c'était super Léa. T'es encore plus douée qu'avant.


Elle me lança un grand sourire puis me réembrassa doucement.


Après ces retrouvailles riches en plaisir, Léa et moi décidâmes d'aller déjeuner vu qu'il était midi passé. Nous discutâmes de tout et de rien, mangeant sagement. Après le repas, Nous voulûmes profiter de la piscine vu qu'il faisait soleil. Malheureusement, Léa n'avait pas de maillot :


- C'est pas grave, lui répondis-je en lui faisant un clin d’œil. On n'a qu'à se baigner toute nue, non ?


Léa me lança un sourire coquin :


- Mmm, oui bonne idée. Mais j'ai comme l'impression que notre baignade ne va pas être très sage, je me trompe ?


Je lui répondis d'un air faussement innocent :


- Je ne vois pas du tout de quoi tu parles.
- Non, bien sûr que non. On sera sage comme des images.
- Exactement


On se regarda et nous rigolâmes comme deux gamines. Après ça,nous sortîmes dehors et nous nous déshabillâmes devant la piscine, nous mettant toute nues en même temps. Nous rentrâmes ensuite dans la piscine et nous profitâmes de l'eau légèrement chaude. Nous restâmes évidemment pas sage longtemps et bien vite, nous nous rapprochâmes et nous nous embrassions langoureusement, nos poitrines s'écrasant délicieusement l'une contre l'autre. Pendant que nos langues virevoltaient, nos mains se firent baladeuses : mes mains descendirent vers son joli petit cul tandis que les siennes vinrent caresser mes seins. Nous nous embrassâmes et nous caressâmes ainsi pendant de longues minutes. Même si ses caresses me plaisaient, j'avais envie de plus aussi je l'amenais au bord de la piscine. Je la positionnai en levrette, ses seins plaqués au sol et ses jambes pendantes dans la piscine. Je lui écartai les jambes pour avoir meilleur accès à son intimité. Léa se laissait faire, elle tourna même sa tête pour me gratifier d'un sourire. Je commençais à m'occuper d'elle par un anulingus. Je fis tournoyer ma langue tout autour de son petit trou, le lubrifiant de ma salive. Après avoir bien humidifié son anus, j'introduisis deux de mes doigts dans ce dernier, faisant doucement gémir ma cousine. J'entrepris tout d'abord de lents et petits va-et-vient, faisant monter son plaisir lentement. Léa poussait de petits soupirs sous mes doigts fureteurs ; elle semblait apprécier cette vitesse lente pour commencer. Petit à petit, j'allai plus profondément et plus vite en elle, la faisant gémir de plus en plus. Je lui embrassai en même temps ses belles fesses bombées, goûtant à leur fermeté. Je finis par lui procurer un délicieux orgasme qui la fit trembler de tout son être.


Après cette séance de masturbation, nous nageâmes encore un peu puis nous regardâmes une série toujours toute nue. Après quelques épisodes, je regardai l'heure : il était 18h et mes parents allaient bientôt rentrer. Je me tournai alors vers Léa et lui demandai :


- Cousine, mes parents rentrent dans environ trois quarts d'heure. Ça te dit une dernière baise ?


Léa me sourit, se mit à califourchon sur moi avant de me dire :


- A ton avis ?


Nous nous embrassâmes fougueusement puis je partis prendre un double gode dans ma chambre. Léa et moi suçâmes chacune une extrémité du sextoy pour le lubrifier naturellement. Une fois cette action faite, nous nous assîmes proche l'une de l'autre, et nous le rentrâmes dans nos chattes respectives. Le double gode était bien épais, il nous remplissait bien : nous l'avions juste mis en nous que nous commencions déjà à gémir. Nous bougeâmes alors nos bassins en cadence, faisant des va-et-vient sur le gode. Nous nous baisâmes ainsi pendant de longues minutes, nous embrassâmes à chaque fois que nos bouches se rapprochaient. Léa et moi nous jaugeâmes du regard et nous nous lançâmes dans un défi : qui de nous deux tiendraient le plus longtemps. Nous nous mîmes alors à aller de plus en plus vite tout en essayant de résister au plaisir qui ne cessait d'affluer dans nos corps. Une puissante vague de plaisir m'envahit et je dus me mordre la lèvre inférieure pour lutter contre la vague de plaisir qui m'envahissait. J'allais céder et me laisser aller à la jouissance lorsque Léa poussa un cri et se cambra en arrière : elle venait d'avoir un orgasme avant moi. Heureuse d'avoir tenue plus longtemps qu'elle, je cessai de lutter et j'atteignis un orgasme libérateur. Nous mîmes quelques secondes à nous remettre puis, nous retirâmes le double gode de nos intimités. Nous nous embrassâmes passionnément puis Léa me demanda :


- Un 69 pour finir ?


Sans lui répondre, je la fis basculer sur le dos, me plaçant sur elle en 69. Sans attendre, nous nous jetâmes sur nos intimités. Je tournoyai ma langue autour de son clito tandis qu'elle infiltra sa langue en moi. Nous redoublâmes d'ingéniosité pour faire jouir l'autre. Malgré le fait que nous étions déconcentrées par le plaisir qu'on se donnait, nous étions toutes deux très douées ce qui nous permis de pouvoir donner du plaisir. Après quelques minutes d'un savant ballet de langues sur nos sexes respectifs, nous finîmes par avoir un orgasme mutuel qui nous fit toutes deux gémir de plaisir.


Cette journée riche en sexe était malheureusement terminée et après un baiser d'au revoir, Léa rentra chez elle quelques minutes avant le retour de mes parents.






... Histoires Erotiques Audio :

Appelez le 08 95 22 70 67

Les avis des lecteurs
Lasemelle

Jan. 11, 2018. Oui, John La Semelle en a eu une super dure à la lecture de ce jouissif
récit. WOW, quelle trique!!

 

Réagissez au texte
Avis sur le récit

Vous êtes :

Indiquez votre adresse mail si vous souhaitez la communiquer à l'auteur de l'histoire.
Sinon, laissez vide :


° Recopiez le code suivant :
 


Autres histoires érotiques publiées par CleeydL


 
Clara et Hyssan - Récit érotique publié le 17-08-2018
 
Les vacances d'April et ses amis Partie 3 - Récit érotique publié le 10-08-2018
 
Les vacances d'April et ses amies Partie 2 - Récit érotique publié le 12-07-2018
 
Clara et Scott 2 - Récit érotique publié le 08-06-2018
 
Les vacances d'April et ses amis Partie 1 - Récit érotique publié le 01-05-2018
 
Scott et Clara - Récit érotique publié le 26-03-2018
 
Ana et Scott - Récit érotique publié le 07-02-2018
 
April, en quête de sexe 23 - Récit érotique publié le 09-01-2018
 
April, en quête de sexe 22 - Récit érotique publié le 03-01-2018
 
April, en quête de sexe 21 - Récit érotique publié le 08-12-2017
 
April, en quête de sexe 20 - Récit érotique publié le 04-10-2017
 
Sandra et Hyssan - Récit érotique publié le 25-09-2017
 
Aileen et Scott - Récit érotique publié le 13-09-2017
 
April, en quête de sexe 19 - Récit érotique publié le 01-09-2017
 
April, en quête de sexe 18 - Récit érotique publié le 20-08-2017
 
April, en quête de sexe 17 - Récit érotique publié le 08-08-2017
 
April, en quête de sexe 16 - Récit érotique publié le 25-07-2017
 
April, en quête de sexe 15 - Récit érotique publié le 12-06-2017
 
April, en quête de sexe 14 - Récit érotique publié le 23-05-2017
 
April, en quête de sexe 13 - Récit érotique publié le 14-05-2017
 
April, en quête de sexe 12 - Récit érotique publié le 05-05-2017
 
April, en quête de sexe 11 - Récit érotique publié le 26-04-2017
 
April, en quête de sexe 10 - Récit érotique publié le 17-03-2017
 
April, en quête de sexe 9 - Récit érotique publié le 06-02-2017
 
April, en quête de sexe 8 - Récit érotique publié le 15-01-2017
 
April, en quête de sexe 7 - Récit érotique publié le 17-12-2016
 
Mary et Scott - Récit érotique publié le 27-11-2016
 
April, en quête de sexe 6 - Récit érotique publié le 17-11-2016
 
April, en quête de sexe 5 - Récit érotique publié le 02-11-2016
 
April, en quête de sexe 4 - Récit érotique publié le 25-09-2016
 
April, en quête de sexe 3 - Récit érotique publié le 28-08-2016
 
April, en quête de sexe 2 - Récit érotique publié le 29-07-2016
 
April, en quête de sexe - Récit érotique publié le 04-07-2016
 
En Savoir plus sur l'auteur, liste complète des histoires de CleeydL...

... Récits érotiques Audio :

Appelez le 08 95 22 70 67
S'IDENTIFIER (Pas encore inscrit ?)

Mémoriser     [Mot de passe perdu ?]


 

Histoires triées par catégories :

Thématiques

Abstinence Amazones Amis Andromaque Anulingus Arabes Artisan Artiste Asiatiques Au boulot Au reveil Auto-fellation Autobiographie Avion Baby sitter Bateau Beau-frere Beau-pere Beauté Belle-mere Belle-soeur Bisexualite Bizarre Blacks Blondes Bois, Foret Bondage Boules de geisha Bourgeois Branlette espagnole Brunes Cage de chasteté Calin Camping Candaulisme CapdAgde Caresses preliminaires Casting Chantage Cinéma Club libertin Cocufiage adultere Combat Coming-out Cougar Coup de foudre Cousins Cuisine Culottes Cunnilingus Cybersexe Darkroom Depucelage Dialogue Discothèque Docteur Doigtage Dominant Maitre Dominatrix Double penetration Douche Bain Drague Echangisme Ejaculation faciale Ejaculation feminine Emotions sensibilité Endroits insolites Entre hommes - Gay Epilation Escort boy Escort girl Etudiant Europe est Exhibition Exotisme Extreme Facesitting Fantasmes Fantasy Fellation Féminisation Femme fontaine Femmes enceintes Fessee fetes soirees Fetichisme Fille encule homme Film porno Fist Fist-fucking Flagellation Frotteurisme Fucking machine Gang bang Gerontophilie Glamour Gloryhole Gode ceinture Godemiche gorge profonde Gros Grosses Gros seins Gros sexe Hammam Handicap Hermaphrodite Hermaphrodites Historique Hôpital Hotel Humiliation Inconnu-inconnue Infirmieres Ivresse Jambes Jeunes Jeux Jumeaux-jumelles Lactation Latina latino Lavement anal Lectures érotiques Legumes Lesbiennes Levrette Libertinage Lingerie Maigre Mammophilie Mariage Massage Masturbation Matures Mini jupe Missionnaire Mommy porn Mots crus Muscles Mythologie Naturisme nudisme Nymphomane Obéissance Oeuf vibrant Oncle et tante Onirique Parking Partouze Perles anales Petit sexe Petits seins Pieds Piercings Piscine, Plage Poesie Poilues Ponyslave Préliminaires Première fois Prison Prof Prostate Punitions Quebec Recit bilingue Romantisme Rousses Routiers Russes Sadomaso Saint valentin Salope Sans capote Sans culotte Science fiction Secrétaire Sensualité Sexe sauvage Sexshop Sextoy Sillicone Sodomie Soixante-neuf Soubrette Soumission Spermophile Sport String Striptease Tatouage Tendresse Terma Testicules Tétons Toys rosebud geisha Train Transexuelle Travesti Triolisme Triple penetration Uniformes Urophilie Pisse Vacances Vieux avec jeunes Voisins voisines Voiture Voyeurisme Wc

Petites annonces

Les dix dernières annonces :

• Par vieillescazes le 2018-08-15 ....
• Par janeo le 2018-08-15 ....
• Par azerbebe le 2018-08-14 ....
• Par fontaine64 le 2018-08-14 ....
• Par Gillou le 2018-08-14 ....
• Par difale le 2018-08-14 ....
• Par Fellatore le 2018-08-14 ....
• Par Stalingrad le 2018-08-14 ....
• Par alaindresseur le 2018-08-14 ....
• Par speed34 le 2018-08-14 ....